Croissance gigantesque - Alpha - Carte Magic the Gathering

Croissance gigantesque
(Giant Growth)

Croissance gigantesque
(Giant Growth)

Noble féal de Gaia
Araignée géante

Indice de popularité :

Nom :

Croissance gigantesque

Coût :

CCM : 1

Type / sous-type :
Éphémère
Rareté :

Commune

Texte :
Une créature ciblée gagne +3/+3 jusqu'à la fin du tour.

Oracle | Imprimé

Illustrateur :  Sandra Everingham

Numéro de collection : LEA 197/295

Date de sortie : 05/08/1993

Liens externes :  

Edition

Alpha

Autres éditions 

                                                     

Autorisations en tournois :

VTG
 
LGC
 
MDN
 
PIO
 
STD
 

CMD
 
DCM
 
PAU

Giant Growth

Instant

Target creature gets +3/+3 until end of turn.

Cycle :
Dans l'édition Alpha, la toute première édition de Magic en 1993, cette carte faisait partie d'un cycle d'éphémères au Coût converti de mana de 1, les "3 pour 1" : Onguent de soins, Ancestral Recall, Messe noire, Foudre et Croissance gigantesque
Ce cycle était d'ailleurs très inégal, puisque plusieurs cartes (Ancestral Recall, Messe noire puis Foudre) ont été bannies et supprimées des éditions de base, au moins temporairement, à cause de leur trop grande puissance.

Records :
Cette carte était, jusqu'à Magic 2012, une des deux seules (avec l'Araignée géante a être présente dans toutes les éditions de base (hors terrains de base bien sûr). Elle a cependant disparu de Magic 2012 et abandonne donc le record à l'Aaraignée géante

Cette carte est aussi, à ce jour (mars 2018), la carte la plus rééditée, en comptant les éditions de base, les extensions, les produits et les versions promos. Soit 23 fois au total. Le précédant record était détenu par la Pluie de pierres.

Texte d'ambiance :
Dans sa version "Masters 25", le TA, qui peut se traduire par "Seules les tactiques les plus efficaces résistent à l'épreuve du temps", semble faire écho à son record de réimpressions.

Beta - 01/10/1993

Unlimited - 01/12/1993

3ème Edition - 01/04/1994

4ème Edition - 01/05/1995

Ere Glaciaire - 01/06/1995

5ème Edition - 24/03/1997

Friday Night Magic - 01/01/2000

Starter 2000 - 01/04/2000

7ème Edition - 02/04/2001

Magic Player Rewards - 01/05/2001

8ème Edition - 28/07/2003

9ème édition - 29/08/2005

10ème édition - 13/07/2007

Magic 2010 - 17/07/2009

Magic 2011 - 15/07/2010

Retour à Ravnica - 01/10/2012

Magic 2014 - 19/07/2013

Explorers of Ixalan - 24/11/2017

Masters 25 - 16/03/2018

Battlebond - 08/06/2018

Mystery Booster - 11/11/2019

La guerre fratricide - 18/11/2022


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :


Cher mag, j'ai trois question qui me taraudent.
Premièrement : Voilà, je suis moi-même sorcier émérite et je me demande pourquoi je ne parviens pourtant pas à lancer une redirection sur un contresort et le faire se cibler lui-même.
Deuxièmement : Quelqu'un (Urza ?) est-il réellement parvenu à créer les fameuses lunettes qui permettent de voir à travers les vêtements ?
Troisième question : Êtes-vous une femme et si oui, que portez-vous en ce moment ?

Entaï


Cher Mr. Entaï,
on ne peut pas lancer un sort et déterminer sa cible une fois qu'il est en attente de résolution, on a besoin de déterminer la ou les cibles légales pour le lancer. Donc c'est logique de dire qu'un sort n'est pas une cible valide pour lui-même. Maintenant qu'est-ce qui empêche une redirection de cible le faire ? En fait, contrecarrer un contre-sort avec lui-même créerait un paradoxe pour ce qui est de savoir s'il est effectivement lancé et/ou contrecarré. Par exemple, au moment de la résolution d'un fléau de l'invocateur qui se ciblerait lui-même, soit il faudrait considérer que seule la deuxième partie non-résolue de l'effet du sort est contrecarrée ; soit il faudrait pouvoir revenir sur le premier effet parce qu'un sort ne peut pas n'être que partiellement contrecarré, auquel cas il ne se contrecarre plus et on est en plein paradoxe ; soit le fait qu'on ne puisse pas revenir en arrière signifie qu'on ne peut pas contrecarrer un sort déjà en cours de résolution et donc il "perd" son unique cible devenue illégale au début de sa résolution et est contrecarré, ce qui serait possible à condition qu'on vérifie les cibles d'un sort pendant sa résolution et pas uniquement juste avant comme condition préalable à celle-ci (ce point reste à éclaircir), et à condition aussi qu'on puisse contrecarrer un sort en cours de résolution, ce qui nous fait retomber sur un paradoxe ; soit enfin, lassé de chercher une faille à ces paradoxes, le principe de réalité (qui a tendance à se rebiffer chaque fois que la magie se met à se poser des questions existentielles gênantes) décide qu'un sort n'est pas une cible valide pour lui-même, dans tous les cas et même avant qu'il soit en cours de résolution et point final.
Mais sinon tu peux toujours faire que ta redirection devienne la cible du contresort.

Pour répondre à vos deux autres questions, je porte des lunettes.

—Science et Magie n°37, rubrique Questions stupides, réponse d' Ébyl

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 339 votes)