Les Légendes de Dominaria Uni - Magic the Gathering

Les Légendes de Dominaria Uni



Articles

Drark Onogard, le , 403 consultations

Les risques n’ont jamais été si grands pour Dominaria tandis que les plus grandes légendes de Magic se réunissent dans une lutte qui va bouleverser le Multivers. Découvrez sans plus attendre qui jouera un rôle de premier plan dans Dominaria Uni, des personnalités connues et nouvelles, qui tiennent le destin du plan entre leurs mains.

  La storyline de Magic / Dominaria Uni

Les risques n'ont jamais été si grands pour Dominaria tandis que les plus grandes légendes de Magic se réunissent dans une lutte qui va bouleverser le Multivers. Découvrez sans plus attendre qui jouera un rôle de premier plan dans Dominaria Uni, des personnalités connues et nouvelles, qui tiennent le destin du plan entre leurs mains.

Les Légendes de Dominaria Uni



Aron, ruine de Bénalia : Aron Capashen était le chef de l'une des maisons de Bénalia les plus respectées, membre éloigné de la famille du héros Gerrard Capashen, avant qu'Aron ne soit capturé par les Phyrexians. Son parachèvement a été personnellement supervisé par Ertaï, qui cherchait à s'en servir comme un rappel marchant et parlant de l'inexorabilité du triomphe de la Nouvelle Phyrexia.







Astor, porteur de lames : Astor est un ancien héros de Dominaria et un seigneur de guerre kelde qui combattit durant la précédente invasion phyrexiane. Astor acquit d'innombrables titres pour sa bravoure et son aptitude durant toute l'invasion, et il est l'un des guerriers les plus loués de l'histoire. Il est dit que sa tombe est vide parce qu'il n'est jamais mort – et les rumeurs de sa mort étaient en effet exagérées. Astor a vécu dans un état de songe à bord du Galion doré des siècles durant et reste physiquement comme il était quand il dirigeait ce navire dans sa vingtaine. Complètement revenu à la conscience, Astor est prêt à combattre ses vieux ennemis de nouveau. Il fut surpris de trouver que sa petite-fille régnait à présent sur un royaume kelde uni.







Baird, recruteur argivian : Baird est l'un des intendants de la Nouvelle Argive, chargés de monter la garde face aux menaces pour la nation. Il fut parmi les premiers à exiger des investigations quant à la possibilité d'une menace phyrexiane. Maintenant, dans l'heure la plus sombre de sa terre natale, Baird a juré allégeance à la Coalition.

Balmor, capitaine mage de bataille : Balmor est l'un des capitaines de la garde de la Nouvelle Argive, et le chef du régiment des mages de bataille avemains connu sous le nom de Plumefeu. Avant d'arriver à Argivia, Balmor a étudié aux Académies tolarianes sur les différents continents de Dominaria. Soldat accompli et tacticien de génie, Balmor souhaite accomplir des manœuvres audacieuses et brillantes dans la défense de la ville qu'il appelle du nom de maison.







Barou, parleur de guivres : Barou est un druide de la forêt de la Krosia qui cherche à suivre les pas du légendaire héros et barbare Kamahl. Tandis que la Krosia était dévasté par l'une des nombreuses apocalypses que Dominaria a connues, Barou et les druides de sa connaissance travaillèrent diligemment pour restaurer la région et remettre la forêt dans sa gloire passée. Les fruits de leur labeur ont commencé à arriver – récemment dans la forme de puissantes guivres, qui sont revenues chasser sous les branches ombragées de la Krosia.

Ailelame, tyran impérissable : Il y a bien des années, le dragon Rorix Ailelame fut tué dans une infructueuse recherche d'honneur. Ressuscité par un moyen oublié depuis longtemps, le mort-vivant Rorix a terrorisé les cieux d'Otaria des siècles durant. Ses descendants Verix et Kerox plaignent son existence pitoyable et sont prêts à abattre leur ancêtre pour de bon.

Bortuk Oscrécelle : Bortuk Oscrécelle est l'un des derniers trolls de Dominaria. Nécromancien naturellement doué, il cherche une voie vers la véritable résurrection – non pour lui, mais pour son espèce presque éteinte. A cette fin, il n'émet aucune objection à l'utilisation des corps qui peuplent son marais comme servants et gardiens.







Nattes, cauchemar éveillé : Des siècles auparavant, Nattes était une puissante mage de la Coterie jusqu'à ce qu'une expérience de mort imminente la laisse piégée dans un espace de démence. Là elle fut piégée, déchirée encore et encore par ses propres cauchemars, jusqu'à ce qu'un conclave désespéré d'invocateurs de la Coterie accomplissent un rituel pour la tirer sur Dominaria (en faisant inopinément éclater leur tête à tous dans le processus). Maintenant, elle compte mener ses fidèles dans un nouvel âge d'or, si elle peut les illuminer un petit peu.







