Souvenirs d'enfance d'un joueur passionné - Magic the Gathering

Souvenirs d'enfance d'un joueur passionné

Souvenirs d'enfance d'un joueur passionné

Il y a des moments dans la vie qui restent gravés à jamais dans notre mémoire, et pour moi, la découverte de Magic: The Gathering en 1997 a été l'un de ces instants magiques qui ont façonné mon adolescence.

Il y a des moments dans la vie qui restent gravés à jamais dans notre mémoire, et pour moi, la découverte de Magic: The Gathering en 1997 a été l'un de ces instants magiques qui ont façonné mon adolescence.



Articles

le , par IceAgeGT

Souvenirs d'enfance d'un joueur passionné



Il y a des moments dans la vie qui restent gravés à jamais dans notre mémoire, et pour moi, la découverte de Magic: The Gathering en 1997 a été l'un de ces instants magiques qui ont façonné mon adolescence. C'était une époque où les jeux de cartes à collectionner commençaient à prendre d'assaut le monde, et cette émission de télévision sur les tournois de Magic a été ma porte d'entrée vers un univers passionnant et enchanteur.

C'est cette découverte, et nostalgie que j'ai envie de partager avec vous chèr(e)s lectrices et lecteurs de la SMF !


Lorsque je suis tombé par hasard sur cette émission, je fus immédiatement captivé par les cartes colorées, les créatures fantastiques et les joueurs passionnés s'affrontant lors de compétitions acharnées. L'excitation qui émanait de l'écran m'a envahi, et j'ai su que je voulais faire partie de cette communauté.

D'ailleurs, je suis toujours à la recherche de cette émission, si vous trouvez une vidéo d'époque, je suis preneur dans les commentaires !

L'Attrait des Illustrations et des Collections :



Mon désir de jouer à Magic a rapidement dépassé mes capacités financières d'adolescent. Cependant, je ne me suis pas laissé décourager. J'ai commencé à concevoir mon propre jeu de cartes, en utilisant des bouts de papier, des dessins colorés et une bonne dose d'imagination. Avec l'aide de mes amis, nous avons donné vie à notre propre jeu, avec des créatures uniques et des sorts inventifs. Ces sessions de création ont été des moments précieux de complicité et de rires partagés.

Et puis quelques années plus tard, à mon entrée en sixième, j'ai redécouvert Magic qui était pour moi encore qu'un mirage.

C'était un moment de récréation ordinaire au collège lorsque, par hasard, je me suis retrouvé en présence d'un groupe de joueurs. Ils étaient plus âgés que moi et semblaient tellement investis dans ce jeu. Intrigué, j'ai commencé à les observer de loin, attiré par les illustrations époustouflantes et la puissance que dégageaient certaines cartes.


Au fur et à mesure que je m'approchais de ces joueurs passionnés, j'avais l'occasion d'admirer leurs classeurs remplis de cartes. Chaque page était un véritable trésor, offrant un éventail d'illustrations captivantes. Les dragons majestueux, avec leurs ailes déployées et leurs flammes rugissantes, semblaient prendre vie sous mes yeux ébahis. Je rêvais secrètement de posséder ces cartes et de construire ma propre collection.

 
 

 
 


Les Jours de Parution du "Lotus Noir" et l'Excitation des Nouvelles Éditions :


Dans cet univers, il y avait un événement très attendu par tous les joueurs : la parution du "Lotus Noir". Ce magazine était une véritable mine d'informations sur les nouvelles éditions à venir, les stratégies de decks et les dernières cartes à la mode. Les jours de sortie de ce précieux magazine étaient des moments d'effervescence où plusieurs joueurs se précipitaient pour découvrir la valeur marchande de leurs cartes. L'excitation était palpable, et je désirais ardemment participer à cet engouement collectif. En plus, on pouvait y trouver une carte offerte, et même en version japonais !





Je n'ai pas trouvé d'illustration du N°1. Si vous la trouvez, n'hésitez pas à partager dans les commentaires !

Mon premier deck !







À mesure que j'observais ces joueurs, je me sentais de plus en plus attiré par leur univers. Leur passion et leur camaraderie étaient contagieuses, et je rêvais de faire partie de cette troupe extraordinaire. Je me suis lancé à la recherche de mes propres cartes et j'ai commencé à construire modestement ma propre collection. Chaque nouvelle carte que j'ajoutais était un pas de plus vers l'intégration de cette communauté.

