L'invasion des Machines sur les Terres Originelles - Chapitre 4 - Magic the Gathering

L'invasion des Machines sur les Terres Originelles - Chapitre 4

L'invasion des Machines sur les Terres Originelles - Chapitre 4

L'invasion a surpris tout le monde. Mais les Sectateurs commencent la défense. Voici élément d'histoire écrite par Arwen

  Secte des Magiciens Fous / Chroniques guerrières / L'invasion des machines

L'invasion a surpris tout le monde. Mais les Sectateurs commencent la défense. Voici élément d'histoire écrite par Arwen

  Secte des Magiciens Fous / Chroniques guerrières / L'invasion des machines



Articles

le , par Arwen
447

L'invasion des machines touche tout le Multivers. Les Terres Originelles ne font pas exception.

Comment vont réagir les Sectateurs ?

Après le dénouement du texte du duo Yuhi/DimirofSelesnya, voici la participation d'Arwen (ouais, ça me fait bizarre de parler de moi à la troisième personne.

 
 


La kamigawane était en train d'entretenir la lame de Tatsumasa dans le camps militaire de la Capitale. Un autre soldat tentait de lui faire conversation mais elle n'écoutait pas. Elle était beaucoup trop concentrée sur le katana dont le tranchant l'impressionnait toujours. Son père aurait bien voulu atteindre cette perfection.

Un autre de ses collègues attira son attention sur le balcon.


« Hey, r'gardez, ya le commandant avec le Seigneur de guerre ! »

Sayaka tourna la tête et aperçut Evandar. Elle ne l'avait plus revu de si « près » depuis leur retour du Gouffre. Le souvenir sombre lui fit serrer la poignée de son arme jusqu'au blanchissement de ses jointures. L'âme du dragon intervint pour la calmer.

La jeune femme fronça les sourcils. L'Elfe puissant était tout aussi calme qu'à son accoutumée mais le commandant, lui, semblait agité et à la limite de la panique.

Le Haut-Sectateur fit mine d'entendre quelque chose au loin. Il acquiesça puis dit un mot à leur commandant qui pâlit. Le regard insondable de l'Elfe tomba sur celui de l'humaine. Il l'a salua avant de regarder le ciel. Elle suivit le mouvement et observa un clignotement étrange juste avant que d'énormes branches mécaniques fassent irruptions dans les nuages.

Il y eu un moment de flottement. Puis des gouttes de pluie noire tombèrent en provoquant une douleur acide au contact de la peau de ceux qui n'étaient pas abrités.

Un cor sonna. Puis un autre. L'alarme de la mobilisation. Le code de défense.

La pluie se fit plus forte et beaucoup se réfugièrent sous les préaux. Ce qui ne le purent pas s'effondraient, le corps fumants.


« Par le Dark Mogwaï et les Saints Gourous, Gloire à Eux ! Qu'est-ce que... »

La panique se vit dans les yeux de certaines jeunes recrues. Les compagnons tombés se relevaient peu à peu, des appendices mécaniques sortant ou modifiant leur corps.

Sayaka était à l'abri mais regardait le tout comme une spectatrice détachée. Elle entendit des ordres fuser. Ici pour former un groupe afin de sécuriser la Capitale, là des magiciens qui formaient des protections à cette pluie le temps qu'elle cesse afin de permettre aux combattants d'aller à la rencontre de leurs anciens camarades.

Elle jeta un œil au balcon. Evandar restait stoïque alors que le Commandant hurlait des ordres. L'Elfe se détourna et regarda vers la Pyramide.

L'humaine arrêta soudainement une main qu'elle tordit.


« Hey hey hey ! Arrête ça recrue ! Merci. Et ramène toi, on est chargé d'aller défendre les Sectateurs civils et les diriger vers la Taverne ou la Pyramide. »

Sayaka avait reconnu le plus gradé de son groupe fraîchement formé. Elle devait le suivre. Elle soupira et courut souplement après lui.

***
Le chaos courrait dans les rues. Certains Sectateurs se défendaient comme ils le pouvaient contre d'anciens Sectateurs qui suivaient des êtres étrangers de chair et de métal.

Sayaka en fendit quelques-uns en passant avec sa faction. Elle bloqua une attaque sur un jeune marchand tombé au sol.


« Gloire à Lui... M-merci... »

Il se releva tant bien que mal et suivit la direction indiquée par les autres militaires.

L'humaine esquivait et contre-attaquait souplement, aidée par l'âme de Tatsumasa.