Vous en trouverez plus ici : ici (EN). Qui pour traduire la réapparition de cette antagoniste emblématique par son sourire ?

Cadric, embraseur d'âme : Cadric est un mage d'écho nain qui fait des copies magiques d'êtres vivants afin qu'elles combattent à ses côtés. Saisi par la curiosité déjà très jeune, Cadric a dévoué sa vie à la découverte de la source d'une fréquence mystérieuse dans les profondeurs des Montagnes Karpluséanes. Il croit que le Premier Chant de Dominaria est enterré très profondément, résonnant vers la surface à travers des veines d'un rare minerai magique.

Danitha, espoir de Bénalia : Danitha, héritière de la Maison Capashen, est une chevaleresse brave et impétueuse qu'on trouve toujours au devant des mêlées. Entraîné dès son plus jeune âge à la diplomatie et à l'escrime, Danitha a pris le commandement des chevaliers autrefois loyaux à son père déchu – maintenant elle ne se bat plus seulement pour Bénalia, mais pour Dominaria.

Vous en trouverez plus sur Danitha dans cet épisode 4 et la bataille finale

Dihada, plieuse de volontés : Geyadrone Dihada est une Planeswalker démoniaque incroyablement ancienne. Ses machinations s'étendent sur des millénaires, et sa soif de pouvoir et de domination ne connaît aucune limite. Dans le passé, elle a cherché à contrôler les mondes qu'elle visitait au moyen de pions comme Sol'Kanar ou Dakkon Blackblade. Dihada a quitté Dominaria vers la fin de la Guerre des Planeswalkers (première du nom, pas celle contre Bolas sur Ravnica) et quelques années avant la première invasion phyrexiane. Certains croient qu'elle vit encore, bien que grandement diminuée par la Restauration. D'autres affirment qu'encore aujourd'hui elle tire les ficelles d'un certain nombre de grandes puissances politiques de Dominaria.

Elas il-Kor, pèlerine sadique : Proscrite parmi son peuple, Elas il-Kor explorait une antique ruine de Rath quand elle découvrit une urne de pétrole luisant au fond d'une des tombes souterraines. Il lui suffit de la toucher pour qu'elle soit assaillie de visions de l'arrivée de la praetor phyrexiane Sheoldred. Murmures de sa nouvelle maîtresse dans l'oreille et corruption du pétrole luisant se répandant en elle, Elas chercha Sheoldred et lui jura une loyauté sans faille.

Vous en trouverez plus ici (EN). Traduction de Hawkraptor à venir.

Empereur Mihail II : L'Empereur Mihail II est l'actuel souverain de Vodalia et membre de la caste régnante des Stovorod, qui dans sa jeunesse servit dans l'armée. Un meneur fort aux yeux de son peuple d'ondins, Mihail est déchiré entre son désir de soigner les blessures du monde et sa peur de mener le royaume un peu trop loin sur la pente de l'autocratie. L'invasion phyrexiane n'a rendu que plus forts les appels au sein du cercle proche de Mihail pour le contrôle à n'importe quel prix.

Ertaï revenu à la vie : Autrefois membre de l'équipage d'origine de l'Aquilon, Ertaï, sorcier impétueux et arrogant, a été phyrexianisé puis tué il y a des millénaires. Le sorcier fut reconstitué par les sombres sciences de la praetor Sheoldred. Maintenant, en plus de servir dans les légions de la Nouvelle Phyrexia, Ertaï cherche à se venger de ceux qu'il considérait autrefois comme ses amis. Entraîné dans l'art de la magie à l'Académie tolariane, la résurrection d'Ertaï n'a fait que renforcer les dons arcaniques à sa disposition.







Vous en apprendrez plus au quatrième épisode, au cinquième et (EN). Mais pas besoin d'aller lire ce dernier article en anglais : il paraîtra très bientôt, traduit par votre serviteur.

Garna, poing-de-sang de Keld : Vicieux seigneur de guerre de l'ouest glacé de Keld, Garna a accordé aux Keldes insatisfaits du règne plus cosmopolite du Grand Seigneur de Guerre Radha avec une autre vision de leur peuple : violent, taché de sang et triomphant sur tout ce qui se tient sur leur passage. Dans le sillage de l'invasion phyrexiane, Garna s'est montrée d'accord pour mettre sa rivalité avec Radha de côté afin de travailler ensemble contre la menace interplanaire – pour l'instant.







