Paretoscopie du Standard - Solar Flare - Magic the Gathering


Paretoscopie du Standard - Solar Flare

Articles



Thorgor, le , 15590 consultations , 2

Sans être un deck Reanimator, Solar Flare est un archétype tourné vers la (ré)utilisation des cartes du cimetière, rendue possible notamment par le Titan solaire et le Mage lancevif, ainsi que par le retour du flashback.

  Deck / Standard / Connaisseur / Paretoscopie / Deck / Paretoscopie






Nombre de decks composant l'échantillon : 14

Principes de base :
Sans être à proprement parlé un deck Reanimator, Solar Flare est un archétype tourné vers la (ré)utilisation des cartes du cimetière, rendue possible notamment par le Titan solaire et le Mage lancevif, ainsi que par le retour du Flashback en tant que mécanisme. Ce principe directeur vient se greffer sur une base de deck contrôle tricolore (ou Esper Control) qui n'est pas sans rappeler le deck UB Control que nous avons étudié précédemment.

Les cartes incontournables :

Alchimie interdite (présente dans 100% des decks, de 3 à 4 exemplaires (3,5 en moyenne)). Du pain béni pour ce deck ! Elle joue ici le même rôle que dans UB control, mais s'y trouve encore plus à sa place étant donné la stratégie du deck : piocher la meilleure carte parmi quatre et mettre au cimetière d'autres cartes qu'on pourra récupérer avec celle-là, c'est que du bonheur, surtout en éphémère. Le flashback reste ici aussi plutôt anecdotique, mais saura parfois se montrer utile.
Mage lancevif (présente dans 100% des decks, de 1 à 3 exemplaires (2,6 en moyenne)). Il ne fait pas tout-à-fait tourner le deck à lui tout seul, mais il se trouve tout de même au cœur du mécanisme. Comme dans UB control, son rôle est de donner une deuxième vie à nos sorts de rituel et d'éphémère. Évidement, il est encore plus intéressant ici grâce à la présence du Titan solaire dans le deck, qui nous permettra de bénéficier de nouveau de son effet une fois tué.
Titan solaire (présente dans 100% des decks, de 2 à 4 exemplaires (2,5 en moyenne)). La pièce maîtresse du deck. Il peut ramener les Cercle de l'oubli qui auraient été gérés par l'adversaire (ou mis au cimetière d'une autre façon), les Image phatasmatique mortes (pour faire plus de Titans, ou plus de Mages lancevif), les Mage lancevif (qui pourront à leur tour ramener des sorts), et même Liliana si on décide de la jouer. Et pour ne rien gâcher, il fournit à la fois une bonne attaque et une bonne défense contre les créatures terrestres.
Cercle de l'oubli (présente dans 100% des decks, de 1 à 4 exemplaires (2,5 en moyenne)). J'en ai déjà parlé lors de la description du deck GW tokens : c'est probablement le meilleur sort de gestion du format, et certainement le plus polyvalent.
Jour de condamnation (présente dans 100% des decks, de 2 à 3 exemplaires (2,3 en moyenne)). Quasiment indispensable quand on joue un deck blanc contrôle. Le Mage lancevif pourra nous permettre de le lancer de nouveau (en sacrifiant le mage au passage, mais ce n'est pas grave, on a des Titan solaire pour ça !)
Image phantasmatique (présente dans 100% des decks, de 1 à 2 exemplaires (1,7 en moyenne)). Copier n'importe quelle créature pour 2 manas, c'est déjà très bien. Le faire gratuitement en attaquant avec un Titan Solaire, c'est encore mieux. On peut s'en servir pour copier nos propres créatures bien sûr, mais également celles de l'adversaires si elles sont mieux (ou si elles sont légendaires et qu'on veut les tuer). Bref, c'est un clone très flexible qu'on pourra jouer sans vergogne tôt dans la partie : il reviendra sûrement par la suite. Sa capacité à mourir dès qu'il est ciblé n'est vraiment pas un gros problème dans la mesure où quasiment tout ce qui cible les créatures est de toute façon destiné à les tuer pour commencer.
Sacres de déterrement (présente dans 100% des decks, de 2 à 3 exemplaires (2,3 en moyenne)). Voici un plan B au cas où le Titan solaire ne serait pas pioché, ou se retrouverait mis au cimetière (parce qu'il a été tué, ou suite à l'Alchimie interdite ou autre)
Réfléchir à deux fois (présente dans 93% des decks, de 3 à 4 exemplaires (3,4 en moyenne)). Comme dans UB Control, la carte va nous permettre de rentabiliser le mana disponible à la fin du tour de l'adversaire. Elle est ici un peu moins intéressante car le deck a moins tendance à jouer en draw-go.
Lame du destin (présente dans 93% des decks, de 2 à 3 exemplaires (2,8 en moyenne)). Un peu de gestion supplémentaire pour aider les cercle de l'oubli. Ici aussi, elle est préférée à Droit à la gorge, notamment parce qu'elle est capable de s'occuper du Nexus des encrimites (ce que les Cercles ne peuvent pas faire).


