Magic the Gathering X The binding of Isaac - Magic the Gathering

Magic the Gathering X The binding of Isaac

Magic the Gathering X The binding of Isaac

Bonjour à tous ! Pour ce FCC secret lair à licence, mon choix s'est rapidement porté sur un jeu vidéo que j'apprécie beaucoup et sur lequel j'ai passé beaucoup trop de temps dernièrement : T...

  Couleur fun jouable / Créature / jeux vidéos

Bonjour à tous ! Pour ce FCC secret lair à licence, mon choix s'est rapidement porté sur un jeu vidéo que j'apprécie beaucoup et sur lequel j'ai passé beaucoup trop de temps dernièrement : T...

  Couleur fun jouable / Créature / jeux vidéos



Funcards

le , par Praetor

Cet élément fait partie du Funcards Contest : [FCC-Cycle] S2022E8 Le Secret Lair de votre choix

Bonjour à tous !

Pour ce FCC secret lair à licence, mon choix s'est rapidement porté sur un jeu vidéo que j'apprécie beaucoup et sur lequel j'ai passé beaucoup trop de temps dernièrement : The Binding of Isaac.

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un RPG/roguelike, dans lequel on joue Isaac, un enfant de 5 ans qui, par son rapport à la religion, s'imagine consumé par ses péchés alors qu'il s'étouffe lentement dans son coffre à jouet et évolue dans des donjons au sein de son imagination en croyant échapper à sa mère qui veut le sacrifier pour prouver sa foi.

Alors oui, le jeu fait pas rêver dit comme ça, mais sa durée de vie est tout juste colossale, avec 34 personnages, une bonne dizaine de marques de complétion pour chacun et plus de 400 items rendent chaque partie unique, avec de nombreuses interactions entre eux.

Mais bon je ne suis pas là pour faire de la propagande, ainsi passons aux cartes en elle-même :

La première d'entre-elle est bien évidemment le personnage éponyme, Isaac.







Bien que cela soit le personnage principal, et le premier débloqué, il a sûrement été le plus difficile à encarter de tous ceux que j'avais sélectionné. En effet, le personnage est très basique et ne présente pas vraiment quoi que ce soit d'original. J'ai donc choisit d'utiliser la capacité d'un des objets déblocable du jeu avec lequel le personnage peut commencer une partie : le D6. Ce dernier est capable, lors de son activation, de changer l'item d'un piédestal par un autre, ce qui permet par exemple de reroll un mauvais objet. C'est un objet incroyablement puissant, qui peut être transcrit dans MTG par une notion de la pioche plus contrôlée. La capacité n'est utilisable qu'une fois par tour, pour éviter les abus mais aussi afin de transcrire l'aspect limité du D6, qui n'est utilisable qu'après 6 salles complétées.

Le personnage suivant est l'un de mes préférés personnellement, Apollyon :







Avant de parler des capacités, petite clarification sur le type des personnages : toute les variantes des personnages jouables sont des facettes d'Isaac, ce ne sont donc que des facettes de sa personnalité : il reste donc un humain malgré son apparence.

Cela dit, penchons-nous sur sa capacité. L'objet actif d'Apollyon se nomme Void, et permet par son activation d'aspirer tout les items d'une salle. Si cet objet était passif, cela lui donne des statistiques aléatoires (ici représentées par des marqueurs +1/+1). Si l'objet était actif, son effet est ajouté à celui de Void. Cela veut dire que la prochaine fois que Void sera utilisé, la capacité de l'objet actif sera activée en plus de l'absorption des objets. Cette capacité est présentée par un gain de capacité par le personnage.

Voici ensuite Eden :







Eden est un personnage intéressant, car il ne sera jamais le même : en effet, chaque partie débutée lui donnera des stats aléatoires, ainsi que des objets de départ aléatoire. J'ai préféré ne retranscrire ici que le caractère changeant du personnage et non pas la notion d'aléatoire. Le lanceur de la carte peut donc ici déterminer les capacités et les statistiques qu'il préfère.

Le caractère suivant est, je pense, l'un des moins bien transcrit du SL, Keeper :







Incarnation ultime de l'avarice, Keeper ne possède pas de vie, mais à la place 2 pièces qui représente sa vie. Si Keeper en pert un, il peut la récupérer directement en ramassant une pièce. Keeper ne peut pas avoir plus de 2 pièces en guise de coeur, mais j'ai préféré ne pas le limiter sur la carte. A la place, sa vie dépend de votre nombre de trésors. Son autre capacité, elle, est lié à la variante du personnage : chaque fois que Tainted Keeper (son alternative) tue un ennemi, ce dernier lâche une pièce, qui disparait après deux secondes si elle n'est pas récupérée. Au joueur donc d'être rapide et de récupérer l'argent au point d'être... greedy et de se prendre des coups des ennemis bien vivants ! Le caractère éphémère n'a pas été retranscrit, mais la carte peut créer des trésors à la fois pour devenir plus puissante et pour fournir un plan de jeu intéressant : Mana ou stats.

