Invasion des machines : résumés de l’histoire principale - Magic the Gathering

Invasion des machines : résumés de l’histoire principale

Invasion des machines : résumés de l’histoire principale

Dire qu’ils avaient fait l’effort de traduire pour l’édition précédente… mais pour celle-ci, nous n’aurons que la version anglaise. Je vous fournis donc les résumés au plus tôt

  La storyline de Magic / L'invasion des machines

Dire qu’ils avaient fait l’effort de traduire pour l’édition précédente… mais pour celle-ci, nous n’aurons que la version anglaise. Je vous fournis donc les résumés au plus tôt

  La storyline de Magic / L'invasion des machines



Articles

le , par Drark Onogard
2387 | Louanges 6

Marche des machines : résumés de l'histoire principale



Dire qu'ils avaient fait l'effort de traduire pour l'édition précédente... mais pour celle-ci, nous n'aurons que la version anglaise. Je vous fournis donc les résumés au plus tôt : peut-être aurai-je le temps de traduire les articles, mais au moins vous aurez accès à l'histoire sans trop de retard. N'hésitez pas à me prévenir si la traduction intégrale vous intéresse tout de même : le savoir pourra me motiver.

Il s'agit de la suite directe de l'édition précédente : si vous voulez comprendre l'histoire ou vous remémorer les derniers moments, je vous invite à jeter un œil ici.

Episode 1 : Triomphe des décharnés



Elesh Norn, Mère des machines et les Planeswalkers parachevés ont acculé Tyvar, bagarreur allègre, Kaya, tueuse intangible et Kaito, ombre dansante dans la Drupe : elle voit qu'ils n'ont qu'un espoir, fuir. Mais Nahiri, l'impitoyable les empêche de transplaner en les enfermant dans la pierre : ils partiront de Phyrexia à la seule condition qu'ils annoncent la venue de l'unité sur les autres plans.

En même temps, Sheoldred, l'Apocalypse a été faite prisonnière, extirpée de son armure, rien de plus qu'un corps pathétique, qu'Elesh Norn fait exécuter par Ajani, chef inspirateur. La disruption dans les rangs est finie ; celle qui reprochait à Elesh de ne penser qu'à sa gloire et non à celle de Phyrexia n'est plus.







Les Planeswalkers vont mener l'invasion de leurs plans d'origine : Nissa, animiste ascendue, par son affinité avec Briseur de royaume, offre des visions des plans à mesure qu'Elesh l'ordonne. Nahiri réoriente la vision de Zendikar sur un Fort céleste : envoyée là-bas, elle pourra réactiver cet artefact antique qui servait à dominer le plan. Lukka, voué à la ruine dont elle craint que la colère lui fasse faire des erreurs malgré son parachèvement, va parachever les monstres d'Ikoria : qu'il échoue n'importe pas, il sera refondu. Tamiyo, sage parachevée, part sur Kamigawa, réunir son ancienne famille et la nouvelle – mais un doute inquiétant l'a traversée.

Ajani n'est pas envoyé sur Alara ; mais sur Théros. Il pressent que c'est pour autre chose que mener l'attaque – c'est un général intelligent, donc dangereux, car dans l'intelligence il y a de l'individualisme. Elle voit ces êtres gigantesques et puissants – les dieux. Une fois parachevés, ils aideront à la conquête du Multivers : et Ajani sait que c'est la croyance qui fait le dieu.







Sur le plan que les anges ont sauvé de leurs prédécesseurs phyrexians – la Nouvelle Capenna – elle envoie son ange – Atraxa, grande unificatrice. C'est une entreprise de vengeance contre ceux qui ont repoussé le règne de Phyrexia. Elle doit donc trouver la source du Halo et la détruire ; car en tant qu'ange, elle pourrait y résister... et que la Nouvelle Capenna est un danger.

Elspeth Tirel est un danger.

Episode 2 : Retenir sa respiration



Réuni dans une ébauche du Manoir Vess protégée de nombreuses runes, le reste des Planeswalkers attend les nouvelles – attend de savoir s'il faut annoncer la victoire ou la guerre. Chandra supporte particulièrement mal cette inertie, comme Wrenn et Sept avec qui elle sympathise : la pyromancienne voudrait enseigner le calme à la dryade au cœur de feu... comme feue Jaya l'a fait pour elle. Mais l'enseignement demande des qualités qu'elle doute d'avoir.