Les options :

Machine guivrétreinte (présente dans 79% des decks, de 1 à 2 exemplaires (1,2 en moyenne)). Sphinx consacré (présente dans 43% des decks, de 1 à 2 exemplaires (1,2 en moyenne)). Titan des tombes (présente dans 29% des decks, en 1 exemplaire). On retrouve les trois mêmes finisseurs potentiels que dans UB control, avec les mêmes forces et faiblesses. Ils permettent d'épauler le Titan solaire si celui-ci a du mal à faire le travail seul (il ne dispose pas de capacité d'évasion) et fournissent de bonnes cibles pour les Sacres de déterrement. La Battecrâne, qui est jouée dans certains decks, n'a pas ce dernier avantage.
Fuite de mana (présente dans 79% des decks, de 3 à 4 exemplaires (3,5 en moyenne)). C'est toujours le meilleur contresort du format. Le raisonnement est donc le même que pour UB Control.
Liliana du Voile (présente dans 71% des decks, de 2 à 4 exemplaires (3,2 en moyenne)). Liliana peut faire de la gestion en dégageant une créature, ou nous permettre de pourrir un peu la main adverse tout en défaussant une carte intéressante à réanimer/flashbacker. Elle a donc tout naturellement sa place dans le deck. En plus, elle peut être elle-même réanimée par le Titan solaire. Il n'est pas trop risqué d'en mettre 3 voire 4 exemplaires dans le deck, dans la mesure où les exemplaires supplémentaires pourront toujours être défaussés pour alimenter sa capacité.
Renforts qui tombent à pic (présente dans 71% des decks, de 1 à 3 exemplaires (2,5 en moyenne)). Particulièrement intéressante contre les decks aggro, cette carte nous permettra de gagner beaucoup de temps et de revenir dans la partie si l'adversaire nous attaque de façon un peu trop violente. Par contre, elle n'est pas très utile contre un autre deck contrôle.
Dissipation (présente dans 36% des decks, de 1 à 2 exemplaires (1,6 en moyenne)). C'est toujours le second meilleur contresort du format. Cf Fuite de mana donc...
Droit à la gorge (présente dans 29% des decks, de 1 à 2 exemplaires (1,3 en moyenne)). Si les Cercles et les Lames ne vous suffisent pas, vous pouvez toujours vous tourner vers l'anti-bête suivant sur la liste. A noter que sa seule cible désignée est le Titan des tombes, mais que le Cercle de l'oubli est déjà tout à fait capable de le gérer proprement.