Vertemanches, maro-sorcière : Autrefois Haute Sorcière des Domaines et Planeswalker qui sacrifia son étincelle pour soigner la terre, Vertemanches servit beaucoup Dominaria dans son temps. A présent, sentant le retour des plus grands ennemis du plan, Vertemanches a été ressuscitée comme Maro-sorcière des Bois Susurrants, un être de pur pouvoir élémentaire. L'ancienne archidruide a fait le serment de protéger non pas seulement les habitants de Dominaria, mais la terre elle-même.

Lierre, volesort joyeuse : Lierre a été une épine dans le pied de l'administration tolariane pendant de nombreuses, très nombreuses années. Fée malicieuse, le but auto-établi de Lierre dans la vie est de « faire que les gens restent humbles ». Bien des première année trop confiants ont trouvé leur sort attrapé dans les airs avec rien qu'un gloussement irritant à sa place.







Jared Carthalion : Les Carthalion sont l'une des plus vieilles familles de Dominaria : ils peuvent faire remonter leur arbre généalogique jusqu'au temps des Légendes, quand leur ancêtre orphelin fut adoubé « Carth le Lion » par Dakkon Blackblade lui-même. Jared passa sa longue vie à combattre de nombreux ennemis, notamment Ravidel, Planeswalker maléfique. Vers la fin de ses aventures, il découvrit sa propre étincelle de Planeswalker latente avant de disparaître pendant des siècles. Maintenant, comme Dominaria en a besoin, il est revenu en tant qu'agent de la Nouvelle Coalition, avec la ferme intention de défendre sa terre natale des menaces anciennes comme nouvelles.

Vous en apprendrez plus ici.

Jenson Carthalion, exilé druide : Jenson Carthalion est un descendant de Jared Carthalion encore dans son adolescence, et le nouveau Doyen des druides. Jeune garçon, Jenson fut attaqué par les forces maléfiques de Dihada. Il fut secouru par un ange de Serra et a depuis incorporé cette gratitude dans son traditionnel culte druidique. La Forêt de la Yavimaya se rebiffe avec le retour des Phyrexians, et Jenson fait tout ce qui est en son pouvoir pour la calmer.

Djoïra, innovatrice sans âge : En tant qu'étudiante à l'Académie tolariane d'origine sous la direction d'Urza, Djoïra devint l'amie des futurs Planeswalkers Karn et Téfeiri, devint immortelle par accident, et aida à la création de l'Aquilon. Après la reconstruction du vaisseau volant, Djoïra passa le rôle de capitaine à Shanna et se retira dans son atelier de la Plate-forme de Mana. Quand des nouvelles de l'invasion phyrexiane lui arrivèrent, Djoïra apporta son formidable intellect et son expérience de la Coalition afin de servir comme un de ses chefs.







Vous en trouverez plus : ici, dans l épisode suivant, celui après, celui encore après et celui qui clôt tout.

Jodah, l'Unificateur : A plus de 4000 ans, Jodah est un archimage béni d'un grand talent et d'une jeunesse éternelle. Né durant un temps où la guerre entre ses ancêtres avait décimé Terisiare, Jodah a passé sa vie à choisir de répandre la paix. Avec son amie de toute sa vie Jaya Ballard, ils réunirent les factions en guerre des *Kjeldoriens et des *Balduvians contre le nécromancien Lim-Dûl, ce qui résulta en la formation de la nation d'Argive. Avec le retour de la menace phyrexiane, Jodah use de sa réputation d'un des plus grands héros de Dominaria afin de rallier les nations sous la bannière de la Coalition.







Vous en trouverez plus au deuxième épisode, celui qui suit, le quatrième et le dernier.

Roi Darien XLVIII : Le Roi Darien XLVIII est le seigneur contesté de la Nouvelle Argive. Avec l'émergence des agents en sommeil phyrexians, Darien voulait se retirer du monde et monter des murs jusqu'à ce que l'invasion prenne fin. Son conseiller loyal Baird le convainquit du contraire, et à présent il prend le fer pour faire face à la menace à venir.

Lagomos, main de la haine : Avant l'invocation de Nattes depuis les profondeurs de l'espace de démence, toutes les étoiles semblaient alignées pour enfin élever Lagomos jusqu'à la place qui lui revient de droit, à la tête de la Coterie. Il avait réussi à survivre au règne de Belzenlok avant que ces satanés Planeswalkers ne le tuent, et il avait à lui seul (dit-il) empêché l'organisation de s'effondrer tout à fait en absence du démon. Il prend à présent ses ordres d'une construction de pure peur dérangée, ce qui est en un sens encore pire que la direction précédente de la Coterie. Bien qu'il rampe et s'agenouille pour l'instant, ce n'est rien qu'une simulation temporaire – quand les machinations de Lagomos porteront leurs fruits, la Coterie sera enfin dans ses mains !







