La copie des cartes bientôt autorisée - Magic the Gathering

La copie des cartes bientôt autorisée

La copie des cartes bientôt autorisée

Une petite révolution se prépare à Magic the Gathering : grâce au CUID (Card Unique IDentifier) WotC va tracer la possession des cartes et en autorisera la copie privée dans la limite de 4 exemplaires...

  1er Avril / Annonce

Une petite révolution se prépare à Magic the Gathering : grâce au CUID (Card Unique IDentifier) WotC va tracer la possession des cartes et en autorisera la copie privée dans la limite de 4 exemplaires...

  1er Avril / Annonce



Articles

le , par ylloh
33584 | Louanges 15

Une petite révolution se prépare à Magic the Gathering : grâce au CUID (Card Unique IDentifier) WotC va tracer la possession des cartes et en autorisera la copie privée dans la limite de 4 exemplaires. Avec pour objectif d'arrêter enfin la contrefaçon...

Un constat global : de plus en plus de fausses cartes circulent sur le marché



Les progrès constants des systèmes d'impression maison portent un tort considérable à Magic the Gathering. Aujourd'hui imprimer pour soi une carte est devenu d'une simplicité enfantine (voir notre article à ce sujet).

En 2014 Wizards of the Coast a essayé d'enrayer le fléau en introduisant la pastille qui brille en bas des cartes rares et mythiques à l'instar des systèmes de sécurité sur les billets de banque. Mais force est de constater que malgré cette protection complémentaire les faussaires trouvent des parades et continuent à inonder le marché de Kalitas, traître des Ghet imprimés sous le manteau.

Une innovation venue d'en haut



Ceux qui suivent attentivement l'actualité d'Hasbro (maison mère de WotC), auront remarqué que la firme américaine a très récemment posé un brevet pour la création d'un scanner à jouet.





Couplée à une imprimante 3D, l'objectif de cette machine à numériser est de permettre aux enfants de créer des copies de leurs jouets à l'infini. Des copies de secours pour éviter le drame en cas de brisure ou de perte de l'objet fétiche mais surtout un moyen d'ajouter du fun aux jouets qui peuvent devenir une armée pour de batailles gigantesques.

Achetez une fois, profitez mille fois peut-on lire dans la documentation relative au brevet.

Hasbro compte bien que sa filiale dédiée aux jeux de cartes à collectionner suive le pas. Oui, on est bien en train de se dire que la chasse aux 4 exemplaires va bientôt s'arrêter vu que la possession d'une carte devrait permettre l'obtention des exemplaires restants.

Mais comment concilier la fin de la contrefaçon et la volonté de démultiplication d'Hasbro ?


Une solution : le CUID



L'impression n'est pas le seul domaine à vivre la révolution digitale. Aujourd'hui l'informatique, via le big data permet de mettre en place des intelligences capables de traiter des milliards d'informations en des temps records. Et c'est sur cette technologie qui WotC compte s'appuyer pour répondre au défi d'Hasbro : chaque carte sera dotée d'un identifiant unique appelé le Card Unique Identifier (CUID).
Cet identifiant sera basé sur une clé de validation secrète (un peu comme sur les numéros de sécurité sociale ou les numéros de cartes bleues) qui rendra sa génération impossible sauf pour les possesseurs de la clé.

Chaque carte Magic deviendra donc traçable et pourra être associée dans la base de données de WotC à un numéro DCI. Avec 20 millions de joueurs à travers le monde qui possèdent vite un millier de cartes on imagine rapidement le volume de données que WotC sera amené à enregistrer et faire évoluer. Le CUID se matérialisera sur une carte par l'ajout d'un flash code en lieu et place de la pastille argentée (oui heureusement on ne verra pas arriver une série de chiffres en plus sur les cartes) :





Pour signaler à WotC que vous êtes le possesseur de la carte, l'application mobile MTG Tool Box disponible pour Androïd et iPhone sera augmentée d'une option de scan numérique se basant sur l'appareil photo du téléphone. D'un coup de flash, la carte sera associée à votre numéro DCI :





Cette déclaration de possession vous donnera alors la possibilité de réimprimer la carte (4 exemplaires maximum pour les cartes non terrain de base ou non jeton) depuis une machine à imprimer que Wizard of Coast mettra à disposition des organisateurs d'événements et des boutiques. Le design n'est pas encore confirmé mais on peut imaginer que la chose ressemblera à ça :







Note : les cartes virtuelles de Magic Online pourront elles aussi être imprimées ce qui permettra aux joueurs de choisir à leur guise entre la version réelle ou dématérialisée.

Wizards of the Coast n'a pas encore dévoilé la totalité du projet mais les avantages d'un tel système se font vite sentir :
  • Possibilité de réimprimer une carte abîmée par le jeu ou oubliée pour un tournoi important ;

  • Possibilité de scanner toutes les cartes d'un deck pour vérifier s'il ne s'agit pas de contrefaçon ou même de vol ;

  • Gestion informatisée de sa collection de carte et peut-être même un système d'échange maîtrisé par WotC.


C'est une nouvelle qui souffle à la fois le chaud et le froid, d'un côté on est heureux d'imaginer qu'il sera possible de réimprimer ses cartes, de l'autre cette traçabilité totale laisse planer l'ombre d'un régime totalitaire où on ne pourra plus piocher une carte sans que WotC soit au courant.

Nous en dirons d'avantage dès que WotC aura dévoilé toutes les facettes de son projet.

Source : communiqué de presse WotC

Alors c'était comment ?

15 Louange(s) chantée(s) en coeur



Vous aussi, louez son œuvre !


Si vous êtes l'une ou l'un de celles et ceux qui ont choisi la rébellion contre le brouillard de la toile qui étouffe les esprits, identifiez-vous pour participer. Sinon vous avez encore une chance d'éveiller vos sens, en rejoignant notre communauté de Magiciens Fous.

L'auteur

ylloh
mdo
Modérateur

Gourou | Yvelines
Un gourou n'exige rien de ses disciples mais au contraire les aide à élargir leur vision.

Voir le profil complet

Partage l'ami !

     

Vous aimerez aussi...


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :

Non mais il connaît pas Vhati ce mec ! Il va avoir un réveil par cauchemar ! J'ai voulu faire dans les négociations kyrènes, éviter un échange sanglant. Mais maintenant c'est fini, je vais le travailler en férocité, je vais le faire marcher à coups de lames cérébrales, à ma poigne de mort je le veux ! ça lui apprendra la discipline de la forteresse...

Vhati il-Dal, parlant du Commandant Grêvën il-Vec, peu avant l'édit diabolique

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 229 votes)