Commencer en douceur : les intro packs M13 - Magic the Gathering

Commencer en douceur : les intro packs M13



Articles

Vognar, le , 30532 consultations , 4

Magic 2013, présente cinq Intro packs, un par couleur avec un splash, de sorte que chaque couleur est présente dans deux decks. Ces decks à destination des joueurs occasionnels sont conçus pour mettre en avant chacun une des légendes de M13.

  Débutant / Intro Pack / Magic 2013

L'édition de base Magic 2013, dont une étude vous est présentée ici, présente cinq Intro packs. Point de nouveauté, c'est le nom des préconstruits depuis quelques temps, déjà utilisé par WotC pour d'autres avant ceux-ci. En M13, ils sont au nombre de cinq, un par couleur. Chacun d'eux contient également un Splasher, de sorte que chaque couleur est présente dans deux decks. L'un en tant que couleur principale, l'autre comme splash.

Ce produit s'adresse aux joueurs occasionnels qui veulent juste un petit deck pour s'amuser sur un coin de table, mais en aucun cas aux joueurs de tournois ou aux aspirants joueurs de tournois (qui devraient plutôt se tourner vers les Event decks.) En effet, ils sont conçus pour mettre en avant chacun une des légendes de M13 avec sa carte associée (Croisée d'Odric, Invocation de Talrand, Servante de Nefarox, Commandement de Krenko et Mageforce de Yeva).

Également, étant donné qu'on a affaire a des Intro packs d'édition de base, WotC ne pouvait utiliser que des cartes de M13 pour les constituer (alors que les Intro packs des extensions ont le droit de taper dans l'édition de base précédente ainsi que les autres extensions du bloc). Pour chacun d'eux, je propose une optimisation possible. J'utilise pour cela deux fois le même préconstruit plus une autre carte de M13.

Voici les cinq Intro packs :

splash : Vers la victoire

splash : Abysses du pouvoir

splash : Domination sans partage

splash : Loi du nombre

splash : Ruée sauvage

Cet article va maintenant se transformer en laboratoire, ou mieux, en table d'opération, sur laquelle nous allons gentiment disséquer ces tas de cartes. Tous ces decks contiennent un préconstruit de 60 cartes dont 2 rares et deux boosters. La première remarque tient en la densité des cartes. Un deck n'est compétitif, sauf exception, qu'en jouant un minimum de cartes en le maximum d'exemplaires. Mais commençons par le commencement, Vers la victoire :



Vers la victoire

voila donc ma première funcard ...corrigée!

c'est le genre de carte que j'aimerais avoir en main..!

CCM de 3....avec possibilité d'exhalation....

elle ferait très mal en début de jeu...



Sinon elle n'a rien de particulier si ce n'est que j'ai voulu créer cette carte pour l'illustration que j'ai retouché.

je trouve qu'elle se marie bien avec le mana noir!
Vers la victoire est le premier des cinq préconstruits de l'édition de base Magic 2013. C'est un deck Aggro. Le principe du deck est de poser vite beaucoup de créatures et de prendre de court votre adversaire. Avec en tête Odric, maître tacticien, vos légions deviennent agressives très vite et votre adversaire sera submergé sous vos attaques. Parallèlement, il contient une petite logique gain de vie.

Arrêtons-nous sur les deux rares : le Capitaine des veilleurs et Odric, maître tacticien.

D'abord le Capitaine des veilleurs : c'est une 3/3 Vigilance pour 4. C'est également un seigneur soldat, il donne la Vigilance et +1/+1 à tous les autres soldats que vous contrôlez. Quand il arrive sur le champ de bataille, il apporte avec lui trois petits soldats 1/1 blancs. Etant donné que beaucoup d'autres créatures sont des soldats, cette carte a sa place dans ce préconstruit. On regrette toutefois qu'il coûte 6 manas, dans un deck aggro, attendre le 6ème mana pour poser son seigneur, ce n'est pas un très bon plan mais faute de mieux dans l'édition, il faudra s'en contenter. C'est une carte intéressante à faire blinker (l'exiler et la ramener de suite) pour poser beaucoup de tokens.

