[RVE][Promo] Épopée de Drelgok - Magic the Gathering

[RVE][Promo] Épopée de Drelgok



Funcards

Caranistar, le , 222 consultations , 6

Je n’aime pas Donjon & Dragon. Je n’ai pas du tout aimé AFR. Je n’aime pas les dungeon crawlings (y compris dans des jeux de société modernes). Bref, tous les ingrédients étaient là pour q...

  Realcard pure / Autre / Médiéval-fantastique

Je n'aime pas Donjon & Dragon. Je n'ai pas du tout aimé AFR. Je n'aime pas les dungeon crawlings (y compris dans des jeux de société modernes). Bref, tous les ingrédients étaient là pour que je n'aime pas les donjons de MtG.

Mais je sais reconnaître une mécanique intéressante quand elle l'est.

Alors je m'en empare (le premier il me semble sur la SMF), avec comme d'habitude une carte promotion (comme pour toutes les cartes qui utilisent des mécaniques extérieures au set : c'est la ligne directrice originale de la politique des promos du set).
Et je me suis réapproprié la mécanique en en faisant un objet bien éloigné des donjons tels qu'on les conçoit. (D'ailleurs, excepté à la première ligne du donjon, aucune des 2 cartes impliquées ne fait apparaître ce mot) Ici, il s'agit d'un périple au sein de Dominaria, celui de Drelgok et son invasion de barbares, donc je remets ici le trajet (il sera très important pour comprendre les étapes du donjon)



C'est une carte top-down, et tout l'enjeu est de retranscrire cet événement majeur de la storyline, l'invasion et ses trajets particuliers.
Avant de rentrer dans les détails, je vous présente la carte qui permet de s'aventurer dans ce donjon, mais je l'analyserai plus tard





Et maintenant, l'analyse du donjon, qui présente une originalité qui vous aura peut-être échappée : l'une des « salle » est « facultative » et peut-être court-circuitée. Cela n'existe évidemment pas dans les donjons officiels, mais n'est pas non plus réalisable avec les 2 outils de FC que je connais. (La carte a donc été gimpée pour arriver au résultat final)




Première étape (ou « salle ») : le regroupement sur Sohurg.
Drelgok invite tous les volontaires à le suivre sur Dominaria.
Les Gaortushk assistent à son discours, mais ne le suivront pas. Il transplanera donc avec les Rozkub et d'autres bêtes.
Mécaniquement, c'est donc la création d'un jeton Gaortushk, qui a déjà des occurrences et une utilité dans le set. Cependant, comme les Gaortushk ne transplaneront pas, aucun élément du reste de la carte n'interagit avec ce jeton.

Ensuite, les barbares passent sur Dominaria par deux portails, l'un au Bogardân, l'autre sur Djamûraa. D'où le choix de la prochaine étape.
Mécaniquement, les 2 effets sont similaires et volontairement symétrique : des dégâts directs, illustrant les aspects brûlants et hostiles des deux destinations, ce qui est renforcé par le fait que la source des blessures est un terrain (ce qui est également une astuce heureuse car le donjon ne pouvait pas l'être lui-même).

À partir de là, les trajets divergent.
Côté Djamûraa, comme vous le voyez sur la carte, la destination suivante est Madara.
Mécaniquement, le pillage correspond à une récupération de mana, des couleurs de l'archipel de Madara que vous connaissez bien : .
Côté Bogardân, comme cela se voit sur la carte, une petite portion des troupes de Drelgok s'est dirigée vers Corondor (avant de revenir vers l'ouest). C'est donc une étape facultative, mais pas inutile : elle crée un indice, qui sera valorisé plus tard. La mécanique révèle d'ailleurs la storyline : ce détour vers Corondor n'avait pas un but de pillage brutal, mais d'enquête subtile.
Puis, la dernière étape de l'expédition depuis le Bogardân : l'offensive sur le campus de l'Académie à Walassa. On sait que cela à avoir avec la bibliothèque de l'Académie, d'où la pioche, avec un bonus si on sait mieux chercher, c'est à dire si on a un indice (typiquement, celui trouvé sur Corondor). La perte de point de vie traduit la bataille pour atteindre la bibliothèque, et sert à diminuer un peu la puissance de la pioche qui ne doit pas être aisée en mono-rouge.

