Cercle de protection : blanc - 7ème Edition - Carte Magic the Gathering

Cercle de protection : blanc
(Circle of Protection: White)

Cercle de protection : blanc
(Circle of Protection: White)

Cercle de protection : rouge
Aigle chasse-nuages

Indice de popularité :

0.5

euros
Acheter sur Magic Corporation

Nom :

Cercle de protection : blanc

Coût :

CCM : 2

Type / sous-type :
Enchantement
Rareté :

Commune

Texte :
: La prochaine fois qu'une source blanche de votre choix devrait vous blesser ce tour-ci, prévenez ces blessures.

Illustrateur :  Darrell Riche

Numéro de collection : 7ED 10/350

Date de sortie : 02/04/2001

Liens externes :  

Edition

7ème Edition

Autres éditions 

                   

Autorisations en tournois :

VTG
 
LGC
 
MDN
 
PIO
 
STD
 

CMD
 
DCM
 
PAU

Circle of Protection: White

Enchantment

: The next time a white source of your choice would deal damage to you this turn, prevent that damage.

Cycle :
Cette carte appartient au cycle des cinq cercles de protection, des enchantements blancs pour qui peuvent prévenir les blessures d'une source d'une certaine couleur pour : Cercle de protection : blanc, Cercle de protection : bleu, Cercle de protection : noir, Cercle de protection : rouge et Cercle de protection : vert.
Dans certaines extensions, ce cycle est complété par un sixième cercle qui peut-être le Cercle de protection : artefacts ou le Cercle de protection : distorsion, voire le Cercle de protection : art.
Aussi vieux que Magic, ce cycle a été peu à peu abandonné. Dans un premier temps (à partir de la 8ème édition), ils sont passé à la rareté peu commune, puis (9ème édition) seuls les cercles rouge et noir (couleurs ennemies du blanc) ont subsisté, pour finalement être également abandonnés à partir de la 10ème édition.

Alpha - 05/08/1993

Beta - 01/10/1993

Unlimited - 01/12/1993

3ème Edition - 01/04/1994

4ème Edition - 01/05/1995

Ere Glaciaire - 01/06/1995

5ème Edition - 24/03/1997

Tempête - 04/10/1997

8ème Edition - 28/07/2003


Le Dark Mogwaï

Problème de droit magique : l'héritière de Saprazzo vient d'hériter du Legs de Lat-Nam. C'est son mari, un Sage de Lat-Nam, qui lui a légué ce précieux trésor. Mais pendant son cortège funèbre, le sage en question se trouve, par une conspiration troublante, ressuscité par le fossoyeur, échappant ainsi à un enterrement prématuré. Problème : il est à présent un zombie suturé. Etant donné qu'il a dévoré le chien de garde de la mère des runes en rentrant chez lui, et que son épouse, craignant à présent que cette même faim morbide commune chez les gens de son état ne transforme ses désirs inassouvis en un macabre festin de chair lorsqu'ils se retrouveront dans le lit conjugal, réclame à présent non seulement l'héritage mais aussi le divorce,
a) faut-il considérer le mari comme mort, vivant, ou les deux ?
b) la dévoration du chien par le revenant suffit-elle à faire casser le mariage pour immoralité manifeste de l'époux ?
c) la zombification du mari peut-elle faire annuler le testament ?
d) même question si l'épouse était elle-même un zombie vodalian.
Vous avez quatre heures, je ramasse les copies à la fin...

—Les leçons de Barrin, maître sorcier

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Qui aurait dû être appelé(e) pour résoudre les meurtres au Manoir Karlov ?

Résultats (déjà 349 votes)