Odric, maître tacticien est la deuxième rare, c'est également la créature Légendaire blanche de l'édition. Humain et soldat, 3/4 initiative pour 2, avec ça la carte est respectable mais elle a un gros bonus : si elle attaque avec au moins 3 autres créatures, vous décidez de qui bloque qui, de qui passe et donc de qui survit, meurt et de combien de blessures l'adversaire prend. C'est une capacité redoutable surtout dans les decks aggro comme celui-ci.

Points positifs :
  • Un deck facile d'accès, une logique simple et efficace.
  • Des rares allant dans le sens du deck.
  • Un splash bleu cohérent et efficace.

Points négatifs :
Cartes à conserver :
Optimiser le deck :

2 Capitaine des veilleurs
2 Odric, maître tacticien
4 Avemain arctique
4 Chevalière accompagnée
4 Croisée d'Odric
4 Faucon de guerre

2 Anneau de Thiune

2 Cercle de l'oubli

4 Appel du capitaine
2 Charge glorieuse
2 Trombe d'eau

2 Étendues sauvage en évolution
14 Plaine
3 Île

Ce deck optimisé respecte le thème du préconstruit, un deck Aggro presque Aggro-Contrôle. Des créatures et des anti-créatures pour les faire passer. L'amélioration est le Faucon de guerre, indispensable tour 1 pour lutter contre le Sondeur de secrets omniprésent dans le standard.

Commentaire :

C'est un préconstruit classique mais efficace une fois que le jeu est posé et surtout avant que celui de l'adversaire soit développé. Il présente deux fonctions différentes, l'aggro et le gain de vie, ce qui permet de le faire évoluer de deux façons différentes, à creuser donc. Le splash bleu est bon mais à optimiser.



Abysses du pouvoir


Abysses du pouvoir est le deuxième préconstruit Magic 2013. Le but est de déborder l'adversaire grâce au CA généré par des cartes comme Talrand, invocateur céleste ou Shamane cérégriffe.

Etudions d'abord les deux rares : Talrand, invocateur céleste et Léviathan de la houle.

Talrand, invocateur céleste est la créature légendaire bleue. Il coûte et porte une Capacité déclenchée intéressante, puisque chaque Ephémère et chaque Rituel que vous lancerez avec Talrand sur le champ de bataille vous donnera un jeton de créature 2/2 bleue Drakôn avec le Vol. Utile pour se protéger en bloquant, leur nombre peut servir à tuer l'adversaire une fois pris le Contrôle de la partie.

Léviathan de la houle, lui, est le thon bleu. 8/8 pour 8 logiquement doté de la traversée des îles, il se révèle légérement plus subtile que ses statistiques ne le laissent penser au premier abord. Transformer tous les terrains en îles le rend simplement Imblocable, rien de moins. Quand à sa dernière capacité, elle rappelle Île sanctuaire. Qui ne ferait pas passer la Pioche et qui taperait à 8 !

Points positifs :
  • Un deck Contrôle particulièrement réussi pour un préconstruit.
  • Le deck ne s'éparpille pas dans ce qu'il fait. Quelques créatures sortent de l'optique générale, mais c'est globalement concis.

Points négatifs :
  • Le Splasher rouge souffre de la baisse de qualité générale des Blasts.
  • Les cartes de contrôle ne sont pas optimales pour le jeu compétitif.

