Les Légendes de la Nouvelle Capenna - Magic the Gathering

Les Légendes de la Nouvelle Capenna



Articles

Drark Onogard, le , 312 consultations

La Nouvelle Capenna déborde de puissance et d’ingéniosité, de corruption et de courage, chacun ayant son histoire et sa destinée qui façonnent la ville.

  La storyline de Magic / Les rues de la Nouvelle Capenna

La Nouvelle Capenna déborde de puissance et d'ingéniosité, de corruption et de courage, chacun ayant son histoire et sa destinée qui façonnent la ville. Bien que toutes leurs histoires ne puissent être contées dans les histoires de la Nouvelle Capenna, vous trouverez ici de brèves histoires de ces légendes que vous rencontrerez, et l'article original ici.

Nouvelles légendes



Jaxis, la fauteuse de troubles : Les démons dirigent la Nouvelle Capenna, mais selon Caldaïa est que cela ne restera pas vrai longtemps.

Il y a une célébrité, dans les bas-fonds des rings de boxe, un nom soulevé par les foules enthousiastes du plus profond quartier de la Nouvelle Capenna : Jaxis, la fauteuse de troubles. Elle est une combattante, une boxeuse, l'une des meilleures de toute l'histoire de son art. Elle a un crochet du droit pareil au train central de Capenna et un coup droit comme un marteau de forge. Invaincue, elle est assez bonne pour qu'on ait commencé à parler d'elle ; après une tentative infructueuse de la part des assassins des Maestros, on a commencé à espérer.

Tout le monde l'a vu. Les assassins l'avaient acculée, à cinq contre eux, et puis en un clin d'œil elle était entourée d'ombres brûlantes – des ombres que les gens reconnurent. C'étaient d'autres champions ; certains qu'elle avait combattus, certains à la retraite ou qui sont morts bien avant. Appelés à ses côtés, ils flanquèrent une raclée aux assassins, les repoussant sous les applaudissements des spectateurs. Jaxis n'est pas seulement la meilleure, dit-on : elle est bénie. Peut-être que les démons dirigent la Nouvelle Capenna, mais des combattants comme Jaxis apportent de l'espoir aux gens.

Falco Spara, tisseur de pacte : La fondation de la Nouvelle Capenna est entourée de mystères, un brouillard formé du temps, des générations passées et de magie. Rares sont les êtres qui ont un souvenir clair du commencement de la ville mais, première parmi ce groupe très restreint, se trouve le chef des Courtiers : Falco Spara, tisseur de pacte.

Elevé de la mortalité à l'état de démon durant les jours qui fondèrent la Nouvelle Capenna, Falco Spara est un esprit rigoureux et exact. Falco a créé ses Courtiers pour être les gardiens professionnels du meilleur ordre dans la Nouvelle Capenna. Leurs pactes et contrats lient – certains littéralement – leurs contractants en leur accordant une protection en échange d'une dette qui sera réclamée à une date ultérieure. Pour ceux qui ont besoin d'encore plus de protection, Falco a entraîné ses Courtiers en magie de bouclier pour leur offrir des gardes du corps personnels et des protecteurs pour quiconque peut se le permettre dans la Nouvelle Capenna.

Falco était au sommet du monde, un seigneur des Hauts-Parcs. Toutes les quatre autres familles se reposaient sur ses Courtiers pour leur protection, ainsi que la majorité de l'élite civique et sociale de la vie. Puis, quand l'Adversaire vint, Falco découvrit la longueur de la chute depuis le sommet du monde.







Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : The Contrat Breaker (EN).

Cormela, voleuse majestueuse : On ne peut voler la majesté, très cher. L'on est soit majestueux, soit on ne l'est pas ; c'est quelque chose que l'on dit au monde quand il cherche à y faire face. Cormela le sait et vit en accord avec ce principe. Cormela est toute majesté, grâce, opulence – elle est la scène, une meneuse de la mode des Hauts-Parcs et conservateur sous la tutelle de l'instruction personnelle du Seigneur Xander.

Professionnelle avec sa propre galerie dans les Hauts-Parcs, le public de la collection de Cormela est un public de niche qui roule fréquemment. Les jeunes artistes enthousiastes – sa cabale et ceux qui cherchent à être admis – offrent leurs œuvres les plus avant-gardistes, les plus révoltées, les plus radicales pour être son favori ; être l'un des favoris de Cormela signifie être un sujet de conversation dans toute la Nouvelle Capenna.

Mais ce n'est pas tout ce qu'est Cormela. Maestro tout d'abord, Cormela est l'une des agentes d'acquisition favorites du Seigneur Xander, capable de « retrouver » une œuvre de la collection privée la plus strictement gardée sans que ses propriétaires suspectent quoi que ce soit. Ses proies sont ceux qui tentent de fureter pour des marchés et contrats avec le Seigneur Xander : argent facile. Ceux qui sont trop fiers, trop arrogants, ou trop naïfs pour penser qu'une jeune lanceuse de mode majestueuse puisse être aussi un génie coupe-gorge...

