Bloc Opératoire: Rules Lawyer - Magic the Gathering

Bloc Opératoire: Rules Lawyer



Articles

Pit142857, le , 171 consultations

Dans un article précédent, Praetor s'est penché sur diverses cartes d'Unstable afin que vous puissiez (re)découvrir leurs références et leur humour. Dans cet article, on va se concentrer spécifiquement sur une carte : le Rules Lawyer. Le but est de l'aborder de façon simple et compréhensible, mais tout en étant exhaustif.

  Bloc opératoire / Unstable

Bonjour tout le monde,

Dans un article précédent, Praetor s'est penché sur diverses cartes d'Unstable afin que vous puissiez (re)découvrir leurs références et leur humour. Dans cet article, on va se concentrer spécifiquement sur une carte : le Rules Lawyer. Le but est de l'aborder de façon simple et compréhensible, mais tout en étant exhaustif.




Un effet simple, mais des mots compliqués


Cette carte a un texte extrêmement court (hormis le texte de rappel un poil long), qui une fois traduit en français donne :
Citation :
Les actions basées sur un état ne s'appliquent pas à vous ou aux autres permanents que vous contrôlez.

Le point problématique de cette carte est « Que sont ces actions basées sur un état ? », et c'est ce que nous allons voir. Il s'agit simplement d'une quinzaine de règles, que vous connaissez déjà pour la plupart, du genre « Si un joueur a 0 point de vie ou moins, il perd la partie » ou encore « Si une créature a une endurance inférieure ou égale à 0, elle est mise dans le cimetière de son propriétaire. » Afin de comprendre pleinement la carte, nous allons passer en revue ces règles, et voir comment vous pouvez tourner leur non-application en avantage.

Mais avant, une petite remarque sur le nom « actions basées sur un état », qui peut paraitre alambiqué. C'est juste que ces règles ont toutes un point commun, elles sont de la forme « Si le jeu est dans un certain état, alors faites une certaine action pour que le jeu ne soit plus dans cet état. », d'où le nom d'action basée sur un état.

Une dernière remarque pour ceux qui connaissent bien les règles : dans cet article, certaines actions basées sur un état sont volontairement simplifiées. En effet, leur formulation complète et originale n'est pas toujours nécessaire pour comprendre ce que le Rules Lawyer permet de faire.

Ne pas perdre la partie






La même chose, mais en mieux


Trois actions basées sur un état sont extrêmement avantageuses quand elles cessent de s'appliquer à vous. Il s'agit des trois règles suivantes :

  • Si un joueur a 0 point de vie ou moins, il perd la partie.
  • Si un joueur vient de piocher dans une bibliothèque vide, il perd la partie.
  • Si un joueur a 10 marqueurs « poison » ou plus, il perd la partie.

Grâce au Rules Lawyer, ces trois règles ne s'appliquent plus à vous. Vous ne perdrez donc plus la partie à cause des points de vie, de la meule ou du poison. En revanche, cela ne vous empêche pas de perdre la partie si un effet vous fait directement perdre la partie (comme Pacte démoniaque), et cela n'empêche pas vos adversaires de la gagner.
Si vous jouez en Commander, il y a aussi la règle « Si un joueur a subi au moins 21 blessures de la part d'un commandant, il perd la partie » qui ne s'applique plus à vous !
Notez bien que ces règles continuent de s'appliquer à vos adversaires, ce qui est plutôt une bonne chose !

Ne pas mourir






Une sorte d'indestructibilité, mais en différent


Quatre actions basées sur un état s'occupent de faire mourir les créatures et les Planeswalkers :

  • Si une créature a une endurance inférieure ou égale à 0, elle est mise dans le cimetière de son propriétaire.
  • Si une créature a un nombre de blessures sur elle supérieur ou égal à son endurance, elle est détruite.
  • Si une créature a subi des blessures de la part d'une source avec le contact mortel, elle est détruite.
  • Si un Planeswalker a une loyauté de 0, il est mis dans le cimetière de son propriétaire.