Les lieutenants criaient pour canaliser les flux des habitants :

« Par là, par là, suivez le mouvement par là. Rendez-vous à la Pyramide où Il vous protégera.
- Mais nous protéger de quoi ? »


Le ton métallique de la femme âgée et voûtée interpella Sayaka. Elle se mit instinctivement sur ses gardes.

« La Perfection de Phyrexia nous est offerte ! Elle est au dessus de tout, même de Lui ! »

Hérésie, pensa-t-elle.

La vieillarde se redressa un peu plus que ce qui était naturel. Un sourire béat aux lèvres, le regard cerné de phyrésie, elle était perdue pour Lui. La militaire allait passer à l'attaque mais dû se raviser, parant avec difficulté le tentacule qui venait de surgir de l'abdomen de l'ancienne Sectatrice.


« Tu réaliseras bientôt qu'il n'est rien devant Phyrexia. »

Bousculée par la force sur-humaine de son adversaire, Sayaka tomba au sol. Roulant à gauche, puis à droite, esquivant comme elle pouvait le dard, elle sentit le dragon s'étendre dans sa main pour la diriger. Bien. Elle pouvait se concentrer sur le reste de son corps.

Elle puisa dans le mana environnant pour faire apparaître un large bouclier. Tatsumasa salua l'initiative alors que la jeune femme se relevaient souplement.


« Ne résistez pas. Ce n'est pas la peine. »

La phyrexiane dont le corps avait rapidement muté étendit ses nouveaux membres inégaux et plus ou moins bien accrochés. Insensée, cette dernière se jeta sur l'humaine qui trancha quelques appendices, générant une gerbe de sang huileux au sol. L'adversaire hurla de rage et repris l'attaque, se heurtant au bouclier. Le katana trouva une faille et s'engouffra dans le cœur de l'être à demi mécanique.

« Nous sommes innombrables. Vous nous rejoindrez ou mou...rrez... »

Le dernier soupir quitta la phyrexiane au moment où une explosion proche détonna. Le souffle déséquilibra l'ensemble des gens présents, ennemis comme civils ou militaires. Sayaka s'abrita sous son bouclier des débris tombant sur elle.

« Sayaka ! Nous devons nous replier vers la Pyramide. »

C'était un collègue de son groupe. Elle regarda autour, d'autres membres de sa faction aidaient les civils à se relever et à marcher. Elle aperçut les corps d'autres, morts. Il ne semblait pas y avoir de danger imminent, le dernier phyrexian de la zone se faisant décapiter par un sort d'un civil essoufflé. Elle alla à sa rencontre pour le soutenir et le diriger vers la Pyramide.

L'odeur de l'huile impie se mêlait à celle du sang et de la poussière. A mesure que le groupe s'approchait du lieu sacré, la foule de civil grossissait. Au loin, on pouvait deviner les clercs faisant rentrer les Sectateurs. Le calme régnait étrangement. La force de la Foi était palpable.

Le mage remercia la militaire et s'engouffra dans le flot. Sayaka n'eut qu'un petit sourire avant de redevenir impassible et de se retourner vers le danger. Une partie de sa faction la rejoignit, cherchant leur chef des yeux. Il apparut, une lueur de panique dans les yeux, bousculant les civils pour rejoindre ses subordonnés.


« Ils sont en train de nous encercler. Ils arrivent. »

Sayaka eut comme un frisson remontant l'échine. Elle se retourna et regarda au sommet de la Pyramide. Une silhouette ailée serpentiforme la regardait. L'humaine repris position et fit d'une voix assurée :

« Pour Sa Gloire, Nous protégerons ceux qui Le mérite et exterminerons tous les autres. »

Ses camarades furent surpris de l'entendre. Mais ils furent surtout touchés par sa conviction alors qu'elle mettait sur le visage un dispositif kamigawan moderne. Lorsqu'elle l'activa, sa figure fut recouverte d'un masque d'oni au sourire moqueur et au regard démoniaque.

La folie de la Foi allait être son alliée contre l'hérésie phyrexiane.

Alors c'était comment ?

Vous aussi, louez son œuvre !


Si vous êtes l'une ou l'un de celles et ceux qui ont choisi la rébellion contre le brouillard de la toile qui étouffe les esprits, identifiez-vous pour participer. Sinon vous avez encore une chance d'éveiller vos sens, en rejoignant notre communauté de Magiciens Fous.

Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :

Mais je tiens à vous rassurer chers confrères : les cages dans lesquelles sont maintenus les spécimens sont véritablement à toute épreuve !

—Directeur du projet Jusant, dernières paroles

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Dans quelle communauté faut-il piocher pour recruter de bons assassins ?

Résultats (déjà 159 votes)