Evelyn, la cupide : Peu de gens dans la Nouvelle Capenna se souviennent du vieux monde. Il y a quelques uns des sphinx vraiment âgés des Obscura et une poignée de sages Rhox parmi les rangs divertissants des Cabaretti qui étaient là dans les temps anciens. Les Maestros se vantent d'avoir le plus grand nombre de de membres à la longue vie – assez facilement quand ils ont acquis le don de vampirisme du Seigneur Xander – mais la plupart d'entre eux, aussi, furent faits après que la tour rayonnante de la Nouvelle Capenna fut élevée. Non, la véritable vieille garde est de plus en plus restreinte : les chefs des cinq familles et Evelyn, la cupide.

Autrefois, elle put appeler le Seigneur Xander du nom d'amant – mais c'était il y a des vies entières et des passions auparavant. Première à avoir reçu le don de vampirisme de Xander, Evelyn se souvient encore de l'ancien temps de la Nouvelle Capenna, ce à quoi ressemblait le monde avant qu'il fût vidé. Depuis ce temps, elle a vécu de nombreuses vies, mais à travers chacune d'entre elles, elle a collecté et maintenu une collection privé resplendissante d'artefacts du vieux monde. Don expertise est telle qu'elle est l'une des seules personnes avec le Seigneur Xander lui-même à avoir accès à ses archives privées.

Polie et généreuse, s'accommodant des jeunes Maestros – ils sont tous jeunes pour elle – et aux initiés, Evelyn ne doit cependant pas être sous-estimée. Peut-être est-elle une collectionneuse, mais elle fut d'abord une tueuse, et toute vie autre que la sienne peut être aisément dispensable...







Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : The Family Man (EN).

Jinnie Fay, second de Jetmir : Orphelin découvert dans le Mezzio par les chercheurs de talent Cabaretti, Jinnie Fay s'est prouvée une combattante talentueuse au service des gardes du Vantoleone. Son talent avec les lames attira l'oeil de Jetmir, qui la fit intégrer sa garde personnelle ; elle se fit aimer du vieux léonin, qui la voit comme la fille qu'il n'a jamais eue. Belle, mortelle, profondément amoureuse des atours de la vie, Jinnie vit maintenant comme l'héritière apparente des Cabaretti. En plus d'être le lieutenant le plus loyal et en lequel Jetmir a le plus confiance, Jinnie passe le plus clair de son temps à gérer les vastes chenils des Cabaretti où des gardeurs de ménagerie experts élèvent de rares portées des créatures exotiques et de la vie urbaine sauvage.

Pendant les événements du Crescendo et de la Guerre de l'Adversaire, Jinnie fit une alliance déroutante, souvent abrasive, avec Elspeth et Vivien afin de protéger Jetmir, son père adoptif, des suppôts de l'Adversaire. Repoussée dans ses efforts pour reprendre Giada des mains des Planeswalkers, Jinnie se concentre à présent sur la reconstruction des Cabaretti brisés pour retrouver leur gloire passée.

Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN) ; Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ;Episode 5: Hymn of the Angels (EN).

Raffine, voyante rusée : Les sphinx de la Vieille Capenna n'ont jamais été nombreux. Territoriaux et vaniteux, ils luttaient pour l'approbation, la peur et la dévotion publiques, fabriquant des visions prophétiques pour que s'ameutent à leur temple les masses. Jeune sphinge, Raffine pouvait compter sur les griffes d'une patte le nombre de ceux de sa race qu'elle connaissait personnellement : sa mère, qui l'avait jetée hors du nid lorsqu'elle sut voler ; sa rivale, dont les augures contredisaient les siens comme Raffine faisait des siens ; son amant, dont le nom et le visage ne lui reviennent plus à la mémoire.

Cela changea quand ils arrivèrent. Les prophéties de Raffine – que nul ne voulait entendre, car elles étaient sombres et sinistres, une fin d'éclat métallique – étaient correctes. Elle seule fut élevée, comme un archidémon lui avait accordé l'investiture démoniaque, et maintenant, dans la magnificence art déco de la Nouvelle Capenna, Raffine est l'un des derniers sphinx. Bien. Elle aime qu'il en soit ainsi. Laisser sa « famille » la servir, la laisser imbiber ses rêves comme de l'encre des leurs desquels elle se nourrit. Laisser sa prophétie dicter le futur de la ville. Au moins cette fois ils pourraient écouter quand elle dit qu'une autre fin arrive – elle ne rêve de rien d'autre...

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : What You Expect to See (EN).

Seigneur Xander, le collectionneur : Seigneur Xander, chef des Maestros, se dirait premier parmi les siens si quiconque pût lui paraître égal. En attendant que cela arrive, il règne en tant que conservateur autoproclamé de l'histoire de la Nouvelle Capenna et chef d'orchestre de son présent. L'histoire, il la met en scène dans des expositions avec les nombreux galeries, musées et archives des Maestros. Le présent, il l'orchestre avec les talentueux et discrets assassins des Maestros.

