Jareth, titan léonin - Carnage - Carte Magic the Gathering

Jareth, titan léonin
(Jareth, Leonine Titan)

Jareth, titan léonin
(Jareth, Leonine Titan)

Écrabouilleur aux poings de fer
Incorporation

Indice de popularité :

2.00

euros
Acheter sur Magic Corporation

Nom :

Jareth, titan léonin

Coût :

CCM : 6

Type / sous-type :
Créature légendaire : chat et géant
Rareté :

Rare

Texte :
À chaque fois que Jareth, titan léonin bloque, il gagne +7/+7 jusqu'à la fin du tour.
: Jareth acquiert la protection contre la couleur de votre choix jusqu'à la fin du tour.


Le champion de la lumière dans la place forte des ténèbres.

Oracle | Imprimé

Force / Endurance: 4/7

Illustrateur :  Daren Bader

Numéro de collection : ONS 43/350

Date de sortie : 27/09/2002

Liens externes :  

Edition

Carnage

Autres éditions 

       

Autorisations en tournois :

VTG
 
LGC
 
MDN
 
PIO
 
STD
 

CMD
 
DCM
 
PAU

Jareth, Leonine Titan

Legendary Creature — Cat Giant

Whenever Jareth, Leonine Titan blocks, it gets +7/+7 until end of turn.
: Jareth gains protection from the color of your choice until end of turn.

Light's champion in the stronghold of darkness.

Cette carte fait partie d'un cycle de 5 créatures légendaires puissantes au coût de mana de 6 dont trois manas d'une même couleur, au sein de l'extension Carnage, et dont l'histoire raconte qu'elle se sont combattues dans le Grand Colisée :

Jareth, titan léonin
Arcanis l'omnipotent
Visara la redoutable
Rorix ailelame
Silvos, élémental solitaire

Commander 2015 - 13/11/2015

Eternal Masters - 10/06/2016


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :


- Oh estimable et estimé adversaire, je me prosterne désormais à tes pieds (puissent-ils être baisés par d'innombrables serviteurs !) afin d'implorer ta clémence envers mon prochain acte qui est, force m'est de l'avouer, d'une vilenie telle que notre univers n'en a que très peu vue malgré ses milliards d'années d'existence.
En effet, dans ma frêle main se trouve une carte honnie de tous et de toutes, honteuse réédition dans une nouvelle couleur d'une carte déjà très peu appréciée par les joueurs appréciant poser sur la table moult et moult bêtes en tout genre, bien qu'ayant souvent une préférence pour les créatures à faible coût de mana et ayant envers et contre tout un potentiel agressif assez peu commun et digne de nous faire se hérisser la délicate chevelure. Cette carte, dont les joueurs de haut niveau disent souvent qu'il s'agit d'une carte dite colorshiftée ou planeshiftée, porte un nom qui résume à lui seul l'état dans lequel se trouvent généralement les joueurs que j'ai déjà cités lorsqu'ils voient que leur adversaire (en l'occurence ma propre personne) en disposent d'au moins une dans leur main et qu'ils s'apprêtent à la jouer pour diminuer de façon drastique le nombre de créatures sur table, pour ne pas dire le réduire. Cette carte, vous dis-je, vous en aurez déjà deviné le nom : il s'agit de Damnation.
Et maintenant, je m'en vais la jouer, seule solution face à la horde de créatures - qui ne sont bien entendu pas infectes comme le nom que je leur donne pourrait le laisser entendre, mais qui sont bien au contraire porteuses d'une poésie et d'un raffinement tels qu'ils dépassent allègrement toutes mes espérances et toutes les craintes que j'ai pu nourrir un jour à leur sujet -, horde de créatures, vous dis-je, qui menace amplement de me soustraire à ma misérable vie dès que votre prochain tour arrivera. Puissiez-vous comprendre ma peine et ma propre désolation à l'idée que je doive...
- Oui, bon, ça ira comme ça, je sacrifie ma Courtoisie élémentaire et je contrecarre.
- Connard.

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 316 votes)