Cartes clés :
  • Voleur de parchemin : L'Ophidien des temps Modernees apporte un CA considérable.
  • Sommeil : Une carte versatile qui permet de mettre les premiers points de dégât sans craindre de contre-attaque derrière.
  • Archéomancienne et Augure de Bolas font, chacun différement, du CA en mettant un Ephémère ou un Rituel dans votre Main.
  • Shamane cérégriffe : Bien que complètement aléatoire et dépendant de l'adversaire, s'il touche un gros sort, jackpot. Notez la faute de traduction (merci Thorgor). Le second "ciblé" ne devrait pas être là et rend la carte non-fonctionnelle. Heureusement, la carte reste jouable puisque c'est le texte d'origine qui compte (l'anglais).

Optimiser le deck :

2 Talrand, invocateur céleste
4 Archéomancienne
4 Voleur de parchemin
4 Augure de Bolas

2 Elixir d'immortalité
4 Divination

2 Invocation de Talrand

2 Sommeil
4 Trombe d'eau
2 Désinvocation

2 Rembobinage
2 Dispersion d'essence
2 Négation

24 Île

J'ai gardé le thème originel, c'est-à-dire poser Talrand, invocateur céleste pour faire du CA sur chaque sort joué après lui. L'ajout est Trombe d'eau, qui fait un peu moins que Sommeil mais en bien moins cher et en éphémère.

Commentaire :

Malgré son manque de compétitivité, ce deck a au moins le mérite d'apprendre aux débutants ce qu'est le contrôle. Facile à prendre en main, il va faire découvrir une autre facette de Magic aux Cadet impatients qui ne jouent qu'entre copains.



Domination sans partage


Domination sans partage est le troisième préconstruit Magic 2013. Principalement axé autour des créatures à Exaltation, le but est de poser un maximum de créatures avec l'Exaltation puis d'attaquer avec une créature correctement choisie : à savoir Nefarox, suzerain de Grixis lui même ou simplement le Faucon de nuit vampire dont le Lien de vie apprécie très fortement ce genre de bonus.

Etudions d'abord les deux rares : Nefarox, suzerain de Grixis et Gorgone de Xathrid.

Nefarox, suzerain de Grixis est la créature Légendaire noire. Il coûte et est doté d'une part de l'Exaltation et du Vol, et d'autre part d'une Capacité déclenchée similaire à l'exaltation. En effet, quand il attaque seul, le démon fait Sacrifier une créature au joueur défenseur. Avant même que les bloqueurs soient désignés !

Gorgone de Xathrid elle, est une créature 3/6 avec le Contact mortel et une capacité originale, puisqu'elle peut, moyennant et son engagement, "pétrifier" une créature. En termes de jeu, cela se traduit par le Défenseur, Artefact comme Type supplémentaire et l'impossibilité d'activer les Capacité activées. Deux points de règles particuliers sont à noter avec la gorgone. Premièrement, le Marqueur « pétrification » est inutile, dans la mesure où même s'il est retiré, l'effet continue de s'appliquer. Et deuxièmement, si artefact s'ajoute aux types, incolore remplace les couleurs de la créature.

Points positifs :
  • Une bonne base pour un deck Aggro basé sur l'exaltation.
  • Un splash blanc efficace au niveau débutant, mais inadapté dès que le niveau monte un peu.

Points négatifs :
  • Le splash blanc n'apporte d'intéressant que le Chevalier de la gloire si on veut un deck compétitif.
  • Le deck semble hésiter entre une optique agressive et une plus lente, de sorte qu'il est assez instable.

Cartes clés :
Optimiser le deck :



2 Nefarox, suzerain de Grixis
4 Rôdeur de Manteaubrune
2 Chauve-souris chassesang
2 Faucon de nuit vampire
4 Servante de Nefarox
4 Cadavre ambulant
4 Chevalier de l'infamie
4 Mort redevable
4 Âme tourmentée

2 Anneau de Xathrid

4 Homicide
4 Victime de la nuit

20 Marais

J'ai condensé le deck en gardant le thème Exaltation de base. La carte en plus est la Victime de la nuit, qui pallie au médiocre Homicide.