Seigneur Xander est doté de trois dons : vampirisme, qui lui donne tout sauf la vie éternelle ; une bénédiction démoniaque, qui lui accorde le pouvoir ; une couronne, dont il ne peut sentir le poids maintenant que les titres de noblesse ont perdu leur sens. Pris ensemble, le Seigneur Xander porte la chemise du collectionneur et conservateur de la Nouvelle Capenna. La conservation est un travail éprouvant, un labeur qui commence de plus ou plus à lui rappeler son ancienne vie avant que la ville s'élève, l'âge des chevaliers, des seigneurs et des monstres contre lesquels ils luttaient. Il fut un artiste, jadis. Avec l'approche du Crescendo – la célébration de la fin de l'année dans toute la ville – le Seigneur Xander manigance une fois de plus une grande œuvre qui puisse faire résonner toute la ville.







Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN) ; Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN).

Ziatora, l'incinératrice : Les autres dragons l'ont traité de bien des noms : folle, traître à sa race, trop vaniteuse même pour eux. Ziatora, chef des Riveteurs, entendit tout cela de tous les siens quand elle accepta le contrat de l'archidémon. Mais où sont les autres dragons à présent ? Pour récompense de leur droiture, de leur jubilation et de leur pureté, les grands dragons de la Vieille Capenna ne sont plus que poussière. Les gardiens puissants de la race des dragons est réduite à l'état de crânes et de crocs, polis et brillants sous les lumières du Musée de la Vieille Capenna, tandis que Ziatora règne sur Caldaïa.

Maintenant, Ziatora est puissance. Ziatora est richesse. Ziatora est l'Incinératrice, championne des créatures qui travaillent à Caldaïa, ingénieur de la Nouvelle Capenna. Les archidémons et leurs pigeons angéliques ont peut-être posé les colonnes des fondations et établi les grandes poutres, mais c'était Ziatora et ses travailleurs qui avaient bâti la ville depuis les premiers échafauds. De même que c'est Ziatora à présent qui siège au sommet du plus grand trésor des cinq familles : le plus grand magasin de Halo de toute la Nouvelle Capenna est sous le contrôle des Riveteurs. A un âge où cette précieuse ressource décline tandis que la demande augmente, commander les flux de Halo, c'est dicter l'avenir de la ville ; si ce monopole venait à être défié, ce serait la guerre.

Giada, fontaine de l'espoir : Giada, jeune fille des groupes d'orphelins des quartiers bas du Mezzio, est le secret le mieux gardé des Cabaretti, le plus grand espoir de la Nouvelle Capenna, et la menace la plus dangereuse pour les autres familles. Découverte par les chercheurs de talents Cabaretti, Gida devint rapidement une des favorites de Jinnie – la petite sœur que Jinnie avait toujours voulue sans jamais l'avoir – et le plus grand trésor de Jetmir. Giada est spéciale. Chanteuse douée, elle est en harmonie avec sa cohorte d'ingénues, de mondaines et de starlettes des Cabaretti. Mais contrairement aux autres, elle a un talent jamais vu dans la Nouvelle Capenna : d'un toucher et d'un vœu, elle peut transformer même la boue la plus immonde de la ville en Halo pur. Les Cabaretti se sont dépêchés de la garder sous cloche, mais leur appétit pour cette substance magique a dépassé leurs précautions : leurs fêtes, déjà, c'était célèbre, alimentées en Halo, devinrent excessives.

En un temps de pénurie grimpante et de désespoir à la recherche du Halo parmi les autres familles, les Cabaretti n'étaient pas touchés. Avec Giada, les Cabaretti n'ont pas besoin de se restreindre. Avec Giada, l'équilibre du pouvoir dans la ville a été mis sens dessus-dessous. Tout ce que voulait Giada, c'était une famille. Sans qu'elle commît aucune faute – à cause d'un don qui lui semblait être une malédiction – désormais ce sont cinq familles qui la veulent.







Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ; Episode 5: Hymn of the Angels (EN)..

Lagrella, la Pie : Elle est l'un des argousins des Courtiers les plus craints et les plus respectés. Mage de contrat dans l'orbite personnelle de Falco, Lagrella a le droit de prendre quelque liberté avec les accords qu'elle supervise : « Un petit surplus » pour chaque transaction, c'est la commission que chaque Courtier est censé prendre pour son travail, donc Lagrella prend ce qui est dû pour une personne de son statut.

La réputation effrayante de Lagrella – et son surnom – viennent de rumeurs à propos de ce qu'elle fait avec son argent. Elle a une collection de poissons exotiques qu'elle garde au dernier étage dans une cuve gigantesque. Dans cette cuve, il y a un jardin de statues d'or et d'argent : des figures à l'échelle humaine qui capturent dans une précision poignante les visages des gens qui ont brisé leurs contrats. Vantée même par les Maestros pour la qualité de ces sculptures, seule Lagrella connaît la vérité : ces statues sont les briseurs de contrats, plongés dans du métal fondu et lâchés dans sa cuve pour reposer, pour toujours.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : What You Expect to See (EN).

