Œil d'opale, yojimbo de Konda - Traîtres de Kamigawa - Carte Magic the Gathering

Œil d'opale, yojimbo de Konda
(Opal-Eye, Konda's Yojimbo)

Œil d'opale, yojimbo de Konda
(Opal-Eye, Konda's Yojimbo)

Enjambeur au clair de lune
Oyobi, celle qui fend les cieux

Indice de popularité :

3.9

euros
Acheter sur Magic Corporation

Nom :

Œil d'opale, yojimbo de Konda

Coût :

CCM : 3

Type / sous-type :
Créature légendaire : renard et samouraï
Rareté :

Rare

Texte :
Défenseur (Cette créature ne peut pas attaquer.)
Bushido 1
: La prochaine fois qu'une source de votre choix devrait infliger des blessures ce tour-ci, ces blessures sont infligées à la place à Œil d'opale, yojimbo de Konda.
: Prévenez, ce tour-ci, la prochaine 1 blessure qui devrait être infligée à Œil d'opale.

Oracle | Imprimé

Force / Endurance: 1/4

Illustrateur :  Greg Staples

Numéro de collection : BOK 17/165

Date de sortie : 04/02/2005

Liens externes :  

Edition

Traîtres de Kamigawa

Autorisations en tournois :

VTG
 
LGC
 
MDN
 
PIO
 
STD
 

CMD
 
DCM
 
PAU

Opal-Eye, Konda's Yojimbo

Legendary Creature — Fox Samurai

Defender (This creature can't attack.)
Bushido 1
: The next time a source of your choice would deal damage this turn, that damage is dealt to Opal-Eye, Konda's Yojimbo instead.
: Prevent the next 1 damage that would be dealt to Opal-Eye this turn.


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :


Un beau jour, ou peut-être une nuit,
Près d'un lac de la mort je m'étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel hivernal,
Et venant de nulle part,
Surgit un Aigle de mer

Lentement, les ailes chatoyantes déployées,
Lentement, je le vis tournoyer,
Près de moi, dans un bruissement d'ailes évanescentes,
Comme tombé du ciel changeant,
L'Oiseau vint se poser,

Il avait les yeux couleur Mox Ruby,
Et des plumes couleur de La nuit de l'Hiver,
A son front brillant de mille feu devastateur,
L'oiseau roi faucheur,
Portait un diamant du ciel,

De son bec il a touché ma joue,
Dans ma main d'honneur il a glissé son cou,
C'est alors que je l'ai reconnu,
Surgissant du passé enflammé,
Il m'était revenu,

Dis l' Oiseaux de paradis, ô dis, emmène-moi,
Retournons au pays d'autrefois,
Comme avant, dans mes rêves d'enfant de la nuit,
Pour cueillir en tremblant,
Des étoiles, des étoile chromatique,

Comme avant, dans mes rêves nostalgiques d'enfant,
Comme avant, sur un nuage hypnotique blanc,
Comme avant, allumer le soleil emprisonné,
Etre faiseur de pluie luminescente,
Et faire un Mur des merveilles,

L'aigle gardorage dans un bruissement d'ailes,
Prit son Vol pour regagner le ciel,

Quatre plume d'ange couleur de la nuit
Une larmes de rage ou peut-être un rubis
J'avais froid, il ne me restait rien
L'oiseau mécanique m'avait laissée
Seule avec mon chagrin

Un beau jour, ou peut-être une nuit,
Près d'un lac de la mort je m'étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel hivernal,
Et venant de nulle part,
Surgit un Aigle de mer


Un beau jour, une nuit,
Près d'un lac de la mort, endormie,
Quand soudain,
Il venait de nulle part,
Il surgit, l'Aigle de mer...

Barbary Apes in Les Grands Classiques du Multivers, édition collector

Proposé par falcon_crest le 28/07/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Dans quelle communauté faut-il piocher pour recruter de bons assassins ?

Résultats (déjà 23 votes)