Commentaire :

Un bon préconstruit avec une optique simple, mais qui s'éparpille un peu. Un deck intéressant à jouer et à améliorer. Les rares les moins intéressantes des Intro packs, c'est dommage. Dans l'ensemble, un préconstruit agréable pour le débutant ou l'occasionnel, mais capable de révéler un potentiel compétitif certain sous peine de quelques améliorations.



Loi du nombre

- Je connais un cadet impatient qui s'est fait avoir par une filouteuse de taverne. Ben apparemment ils récupèrent les deux reins maintenant.
La Loi du nombre est un deck rouge Aggro dans la plus pure lignée de l'adage RDW (Red Deck Wins), c'est à dire un deck composé de créatures à faible coût d'invocation qui attaquent rapidement grâce à leur Célérité et des sorts de soutien qui viennent infliger directement des blessures à l'adversaire ou à ses créatures. La petite touche d'originalité vient de l'insertion de quelques cartes vertes dans le deck qui au final n'apportent pas grand chose.

Etudions d'abord les deux rares : Krenko le caïd et Ferveur

Krenko le caïd est un gobelin légendaire qui a tout à fait sa place dans un deck éponyme. Relativement costaud (3/3) il ne disparaîtra pas facilement et sa Capacité activée qui permet de générer des Jetons à la volée pourra renforcer votre armée. Sa seule faiblesse tient dans son coût d'invocation, dans tout deck rouge de ce nom l'adversaire est mort avant d'avoir réuni quatre terrains.

Ferveur est une bouse, la Célérité est vraiment utile en début de partie quand l'adversaire n'a pas eu le temps de poser ses défenses. Mais ce n'est pas tant le fait qu'elle coûte 3 que le fait qu'elle ne fasse rien d'autre qui la rend mauvaise (surtout si on la compare à ce qu'un Chef de clan gobelin sait faire).

Points positifs :
  • C'est le deck rouge agressif pour les nuls.
  • Au moins vous aurez appris un mot clé : Célérité.
  • C'est un bonne base pour un deck gobelin en Casual, notamment un EDH.

Points négatifs :
  • le splash vert n'est pas assez exploité
  • La mana curve est assez mauvaise pour un deck rouge rapide d'autant plus qu'il n'y a pas d'accélérateur de mana.

Cartes clés :
Optimiser le deck :

2 Krenko le caïd
2 Bouffon de combat gobelin
2 Vendeur d'armes
2 Gobelin fouineur
4 Moggs bas-de-plafond
2 Progéniture dragon
4 Incendiaire gobelin

2 Anneau de Valkas
2 Ferveur

2 Émeute au hachoir
2 Furie de Chandra
2 Flammes du brandon
2 Sonnerie de trompe
4 Lance calcinante
4 Commandement de Krenko

20 Montagne

Comme les précédents, j'ai renforcé le thème tribal - ici gobelin. La stratégie est bêtement Aggro. On pose des créatures et on ouvre la voie avec les Blasts. Krenko le caïd peut servir de second souffle sur une partie qui dure - mais ce n'est jamais bon signe pour un deck aggro. L'ajout est Lance calcinante, malgré que ce soit l'un de plus mauvais blasts vus depuis longtemps.

Commentaire :

Un deck rouge agressif type mais qui pèche par sa courbe de mana et le splash vert. Les 8 forêts présentes dans le deck et le peu de cartes vertes vous amèneront à avoir une main de départ de cartes rouges mais que du mana vert. Pour l'améliorer qu'une seule solution : revenir au rouge pur et jouer d'avantage de cartes rapides.



Ruée sauvage

voici ma deuxième funcard...

je ne sait pas si une telle capacité existe déjà mais elle serait bien utile en multijoueur!

l'image a été faite a partir d'un miroir trouvé sur le net avec quelques effets spéciaux toshop...