Mais aussi :
Les cartes suivantes ne sont présentes que dans quelques decks de l'échantillon :

Présentes dans 3 decks : Battecrâne (1 exemplaire), Épuration céleste (1 exemplaire), Extraction chirurgicale (1 exemplaire) et Hommage à la faim (1 exemplaire)
Présentes dans 2 decks : Dislocation (2 exemplaires) et Sheoldred la Susurrante (1 exemplaire)
Présentes dans 1 seul deck : Détrousseur ondin (3 exemplaires), Quartier fantôme (2 exemplaires), Elesh Norn, Grand Cénobite (1 exemplaire), Gideon Jura (1 exemplaire), Jace, Expert en mémoire (1 exemplaire) et Victime de la nuit (1 exemplaire)


La base de mana :
C'est le seul deck tricolore du Tiers 1, et par conséquent la base de mana est un peu plus délicate à construire que pour les autres decks. On va notamment éviter ici d'avoir recours à des terrains ne pouvant produire que du mana incolore, et maximiser le nombre de terrains pouvant produire deux couleurs de mana. Heureusement, entre les terrains rares des Cicatrices de Mirrodin et ceux de Magic 2012/Innistrad, on ne manque pas de matière première, y compris dans les couleurs ennemies.
Les decks jouent 25 ou 26 terrains, parmi lesquels on trouve en moyenne seulement 10 terrains de base (qui sont là pour permettre aux terrains M12 d'arriver dégagés sur le champ de bataille). Parmi ces terrains, 14 à 18 sont capables de fournir du mana blanc, 11 à 15 du mana bleu, et 10 à 14 du mana noir.

Île (de 3 à 5 exemplaires (4,1 en moyenne))
Plaine (de 1 à 5 exemplaires (3,2 en moyenne))
Marais (de 1 à 3 exemplaires (2,4 en moyenne))
Chapelle isolée (de 3 à 4 exemplaires (3,9 en moyenne))
Forteresse glaciaire (de 2 à 4 exemplaires (3,9 en moyenne))
Catacombes noyées (de 2 à 4 exemplaires (3,4 en moyenne))
Côte de Chromemer (de 1 à 4 exemplaires (2,4 en moyenne))
Rivages de Nappenoire (de 1 à 4 exemplaires (2,2 en moyenne))


Le sideboard :

Extraction chirurgicale (présente dans 100% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,9 en moyenne)). Elle est surtout utile en match miroir, et de façon plus générale contre les decks qui utilisent le Mage lancevif ou le Titan solaire, puisqu'elle a le potentiel de faire échouer leurs capacités (même chose pour les Sacres de déterrement). Elle peut également servir préventivement contre le Flashback, ou priver l'adversaire d'une de ses conditions de victoire.
Jour de condamnation (présente dans 100% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,2 en moyenne)). Ils seront rentrés contre les decks les plus aggro.
Renforts qui tombent à pic (présente dans 86% des sides, de 1 à 4 exemplaires (2,3 en moyenne)). Comme pour les jours de condamnation, on ajoutera quelques exemplaires de cette carte dans le deck pour pouvoir survivre plus longtemps face à aggro
Dissipation (présente dans 79% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,7 en moyenne)). Des contresorts supplémentaires qui seront quant à eux ajouter face aux decks les plus lents (notamment les autres decks contrôle)
Révocation de l'existence (présente dans 50 % des sides, en 2 exemplaires). Comme dans GW tokens, cette carte permet de gérer les decks riches en artefacts, en complément des Cercle de l'oubli
Machine guivrétreinte (présente dans 43% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,2 en moyenne))
Cercle de l'oubli (présente dans 43% des sides, en 1 exemplaire)
Elesh Norn, Grand cénobite (présente dans 36% des sides, en 1 ou 2 exemplaires (1,8 en moyenne)). Norn coûte un peu cher mais une fois en jeu, elle peut bloquer complètement un deck basé sur les hordes de petites créatures, tel que GW tokens
Épuration céleste (présente dans 36% des sides, de 1 à 3 exemplaires (1,6 en moyenne)). A rentrer, bien évidement, pour lutter contre les decks rouges (et plus marginalement les noirs)
Mage de l'azur (présente dans 29% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,8 en moyenne)). J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre la présence de cette carte dans certains sides. J'imagine que le but est d'avoir quelque chose à faire en fin de tour adverse contre des decks plutôt pauvres en anti-créatures mais... A noter tout de même qu'elle peut être ressuscitée par le Titan solaire
Offrande divine (présente dans 29% des sides, de 1 à 2 exemplaires (1,8 en moyenne)). Un anti-artefact alternatif à la Révocation de l'existence