Heureusement, ma chance a tourné lorsque j'ai découvert un magasin de jeux à Mont-de-Marsan qui vendait des decks pré-construits de Magic. C'est là que j'ai acheté mon premier deck, le fameux "Slither".

Lien vers la deck liste

Tout excité, je me suis précipité à la maison pour l'ouvrir et commencer à jouer. Cependant, je me suis vite rendu compte que je n'avais pas encore tout compris à la mécanique du deck. Néanmoins, en regardant la liste des cartes de ce deck aujourd'hui, je réalise qu'il était vraiment bien conçu pour l'époque, avec une stratégie solide et des synergies intéressantes.

Les parties avec mes amis se déroulaient souvent sur le porche du CDI, assis à même le sol, sans protection pour nos cartes. On ne connaissait pas encore toutes les règles sur les bouts des doigts mais suffisamment pour appréhender le jeu. C'était une époque plus simple, où l'essentiel était de s'amuser ensemble, peu importait l'état des cartes. Les duels acharnés avec le deck Dimir Control de mon ami étaient à la fois exaltants et exaspérants. Ce deck, avec ses contresorts, sa reine sorcière, ses contrainte et ses céphalalgie, me donnait du fil à retordre, mais c'était aussi une excellente occasion d'améliorer ma stratégie et ma capacité à anticiper les mouvements de mon adversaire.

 
 

 
 

 
 

 
 


La fascination que j'éprouvais était presque indescriptible. Je passais des heures à étudier les règles du jeu, à lire les histoires des différentes éditions et à m'émerveiller devant les illustrations époustouflantes des cartes. Chaque nouvelle carte que je découvrais m'emmenait dans un monde imaginaire, plein de mystères et d'aventures.

Les échanges de cartes étaient monnaie courante entre nous. J'étais un grand amateur de gobelins, et chaque carte de gobelin que je pouvais ajouter à ma collection me comblait de joie. Ces petites créatures espiègles et farfelues m'avaient conquis, et je prenais un plaisir immense à les inclure dans mes decks. J'avais commencé également à constituer une petite collection de zombies, toujours à l'échange c'était mon unique moyen d'obtenir de nouvelles cartes.

Cartes dont j'étais fier d'avoir obtenu à l'échange :


 
 

 
 

 
 

 
 

 
 


Au fil du temps, j'ai eu la chance de découvrir différentes éditions, allant de Prophecy à Carnage, et même certaines éditions plus anciennes. Chaque nouvelle extension apportait son lot de nouveautés, de stratégies à explorer, et d'histoires à dévoiler.


La découverte de Magic au collège a été un véritable tournant dans ma vie. Grâce à l'observation passionnée des joueurs plus âgés, j'ai été emporté dans un monde où l'imagination et la compétition se rejoignent. Les illustrations envoûtantes, les collections de dragons et les jours de parution du "Lotus Noir" ont alimenté ma fascination et mon désir de rejoindre cette communauté. Aujourd'hui, en tant que joueur de longue date, je suis reconnaissant d'avoir redécouvert cette passion qui a façonné ma vie et m'a permis de rencontrer des personnes incroyables partageant la même passion.


Aujourd'hui encore, je regrette d'avoir vendu toutes mes premières cartes dont mon vieux deck "Slither". Remettre la main sur ce deck serait l'occasion de replonger dans une partie de Magic avec mes amis d'enfance, et de retrouver cette étincelle qui a allumé ma passion pour ce jeu il y a bien des années. Magic restera à jamais une source de joie, de souvenirs et d'émerveillement dans mon cœur de joueur passionné.

C'est avec une larme de nostalgie d'une époque révolue que je vous laisse vaquer à vos occupations en espérant que ces lignes vous auront plu !

Et vous, quels a été vos premiers pas dans l'univers de Mtg ? Au plaisir de partager en commentaires !

Un article du passionné IceAgeGT !

Alors c'était comment ?

