Carte à Jou(e)r : changelin et carence - Magic the Gathering

Carte à Jou(e)r : changelin et carence

Carte à Jou(e)r : changelin et carence

Cette semaine, on parle de plein de types et de manque de vitamine (je crois)

  Bloc opératoire

Cette semaine, on parle de plein de types et de manque de vitamine (je crois)

  Bloc opératoire



Articles

le , par Pit142857

Dans ce numéro, on va se poser une question concernant la formulation des Ailes de Velis Vel, y répondre, et voir en quoi ça peut influencer la formulation de certaines cartes et funcartes.





Cette carte dit « acquiert tous les types de créature, et acquiert le vol ». Pourquoi ne pas simplement dire « acquiert le changelin et le vol » ? Bien que cette formulation a l'air plus simple et plus jolie, et elle un gros défaut : elle ne fonctionne pas du point de vue des règles. Je ne vais pas pouvoir rentrer dans le détails, car tout cela est dû au système de couches, qui est un ensemble de règles assez gros et long à expliquer. Ce qu'il faut retenir, c'est que si un effet donne une capacité à une carte, tous les changements de type, de couleur et de nom seront ignorés. Cela signifie que si une effet donne le changelin à une créature, les changements de types dus au changelin ne seront pas appliqués. Il est donc totalement inutile de donner le changelin à une créature. C'est pour cela que la description du changelin est écrite en toutes lettres sur les Ailes de Velis Vel.

Dans le même genre, donner la Carence à une carte ne sert à rien, puisque la carence ne fait que changer la couleur de la carte, ce qui est donc ignoré. Wizard s'est lui-même fait avoir en créant la carte Slivdrazi Monstrosity :





Il est formulé « Les slivoïdes que vous contrôlez ont la carence », ce qui ne fonctionne pas. Les notes de règles corrigent en disant :

Note de règle (traduite) a dit :
À cause d'un système de couches parfaitement calibré [...], acquérir une capacité qui change la couleur d'un objet n'a aucun effet sur la couleur de cet objet. [...] Cette carte devrait être jouée comme s'il était écrit « Les slivoïdes que vous contrôlez ont la carence [...] et sont incolores. »


Le fait de donner la carence en plus de l'incolore est totalement inutile. J'imagine qu'ils ont laissé la carence pour le flavor.

On voit donc la solution qu'il faut adopter pour résoudre ce genre de problème : on est obligé d'écrire la capacité en toutes lettres. On ne dit donc pas « la créature ciblée a la carence » mais « la créature ciblée est incolore ».

Parmi les capacités qui existent à Magic, il a aussi Living Metal qui ne fonctionnerait pas si on donnait cette capacité à un objet. Impossible donc d'écrire « Les véhicules que vous contrôlez ont Living Metal. » Il faudrait dire « Pendant votre tour, les véhicules que vous contrôlez sont des créatures-artefacts. »
Si on regarde du côtés des cartes humoristiques, on a aussi le Rangeling (Cette carte a tous les types de terrain) qui ne peut pas être donné.

Pour les funcartes, on peut imaginer faire un mot-clé à partir de la capacité du Spy Kit. On pourrait l'appeler Usurpin, et ça dirait « Cette carte a tous les noms de toutes les cartes de créature non-légendaire. » De la même manière, il serait impossible de donner l'Usurpin à une créature via un effet.

C'est tout pour aujourd'hui ! Cet article a pour but principal d'attirer votre attention sur les capacités que vous créez. Si jamais vous créez une capacité qui modifie le nom, le type ou la couleur de certaines cartes, il est impossible qu'un effet donne cette capacité à une carte qui ne l'a pas. Il faut absolument écrire la capacité en toutes lettres. Je vous souhaite d'être plus malin que Wizard, et de ne pas vous faire avoir !

Alors c'était comment ?

2 Louange(s) chantée(s) en coeur



1137 points
Kalitas_PkMTG
Le 24/01/2023

Super article !
Avec ce que tu dis par rapport aux changelins, que penser de la carte Moritte des Frimas, qui a le changelin même quand il clone quelque chose ?

1 réponse(s)

2118 points
Pit142857
Le 25/01/2023

Merci !

Très bonne remarque ! Je n'ai pas pensé à en parler, mais il y a une exception à tout ça : les effets de copie et les effets de changement de texte. Pour parler en terme de couche, il s'agit des couches 1 et 3, là où le changelin et la carence sont appliqués en couches 4 et 5, et le don de capacités en couche 6.

Cela signifie que donner le changelin via un effet de copie ne sera pas considéré comme un effet de don de capacité (couche 6), mais comme faisant partie de l'effet de copie (couche 1), et ça fonctionnera donc correctement. Dans ce cas, cela signifie aussi que le changelin fait partie des valeurs copiable de la carte.

Pour les effets de changement de texte, la seule façon de donner le changelin via un changement de texte est grâce à Volrath's Shapeshifter. Sinon, une interaction plus simple est Artificial Evolution + Bête de somme de pierre, où le changement de type sera bien pris en compte, car ça n'est pas un don de capacité, mais la modification du texte de la carte.

J'espère que c'est un peu plus clair !

Vous aussi, louez son œuvre !


Si vous êtes l'une ou l'un de celles et ceux qui ont choisi la rébellion contre le brouillard de la toile qui étouffe les esprits, identifiez-vous pour participer. Sinon vous avez encore une chance d'éveiller vos sens, en rejoignant notre communauté de Magiciens Fous.

L'auteur

Pit142857
mdo

Oracle | Rhône
Bien que de mon nom les deux tiers soient un septième, le troisième tiers (qui est en fait le premier) n'en est pas six...

Voir le profil complet

Partage l'ami !

     

Vous aimerez aussi...


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :

- C'est une bonne situation ça scribe ?
- Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de situation délicate. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontre au hasard. Des gens qui m'ont tendu une main de mort, peut-être à un moment où je n'avais pas le choix, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les supposition au hasard, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose des profondeurs, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, c'est le miroir de la liche qui vous aide à avancer. Alors ça n'est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu : et je dis merci à la mort indigne, je lui dis merci, je chante l'approche de la mort, je danse la mort imminente... je ne suis que désespoir planaire ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent« Mais comment fais-tu pour avoir cette non-vie phyrexiane? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût de la mort vivante ce goût donc qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une mort par asphyxie, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi...
Discussion entre un Druide de Zhur-Taa et un Scribe de sang.

Proposé par Dirtheir le 08/10/2018

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 354 votes)