Méria, érudite en antiquité : Méria est le chef des elfes de la Yavimaya et une étudiante avide de l'histoire de Dominaria. Contrairement à la plupart des elfes yavimayans, Méria est fascinée par la technologie antique laissée par les Thrans et n'hésite pas à l'utiliser pour défendre la Yavimaya. Bien que Méria soit jeune selon les standards elfiques, son ingéniosité, sa créativité et son approche curieuse du monde ont fait leurs preuves pour sauver son peuple de nombreuses fois.

Vous en apprendrez plus au quatrième épisode et au dernier.

Moira, hanteuse d'Urborg : Vivante, Moira était une puissante nécromancienne qui travaillait son art dans les marais d'Urborg, lient les esprits à sa volonté afin de les forcer à la servir. Quand un de ses propres sorts fit un retour de flammes, détruisant sa forme mortelle, Moira se trouva dans la même position que tant de ses serviteurs et réalisa qu'elle avait fait erreur. A présent, Moira use de ses pouvoirs nécromantiques avec bonté, aidant les nouveaux-morts à s'ajuster à leur après-vie. Elle croit fermement qu'aucun esprit ne devrait être réduit en esclavage à la volonté de quelqu'un d'autre, ce qui la met souvent en conflit avec la liche Ratadrabik.

Naël, aéronaute d'avizoa : Naël a toujours été du genre curieuse, et sa curiosité ne pouvait être contenue aux bords de la Yavimaya. Dès qu'elle en eut l'âge, elle partit découvrir le monde. Dans ses voyages, elle remarqua un banc d'étranges animaux flottant dans les cieux. Quelques expériences ratées plus tard, Naël se trouva à planer au-dessus des nuages – une vue de Dominaria que peu auront une chance d'apprécier.

Najal, le coureur de l'orage : Depuis les temps immémoriels, Najal affirmait être l'éfrit la plus rapide dans l'étendue infinie de Rabiah, son plan d'origine. Quand un autre membre de sa tribu la défia à la course, Najal fut poussée dans ses retranchements quand soudain, elle fut encerclée par un désert et se trouva perdue dans le Désert tivan. Najal n'est pas un Planeswalker, et n'est pas sûre si elle devrait s'amuser de cet exploit, mais d'avoir couru si vite qu'elle traversa les barrières dimensionnelles, même une seule fois, lui donne le droit de vraiment se vanter.







Némata, gardienne primitive : Némata est un énorme sylvin magnigoth de presqu'un kilomètre de haut qui a servi comme gardienne de la dragonne Riss pendant des millénaires. La fuite soudaine de Riss a rendu Némata furieux et il a commencé à réveiller les autres sylvins pour capturer de nouveau la dragonne.

La traduction française vient compenser par cette erreur de genre celle commise sur Riss l'éveilleur, justement.

Reine Allenal de Ruadach : Grâce à leur longue espérance de vie, de nombreux elfes se souviennent encore de la dernière invasion phyrexiane de Dominaria. La Reine Allenal, demi-elfe, de la *elfhame de Llanowar du nom de Ruadach, en fait partie. Quand sa mère fut tuée par les envahisseurs interplanaires des siècles auparavant, la jeune Reine Allenal jura qu'elle se vengerait un jour. Maintenant que les Phyrexians sont revenus, elle tient sa chance.

Radha, seigneur de guerre de la Coalition : Grand Seigneur de guerre de Keld, la demi-elfe Radha a mis de côté les anciennes querelles et les rivalités territoriales pour aider à guider la nouvelle Coalition contre les Phyrexians de Sheoldred. Avec le retour du vieil ennemi des siens, la force de Keld n'a jamais été aussi directement demandée par les habitants de Dominaria.







Vous en apprendrez plus dans l épisode 2, dans le 4 et le 5.

Raff, vaillant de l'Aquilon : Bien qu'il soit né dans la noblesse, le cœur de Raff a toujours eu une inclination pour l'aventure, qu'il trouva en servant comme mage de vaisseau à bord de l'Aquilon. Depuis que l'invasion de Dominaria par Sheoldred est bien connue de tous, Raff a aidé son équipage à récolter des informations utiles et des demandes d'aide en territoire contrôlé par les Phyrexians. Raff est un illusionniste doué, qui a auparavant étudié à l'Académie tolariane, et dans les deux ans depuis qu'il a rejoint l'équipage, il a grandi pour acquérir le rôle de mage de vaisseau et perdre sa vantardise juvénile – mais pas son sens de l'humour.