6 Louange(s) chantée(s) en coeur


Laerl Le 22/08/2023

J'avais pas commenté quand l'article est sorti dans un premier temps, parce que Magic n'est vraiment pas associé à mon enfance. J'avais dû en entendre vaguement parler, mais quand j'étais petit, les seules cartes qui m'intéressaient (moi et mes camarades d'école, d'ailleurs), c'était les classiques pokémons. Bon, on savait pas y jouer, mais juste poser des pokémons au pif et taper avec les gros chiffres ça nous suffisait ^^'

Non, ma première expérience avec Magic, ça devait être en 2017. J'étais en prépa, avec un ami on zyeutait régulièrement dans une boutique Warhammer. Alors que je peignais une figurine d'initiation, on fait la connaissance d'une tierce personne qui finit par nous parler de Magic, un jeu de cartes, et il nous propose de tester le jeu dans un bar à jeu pas loin.
Je me retrouve donc à jouer ma première partie avec un deck mono-blanc Samouraï contre un deck mono-noir Rats, et c'était plutôt cool

Ce qui m'a complètement fini de me vendre le jeu, c'est que c'était 2017. Et donc qu'en me me baladant dans une boutique de jeux de société, je suis tombé sur les decks de planeswalker de la dernière extension : Ixalan. Et je ne peux juste pas résister à un paquet de cartes rempli de dinosaures. Je suis tombé amoureux du worldbuilding de Magic d'une manière générale bien plus tard : d'abord les dinos et les pirates, on verra le reste ensuite
Puis je suis arrivé sur le discord de la Secte après discussions avec un certain mage du feu, puis seulement après sur le site. C'est à peu près à la même période que j'ai commencé à jouer régulièrement au jeu (prépa oblige, on a eu l'occasion de faire que 2 ou 3 parties Dinosaures vs Pirates en un an et demi), avec ma première AP sur Les Guildes de Ravnica

Et en parlant du site, il me semble que j'avais quand même eu une première expérience avec Magic par le biais du Funcard Maker première version (qui était directement intégré au site il me semble ?), alors que je devais être au collège et que je cherchais des outils pour funcarder des cartes... Pokémon. Non, je n'ai aucune idée de comment je suis tombé ici en cherchant ça, mais en tout cas, ça fait que Shagore n'a pas eu à beaucoup insister pour me convaincre de vous rejoindre ^^'

Bref, mon intérêt pour Magic est tardif, et d'une certaine manière, des decks préconstruits Warhammer, c'est un peu un retour aux sources pour moi ^^'

IceAgeGT Le 22/08/2023

Ces souvenirs ont ravivé des moments de nostalgie et d'excitation que beaucoup d'entre nous ont ressentis lors de notre première plongée dans l'univers de Magic. Se rappeler de ces premières rencontres avec des cartes, de l'émerveillement devant les mécanismes du jeu et des liens tissés avec des amis autour d'une table de jeu nous rappelle à quel point Magic est bien plus qu'un simple jeu de cartes.

Vos histoires nous rappellent que Magic a le pouvoir de créer des amitiés durables, d'inspirer la créativité et de susciter un sentiment d'appartenance à une communauté mondiale passionnée.

Alors, merci du fond du cœur pour avoir partagé vos précieux souvenirs. Chaque anecdote est une perle qui enrichit notre trésor collectif de souvenirs liés à MTG.

Kalitas_PkMTG Le 21/08/2023

C'est mon père qui m'a fait découvrir Magic à moi et à mon grand-frère vers mes 7-8 ans. On jouait avec des vieux decks à thème sortis des années encore avant, autour du bloc Mercadia et de Urza's Saga. Mon deck favori était celui de "L'appel des Rebelles". On a eu de nouvelles cartes de l'époque quelques années plus tard, mais Magic restait un "jeu de société un peu collector" pour nous, car mon père voulait pas qu'on abîme les cartes.

Mais à l'époque j'étais clairement plus dans Yu-Gi-Oh ! et Pokémon que Magic, donc ça jouait également beaucoup, et Magic n'était pas populaire à mon école primaire.

Vers mi-fin de collège, on découvre une boutique locale spécialisée dans les environs, et là c'est le moment où ça a décollé. Kaladesh venait de sortir, Battle for Zendikar était encore en standard... J'ai acheté mon premier booster dans ce set (qui occupe une place de cœur en partie pour cette raison, j'y reviens plus tard), et on avait droit à un deck de démarrage pour débutant à 2 couleurs (des lots de 30 cartes d'une couleur, t'en prenais 2 et tu les réunissais et ça te faisait un deck). Les toutes premières cartes Magic de ma vie qui étaient purement et exclusivement à moi.