Rocco, cuisinier des Cabaretti : Rocco est le chef sociable du Vantoleone, l'espace réservé aux événements des Cabaretti, avec son hall de rassemblement et sa piste de danse. Rocco s'occupe non seulement des nombreuses cuisines du Vantoleone, mais aussi des menus de nombreux clubs, restaurants, gargottes et bar clandestins que les Cabaretti détiennent aussi, travaillant en coulisses pour dicter les goûts de l'élite des Hauts-Parcs. Son empire culinaire s'étend à tous les niveaux de la Nouvelle Capenna.

Sa maîtrise de la logistique est l'équivalent de sa main preste en cuisine ; chaque plat qu'il signe est un chef-d'œuvre d'équilibre, combinant différents goûts et textures pour créer des événements à partir de la nourriture même la plus banale. Avec l'introduction du Halo dans la Nouvelle Capenna, la cuisine de Rocco a trouvé de nouvelles hauteurs d'excellence, et ses sous-chefs disent qu'ils ne l'ont jamais vu si inspiré.







Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : Episode 3: Tests (EN).

Rigo, mentor des rues : Les Courtiers, malgré toute leur exclusivité dans les Hauts-Parcs, ne méprisent jamais la force de la communauté ni le savoir qui vient des rues. Regarder vers le haut, disent-ils, c'est regarder en arrière. Certains de leurs meilleurs argousins et mages de contrat viennent des lutteurs, des enfants sortis de Caldaïa ou du Mezzio qui se pressent pour entrer dans la famille et gardent ce penchant pour monter dans les rangs des Courtiers.

Rigo était l'un de ces enfants. Gamin des rues du Mezzio, Rigo rêvait de travailler avec les anges de la Nouvelle Capenna. Les Courtiers ne se trouvaient pas loin derrière, si bien qu'il s'efforça d'attirer l'attention des recruteurs des Courtiers. Jeune, Rigo bâtit son propre réseau de mouchards, voleurs à la tire, cireurs de chaussures, portiers et coureurs errants pour aider les Courtiers déployés dans le Mezzio à se tenir informés, dans le style actuel, nourris et payés en sous-main. Il réussit et se trouva rapidement adopté par les Courtiers du Mezzio. Ayant remonté la chaîne jusqu'à atteindre les firmes les plus élevées des Hauts-Parcs, Rigo ne perdit jamais cet air de lutteur. Maintenant Courtier accompli, Rigo n'oublie pas d'où il est venu : il s'est donné volontaire pour servir dans le Mezzio, prenant un soin spécifique pour rechercher des enfants qui lui rappellent tant qui il était.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : The Contrat Breaker (EN).

Ognis, le Fouet du dragon : Même les dragons ont besoin d'assistants. Pendant que les gros lézards comptent l'argent, il faut bien que quelqu'un s'assure que les opérations se déroulent comme il faut et que le Halo continue de couler. Ognis est la première capitaine de Ziatora, une viashino à l'image de Ziatora elle-même – en plus petiet, pour satisfaire la vanité de la vieille démone-dragonne. Toujours en première ligne, Ognis est la superviseuse de tous les échanges de Halo dans Caldaïa et la maître-stratège derrière les opérations de raid dans la basse ville des Riveteurs.

Bien que son statut en première ligne puisse lui faire paraître d'un rang bas par rapport à l'élite de la famille, pour les Riveteurs, rester en première ligne est une marque de force et de solidarité. La bagarre, le combat sont un travail dur – ceux qui arrachent la vie en ont rarement une longue. Ognis, bien qu'elle fût l'un des premiers viashinos aux côtés de Ziatora et reste l'une des rares personnes à avoir été honorée de la tant convoitée flamme verte de Ziatora, se tient toujours aux côtés de ses camarades, brisant des crânes et comptant des sous.







Jetmir, nexus des célébrations : Le maître de cérémonie de la Nouvelle Capenna est plus qu'un cœur généreux et une tenue coûteuse – il est l'esprit même de la Nouvelle Capenna, le démon autour duquel l'élite orbite comme s'il était le soleil. Il n'y aurait aucune pièce sans Jetmir. Sans son approbation, sans son Halo, la Nouvelle Capenna ne serait qu'une tour dans un monde vide. Il faut que les gens vivent, non qu'ils survivent ; Jetmir apprit cela très tôt. Maintenant, c'est l'oeuvre de sa vie de s'assurer que les gens vivent dans sa version de la Nouvelle Capenna.

