Textes d'ambiance

A l'instar des cartes Magic the Gathering, les pages de la Secte des Magiciens Fous sont signées d'un petit texte d'ambiance. Vous les retrouverez ici dans leur intégralité avec leurs auteurs.

 

Textes d'ambiance #19080

Newall SombreLame, le 10/02/2019

« Café Grand-mère Sengir, un café à réveiller les morts ! »
—Publicité dominariane

Textes d'ambiance #19058

Shagore, le 05/02/2019

Traducteur A : Eh les gars, vous vous souvenez de la SMF ?
Traducteur B : Le site amateur qui fait que de se moquer de nous ?
Traducteur C : Ouais, c'est ça, ceux qui se moquent de nos traductions.
Traducteur B : J'aimerais bien les y voir tiens.
Traducteur A : Eh ben justement, regardez comment ils ont traduit Moon-Eating Dog pour leur base de données en français...
Traducteur C : ~Cheval mangeur de lune ?
Traducteur B : Ah ! Bien fait pour eux. Au moins maintenant ils comprendront que c'est pas si facile. C'est quoi les prochaines cartes ?
Traducteur C : Trollbred Guardian et Hackrobat.
— (Très) courtes joies des traducteurs de Magic, Tome I

Textes d'ambiance #18993

jucos, le 05/02/2019

Encore un terrain
Un terrain pour rien
Une carte morte dans ma main
Encore un terrain
J'en ai déjà plein
Je pioche que ça depuis l'tour 1

Terrain à poser ou bien
Faut-il attendre
De piochez un thon qui va surprendre ?
Terrain daubé, maudit et méprisé
Encore espérer ou concéder ?

Encore un terrain
Cette poisse me dégoûte
Terrain que dans ma main je rajoute
Encore un terrain
Mon deck a l'air miteux
Il était censé mettre le feu

Un terrain, qui ne sert à rien
Un terrain
Et rien d'autre en main
Ce terrain
Ne vaut rien, ne vaut rien
Cette fois, c'est la fin
J'ai rien pour faire
Un jeu plein d'entrain

Encore un terrain
Ma rage est palpable
Pourquoi ai-je une pioche si minable ?
Encore un terrain, je suis fort marri
Je passe de la colère à la folie
Je ne peux rien construire avec tant de malchance
Ma défaite est maintenant une évidence
Terrains à outrance, mais sorts en absence
Cela explique ma véhémence

Un terrain, qui ne sert à rien
Un terrain
Et rien d'autre en main
Ce terrain
Ne vaut rien, ne vaut rien
Cette fois, c'est la fin
J'ai rien pour faire
Un jeu plein d'entrain

-"Encore un terrain", chanson de Jean-Jack Gold Mana.

Textes d'ambiance #18909

BeaufdeFrance, le 28/12/2018

Traducteur A : Alors c'est quoi la prochaine ?
Traducteur B : Lake of the Dead... ça a pas l'air trop dur...
Traducteur A : Alors si j'utilise notre traducteur ça donne Lac des Morts...
Traducteur B : Nan... C'est pas logique, si on traduit mot à mot ça donne : lac de la mort.
Traducteur A : Mais pourtant...
Traducteur B : Tais-toi. J'ai raison. Et puis je l'ai déjà mis...
Traducteur C : Salut les mecs ! C'était quoi le dernier ? Mais ça donne le lac des Morts ! Pas le lac de la mort ! qui a écrit ça ?
Traducteur B : Lui, alors que lui expliquait que c'était pas ça.
Traducteur A : Mais, mais...

— Splendeurs et Misères des traducteurs de Magic, tome XIX

Textes d'ambiance #18906

Grimm, le 28/12/2018

« Et là, je lance la Grande guivre intouchable !
- Ok, je contre avec Daze en renvoyant une île dans ma main.
- Quoi !? Attends ! Ça veut dire que tu n'as pas dépensé de mana pour lancer Daze, si ? Et bien dans ce cas je contre avec Nix !
- ... »

—Splendeurs et misères de la réflexion et de la logique, tome VI

Textes d'ambiance #18916

Dirtheir, le 28/12/2018

Je pioche donc je suis !

Fêtard de Rix Maadi pendant son spectacle.

Textes d'ambiance #18855

Drark Onogard, le 19/12/2018

Qui veut noyer son bâtard sauvage l'accuse de la rage balduviane.
—Expressions de Dominaria, tome II

Textes d'ambiance #18316

Valàar, le 03/11/2018

Tell me, friend, when did Saruman the Wise Abandon Reason for Madness ?
- Gandalf the Grey à l'AP Eldritch Moon

Textes d'ambiance #18650

Dirtheir, le 27/10/2018

Hey Vraska, t'as de beaux yeux tu sais...