Chandra entend alors trois des Planeswalkers envoyés sur Phyrexia arriver – pas Nissa. Elle tente de ne pas montrer qu'elle s'effondre ; l'absence de Jace fait le même genre d'effet à Liliana, qui ne peut admettre que Jace, qui a toujours deux longueurs d'avance, ait simplement... échoué. Ainsi, leurs espoirs tombent un à un : Nahiri aussi est des leurs ; et Elspeth n'est plus, sans doute, après son sacrifice. En effet, leurs alliés donnent un aperçu des horreurs de ce monde, de ce Briseur de royaumes corrompu, qui n'est même pas vivant...

Chandra, pyromancienne audacieuse, jugée impulsive, est mal écoutée ; pourtant, elle l'affirme : il ne sert à rien de combattre ce qui est présent, il faut couper le mal à la racine. Les autres veulent réunir leurs forces, planifier, car ces légions de porcelaine sont autrement plus dangereuses que les Eternels de Nicol Bolas. Chandra ne se sent donc pas prise au sérieux ; alors ses émotions prennent le dessus, et tout débat devient impossible. Malgré sa peur, elle se résout à aller seule sur la Nouvelle Phyrexia, abattre l'arbre ; Liliana Vess, qui pense que tout est perdu, part seule se réfugier sur Strixhaven, et prive ainsi ses alliés d'une aide précieuse ; les autres restent sur leur plan.

Mais avant de partir, Chandra s'isole dehors pour dominer sa peur, et Wrenn la convainc qu'elle n'est pas seule. La dryade a pu sentir que Téfeiri, héros de Dominaria n'est pas disparu à jamais : il est simplement pris dans un autre enchevêtrement temporel. Pour aller le chercher, elle aura besoin d'aide : de celle de Chandra, et de celle de l'Arbre-monde – un hôte autrement plus puissant que Sept. Mais pas l'Arbre-monde de Kaldheim : celui de la Nouvelle Phyrexia – il souffre, mais il est bien vivant.

Au loin, on les observe – on veut voir le début de la fin.

Episode 3 : Mère, fils & histoire



Sur Kamigawa, tandis qu'au dehors la guerre fait rage, Tamiyo relit ses parchemins sur la Guerre des Frères, la création de Karn, golem d'argent, puis de Mirrodin. Les caractères de ses parchemins maintenant tachés de pétrole luisant brillent encore de magie : en les lisant, elle déchaîne des catastrophes. Sous elle, on fuit, on crie, on meurt : ce ne sont que des histoires sans importance, puisqu'elles ne vont pas dans le sens de l'unité. Boseiju, celui qui résiste, est brisé ; les kamis, arrachés du monde spirituel, sont un à un tués, réduits à l'état de brume. C'est la fin de l'Histoire : la victoire de Phyrexia.







De leur côté, les Planeswalkers doivent coordonner les plans, sans Jace. Kaya, au milieu des gratte-ciels de Kamigawa broyés par les branches du Briseur de royaumes, sauve un garçon avant de manquer mourir avec lui – sauvés d'une chute fatale par la télékinésie de Kaito. Ils ne peuvent sauver tout le monde, et pourtant s'y échinent : ce qu'ils doivent faire, c'est abattre Tamiyo et sa magie historique dévastatrice.

Ainsi, pendant que Kaya va réunir les kamis, Kaito doit s'occuper de la lunaréenne en lévitation. Mais Nashi, scion du sage de la lune, le fils adoptif de celle-ci, s'interpose : il veut parler à sa mère, certain qu'il arrivera à la réveiller. Kaito imagine sa sœur Eiko à la place de Tamyio, et ne comprend que trop la demande de Nashi : il le fait léviter jusqu'à sa mère. Celle-ci, après un instant de trouble où elle reconnaît son fils, reprend son discours phyrexian et manque le blesser ; elle ne blesse que Kaito, qui le protège, et chute sur Kyodai – qui avait été emmené par Kaya.