Jetmir est le fondateur et le chef des Cabaretti, l'une des cinq familles de la Nouvelle Capenna. Dans les âges passés, il mena une secte de druides léonins. Dans la Vieille Capenna, ils étaient les maîtres des rites et rituels, des cultistes du monde naturel – sa libéralité, la beauté et les cycles qui s'enchaînent à cause de et dans chaque chose. Vie, mort, renaissance, vie éternelle, le culte de Jetmir portait en lui l'esprit de la famille qui deviendrait les Cabaretti avant la première migration vers la Nouvelle Capenna. Lui et son ordre maintinrent l'amusement des colons, soutinrent leur moral, et en retour, ils leur offraient le feu et le pain. Cette relation, bien qu'elle soit bien éloignée de la manière dont elle commença, est essentiellement la même à présent. Jetmir s'assure que le Halo coule, que la musique se joue et que la piste de danse résonne, et la Nouvelle Capenna l'aime pour cela.







Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN).

Parnesse, le pinceau subtil : Être assez talentueux et assez confiant pour peindre un vampire représente un talent de valeur qui mène à un travail dangereux. Ils ne peuvent pas se voir dans les miroirs, vous voyez ? Alors la façon dont vous les peignez est la façon dont ils se voient. Pas mal de risque là-d'dans, pas mal de récompenses. Même pour les autres vampires, qui courent le risque de se prendre un pieu en travers du poitrail à cause d'un tableau mal fait, donc le risque aussi de ne jamais voir leur portrait fait à son tour.

Parnesse est l'une des meilleures, une portraitiste qui se spécialise dans la représentation des vampires non tant comme ils sont, mais comme ils aimeraient se voir. Elle a un pinceau subtil – et un chouïa de magie Obscura, cadeau d'un ami – qui l'aide à voir l'image de soi de ses sujets la plus flatteuse. Un peu de peau plus lisse ici, un croc un peu plus fin là, une altération par ici – les vampires qui commandent un portrait de Parnesse se voient plus clairement et plus beaux (ou effroyables) que jamais, et pour cela, ils s'assurent que Parnesse soit payée et que ses réservations soient complètes pour le futur proche.

Bennie Bracks, zoologiste : Avant de devenir le zoologiste vedette de la Nouvelle Capenna, Bennie fut un enfant qui gardait des pigeons sur les toits toujours plongés dans le crépuscule du Mezzio. Là, avec les dessous des Hauts-Parcs bien au-dessus, surmonté par l'acier et la grisaille de la ville, Bennie rêvait d'un monde vert et vivant. Son poulailler était modeste, il restaurait avec l'oeil d'un passionné au budget limité. Ses oiseaux, d'abord simple curiosité, devinrent son échappatoire : après des représentations officieuses et des échanges, Bennie put atteindre les spectacles historiques officiels, où ses oiseaux – uniques parmi ceux de la ville – attirèrent l'attention des marchands et gardiens des Hauts-Parcs, aucun ne les appréciant plus que Jinnie Fay, la fille adoptive de Jetmir. Grâce à une signature de Jinnie et les comptes-rendus éclatants qui s'ensuivirent, Bennie et ses oiseaux avaient réussi.

Bien que Bennie ne soit pas officiellement affilié aux Cabaretti, il est leur fournisseur principal de belles créatures rares. S'il n'est plus un simple expert en animaux urbains, c'est que Bennie s'est diversifié, en direction de tous les animaux exotiques et coûteux : mammifères vus seulement sur les porcelaines, reptiles antiques, poissons des océans lointains, très lointains – Bennie prend soin de chacun d'entre eux, même ceux réservés à la cuisine de Rocco.

Denry Klin, rédacteur en chef : Rien n'est plus sacré dans la Nouvelle Capenna depuis que les anges ont disparu. On peut écrire une histoire – réelle ou fictionnelle – sans limites dès que cela implique de bouger de l'encre et du papier. Ce qui importe au journaliste est que les nouvelles, frappent l'oeil des citoyens, et que son papelard achemine le premier l'information jusqu'à eux. Pour les travailleurs de Caldaïa et du Mezzio, ce peuvent être les rapports de travail, les comptes-rendus de matchs de boxe. Pour les mondaines et don Juan des Hauts-Parcs, ce peuvent être les pages people, les ragots et les tirages du loto. Pour les cinq familles, ce peuvent être les rubriques nécrologiques, les documents classés secrets, ou ce qui se passe dans le monde du crime : les journaux de la Nouvelle Capenna sont autant en guerre pour le lectorat que les cinq familles le sont pour le Halo. C'est une guerre que Denry Klin, le rédacteur en chef du Héraut de Capenna, compte bien gagner.

Né parmi la guilde grise des investigateurs, Denry Klin sait ce qu'il se passe. Son ascension au rôle de rédacteur en chef du Héraut de Capenna ne fut pas moins brutale malgré son accession qui ne fit pas couler le sang. Pour lui, les papiers en guerre de la Nouvelle Capenna – la Poste-Unie de Caldaïa, le Times du Mezzio, le Zenith des Hauts-Parcs, l'Avant-Garde de la Nouvelle Capenna et son propre Héraut de Capenna – sont la « sixième famille » de la ville. Ce dont ils manquent en argousins et en muscles, ils le remplacent en journalistes de terrain, récolteurs de ragots et photographes ; bien qu'ils n'empilent peut-être pas les cadavres, ils jettent la lumière sur ceux qui le font – à moins que le tueur veuille payer pour tuer l'histoire en même temps.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : What You Expect to See (EN).