Mais aussi :
Les cartes suivantes ne sont présentes que dans quelques sideboards de l'échantillon :

Présentes dans 3 sideboards : Gel immédiat (2 exemplaires), Interrompre la lignée (2 exemplaires), Silence de pierre (2 exemplaires), Sphinx consacré (1 exemplaire), Lame du destin (1 exemplaire), Droit à la gorge (1 exemplaire) et Zénith de Blancsoleil (1 exemplaire)
Présentes dans 2 sideboards : Faux-pas mental (3 exemplaires), Bombe à sortilèges d'annihilation (2 ou 3 exemplaires), Bombe à rochet (2 exemplaires), Négation (1 ou 2 exemplaires) et Démon d'offresang (1 exemplaire)
Présentes dans 1 seul sideboard : Poids mort (2 exemplaire), Dispersion (2 exemplaires), Quartier fantôme (1 exemplaire), Jace, expert en mémoire (1 exemplaire), Karn libéré (1 exemplaire), Liliana du Voile (1 exemplaire), Fuite de mana (1 exemplaire), Purification de la tombe (1 exemplaire), Mage lancevif (1 exemplaire) et Titan solaire (1 exemplaire)

Exemple de deck :





Commentaires :
Comme vous pouvez le constater, j'ai suivi une approche assez classique pour la construction de ce deck. Il faut dire que l'archétype est assez monolithique et ne laisse pas beaucoup de place à la fantaisie. Le side est simplement conçu pour renforcer le deck contre ses différents adversaires potentiels.
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le deck se joue assez différemment d'UB control malgré un certain nombre de cartes en commun. Là où UB control agit essentiellement en réaction pendant le tour de l'adversaire, Solar Flare est destiné aux joueurs qui préfèrent prendre l'initiative et faire des choses pendant leur propre tour. Le deck n'est pas forcément facile à appréhender pour un non-initié et demande un peu de pratique, du coup il pourra éventuellement surprendre les adversaires qui le rencontreront pour la première fois.

Parmi tous les decks du Tiers 1, c'est à mon sens celui qui s'adresse le plus à Johnny (le véritable deck de Johnny restant celui qu'il a créé lui-même) et je le classerai donc dans la catégorie des Johnny-Épix. Comme toujours, Spike sera ravi de se retrouver aux commandes d'un deck efficace et bien rodé ; et comme il est un peu difficile à prendre à main, cela lui permettra en outre de montrer au monde toute sa supériorité intellectuelle. Quant à Johnny, il pourra s'amuser à enchaîner les cartes pendant son tour et disposera en permanence de nombreuses options qui lui permettront d'exprimer sa créativité.

Edité 2 fois, dernière édition par Thorgor le 04/07/2014

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  0

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0


Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

2 Louange(s) chantée(s) en coeur



dagzdag
Le 16/01/2012

Depuis la sortie d'Innistrad et M12, on ne compte plus les cartes qui ont une inter-action avec le titan solaire, il est plus que logique qu'un deck allant dans ce sens naisse.
Liliana, alchimie interdite, image phantasmatique, ...
Ce deck est vraiment une plaie en modern qui plus est et nous apportera certainement le ban de gift ungiven !

Note : 10/10

azacampcar
Le 15/01/2012

Un deck sympa, et moins chers que certains autres (surtout quand comme moi on a eu la chance d'ouvrir 2 liliana et un mage lancevif dans la même boîte). Je crois bien que je vais me le monter...