Grâce au Rules Lawyer, les autres créatures et Planeswalkers que vous contrôlez ne mourront plus à cause de ces règles. Cependant, une simple Chute du héros continuera de détruire ces permanents. Ainsi, le Rules Lawyer est assez différent du Mémorial d'Avacyn par exemple, dans le sens où vos créatures et vos Planeswalkers ne sont pas vraiment indestructibles. En revanche, le fait de ne pas mourir alors qu'on a une endurance ou une loyauté de 0 est bien mieux que l'indestructible ! Notez enfin que les actions basées sur un état continuent de s'appliquer au Rules Lawyer (car sa capacité dit que les actions basées sur un état ne s'appliquent pas aux autres permanents que vous contrôlez). Cela signifie que le Rules Lawyer mourra s'il a une endurance de 0 ou s'il a subi des blessures létales. Le meilleur moyen de pallier ce problème, c'est de contrôler 2 Rules Lawyer ! De cette façon, chacun se protège l'un l'autre !

Plusieurs légendes






Fragment de miroir


Deux actions basées sur un état s'occupent de gérer l'unicité de certains permanents :

  • Si au moins deux permanents légendaires avec le même nom sont contrôlés par le même joueur, ce joueur choisit l'un d'eux, et les autres sont mis dans les cimetière de leur propriétaire.
  • Si au moins deux permanents ont le sur-type « du monde », tous sauf celui qui a eu le sur-type « du monde » pendant le moins longtemps sont mis dans les cimetière de leur propriétaire. En cas d'égalité, ils sont tous mis au cimetière.

Grâce au Rules Lawyer, la « règle des légendes » ne s'appliquera pas aux permanents que vous contrôlez. Théoriquement, la « règle du monde » non plus, mais comme cette règle est partagée par tous les joueurs, je ne sais trop comment ça fonctionne. Dans la FAQ AWASLFAQPAFTIDAWABIAJTBT, il est écrit que ça nous permet de contrôlez plusieurs permanents avec le sur-type « du monde », mais rien n'est précisé concernant ceux des autres joueurs. J'imagine que comme l'action basée sur un état s'applique toujours pour eux, leurs permanents du monde seront bien envoyés au cimetière, sauf peut-être s'il est le plus récent de tous. C'est la joie des bords argentés, on est jamais sûr des règles !

Attacher n'importe quoi à n'importe qui



Ce sont aussi les actions basées sur un état qui font en sorte que les auras et les équipements ne se retrouve pas attachés à n'importe quoi, et ce à travers trois règles différentes :

  • Si une aura est attachée à un objet ou un joueur illégal, ou n'est attachée ni à un objet ni à un joueur, elle est mise dans le cimetière de son propriétaire.
  • Si un équipement ou une fortification est attaché à un permanent illégal ou à un joueur, il devient détaché.
  • Si un permanent qui est une créature ou qui n'est ni une aura, ni un équipement, ni une fortification est attaché à un objet ou à un joueur, ce permanent devient détaché.

Je pense que le fait que ces règles ne s'appliquent plus à vos permanents peut être aussi bien positif que négatif. Par exemple, si vous contrôlez un Rules Lawyer et si une créature que vous contrôlez qui est enchantée par une Rancœur vient à mourir, la Rancœur resterait en jeu, attachée à rien. Plus moyen de profiter de sa capacité ! Par contre, vous pouvez vous en servir pour que votre aura Jumeau par scission reste attachée à un véhicule même quand il perd son type créature !

Garder ses marqueurs






Lover of the Russian queen


La fameuse règle qui fait s'annuler les marqueurs +1/+1 et -1/-1 est une action basée sur un état. De plus, Rasputin Dreamweaver a une action basée sur un état rien que pour lui. Cela fait donc deux actions basées sur un état qui s'occupent de réguler les marqueurs :
  • Si un permanent a à la fois des marqueurs +1/+1 et des marqueurs -1/-1 sur lui, on en retire N de chaque, où N est le minimum entre le nombre de marqueurs +1/+1 et de marqueurs -1/-1 sur lui.
  • Si un permanent avec une capacité disant qu'il ne peut pas avoir plus de N marqueurs d'un certain type sur lui a plus de N marqueurs de ce type sur lui, tous les marqueurs de ce type sauf N sont retirés.