Le dernier personnage jouable du SL est Lilith :







Lilith est un personnage intéressant : il ne peut pas attaquer (c'est à dire qu'ingame, il ne peut pas tirer de larmes (ses munitions) car il est aveugle). A la place, Lilith doit tuer les ennemis par l'intermédiaire d'Incubus, un familer-tourelle qu'elle possède dès le début de la partie, ainsi que d'autre obtenus au fil de la partie. Dans MTG, l'utilisation d'autre créatures est présentée par un buff de ces dernières. lilith ne possède qu'un point de vie ingame, mais possède également deux coeurs noirs faisant plus ou moins office d'armure : une fois disparu, ils ne peuvent pas être remplis de nouveau à moins d'en récupérer par la suite. Cette capacité est représentée par des marqueurs qui disparaissent à la manière d'une conjurée d'ugin.

Et maintenant, voici l'heure des boss importants du jeu. Deux ont été encartés ici, à commencer par Dogma.







représentant le dogme omniprésent de l'Eglise dans la vie du personnage, dogma est représenté par un foetus, copie d'Isaac, sortant de la télé du même endroit que sortaient les emmisions chrétiennes extrémistes que regardaient sa mère.

Pour tuer dogma (du moins sa première phase), il faut détruire la base de sa puissance, la télévision, pendant que le foetus grésillant attaque le joueur sans répit. La télévision n'est pas présente dans la carte, mais le dogme n'est bon que s'il est suivit. Ici, dogma ne peut se prendre des dégâts que par l'absence d'autres créatures (représentant la seconde phase du combat, après la destruction de la télévision). Mention spéciale au texte d'ambiance, tiré de l'OST du combat que je vous recommande.

Enfin, voici le dernier, le plus difficile des boss du jeu, j'ai nommé Delirium :







Delirium, la lumière au bout du tunnel, est capable de se transformer en n'importe quel boss du jeu, ce qui lui donne une résistance aux attaques. Il est donc très imprévisible et cela est représenté par sa capacité de clone. Néanmoins, il retrouve toujours sa forme initiale, ici à la fin du tour.

C'est tout pour moi, merci d'avoir regardé tout ça, je vous souhaite un bon vote !

Alors c'était comment ?

2 Louange(s) chantée(s) en coeur


Deiv (4786 points)
Le 25/05/2022

J'ai surtout joué à la toute première version du jeu mais j'ai regardé quelques vidéos qui parlent du lore de ce jeu aussi attrayant que répugnant x)

Joli boulot d'adaptation. Et franchement, t'as géré pour l'adaptation d'Isaac ! Le d6 c'était une excellente idée.

maitredragon (1948 points)
Le 24/05/2022

J'ai beaucoup entendu parler de ce jeux mais je n'ai pas encore eu le plaisir d'y jouer.

J'aime beaucoup l'esthétique de tes cartes.

Pour l'adaptation de ce que tu en dis ça me paraît vraiment bien.

Les capacités me semble équilibrées.

Excellent travail ^^

Vous aussi, louez son œuvre !


Si vous êtes l'une ou l'un de celles et ceux qui ont choisi la rébellion contre le brouillard de la toile qui étouffe les esprits, identifiez-vous pour participer. Sinon vous avez encore une chance d'éveiller vos sens, en rejoignant notre communauté de Magiciens Fous.

L'auteur

Praetor
mdo

Spirite | Maine-et-Loire
Déphasé et fier de l'être

Voir le profil complet

Partage l'ami !

     

Vous aimerez aussi...


Le Dark Mogwaï

Retrouvez le Dark Mogwaï et la communauté des Magiciens Fous sur :

Mes amis, je dois m'en aller
J'ai jeté ma volée de rochers
Car il m'attend depuis que je suis né
Le Mirari

J'abandonne avec affliction
Mes souvenirs de démolition
Mais il en vaut la démoralisation
Le Mirari

Le Mirari, le Mirari, je veux l'avoir, et je l'aurai
Le Mirari, le Mirari, si c'est un Cauchemar je le saurai
Toutes les paroles de guerre et tous les fracas de sabots
M'ont chanté cent fois de lancer ce raid commando
Sur le Mirari

Mes amis, je vous mets a mort
Je devrais avoir quelques remords
Mais je dois devancer Ixidor
Et trouver le Mirari

Je reviendrai je ne sais pas quand
Changé en chef de guerre krosian
Ou rescapé du projet Jusant
Pour le Mirari


Le Mirari, le Mirari, je veux l'avoir, et je l'aurai
Le Mirari, le Mirari, si c'est un Cauchemar je le saurai
Toutes les paroles de guerre et tous les fracas de sabots
M'ont chanté cent fois de lancer ce raid commando
Sur le Mirari

Le Mirari, le Mirari, je veux l'avoir, et je l'aurai
Le Mirari, le Mirari, si c'est un Cauchemar je le saurai

Kamahl, sangrahbaire, Les Grands classiques du Multivers

Proposé par Dark Mogwaï le 19/06/2012

Le sondage du bas d'en bas de la page
Dans quelle communauté faut-il piocher pour recruter de bons assassins ?

Résultats (déjà 129 votes)