(Re)formule du jour : Kamigawa - Dynastie Néon - Magic the Gathering

(Re)formule du jour : Kamigawa - Dynastie Néon



Articles

Pit142857, le , 719 consultations , 1

Bonjour la secte ! Dans ce numéro de (Re)formule du jour, on va s'intéresser à quelques formulations intéressantes trouvées dans l'extension Kamigawa, la dynastie Néon.

  Tutorial Fun cards / Kamigawa: Neon Dynasty

Bonjour la secte ! Dans ce numéro de (Re)formule du jour, on va s'intéresser à quelques formulations intéressantes trouvées dans l'extension Kamigawa, la dynastie Néon. Fait notable, il n'y a eu aucune reformulation de la part de Wizard cette fois-ci.

Un ordre inhabituel




Blessé, exilé ; je ne mourrai plus jamais


La formulation habituelle pour ce genre d'effet est « Si une créature blessée par [source] ce tour-ci devait mourir, exilez-la à la place. », comme sur l'Oracle incendiaire. Cependant, sur la Gravure de Kumano, la formulation est « Si une créature blessée ce tour-ci par [source] devait mourir, exilez-la à la place. », c'est-à-dire que les mots « ce tour-ci » ont changé de place. Pour moi, la raison est la suivante : si on avait gardé l'ordre habituelle, la formulation aurait été « Si une créature blessée par une source que vous contrôliez ce tour-ci devait mourir, exilez-la à la place. », ce qui est très ambigu. On ne sait pas si c'est la source que l'on doit avoir contrôlée ce tour-ci (et dans ce cas, on aurait le droit d'avoir infligé les blessures un autre tour), ou si c'est les blessures qui doivent avoir été infligées ce tour-ci (et dans ce cas, il faut juste contrôler la créature au moment où elle a infligé ses blessures).

Ainsi, si ma théorie est bonne, cela signifie qu'il ne faut pas hésiter à tordre légèrement certaines formulations pour les rendre intelligibles.

Un ordre peu habituel




Avec des si et des sinon, on mettrai Otawara en bouteille


Le plus souvent, ce genre de capacité est rédigée « Quand ~ arrive sur le champ de bataille, si une créature est morte ce tour-ci, piochez une carte. » Cependant, dès qu'une capacité est rédigée sous la forme « Quand/À chaque fois que [événement], si [condition], [effet]. », elle tombe sous le coup de la règle de la « clause d'intervention "si" ». Cette règle fait en sorte que la capacité ne se déclenche que si la condition est vraie. Or, sur la carte Illuminateur de tombe, il y a en plus l'effet « Sinon, chaque joueur sacrifie une créature. » Ainsi, il faut impérativement que cette capacité puisse se déclencher même si la condition « si une créature est morte ce tour-ci » est fausse. Il faut donc qu'elle ne tombe pas sous le coup de la règle de la « clause d'intervention "si" ». Pour cela, il suffit de ne pas la rédiger sous la forme « Quand/À chaque fois que [événement], si [condition], [effet]. » L'astuce utilisée pour pallier ce problème est de formuler « Quand/À chaque fois que [événement], [effet] si [condition]. », c'est-à-dire de déplacer le « si » à la fin de la phrase.

Le juste nombre




Un, deux, trois, quatre


Il existe une règle de formulation qui est : si un effet doit distribuer ou répartir des trucs entre n'importe quel nombre de cibles, on écrit « n'importe quel nombre » seulement si le nombre de trucs à distribuer ou à répartir est supérieur ou égal à 4. Sinon, on écrit « un, deux ou trois » ou « un ou deux », comme sur Défendre le Celestus ou Pyrohélice de Chandra. C'est pour cela que Invocation de la justice est formulée ainsi. Cette règle a été expliqué par Wizard dans ce bulletin d'Update.

Avec ou sans majuscule ?






Français - Anglais


En anglais, les sous-types s'écrivent toujours avec une majuscule : Aura, Equipment, Dragon, Mountain, etc. Cependant, en français, les sous-types sont écrits le plus souvent avec une minuscule : aura, équipement, dragon, montagne. C'est pour ça que la carte est formulée "this Saga" en anglais, mais « cette saga » en français.

D'après moi, les cas où on garde une majuscule en français sont les emplois où le sous-type ne peut pas être intégré grammaticalement dans la phrase en tant que nom. Par exemple, on a d'un côté « c'est un dragon » et « carte de dragon », où le mot « dragon » est parfaitement intégré dans la phrase ; on a de l'autre côté « créature Dragon » et « créez un jeton 5/5 rouge Dragon », où « Dragon » n'a pas sa place grammaticalement (on dirait que « Dragon » est davantage un adjectif qu'un nom dans ces deux cas). Il y a aussi des cas ambigus, comme le cas de « non-Aura », écrit comme ceci sur Danse du manoir et Karn libéré (ce qui est la norme dans le cas de « non-Humain » par exemple), mais écrit « non-aura » sur Aperçu de demain, Estrid, la femme aux masques et Champ d'étoiles de Nyx (ce qui pourrait se justifier par le souhait de faire un parallèle entre « carte d'aura » et « carte non-aura »).

Info du jour : Les majuscules en italien




S'engager en Italie


En italien, le mot « TAP », qui signifie « engager » est toujours écrit en majuscule. Et s'il est conjugué, seules les trois lettres « TAP » sont écrites en majuscule, le reste est un minuscule, ce qui donne des trucs comme « TAPpa » ou « TAPpata ». Il en est de même pour dégager qui s'écrit « STAP », tout en majuscule.

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  11

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

1 Louange(s) chantée(s) en coeur


Pit142857, Le 22/02/2022

Petit complément : la majuscule au « A » de « non-aura » est tellement arbitraire qu'elle peut différer sur différentes versions d'une même carte. Ainsi, Karn libéré a une majuscule au « A » de « non-aura » sur une version, et a une minuscule sur une autre version :





Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.