Une fois la destination finale atteinte, c'est à dire le donjon terminé, les barbares peuvent exprimer leur rage, avec la dernière capacité de l'Exultation selon Drelgok. Cette carte, qui sert à mettre en jeu le donjon, permet aussi d'y progresser, et possède donc une capacité pour rester utile si on s'est déjà tapé l'épopée entière. L'enchantement est légendaire pour ne pas avoir deux progressions en même temps, mais ce n'est pas bloquant puisqu'il peut s'auto-sacrifier.

Point technique pour les experts en règles. The undercity a un sous-type de donjon. Vous pensez que c'est nécessaire ici ? Ça sert à quoi ?

Aller, pour finir, je vous mets en spoil la prochaine carte que je présenterai ici



Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  3

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

6 Louange(s) chantée(s) en coeur


Caranistar, Le 20/09/2022

Merci Kalitas pour les 2 remarques. J'ai corrigé. Je me suis basé sur Ob Nixilis ravivé pour la pioche.

Pour le sous-type, ça serait alors "épopée de Drelgok" ?


Nolan : ouais le déséquilibre est un peu voulu, car le côté académie peut un peu être considéré comme un bend. Cependant si c'est vraiment trop faible, je peux booster (par exemple un regard plus grand).

Drelgok a un rôle très important dans la suite de la storyline, dans mon deuxième set

Et pour mon spoil : c'est pas mal

1 réponse(s)
Kalitas_PkMTG, Le 20/09/2022

Pas de soucis !

Étant donné que le sous-type de "Undercity" est "Undercity" (soit le même que le nom du donjon), ce serait la bonne réponse de mettre "épopée de Drelgok".

Nolan+, Le 19/09/2022

Bien joué.

Bonne idée d'avoir intégré cette méca dans ton set, et la réappropriation est très bonne.
La réalisation graphique fait bien passer le souffle d'une aventure (brûlante) en plein air plutôt qu'une descente dans des profondeurs.

C'est original (le seul donjon parmi les FC de la secte il me semble), et même parmi les donjons cette « salle facultative » est très originale.

Je n'ai trouvé aucun défaut de qualité.

Le lore est très bien calqué sur les mécaniques. Mais il me semble que le côté Madara est un poil plus fort que celui de l'académie. C'est peut-être voulu.

Ça donne envie de savoir ce qu'il advient de Drelgok à la fin de ces étapes.

Je n'ai pas de réponse pour le sous-type.

Concernant ton spoil, c'est manifestement une carte promo, un ange légendaire vert et blanc, peut-être une voix de Serra ?

[Edit : correction des notes suites aux remarques de Kalitas]

Originalité : 10/10 Qualité : 9/10 Fun : 9/10


Edité 1 fois, dernière édition par nolan+ le 20/09/2022

2 réponse(s)
Kalitas_PkMTG, Le 20/09/2022

Nolan a dit :
Je n'ai trouvé aucun défaut de qualité.

Moi, j'en ai trouvé.
Dans le Portail de Djamûraa : "1 blessure" sans -s
Dans le Sac de l'Académie : "Vous piochez une carte et perdez 1 point de vie". Pas sûr que celui-ci soit réellement un défaut, mais il existe une myriade à la rallonge de cartes qui font de la pioche associée à de la perte de PV, et presque toutes (puisque je pense qu'il y a de très rares exceptions) formulent cet effet comme ça.

Pour ce qui est du sous-type de donjon, j'avoue que j'en mettrais un : même si rien ne spécifie dans les comprules que c'est nécessaire, cela ferait sens dans la mesure où les seuls donjons dans lesquels on peut "s'aventurer de façon classique" sont ceux qui n'ont pas de sous-type. Mais ça reste facultatif à mon sens.

Nolan+, Le 20/09/2022

Bien vu Kalitas : je corrige la note en conséquence.

Caranistar : la pioche dans un donjon (avec sa temporalité) ne me choque pas en rouge, notamment car il a déjà accès à d'autres donjons qui font la même chose.

Deiv, Le 09/08/2022

Belle réappropriation du système des donjons !
Le travail sur le lore est très appréciable.

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.