Bess, nourrisseuse d'âme : La nourriture alimente l'âme. Sans elle, bien entendu on ne peut pas survivre, mais avec de la mauvaise nourriture, on ne vit pas vraiment. Les jolies dames des Hauts-Parcs peuvent bien se délecter de leurs mousses aériennes, de leurs délicats médaillons, de leurs sauces micro-vertes et autres morceaux de choix, mais les citoyens de la ville basse doivent bien manger aussi. Les gens ont besoin d'alimenter, de nourrir leur corps et leur âme, pas seulement ravir leur palais. Bess est le secret le mieux et le moins bien gardé de la ville : une cuistot capable de rivaliser avec les chefs en toque blanche des Hauts-Parcs et une professionnelle de logistique capable de ridiculiser les trafiquants les plus expérimentés des cinq familles. Maître de son art, elle fait son travail pour les pauvres et ceux que des restaurants plus chers – et moins bons – refusent.

Autrefois sous-chef de Rocco, Bess décida de faire cavalier seul en fondant sa propre cuisine, afin d'apporter son talent dans la ville basse, dans les rues où elle a grandi. Ceux de la ville haute n'ont aucun goût pour l'art de cuisiner, il ne s'agit pour eux que d'être au bon endroit pour voir et être vu des bonnes personnes. La nourriture est faite pour être appréciée, faite pour être aimée. Pour Bess, cuisiner n'a jamais été un moyen d'impressionner les gens – l'important est de nourrir les gens. Que sa nourriture s'avère être l'une des meilleurs dans la ville est, à son avis, une preuve supplémentaire de la justice de sa mission : nourrir les gens.

Oskar, récupérateur de déchets : Les secrets ne sont secrets que si chacun des participants est mort. Personne ne veut le reconnaître. Ils pensent tous que garder le silence, que détruire les documents, qu'envoyer cette connaissance dans les déchetteries et les égouts infestés de rats est suffisant pour couvrir leurs traces. Non. Pas du tout.

Peu importe la sécurité d'un bâtiment, il y a toujours deux manières d'obtenir l'information qu'il contient : par la plomberie ou par les ordures. Bien que d'autres agents d'Obscura préfèrent rester propres, Oskar, récupérateur de déchets, va directement à la source. C'est une présence solitaire parmi les enquêteurs et les révélateurs des Obscura. Eboueur sale et puant, il connaît chaque rat dans les égouts et les points de chute de toutes les déchetteries de la ville. Sa magie charme les rongeurs de la ville, transformant cette vermine méprisée en une armée personnelle de voleurs et d'espions capables de glaner n'importe quel document dont on s'était « débarrassé » et le rapporter pour une reconstitution. Des secrets que d'autres familles pensaient définitivement enterrés remontent souvent des égouts vers la surface pour les hanter, grâce au travail répugnant d'Oskar.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : What You Expect to See (EN).

Perrie, le pulvérisateur : Perrie ne commença pas sa carrière chez les Courtiers avec un entretien d'embauche en costard-cravate. Un grand garçon pour son âge, il courait pour une commission à la recherche d'un horloger là-bas dans les Verts. Mais le vieux bricoleur était dans une mauvaise passe. Il ne recevait jamais son dû, paix à son âme. Perrie jura auprès de son ami qu'il agirait bien et entra dans le ring de boxe pour un peu de ce doux argent en récompense. Il s'avère qu'il était bon pour donner des coups avec ces gros poings. Il s'acquit même un petit surnom, « Perrie, le pulvérisateur ». Mais la violence pour de l'argent n'avait jamais été très « bien ».

Tout cela changea quand le duo discutait d'une nouvelle montre autour d'un café et un cambriolage à proximité eut lieu. La voiture en fuite fonçait tout droit sur leur table de café ! Sans aucune peur, Perrie sauta sur la voiture et l'écrasa sur les pavés. Il sauva la vie du vieil homme, bien que la montre n'y survécût pas. Les Courtiers qui vinrent pour évaluer les dégâts remarquèrent l'héroïsme de Perrie et lui offrirent un nouveau cabriolet, et un boulot où il pourrait mettre des patates. Cette fois, pour le camp du bien. Eh, ils lui fabriquèrent même une belle armure à partir de la voiture défoncée. Mais Perrie porte toujours cette montre cassée. Il est sentimental et tout, mais pas du genre à l'admettre.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : The Contrat Breaker (EN).

