Camouflage - Alpha - Carte Magic the Gathering

Camouflage

Camouflage

Oiseaux de paradis
Transfert

Indice de popularité :

Nom :

Camouflage

Coût :

CCM : 1

Type / sous-type :
Éphémère
Rareté :

Inhabituelle

Texte :
Ne lancez ce sort que pendant votre étape de déclaration des attaquants.
Ce tour-ci, à la place de déclarer les bloqueurs, chaque joueur défenseur choisit n'importe quel nombre de créatures qu'il contrôle et les divise en un nombre de piles égal au nombre de créatures attaquantes pour qui ce joueur est le joueur défenseur. Les créatures que les joueurs contrôlent qui peuvent bloquer des créatures supplémentaires peuvent de la même façon être mises dans des piles supplémentaires. Assignez chaque pile à une de créatures attaquantes au hasard et différentes pour chaque pile. Chaque créature dans une pile qui peut bloquer la créature à laquelle cette pile est assignée le fait. (Les piles peuvent être vides.)

Oracle | Imprimé

Illustrateur :  Jesper Myrfors

Numéro de collection : LEA 187/295

Date de sortie : 05/08/1993

Liens externes :  

Edition

Alpha

Autorisations en tournois :

VTG
 
LGC
 
MDN
 
PIO
 
STD
 

CMD
 
DCM
 
PAU

Camouflage

Instant

Cast this spell only during your declare attackers step.
This turn, instead of declaring blockers, each defending player chooses any number of creatures they control and divides them into a number of piles equal to the number of attacking creatures for whom that player is the defending player. Creatures those players control that can block additional creatures may likewise be put into additional piles. Assign each pile to a different one of those attacking creatures at random. Each creature in a pile that can block the creature that pile is assigned to does so. (Piles can be empty.)

Beta - 01/10/1993

Unlimited - 01/12/1993


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :


Problème de droit magique : l'héritière de Saprazzo vient d'hériter du Legs de Lat-Nam. C'est son mari, un Sage de Lat-Nam, qui lui a légué ce précieux trésor. Mais pendant son cortège funèbre, le sage en question se trouve, par une conspiration troublante, ressuscité par le fossoyeur, échappant ainsi à un enterrement prématuré. Problème : il est à présent un zombie suturé. Etant donné qu'il a dévoré le chien de garde de la mère des runes en rentrant chez lui, et que son épouse, craignant à présent que cette même faim morbide commune chez les gens de son état ne transforme ses désirs inassouvis en un macabre festin de chair lorsqu'ils se retrouveront dans le lit conjugal, réclame à présent non seulement l'héritage mais aussi le divorce,
a) faut-il considérer le mari comme mort, vivant, ou les deux ?
b) la dévoration du chien par le revenant suffit-elle à faire casser le mariage pour immoralité manifeste de l'époux ?
c) la zombification du mari peut-elle faire annuler le testament ?
d) même question si l'épouse était elle-même un zombie vodalian.
Vous avez quatre heures, je ramasse les copies à la fin...

—Les leçons de Barrin, maître sorcier

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Que des petites frappes à Croisetonnerre. Quel·le hors-la-loi aurait dû trainer ses bottes là-bas ?

Résultats (déjà 228 votes)