Parmi elles, j'étais tombé amoureux d'une carte en particulier : le Surineur de Zulaport. Son effet, son TA, et l'ambiance de Zendikar avec les eldrazis m'ont tout de suite séduits et j'ai creusé dans la direction des alliés, qui reste aujourd'hui mon type de carte préféré. J'avais un vieux deck fait maison avec ces cartes, d'autres que j'achetais ou que je recevais de joueurs vétérans, et c'était l'époque où le standard était encore le format le plus populaire. Le bon temps.

Le brevet de 3e me forçait à être moins dans Magic et à retourner moins dans cette boutique, mais il s'est passé un truc grâce à un pote qui était populaire au collège : on a commencé à ramener nos cartes Magic en fin d'année, ça en a séduit d'autres et la communauté Magic grandissait en nous jusqu'en première année de lycée (la Seconde), car après ma famille et moi on a déménagé en région Grand Est.

J'ai eu ensuite une année d'absence dans Magic, mais après j'ai rencontré d'autres gens qui sont encore mes potes aujourd'hui, on avait déjà nos decks Commander favoris (Yahenni forever), on a grandi avec le jeu par la suite...

Et depuis près d'un an, je me lance dans la scène plus compétitive de Magic, notamment dans les formats Duel Commander et Pioneer.

Ah, et aussi, après mon année d'absence en 1ère de lycée, j'ai découvert un certain site web spécialisé dans Magic, où j'y ai rencontré la communauté que j'ai rejointe, progressé en funcards, et dont je suis devenu modérateur dans cette section.
Mais ça... vous le savez déjà, non ?

Edité 2 fois, dernière édition par Kalitas_PkMTG le 21/08/2023

maitredragon Le 21/08/2023

J'ai commencé Magic à l'époque du bloc carnage.

J'ai toujours été du type collectionneur et j'ai grandi avec les cartes DBZ power level et évidemment le raz de marrée pokemon et ces cartes. Mais je me retrouve au collège, la hype pokemon s'essouffle et les cartes DBZ n'existe plus.

Alors j'ai acheté 3 booster magic au pif histoire de voir. J'ai pas été déçu les illustrations étaient vraiment très belles, notamment ces magnifiques créatures que sont les slivoides ^^. J'ai commencé à collectionner sans envergure et sans connaître les règles. Arrive mirrodin et le changement de template me déçoit beaucoup. C'est la fin de magic pour moi.

Des années plus tard un de mes meilleurs potes se met à jouer lors du bloc Ascension des Eldrazis. Je me rends compte que tous mes potes proches y jouent. Je me laisse tenter et achete le premium deck slivoide. J'apprends à jouer.

La suite vous la connaissez tous ^^

Edité 1 fois, dernière édition par maitredragon le 21/08/2023


Modérateur
Arwen Le 26/07/2023

Aaaah, les premières cartes... et les premières parties.

J'ai commencé avec Portal 1 et 2 ainsi qu'un peu de 6eme édition. Je jouais avec ma petite sœur au pied de mon lit.

On ne jouait pas les cartes noires parce qu'elles étaient pas belles.

A l'école, il n'y avait pas vraiment de joueurs. Et c'est bien longtemps après que je suis vraiment tombée dans le jeu.

D'abord avec la découverte de la SMF puis avec la rencontre de mon cher et tendre qui m'a emmenée à mon premier tournoi.

Hey ! Ca nous rajeunit pas cette histoire !

1 réponse(s)
IceAgeGT Le 28/07/2023

Merci d'avoir partagé ce magnifique souvenir. Quand on y repense, parfois une petite larme coule ^^

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.

L'auteur

IceAgeGT
mdo

Guide | Lot

Voir le profil complet

Partage l'ami !

     


Le Dark Mogwaï
On a tous en nous quelque chose de Téfeiri...

—Chant Djamuraaien

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Qui aurait dû être appelé(e) pour résoudre les meurtres au Manoir Karlov ?

Résultats (déjà 395 votes)