J'ai mis 6 en ccm car sa capacité est plutôt inintéressante rare...donc chère!

j'attends vos avis!
Enfin, Ruée sauvage est le dernier pré-construit Magic 2013. Il s'agit cette fois de poser de grosses bêtes, leur donner le Piétinement et attaquer à plusieurs reprises avec. Yéva, héraut de la nature est la créature légendaire verte de l'édition, elle crée un effet de surprise et rend votre deck imprévisible.

Etudions d'abord les deux rares : Sauvagerie prédatoire et Yéva, héraut de la nature.

La Sauvagerie prédatoire est un rituel pour donnant d'une part +3/+3 jusqu'à la fin du tour à toutes vos créatures et d'autre part, toutes les créatures capables de bloquer les vôtres le font. De quoi raser le board adverse en un tour. Ce n'est pas la rare du siècle mais couplée avec le Piétinement, elle s'avère intéressante.

Yéva, héraut de la nature elle, est une créature Légendaire 4/4 flash pour qui donne le Flash à toutes vos créatures vertes ce qui vous donne l'avantage de la surprise. Toutes vos créatures étant vertes cette carte s'impose comme la clé du deck.

Points positifs :
  • Une bonne base de deck mono vert.
  • Une bonne logique exploitée, un jeu complet, de la plus petite à la plus grosse créature.

Points négatifs :
  • Malheureusement, ça tient à l'édition, mais l'absence d'une vraie rampe de mana limite vraiment le deck
  • Le splash noir est totalement inutile.

Cartes clés :
  • Rancœur : Excellent enchantement à 1 seul mana, il a le bon goût de ne pas avoir le défaut inhérent aux Auras, faire du card disadvantage quand la créature meurt.
  • Traqueuse de bêtes de la Mwônvouli
  • Anneau de Kalonie

Optimiser le deck :
2 Yeva, héraut de la Nature

4 Chef de meute de Garruk
2 Boue acide
4 Baloth à piquants
2 Bête de chasse primordiale
4 Sanglier piedesilex
2 Mageforce de Yeva
2 Traqueuse de bêtes de la Mwônvouli
4 Recluse mortelle
4 Elfe de la charmille

2 Rancœur
2 Sauvagerie prédatoire

2 Bourgeonnement fongoïde
4 Chemin du ranger
2 Chasseur chassé

4 Étendues sauvages en évolution
2 Montagne
14 Forêt

C'est un deck ramp classique, avec malheureusement moins de ramp que je ne l'aurais voulu. Des créatures, des accélérateurs et une courbe de mana bien étudiée. Le plus est le Sanglier piedesilex.

Commentaire :

Un bon pré-construit avec son lot de bonnes cartes et une logique simple et dévastatrice. Un deck agréable à jouer et à developper. Une rare cotée et très intéressante. Bref, un préconstruit agréable pour le casual et potentiellement développable pour la compétition.


Ecrit avec le concours de Martinou12 (deck Ruée sauvage et Vers la victoire).

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  12

Abscon, abjecte, inadmissible !

  6

4 Louange(s) chantée(s) en coeur


MajorDranar, Le 12/08/2012

Le deck loi du nombre est bien pratique pour commencer un deck gobelin a jouer entre amis c'est toujours bien marrant d'avoir une armée de gobelin

Bleuz, Le 11/08/2012

Bon article, par contre, a propos de l'optimisation, quitte à vouloir acheter 2 packs d'intro, peut etre qu'il vaut mieux acheter un event deck à la place...

Note : 8/10

Rincevent, Le 26/07/2012

On pourrait bien sûr discuter sur l'évaluation des cartes et les modifs proposées, mais sinon l'article est bien fait, agréable à lire et peut être utile pour appréhender les decks ou simplement s'en choisir un.

Étonnamment j3 decks sur 5 sont constitués de couleurs opposées. Il est vrai que l'exaltation en M13 favorise le , que le et le sont les couleurs de prédilection des rituels et éphémères et que le a l'inconvénient de ne pas avoir grand-chose pour détruire facilement les créatures.

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.