Grâce au Rules Lawyer, vous pourrez avoir à la fois des marqueurs +1/+1 et des marqueurs -1/-1 sur vos permanents. Je ne sais pas trouver d'utilité à ça, mais ça sera possible.

Il vous sera aussi possible d'avoir plus de 7 marqueurs « rêve » sur Rasputin Dreamweaver. Mais attention, il ne suffit pas de lui ajouter des marqueurs jusqu'à dépasser 7, ça ne marchera pas. En effet, la capacité de Rasputin qui dit qu'il ne peut pas avoir plus de 7 marqueurs est toujours fonctionnelle. Donc, s'il a 7 marqueurs « rêve » et que vous essayez de lui en donner un nouveau, aucun marqueur ne sera ajouté. Quoi de neuf dans ce cas ? Voici la seule raison de l'existence de cette action basée sur un état : Si Rasputin a déjà plus de 7 marqueurs « rêve » sur lui (sans doute parce qu'il a perdu ses capacités jusqu'à la fin du tour à cause d'une Transformation en grenouille), et qu'il regagne ensuite sa capacité lui interdisant d'avoir plus de 7 marqueurs, c'est cette action basée sur un état qui se chargera de retirer les marqueurs en trop. Dans cette situation, avec un Rules Lawyer, Rasputin gardera ses marqueurs en trop. En revanche, je ne suis pas sûr que cette interaction soit des plus utiles, on s'amuse déjà beaucoup avec 7 marqueurs « rêve » !

Les nouvelles actions basées sur un état






Une action basée sur un état rien que pour Jace


Au moment où le Rules Lawyer est apparu, il n'y avait pas d'autres actions basées sur un état. Mais aujourd'hui, on en a eu quelques unes en plus ! Les voici, en version simplifiée (parce que les originales sont velues) :
  • Après avoir atteint le chapitre final d'une saga, s'il n'y a plus aucune de ses capacités sur la pile, sacrifiez cette saga.
  • Si un permanent avec la capacité Space Sculptor est sur le champ de bataille ainsi que des créatures qui ne sont pas assignées à un secteur, les contrôleurs de ces créatures leur assignent chacun un secteur, en commençant par les joueurs qui ne contrôlent pas de permanent avec la capacité Space Sculptor.

Avec le Rules Lawyer, vous pourrez garder vos saga après leur chapitre final ! Elles continueront de gagner un marqueur « sapience » à chaque tour, ce qui ne sert malheureusement à rien. En revanche, vous pouvez retirer tous les marqueurs de vos sagas pour profiter à nouveau de leurs effets ! De plus, votre Épopée d'Urza continuera d'exister même en présence d'une Lune de sang !
De plus, si vous jouez Space Beleren alors que vous contrôlez un Rules Lawyer, on est en droit de penser que vous n'assignerez pas de secteurs à vos créatures, alors que vos adversaires oui. Dans ce cas, le [+1] de Space Beleren permettra de rendre vos créatures imblocables, car en n'étant dans aucun secteur, elles ne peuvent pas être dans le même secteur que les créatures de vos adversaires.

Les actions basées sur un état qui résistent au Rules Lawyer



Le Rules Lawyer n'annule que les actions basées sur un état qui s'appliquent à des joueurs ou à des permanents. Il est impuissant face aux cartes en dehors du champ de bataille. Ainsi, les actions basées sur un état qui sont responsables de faire cesser d'exister les jetons et les copies de sort en dehors du champ de bataille continueront de s'appliquer normalement. De même pour l'action basée sur un état qui retire les donjons complétés de la partie, et celle qui met les commandants en zone de commandement (heureusement d'ailleurs !).

Et voilà, c'est tout pour le Rules Lawyer ! J'espère que ça vous a permis d'y voir plus clair, et que ça vous a donné envie de le jouer.

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  6

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.