Arrivée à l'instant, l'Impératrice – la Vagabonde – confronte alors, nourrie de l'énergie de Kyodai, âme de Kamigawa, Tamiyo ; quand celle-ci ouvre le prochain parchemin, elle n'a d'autre choix de dégainer son épée et l'en frapper. La lunaréenne tombe – Nashi est accablé ; il l'est encore plus quand ce n'est pas la voix phyrexiane, mais la voix naturelle de sa mère, qui lui demande pardon.







Une lumière naît alors de son corps : pas son fantôme, mais sa mémoire, qui était scellée dans ce parchemin. L'Impératrice est certaine que ce n'est pas une machination phyrexiane : ce qu'avaient esquissé les lèvres de Tamyio n'était pas un autre sort, mais un appel à l'aide. Ainsi vivra son histoire, à travers son fils.

Episode 4 : Sous des yeux écarquillés



Sur Kaldheim, un énorme serpent entoure l'Arbre-monde – Koma, le serpent du Cosmos, vénéré par les elfes, est parachevé. Tyvar vient prévenir que les elfes ne pourront combattre seuls, mais déjà barbares, nains, humains, géants et trolls se sont unis à eux. Ainsi, il combattra aux côtés de son frère Harald, roi de Skemfar, de tout Kaldheim : beaucoup mourront, mais avec honneur.

Sur Kaladesh, on a eu quatre jours pour préparer les défenses : évacuer les civils de Ghirapur ; organiser les escadrons de vaisseaux ; Saheeli a aussi construit des lézards mécaniques qui font jusqu'à la taille d'une maison. Pia Nalaàr, mère de Chandra, elle qui a combattu pour un Kaladesh plus juste, a besoin de l'aide du Consulat pour cette défense, doit réinstaller la peur dans le cœur du peuple ; les renégats et leurs armes illégales ne seront pas inutiles non plus. Mais à l'arrivée des Phyrexians, tout va mal : des lézards sont parachevés, et aussi toutes autres bêtes ; les branches du Briseur de royaumes ont broyé le vaisseau amiral. Surtout, les Phyrexians se dirigent vers le Réservoir de flux éthérique, le cœur de Ghirapur, sans lequel la capitale tomberait.

Sur la Nouvelle Capenna arrive Atraxa, dont la mission est de purifier cette tour si haute, et qu'elle infecte de phyrésie. Ce monde contient l'antithèse de Phyrexia : la beauté – inutile, des portraits d'individus de chair. Les Maestros, lorsqu'elle les parachève, pensent d'abord à leur nouvelle beauté – avant que le chœur phyrexian prenne le dessus. Cette « beauté » l'enrage : face à des anges de pierre, elle ne peut s'empêcher de sentir, instinctivement, cette beauté. Tant qu'elle n'a pas réduit leurs visages en poussière, elle n'entend plus le chœur phyrexian ; mais ensuite, elle reprend son massacre, ses parachèvements.







Au loin, on l'observe, mais on n'intervient pas : il n'est pas encore temps de l'arrêter.

Episode 5 : Réunion cathartique



Wrenn et Chandra arrivent sur la Nouvelle Phyrexia, vite rejointes par Koth, feu de la résistance et Melira, le remède vivant. Elles ne viennent qu'à deux avec un plan : Koth dévoile son amertume face à leur espoir, mais elles ne comptent pas abandonner leur idée, d'autant que Wrenn semble savoir que Téfeiri arrive les aider au plus tôt. Mais il serait suicidaire de se diriger vers la Drupe, si bien gardée par une armée dont un regard informe Elesh Norn.

Ainsi, Koth vont chercher le soutien d'Urabrask, qui explique lutter contre Norn car elle étouffe, par son dogmatisme, le feu de la création ; Phyrexia ne saurait prospérer s'il n'y a qu'une seule Phyrexia. Ainsi, le praetor leur dévoile un lieu duquel ils peuvent atteindre, par les airs, un point de contact avec le Briseur de royaumes : la plateforme de Nissa. Évidemment, Chandra redoute la confrontation avec celle à qui elle avait encore tant à dire ; mais cela ne la retient pas. Ainsi, pendant que les Mirrans font diversion, Koth propulse Wrenn et Chandra jusque là-bas.