Vous en apprendrez plus au quatrième épisode et (EN). N'hésitez pas à traduire !

Ratadrabik d'Urborg : Dralnu, Nevinyrral, Josu Vess – tous de puissantes liches, tous morts. Vraiment morts, en fait. Le grand Ratadrabik leur a survécu à eux tous. Ratadrabik a vu des apocalypses s'abattre et échouer depuis son château délabré dans les marais d'Urborg : il a survécu aux aspirants héros, à l'invasion phyrexiane et à l'effondrement du temps lui-même. Il ne reste aucun nécromancien du calibre de Ratadrabik sur Dominaria – à part peut-être cette fouineuse d'oratrice d'esprits, Moira, qui a l'air déterminé à laisser les nombreux fantômes et goules d'Urborg se déchaîner plutôt que de servir leur juste maître. Si Ratadrabik fait son chemin, il sera le dernier puissant d'Urborg.

Riss, primitive libérée : Riss, fille de Palladia-Mors, était l'un des cinq antiques Dragons Primitifs qui régnaient sur Dominaria peu avant la Guerre des Ancêtres Dragons. Elle et les siens s'éveillèrent durant l'invasion phyrexiane précédente, mais avec la mort de Darigaaz, ils furent scellés de nouveau. Darigaaz s'est récemment encore réincarné, et sa connexion psychique avec sa sœur a fait que Riss s'est tirée de son sommeil. Libérée de cet emprisonnement, elle se dirigea d'emblée vers Shiv avant de se réunir avec Darigaaz. Les intentions de la dragonne restent floues, mais Dominaria pourrait connaître de sérieux problèmes si les cinq Primitifs se réveillaient encore.

Rivaz de la Griffe : Rivaz est un viashino brave et attaché à ses devoirs qui vit parmi les dragons de Djamuraa. Des siècles plus tôt, le viashino Zirilan forgea un pacte avec les dragons, établissant la paix entre leurs tribus et établissant un traité martial sacré. Rivaz est le dernier d'une longue lignée de la Griffe et est préparé pour mener une armée de dragons contre quiconque ose menacer Dominaria.

Rona, fidèle de Sheoldred : Insatisfaite par son entraînement dans les Académies tolarianes, la mage Rona chercha des savoirs interdits, devenant par la suite une fidèle de l'ancien démon phyrexian Gix. Comme acolyte de Gix, Rona mena une série d'excavations clandestines dans les Grottes de Koïlos, à la recherche de technologie phyrexiane enterrée – et elle découvrit la forme décharnée, mais encore en vie, de la praetor phyrexiane Sheoldred. Pendant des mois, Rona a travaillé comme l'infatigable servante de Sheoldred, préparant sa voie pour une nouvelle invasion de Dominaria.

Vous en apprendrez plus à l'Episode 1 : Des échos dans le noir, puis à l'Episode 4 : Un coup brutal

Rosnakht, héritière de Rohgahh : Rosnakht vient d'une longue et fière lignée de kobolds impatients de brûler, poignarder et taillader leur voie à travers les montagnes des Hauts de Kher. Après avoir exigé Castel Kher des mains de sa propre mère, Rosnakht cherche à faire ce qu'aucun autre kobold dans son lignage n'a fait (pas même son ancêtre légendaire Rohgahh) : tuer le faux dieu draconique Prossh, et libérer son peuple de son règne de faim.

Rulik Mons, chef de terrier : Rulik Mons, descendant de Pashalik Mons, n'était pas connu de beaucoup de grands chefs de Dominaria avant l'invasion de Sheoldred. Quand Rulik Mons émergea des montagnes de Rundvelt avec un groupe de guerriers fait de neuf différentes tribus gobelines, toutes sous la bannière de la Coalition, ils furent pour le moins surpris – mais assurément reconnaissants.

Shanid, fléau des dormeurs : Là où la plupart des gens verraient un hameau paisible, ou une ville calme, ou une ferme reculée, Shanid – ambassadeur-chevalier de la Nouvelle Argive – ne voit que des menaces camouflées. Envoyé par Stenn pour découvrir des signes d'agents en sommeil phyrexians dans les Steppes balduvianes, Shanid pourrait être plus encore paranoïaque et impitoyable que l'homme aux ordres duquel il répond, et a laissé derrière lui une traînée de villages brûlées. Un mot de travers ou une rumeur mal placée a mené à l'extermination de communautés entières au nom de la sécurité du pays. Cela a amené certains à se demander qui étaient vraiment les monstres qui hantaient les steppes – les infiltrés de Sheoldred, ou Shanid et ses soldats.

