Un malheur n'arrive jamais seul - Magic the Gathering

Un malheur n'arrive jamais seul



Funcards

Atraxis, le , 2051 consultations , 1

J’aime bien les thèmes imposés, d’où le fait que je me suis récemment mit au FCC. En attendant le prochain, j’ai demandé à un ami de me suggérer une illustration à encarter. Et voila le ...

  Realcard pure / Créature / Médiéval-fantastique

J'aime bien les thèmes imposés, d'où le fait que je me suis récemment mit au FCC. En attendant le prochain, j'ai demandé à un ami de me suggérer une illustration à encarter. Et voila le résultat. J'en ai profité pour en faire un exercice question bidouille de cadre et montage (je travaille sous gimp), m'affranchissant de ce fait du Funcard Maker (qui reste toujours un outil formidable, merci à vous !)

Alors, quand j'ai vu l'illu, dans ma tête, ça a été automatique, vu à quel point le sujet respire la joie de vivre, j'ai pensé à l'avatar du malheur. Et si cette dernière avait une petite sœur ? La voila donc.
J'aime beaucoup le cycle des avatars de prophétie, j'ai donc essayé de bien me caller dessus, quitte à manquer d'originalité.

Description de la carte :
- Nom : Avatar de la disgrâce. Je pense qu'il n'y a rien à ajouter.
- Cout : 4 incolore et deux noirs. Faisant une « subordonnée » de l'avatar du malheur, le but était qu'elle soit plus petite, et donc, moins cher.
- Illustration : Deadro. Ce qu'il fait est top, et pas assez connu, allez regarder sur deviantart, vous le regretterez pas.
- Type : Avatar et c'est tout, on reste dans le cadre du cycle de prophétie.
- Extension : Vu qu'on fait un retour aux classiques, autant en profiter pour garder le SE.
- Force/Endurance : respectivement deux de moins que la force et l'endurance de l'avatar du malheur (comme le cout de mana), pour rester cohérent et garder l'agressivité.
- Capacité 1 : Comme les avatars de prophétie, il dispose d'un moyen de réduire son cout à deux manas noirs, à chaque fois en relation avec sa nature (l'avatar de l'espoir le fait quand on a presque plus de vie, celui du malheur quand beaucoup de créatures sont mortes, etc ...) Là il fallait illustrer ce qui fait venir la disgrâce : en l'occurrence, le fait de n'avoir pas su protéger ses alliés. Quand un joueur adverse a laissé mourir trop de ses créatures ce tour, il est en disgrâce.
- Capacité 2 : Peur. Tous les avatars de prophétie ont une capacité d'évasion. Ca a été mon dilemme, car je voulais faire quelque chose de plus original, là, mais finalement, rien ne représente plus le noir, ni n'est plus old school et efficace que la peur. (que j'ai volontairement pas remplacé par l'intimidation même si le résultat est identique).
- Capacité 3 : Un effet moins balaise que la définitive destruction de l'avatar du malheur (parce que faut pas abuser), l'avatar de la disgrâce va pouvoir harceler l'ennemi en affaiblissant voir tuant les petites créatures.
- Citation : J'aimais bien quand Magic nous sortait de temps en temps des citations d'auteur dans ses cartes ! Du coup voici une petite citation de Rutebeuf, qui au XIIIème siècle nous faisait déjà une jolie illustration de la loi de l'emmerdement maximum !

A très bientôt !
Atraxis

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  0

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

1 Louange(s) chantée(s) en coeur


Drark Onogard, Le 25/03/2018

Cette carte respecte ses origines, et le bord est plutôt bien fait même si j'avoue n'être que rarement fan des templates persos en général lorsqu'ils ne sont pas justifiés (couleur originale ou principe totalement nouveau méritant d'être différencié des cartes lambda).
Sinon, son effet me semble assez faible : certes, il devait être moins puissant que celui de l'Avatar du malheur, mais deux marqueurs seraient préférables pour qu'elle reste utile sans être meilleure que sa grande sœur.

Originalité : 9/10 Qualité : 8/10 Fun : 8/10

Toi aussi, loue son œuvre !


Si vous n'êtes pas un de ceux qui se vident bêtement le cerveau sur la toile en brâmant comme un zombie, vous pouvez vous identifier pour participer. Sinon vous avez encore le choix de faire quelque chose de votre vie, en rejoignant la secte.