Les cartes de Magic the Gathering

Les cartes illustrée par G-Host Lee

Les cartes illustrée par G-Host Lee


Mots clés :
Titre :
Type :
Texte :
Texte d'ambiance :
Image Liste Détail

~Ormos, gardien des archives

Ormos, Archive Keeper


~Cerf blanc sacré

Sacred White Deer


Elsha de l'Infini

Elsha of the Infinite


Sans échappatoire

No Escape


Mu Yanling, danseuse céleste

Mu Yanling, Sky Dancer


Spectre des maremmes

Specter of the Fens


Ombre d'effroi

Dread Shade


Jument de la peste

Plague Mare


Arcaniste de la Horde de l'effroi

Dreadhorde Arcanist


Taborax, tueur de l'espoir

Taborax, Hope's Demise


Éclair réitérant

Reiterating Bolt


Chasseur chassé

Prey Upon


Adjointe aux détentions

Deputy of Detention


Cavaleuse de la Flotte de la tempête

Storm Fleet Sprinter


Taborax, tueur de l'espoir

Taborax, Hope's Demise


Elas il-Kor, pèlerine sadique

Elas il-Kor, Sadistic Pilgrim


Ghildmage du Sénat

Senate Guildmage


Elsha de l'Infini

Elsha of the Infinite


Kykar, furie du vent

Kykar, Wind's Fury


Gardien des sphères

Watcher of the Spheres


Yasharn, terre implacable

Yasharn, Implacable Earth


Purificateur Markov

Markov Purifier


Sans échappatoire

No Escape


Kykar, furie du vent

Kykar, Wind's Fury



Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :


Moi je n'étais rien, et voilà qu'aujourd'hui,
Je suis l'ange gardien du sommeil de ses nuit // jour .
Je l'aime à Mourir

Vous pouvez Détruire, tout ce qu'il vous plaira,
Elle n'a qu'à ouvrir l'espace de ses bras,
Pour tout reconstruire,
Pour tout reconstruire,
Je l'aime à Mourir.

Elle a gommé les chiffres des horloge débridées.
Elle a fait de ma vie des tigre en papiers,
Des éclats de rire.
Elle a bâti des piègeponts entre nous et l'æther,
Et nous transplanons à chaque fois qu'elle,
Ne veut pas dormir,
Ne veut pas dormir,
Je l'aime à Mourir.

Elle a dû faire toutes les guerres pour être si forte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerres,
De la Vie // Mort,
Et l'amour aussi.

Elle vit de son mieux son rêve errant de licorne d'opaline,
Elle danse au milieu des forêts qu'elle dessine,
Je l'aime à mourir.
Elle porte des rubans de nuit qu'elle laisse s'envoler
Elle me chante souvent que j'ai tort d'essayer
De les Détenir,
De les Détenir,
Je l'aime à Mourir.

Pour monter dans sa grotte chatoyante cachée sous les toits
Je dois clouer des notes à mes Sandals of Abdallah.
Je l'aime à mourir,
Je dois juste m'asseoir, je ne dois pas parler.
Je ne dois rien vouloir, je dois juste essayer,
De lui appartenir,
De lui appartenir,
Je l'aime à Mourir.

Elle a dû faire toutes les Guerre des justes pour être si forte aujourd'hui.
Elle a dû faire toutes les Guerre des justes,
De la Vie // Mort,
Et l'amour aussi.

Moi je n'étais rien, et voilà qu'aujourd'hui,
Je suis l'ange gardien du sommeil de ses nuit // jour.
Je l'aime à Mourir

Vous pouvez Détruire tout ce qu'il vous plaira,
Elle n'aura qu'à ouvrir l'étreinte de Serra.
Pour tout reconstruire,
Pour tout reconstruire,
Je l'aime à Mourir.

—Gérard de l'Aquilékon, Ode à une Enjôleuse de volontés, Les classiques du multivers (édition collector)

Proposé par Vognar le 29/05/2014

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 358 votes)