Shanna, lame purificatrice : Shanna est une descendante de Sissay, capitaine de l'Aquilon, et une héroïne douée en soi. Quand Djoïra lui laissa le rôle de capitaine du navire, elle mena l'équipage dans de nombreuses aventures. Elle et le reste de ceux à bord de l'Aquilon amarrent à présent dans le territoire contrôlé par les forces de Sheoldred, récoltant de précieuses requêtes et informations.







Vous en trouverez plus dans le deuxième épisode, dans le troisième, le quatrième et (EN). Une traduction est à venir si l'un de vous le veut !

Sheoldred, l'Apocalypse : Première parmi les Thanes d'Acier qui règnent sur les Fosses du Dross sur la Nouvelle Phyrexia, Sheoldred a été envoyée sur Dominaria avec un seul but : affaiblir le plan par tous les moyens à sa disposition et détruite toute menace contre le règne de la Nouvelle Phyrexia. Elle a déjà placée ses agents dans des positions influentes sur tout le plan – à présent Sheoldred chasse quoi que ce soit qui pourrait prévenir sa victoire totale, et Karn et son Sylex sont au sommet de la liste.







Vous en apprendrez plus Episode 1 : Des échos dans le noir, le récit suivant, puis post-suivant, post-méta-suivant et même le dernier.

Sol'Kanar le Souillé : Sol'Kanar est l'ancien roi-démon de Corondor. Autrefois un bénévolent esprit de la nature, il fut corrompu par l'insidieuse Planeswalker Geyadrone Dihada. Des millénaires de magie noire l'ont laissé si dénaturé qu'il ne souhaite même plus retrouver sa forme d'origine. Il travaille avec Dihada pour éliminer les dernières traces de la lignée de Carthalion et siège en ce moment sur leur trône ancestral de Corondor.







Âme de Vent des Vertus : Le Seigneur Vent des Vertus était un puissant Planeswalker et un membre des Neuf Titans qu'Urza rassembla pour lutter contre Phyrexia. Plusieurs conflits plus tard, Vent des Vertus donna sa vie pour sauver sa terre natale d'Urborg contre une faille temporelle mortelle. En disparaissant, il lança un sort pour fusionner son esprit avec la terre, afin de la protéger pour toujours. Avec le retour des Phyrexians, la magie de Vent des Vertus se réveille, prête à protéger de nouveau Urborg.







Skwi, monarque douteux : Autrefois mousse de cabine sur l'Aquilon, une mésaventure liée à un dieu maléfique accorda l'immortalité à Skwi. Incapable de mourir par l'épée, par l'âge ou toute autre méthode que ses ennemis associés ont tenté d'utiliser, Skwi a eu son lot d'aventure et vit maintenant « retiré » comme chef d'une tribu gobeline loin au sommet des montagnes d'Otaria. Dernièrement, il ne peut pas s'empêcher de sentir que quelque chose ne va pas et il met ses siècles de sagesse au service de la recherche de qu'est-ce que ça peut bien être.







Vous en apprendrez plus ici.

Stenn, partisan paranoïaque : Héritier d'une lignée argivienne longue et prestigieuse, Stenn fut choisi par le Roi Darien lui-même pour une tâche pleine de gravité : déraciner les agents phyrexians de la Nouvelle Argive par tous les moyens nécessaires. Stenn poursuit sa tâche avec une efficacité impitoyable et un dévouement sans faille, ne se refusant aucun moyen pour accomplir la mission donnée par son maître.

Vous en apprendrez plus ici.

Tatyova, intendante des marées : Tatyova est une druide accomplie habituée tant aux marées qu'aux forêts côtières de Dominaria. Après avoir complété sa formation avec les elfes de la Yavimaya, elle revint chez elle dans l'empire sous-marin de Vodalia. Elle a eu un grand rôle pour tempérer les impulsions martiales de l'Empereur Mihail II et s'efforce de fonder une société d'ondins qui peuvent servir de défenseur du monde naturel.







La Dynamo pèlerine : Les soldats mécaniques d'Urza ont été endormis pendant une quantité innombrable d'années. Cependant, la technologie thran qui les alimentait était solide, et parfois cela ne demande rien qu'un mauvais pas de la part d'un bouquetin pour réactiver une machine de guerre vieille de millénaires. Djoïra a trouvé la Dynamo pèlerine criant « PAS D'INQUIETUDE ! » dans la nature sauvage. Quelques tours d'artificier plus tard, elle a recruté un nouvel allié fidèle.