Quand elles s'approchent du tronc, son écorce métallique prend la forme de gardes de Norn. Vite, Chandra est clouée à l'arbre, et Nissa arrache une à une les branches de Sept, jusqu'à laisser la dryade sans hôte. Le plus horrible pour la pyromancienne, c'est d'entendre que, malgré toutes les altérations qu'elle a subies, c'est toujours sa voix... La douleur psychique est largement plus grande que celle d'être fichée à l'arbre par une lance ; et la douleur lui fait concentrer une grande magie... assez de douleur pour faire fondre Nissa d'un coup. Mais elle ne peut pas. Elle veut la sauver.







Nissa essaie sans relâche de persuader Chandra, détachée mais impuissante, d'accepter la paix, l'unité, de la rejoindre... Le trouble est grand lorsque l'elfe dit son nom, et la tentation d'accepter... Mais, tandis que Wrenn, rampant, s'est accrochée à l'arbre, elle lance une déflagration : la plateforme s'effondre, elle aussi, Nissa et tous les Phyrexians qui s'y trouvent – reste à espérer que Wrenn réussisse.

Résumé des résumés



Faisons court : c'est l'invasion violente de tous les plans connus. Notamment, Ajani est envoyé sur Theros pour parachever les dieux, et Atraxa, plus résistante au Halo car c'est un ange, doit finir ce que leurs prédécesseurs avaient commencé sur la Nouvelle Capenna. Pendant que la plupart des Planeswalkers vont jouer les héros sur divers plans et tenter de préparer un plan de contre-attaque – la Vagabonde tue même Tamyio, de qui jaillit une lumière, qui est sa mémoire –, Chandra, qui ne supporte pas le parachèvement de Nissa, et Wrenn se rendent seules sur la Nouvelle Phyrexia, afin que la dryade fasse du Briseur de royaumes son hôte. Après une lutte contre Nissa, elle parvient à s'y accrocher, et Chandra à couper, par une explosion, tout accès à elle : mais reste à savoir si elle réussira à maîtriser l'arbre.

Oh, et de mystérieux observateurs, sur Dominaria comme la Nouvelle Capenna, attendent la fin des temps pour intervenir.

Ce n'est donc pas fini ! Cinq autres épisodes arrivent en plus la semaine prochaine, pour mettre fin à cette guerre : mettre fin à Phyrexia, ou au Multivers.

Alors c'était comment ?

6 Louange(s) chantée(s) en coeur


Drark Onogard (10300 points)
Le 21/03/2023

Le résumé de l'épisode 5 vient d'être ajouté, ainsi qu'un résumé des résumés !

2 réponse(s)
Khos le Zémourien (414 points)
Le 21/03/2023

Je pense qu'il va te manquer l'histoire d'Ikoria et celle de Strihaven...

Drark Onogard (10300 points)
Le 22/03/2023

Ça, c'est de l'histoire secondaire... Elles arriveront la semaine prochaine !

Khos le Zémourien (414 points)
Le 21/03/2023

Ils seront fondus et vivisectionnés EN MEME temps pour cet affront à la francophonie !

Surtout que leur misérable site de *touss vente touss marketing touss pigeonnade touss* Wizard bug !
Le truc refuse de me montrer les pages de l'histoire traduites par le sites, ne cliquez pas sur le panneau avec Taimyo pour la préférence de la langue !!! Laissez en anglais le traducteur de google fait office en attendant mieux...

1 réponse(s)
Khos le Zémourien (414 points)
Le 21/03/2023

Je suis évidement pour le lire dans de bonnes conditions, mais épargne toi Drark, merci déjà pour ton boulot, ne va pas te surcharger pour leur fainéantise et leur manque de considération...

Vinhan32 (256 points)
Le 20/03/2023

Merci à toi pour ces résumés traduits !

Vous aussi, louez son œuvre !


Si vous êtes l'une ou l'un de celles et ceux qui ont choisi la rébellion contre le brouillard de la toile qui étouffe les esprits, identifiez-vous pour participer. Sinon vous avez encore une chance d'éveiller vos sens, en rejoignant notre communauté de Magiciens Fous.

Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :

Le sondage du bas d'en bas de la page
Dans quelle communauté faut-il piocher pour recruter de bons assassins ?

Résultats (déjà 152 votes)