Kamiz, oculus des Obscura : Kamiz ne manque pas une seule des choses qui se passent dans la ville. Elle a chaque citoyen dans sa poche de derrière, alors qu'ils ne connaissent même pas son nom. Ayant commencé en essayant d'être une journaliste, jusqu'à découvrir que chaque journal imprimait n'importe quoi à condition qu'un client aux poches assez remplies en fasse la commande. Toujours plutôt rat de bibliothèque, elle ne se mit jamais aux enquêtes de toute façon. Les sujets d'interview lui donnaient toujours des airs étranges, surtout avec ces yeux bleus qui brillaient. Elle n'en pouvait plus de tous leurs regards.

Alors, elle s'engagea parmi les Obscura avec la promesse qu'elle pourrait faire son travail en observant depuis des yeux indiscrets. Dès sa toute première mission, elle obtint de ses espions qu'ils fassent chanter un politicien corrompu pour l'obliger à se retirer. Elle monta dans l'organigramme vite après cela. Envoyée tout en haut après avoir inventé un sort qui lui faisait voir à travers les murs. Maintenant, elle s'occupe de tout le réseau Obscura, rassemblant des informations des égouts aux gratte-ciels. Sans doute est-elle encore une journaliste en ce sens, puisque toutes les histoires des journaux viennent directement d'elle.

Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 5: Hymn of the Angels (EN) ; What You Expect to See (EN).

Anhelo, le peintre : Anhelo est à la fois un historien et un homme d'affaires. N'importe quel contrat ou accord avec les Maestros ou leur musée doivent passer par lui. Il ne dira pas comment il a eu son boulot, mais cette mise-en-bouche de connaissance est le secret le moins bien gardé de la famille. Il était le bras droit du Seigneur Xander avant que la ville soit bâtie, et il l'est encore à ce jour. Ne laissez pas son titre vous tromper ; il travaille seulement au noir comme riche conservateur de musée. Entraîné personnellement par le Seigneur Xander pendant des siècles, Anhelo est l'un des meilleurs assassins de la ville.

Sans doute que tout ce temps passé dans la galerie lui a mis l'idée dans le crâne qu'il devrait devenir artiste, même si tuer était bien plus rentable. Il ne peut pas résister à un petit coup de créativité par-ci par-là. Dague, pinceau, c'est la même chose pour lui. Il aime bien s'occuper du cadavre pour faire une jolie scène de crime, si jolie que n'importe quel curieux aurait préféré ne pas voir ça. Il dit que c'est de l'art, son bout de « spectacle caché ». Peut-être qu'il essaie d'impressionner son patron ou sa fille chérie. Pas vraiment nécessaire, si on demande au citoyen lambda, mais bon, les vampires sont comme ça parfois.

Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN) ;Episode 2: Dirty Laundry (EN) ;Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ; Episode 5: Hymn of the Angels (EN) ; The Family Man (EN).

Kitt Kanto, diva du chaos : La plupart des gens du coin ont trop de secrets pour écouter pour faire vraiment attention à une chanteuse, mais les Cabaretti ne se foutent pas de vous quand ils disent que Kitt Kanto est la seule qui mérite d'être écouté. Qui savait que Jetmir trouverait la chatte miauler dans une cage d'escalier, ronronnant des chansonnettes jazz pleines d'entrain pour quelques sous ? Maintenant elle est au sommet de la scène centrale de la pièce principale des Cabaretti, chaque nuit. C'est la vraie fille chic, style parvenue qui met des étoiles d'espoir dans les yeux de tous les gosses. Quiconque qui veut être quelqu'un porte un cierge pour cette fille, aussi éclairée que le jour.

Il n'y a pas un projecteur dans la ville qui ait jamais lorgné Kitt, et Dieu qu'elle brille sous eux. Elle brille tellement, c'est sans doute du maquillage ou, qui sait, peut-être même de la magie. Elle est vraiment douce, dans ses chants druidiques que les Cabaretti prêchent et elle couronne toutes les nuits ces paroles. Les entendre te fait te sentir comme de l'or, vraiment. Mais sois bien sûr de laisser quelques roses sur la scène quand les rideaux se baissent, tu sais ? Emmerde-la, et tu apprendras que ce chaton a aussi des griffes ! Son microphone, là, peut lancer quelques sorts assez moches qui vont te faire hurler. Ou peut-être qu'elle utilisera ses habitudes de musicienne de rue et te mettra simplement sur la tronche.

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : Alley Cat Blues (EN).

Henzie « L'Outilleur » Torre : Personne l'appelle Henzie à part sa maman. Mais si tu cherches à embaucher l'Outilleur lui-même, faut avoir les fonds. Ce petit acrobate rusé peut choper à peu près tout ce que ton petit cœur désire, mais il tape dans le haut du panier. Et ces services sont pas peu chers. Sa propre fiancée lui a demandé de chourer une robe de mariage d'un grand designer, alors il l'a fait et il a repris son anneau de fiançailles en paiement. Ils ont pas tenu ensemble si longtemps après ça, mais pourquoi avoir besoin d'amour, quand on a du fric ?