L'Homme-corbeau : Mystérieuse figure toujours augurée par l'arrivée de corbeaux, l'Homme-corbeau a hanté Liliana Vess depuis son enfance. Il lui est apparu sur des plans dans tout le Multivers, et tandis que d'autres peuvent voir la volée qui l'accompagne, Liliana reste seule à pouvoir le voir en chair et en os. Reste encore à voir s'il est ami ou ennemi, mais Liliana compte découvrir la vérité derrière cette figure énigmatique, une vérité ancrée dans l'histoire d'un puissant nécromancien du passé lointain de Terisiare.

Vous en apprendrez plus ici (EN). Merci à Hawkraptor qui compte s'en charger !

Tori d'Avenant, cavalière de fureur : Tori est né avec une maladie dégénérative, rare mais pas inconnue de la lignée royale d'Avenant. Alors qu'elle était adolescente, elle perdit tout contrôle sur ses jambes. Bien que cela compliquât en un sens son entraînement comme officier de cavalerie, cela ne put l'arrêter. Maintenant, avec un destrier spécialement entraîné et une selle adaptée, Tori fonce au combat à la tête des Cavaliers de Fureur de la maison d'Avenant. Elle est connue surtout pour son absence de peur au combat, ne rebroussant jamais chemin devant une ligne de lances ennemies.







Tura Kennerüd, chevalière céleste : Tura Kennerüd est le rejeton d'une longue lignée de chevaliers célestes argivians. Sa famille remonte jusqu'à Kjeldor durant l'Ere glaciaire de Dominaria, quand ils nourrirent une portée d'aesthirs qui pourrait s'adapter au climat plus chaud. Quand elle eut l'âge, Tura reçut son propre aesthir à chevaucher et entraîner – un descendant direct de l'animal qu'Arna Kennerüd montait autrefois au combat. A présent, ils forment un duo mortel, capable de communiquer sans un mot et de combattre en parfaite synchronisation. Tura fut parmi les premiers à rejoindre la Nouvelle Coalition, impatiente de prouver qu'elle est plus que le dernier enfant d'une famille entrée dans l'histoire.







Uurg, rejeton de Turg : Quand Turg, la puissante grenouille liée à l'ambassadeur ondin pour la Coterie, périt, il laissa derrière lui les œufs d'une ponte. Tandis que la Coterie comptait les utilisait pour faire plus de combattants dans leurs fosses, l'un des têtards échappa à leur contrôle. A présent Uurg, un spécimen aussi puissant que Turg lui-même, se balade librement sur les terres d'Otaria, et y mange qui lui plaît.

Verrak, sengien dévoyé : Tandis que le Baron Sengir n'a pas posé un pied sur Dominaria depuis des millénaires, sa vile progéniture demeure. Verrak fut engendré de nombreuses générations après le Baron, ce qui le rend donc corrompu et monstrueux. Normalement un être de purs faim et instinct, Verrak est à l'occasion visité par des bribes de conscience. Dans ces moments, il pourrait regretter ses actions – mais il utilise plutôt cette lucidité pour planifier son prochain meurtre.

Vohar, profanateur vodalian : Aspirant usurpateur de Vodalia, Vohar chercha à voler le contrôle de l'empire à Mihail II et à mener les ondins dans une campagne de carnage et de gloire contre le monde de la surface. Quand son complot de traître fut découvert, Vohar fut banni dans la couche abyssale des océans de Dominaria. En exil, il rencontra un antique Phyrexian sur le plancher océanique, réveillé par l'incursion de Sheoldred. Parachevé, Vohar cherche toujours la destruction de Mihail pour la gloire de la Nouvelle Phyrexia.

Zar Ojanen, scion d'Efrava : Efrava, autrefois une oasis verdoyante au milieu du désert djamuraan, n'est plus – disparue à cause d'une calamité sans nom il y a longtemps. Les léonins qui habitaient autrefois cette terre sont loin d'être éteints cependant. Tandis que certains se sont répartis aux quatre coins de Dominaria, Zar Ojanen, descendante de l'effroyable mercenaire Jedit Ojanen, mène maintenant une caravane d'Efravans tandis qu'ils voyagent sur tout Djamuraa. Le cœur de Zar est dévoué à la protection de ceux qu'elle mène, et elle est aussi compétente comme guerrière que son ancêtre, ne demandant rien d'autre que de croiser les lames avec quiconque menacerait sa caravane.







Vous en apprendrez plus ici (EN). La traduction, c'est à vous de voir si vous voulez la faire.

Zeriam, vent doré : Quand Zhalfir fut déphasé hors du cours du temps par le Planeswalker Téfeiri, la plupart des griffons qui chassaient dans les cieux de la savane partirent avec. Zeriam, descendant du légendaire griffon Zuberi, est l'un des quelques membres restants de son espèce. Fier et hautain, Zeriam est connu pour épargner les voyageurs qui passent sur son territoire, mais les braconniers à la recherche de peaux de griffons n'y restent pas longtemps vivants.

