Battlebond - Magic the Gathering

Battlebond

Battlebond



Date de sortie : 08/06/2018

Cycle : Casual / Multijoueur

Autorisations :

VTG
LGC
MDN
PIO
STD


Battlebond, est une édition taillée pour le troll à deux tête, format où les compétiteurs s'affrontent par paire. Mobilisez un partenaire de confiance, et combattez coude à coude, main dans la main et dos à dos pour la gloire et les clameurs de la foule ! Nouez un lien à toute épreuve avec votre compagnon d'armes et essayez d'intégrer le panthéon des champions !

Type
Terrains :
4%
Créatures :
61%
Sorts :
31%
Artefacts :
4%
Planeswalkers :
1%
Couleurs
Incolore :
12%
Blanc :
16%
Bleu :
16%
Noir :
16%
Rouge :
16%
Vert :
16%
Multicolores :
8%
Rareté
Commune :
41%
Inhabituelles :
32%
Rare :
21%
Mythique :
6%

Langue

Français

English

Générer

Texte de carte

Texte d'ambiance

Texte de carte et texte d'ambiance

Images

cartes


Mots clés :
Titre :
Type :
Texte :
Texte d'ambiance :
Image Liste Détail

Le Dark Mogwaï

Cher mag, j'ai trois question qui me taraudent.
Premièrement : Voilà, je suis moi-même sorcier émérite et je me demande pourquoi je ne parviens pourtant pas à lancer une redirection sur un contresort et le faire se cibler lui-même.
Deuxièmement : Quelqu'un (Urza ?) est-il réellement parvenu à créer les fameuses lunettes qui permettent de voir à travers les vêtements ?
Troisième question : Êtes-vous une femme et si oui, que portez-vous en ce moment ?

Entaï


Cher Mr. Entaï,
on ne peut pas lancer un sort et déterminer sa cible une fois qu'il est en attente de résolution, on a besoin de déterminer la ou les cibles légales pour le lancer. Donc c'est logique de dire qu'un sort n'est pas une cible valide pour lui-même. Maintenant qu'est-ce qui empêche une redirection de cible le faire ? En fait, contrecarrer un contre-sort avec lui-même créerait un paradoxe pour ce qui est de savoir s'il est effectivement lancé et/ou contrecarré. Par exemple, au moment de la résolution d'un fléau de l'invocateur qui se ciblerait lui-même, soit il faudrait considérer que seule la deuxième partie non-résolue de l'effet du sort est contrecarrée ; soit il faudrait pouvoir revenir sur le premier effet parce qu'un sort ne peut pas n'être que partiellement contrecarré, auquel cas il ne se contrecarre plus et on est en plein paradoxe ; soit le fait qu'on ne puisse pas revenir en arrière signifie qu'on ne peut pas contrecarrer un sort déjà en cours de résolution et donc il "perd" son unique cible devenue illégale au début de sa résolution et est contrecarré, ce qui serait possible à condition qu'on vérifie les cibles d'un sort pendant sa résolution et pas uniquement juste avant comme condition préalable à celle-ci (ce point reste à éclaircir), et à condition aussi qu'on puisse contrecarrer un sort en cours de résolution, ce qui nous fait retomber sur un paradoxe ; soit enfin, lassé de chercher une faille à ces paradoxes, le principe de réalité (qui a tendance à se rebiffer chaque fois que la magie se met à se poser des questions existentielles gênantes) décide qu'un sort n'est pas une cible valide pour lui-même, dans tous les cas et même avant qu'il soit en cours de résolution et point final.
Mais sinon tu peux toujours faire que ta redirection devienne la cible du contresort.

Pour répondre à vos deux autres questions, je porte des lunettes.

—Science et Magie n°37, rubrique Questions stupides, réponse d' Ébyl

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Qui aurait dû être appelé(e) pour résoudre les meurtres au Manoir Karlov ?

Résultats (déjà 322 votes)