Cadet impatient devant le Regard pétrificateur de Vraska dernières paroles.

Textes d'ambiance #18663

Dirtheir, le 27/10/2018

- C'est une bonne situation ça scribe ?
- Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de situation délicate. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontre au hasard. Des gens qui m'ont tendu une main de mort, peut-être à un moment où je n'avais pas le choix, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les supposition au hasard, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose des profondeurs, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face je dirais, c'est le miroir de la liche qui vous aide à avancer. Alors ça n'est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu : et je dis merci à la mort indigne, je lui dis merci, je chante l'approche de la mort, je danse la mort imminente... je ne suis que désespoir planaire ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent« Mais comment fais-tu pour avoir cette non-vie phyrexiane? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût de la mort vivante ce goût donc qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une mort par asphyxie, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi...
Discussion entre un Druide de Zhur-Taa et un Scribe de sang.

Textes d'ambiance #18692

Drark Onogard, le 26/10/2018

Traducteur A : Alors là, on doit s'occuper de Price of fame. Je propose de traduire ça par "Prix de la célébrité"
Traducteur B : Mouarf, ça sonne pas super bien, je suis sûr qu'il y a moyen de dégoter quelque chose de plus sympa... dans les expressions, peut-être ?
Traducteur A : Honnêtement je vois pas... et puis, on est pressés par le temps...
Traducteur B : Bon bah on valide ça...
Traducteur C, sur son PC : Et merde, on se fout encore de notre gueule sur smfcorp.net...
Traducteur A : Eheh, c'est la rançon de la gloire !

—Splendeurs et misères des traducteurs

Textes d'ambiance #18658

Drark Onogard, le 09/10/2018

Que prendrez-vous pour assouvir cette faim violente ? Ah non, nous n'avons plus de pizza cannibales du village...

Restaurateur loxodon à une goule affamée, dernières paroles

Textes d'ambiance #18564

Grimm, le 09/10/2018

Quel est le comble pour un illustrateur ?
Que celui du Conseil de l'Absolu s'appelle Zoltan Boros...

Textes d'ambiance #18613

Newall SombreLame, le 09/10/2018

Traducteur A : Bon, là on a une réédition, Elixir of Immortality.
Traducteur B: Selon mon logiciel, c'est Elixir d'immortalité.
Traducteur A : Ok, j'envoie ça.
Traducteur B : ... T'as marqué Exilir...
Traducteur A : Ah m... ! Au pire, personne ne lit vraiment les noms des cartes, alors...

Splendeurs et Misères des traducteurs de Magic, tome XII

Textes d'ambiance #18523

Grimm, le 09/10/2018

« Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. »

Oscar Wilde La SMF pour les Nuls, édition de poche

Textes d'ambiance #18648

Drark Onogard, le 03/10/2018

Eh ben ! En voilà un qu'a bien mangé à la cantoche !

Cadet impatient à une Grande guivre intouchable, dernières paroles

Textes d'ambiance #18649

Drark Onogard, le 03/10/2018

Le messager porte-torche n'est pas passé, il a brûlé l'recommandé...

—Comptine ravnicane

Textes d'ambiance #18544

Drark Onogard, le 10/09/2018

Vous ne passerez paaaaaas !

Jeune pyromancien au Démon de la porte de la mort, dernières paroles

Textes d'ambiance #18539

Drark Onogard, le 10/09/2018

Non, je ne suis pas de ton avis. C'est sous les contraintes que naît la créativité ; la liberté absolue est pour elle une véritable damnation. Je dirais même que ne pas brider un artiste serait un véritable homicide qui provoquerait une indéniable descente dans la folie ! Crois-tu que je me rende coupable d'un tel meurtre ? Non, non, tu aurais envers moi une bile infâme qui te rongerait jusqu'à l'os. Pardonne-moi ce langage, mais il serait très crasse d'oser te faire subir ceci, et je ne suis pas un fourbe cruel qui oserait trahir un ami. Alors excuse-moi de m'emporter lorsque tu me traites d'assassin enivré par la tuerie alors que j'ai tout fait pour toi !

— Plaidoirie d'un joueur de Mono-Black Contrôle accusé de haute trahison par son ami Timmy

Textes d'ambiance #18540

Drark Onogard, le 10/09/2018

C'est la danse des cailloux
Qui en sortant de la boue
Massacrent les ennemis fastoche
Ca fait Sprotch Sprotch

Les Classiques du Multivers, chanson interprétée par le duo Episseuse de lames - Episseur de vitalité

Les modérateurs

ktitepuce

Mentor
Yvelines

Rincevent

Sacrifié
Marne

ylloh

Gourou
Yvelines

Rechercher

Erreur SOAP 1 : 1