Zur, intrigant éternel : Zur l'Enchanteur a passé la douzaine de siècles précédents à faire tout ce qu'il voulait. Après s'être libéré de toutes les responsabilités terrestres, le sorcier immortel a voyagé sur tout le plan à la recherche du sens. Récemment il réapparut devant Jodah, à la recherche d'un emploi. Maintenant professeur de l'Académie tolariane, il jure qu'il ne veut qu'« intégrer le savoir dans les esprits des jeunes gens » et n'a « décidément rien derrière la tête ». Jodah garde un œil sur lui.







Planeswalkers



Ajani, agent en sommeil : Ajani est un guerrier léonin qui souhaite protéger les faibles et combattre ceux qui souhaitent supprimer les autres. Enfant, Ajani fut rejeté et discriminé par sa bande à cause de son poil d'albinos. Seul son frère Jazal l'accepta, le défendit, et le traita avec bonté et respect. Depuis le meurtre de Jazal, Ajani a décidé de vivre à l'exemple de son frère. A cause de l'influence de Jazal, Ajani est devenu un héros renommé, un sage mentor, et un ami compatissant. Ses pouvoirs de guérison et ses capacités de renforcement magique font de lui l'un des plus fiers alliés que quiconque puisse chercher.

En tant que Phyrexian, les croyances et objectifs inhérents d'Ajani ont été corrompus pour s'aligner avec ceux de ses nouveaux maîtres. Sous leur influence, Ajani se sent de nouveau membre d'une bande, accueilli et accepté par une communauté qui le valorise. Phyrexia a ouvert ses yeux sur le danger que les « différences » peuvent causer. Le travail d'équipe, il s'en rend à présent compte, consiste à aligner les perspectives en un seul point de vue. En supprimant la différence, tout le monde peut faire ensemble partie d'une seule grande bande phyrexiane. Sur Phyrexia, tout le monde est ensemble et égal – en fait, il n'avait jamais réalisé avant de devenir membre de Phyrexia à quel point ses valeurs sont en accord avec les leurs, et il est impatient d'aider ses amis en les guidant vers la voie juste.

Vous en apprendrez plus en lisant le deuxième épisode, en plus du quatrième et du dernier.

Jaya, négociatrice ardente : Jaya Ballard fait partie des plus vieux Planeswalkers du Multivers. Née sur Dominaria 1500 ans auparavant, elle était une héroïne impétueuse et sarcastique qui joua un rôle de premier plan dans l'histoire du plan avant de disparaître pendant des siècles. Ces dernières années, elle a refait surface comme un mentor plus vieux et sage pour des pyromanciens prêts à prendre leur envol, dont son élève la plus prometteuse : Chandra Nalaar.

Vous en apprendrez plus dès le deuxième épisode, celui qui suit, ainsi que le suivant, jusqu'au dernier

Karn, héritage vivant : Karn est un golem d'argent ayant une conscience qui a une maîtrise presque complète des artefacts. Il peut comprendre la plupart des dispositifs technologiques d'un simple toucher et créer rapidement des artefacts ou des automates sans besoin de composantes ni de matériaux.

Karn travaille à repousser l'invasion phyrexiane de Dominaria, mais ses efforts sont sapés par les agents en sommeil de Sheoldred.







Vous en apprendrez plus avec le premier épisode, puis avec le suivant, et le suivant du suivant, celui qui suit le suivant suivant et le dernier de la chenille.

Liliana du Voile : Liliana Vess est une maître nécromancienne qui commande aux morts et manipule les vivants pour atteindre ses propres fins. Ambitieuse, maligne, et surtout confiante, elle joue un jeu dangereux de loyautés variables, en s'alignant avec quiconque lui offre le chemin le plus sûr pour accomplir ses désirs.

Liliana est revenue sur Dominaria, sa terre natale, pour poursuivre l'Homme-corbeau, la figure mystérieuse de son passé qui l'a menée sur le chemin de la nécromancie. Cependant, son enquête l'amène plutôt à découvrir une présence phyrexiane sur le plan, et elle doit décider de s'engager dans le conflit contre l'invasion, ou de n'en rien faire.

Vous en apprendrez plus ici (EN). Hawkraptor devrait cependant vous satisfaire bientôt !

Conclusion



Une fois n'est pas coutume, Dominaria nous régale de ses histoires nouvelles qui fleurent pourtant aussi l'ancien temps, et nous livre sur un plateau ses intrigues politiques de longue date, sa Coterie toujours aussi dérangée, ses longues migrations et ses grandes aventures.

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  5

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.