Il dit qu'il est un Riveteur et tout le tintouin, qu'il bouge des matériaux de construction à leur compte. Mais les rumeurs disent plutôt qu'il a sa petite affaire, si bien cachée que sa propre patronne, Ziatora, est même pas au jus. On perd pas à parier que c'est par là que vont toutes les livraisons d'armes disparues. Aucune idée de pourquoi il veut s'en servir. Peut-être qu'il aime juste s'asseoir sur ce tas et exulter comme s'il était le roi des Hauts-Parcs, se prélasser dans la lumière du Halo. Il aime les choses qui brillent, toujours tout paré de gemmes à briller comme un chandelier. Mais si ces coups de poing américain te frappent dans la bouche, tu vas voir des étincelles pendant quelques jours.

Légende de retour



Urabrask, praetor hérétique : Un changement arrive sur la Nouvelle Phyrexia. La liberté réchauffée dans un fourneau rouge sera le feu qui allumera une révolution. Cela, du moins, c'est l'espoir secret d'Urabrask. En attendant, il doit faire sa part du travail. Récupérant de son transit jusqu'à ce plan, le Praetor rebelle reste caché dans les profondeurs des intestins de Caldaïa, sur la Nouvelle Capenna. Urabrask pourrait aussi bien être à la maison : ici, le monde est un labyrinthe de fournaises, de chaudières, de tuyaux de gaz et de fonderies. C'est un miroir vulgaire de son royaume sur la Nouvelle Phyrexia, mais assez proche pour lui apporter de la force pendant qu'il prépare son prochain coup.

Des rêves prophétiques – des visions dans les flammes et l'essence – l'ont amené à cette ville aux hautes tours. Il y a quelqu'un, là, qu'il doit rencontrer. Quelqu'un d'important. Quelqu'un qui doit savoir ce que contient le futur...

Vous en apprendrez plus dans l'histoire suivante, en anglais pour l'instant : The Side of Freedom (EN).

Planeswalkers



Elspleth resplendissante : Elspleth veut la paix. Pendant le plus clair de sa vie, elle a été hantée par des souvenirs d'emprisonnement sous le joug des Phyrexians, pendant son enfance. Bien qu'elle échappât quand son Etincelle de Planeswalker s'embrasa, elle n'oublia jamais ses bourreaux ; leur souvenir la tient éveillée la nuit. Bien qu'Elspleth soit constamment à la recherche d'un foyer où elle pourrait se reposer et enfin arrêter de fuir son passé, au fond d'elle, elle sait qu'elle ne trouvera pas la paix avant d'avoir affronté ses démons et de s'être assurée qu'ils ne troubleront plus jamais le Multivers.







Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN) ; Episode 2: Dirty Laundry (EN) ; Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ; Episode 5: Hymn of the Angels (EN) ; The Side of Freedom (EN).

Vivien en chasse : Vivien veut honorer les leçons apprises par son plan natal. Dernière survivante de Skalla, un plan où les avocats du progrès et les gardiens de la nature échouèrent à trouver l'équilibre, Vivien travaille sans relâche pour s'assurer que les erreurs des siens ne se répètent pas ailleurs dans le Multivers. Elle est une conservationniste et une observatrice attentive de la nature qui cultive les civilisations pour les rendre plus saines en partageant les leçons du monde naturel. Elle espère qu'en encourageant dans les autres le sens de l'émerveillement et du respect qu'elle ressent envers la nature, elle pourra préserver la magnifique diversité de la vie dans le Multivers et honorer le souvenir de son propre monde, perdu.







Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 1 : Homecoming (EN) ; Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ; Episode 5: Hymn of the Angels (EN) ; The Side of Freedom (EN).

Ob Nixilis, l'Adversaire : Ob Nixilis veut dominer les autres. Avant de devenir un démon, Ob Nixilis était un seigneur de guerre humain obsédé par la conquête. Dans sa poursuite du pouvoir, il fut transformé par le Voile de chaînes, un antique artefact magique. Bien qu'il cherchât initialement quelqu'un pour lever la malédiction, il embrassa finalement sa nouvelle forme et le pouvoir qu'elle lui accordait. Ob Nixilis apprécie mettre les autres sous le joug, collectionneur de simples serviteurs, qui réduit les coquilles brisées de ses anciens ennemis à l'état de servitude. Il prend un plaisir particulier dans le défi que c'est, que de briser ou corrompre les âmes nobles et fortes pour les placer sous sa domination. Bien qu'il eût établi des domaines sur de nombreux mondes au long de sa longue vie, il s'ennuie vite et le besoin de conquêtes nouvelles l'amène rapidement à changer de lieu.

Vous en apprendrez plus dans les histoires suivantes, en anglais pour l'instant : Episode 3: Tests (EN) ; Episode 4: The Font (EN) ; Episode 5: Hymn of the Angels (EN).

Conclusion



Voici donc pour les légendes de la Nouvelle Cappenna – mais ne partez pas ! Très prochainement devrait arriver un guide pour vous aider à visiter ce plan, et peut-être même le début de l'histoire de l'édition... sans compter Kamigawa, que nous rattrapons en ce moment pour vous livrer toute son histoire !

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  9

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.