L'EDH : du casual pour les montagnards - Magic the Gathering


L'EDH : du casual pour les montagnards

Articles



syrkos, le , 37478 consultations , 18

Dans les recoins sombres et malodorants des salles de jeux souterraines, quelques individus peu recommandables affichent discrètement un panonceau mystérieux portant 3 lettres : EDH. Quel est donc ce format de jeu ?

  Connaisseur / Commander

I-Présentation

Vous avez peut-être déjà eu l'occasion, sur MWS ou le dernier né OCTaGON, de vous étonner du comportement d'un joueur vous invectivant à cause de votre deck de 60 cartes et de vos 20 points de vie.

Ce genre de réaction aurait pu être évitée si vous aviez compris/aperçu le petit « EDH » qui figure très souvent dans le pseudo ou la description de la partie de tels joueurs.

Ils représentent une petite communauté, c'est pourquoi ils passent parfois un temps fou à trouver chaussure à leur pieds, ils faut donc les excuser un peu pour ce genre d'attitude (je peux vous assurer qu'accepter des dizaines de parties et vous retrouver à chaque fois avec un newbie à qui vous faites remarquer patiemment que vous jouez EDH avant de quitter, c'est vraiment agaçant).

Alors nous allons maintenant pouvoir passer à la question qui dégouline de vos babines : Mais didiou, c'est quoi « EDH » ?

Mes chers amis, comme vous le savez tous, Magic est devenu une fumisterie commerciale — qui fait travailler des petits africains et asiatiques dans des usines crasseuses et noires, et leur fait manger les invendus de pudding qu'ils récupèrent dans les supermarchés vendant des produits périmés — (voir les articles adéquats sur l'économie Coastienne et les lettres de réclamation).

Contre ce fléau, de nombreux styles de jeu dits « casual » sont apparus (Troll à deux têtes, Empereur, et cætera) ; des jeux fait pour s'amuser, un mot qui n'existe plus beaucoup dans cette nouvelle ère de votre JCC préféré.

EDH est donc un mode de jeu alternatif, dont les initiales désignent un Elder Dragon Highlander (prononcez « Eudéache », et pas « Idéache », c'est pas la même chose).

C'est un format fun inventé par Sheldon Menery (arbitre niveau 5 américain), dont la clef de voûte est le choix d'un général, à l'origine, l'un des Dragons de l'édition Legends.

Comme les petits malins auront pu le remarquer, l'EDH reprend le système de base de l'Highlander, dont voici les caractéristiques :

  • Le deck comprend exactement 100 cartes

  • Les decks sont singleton (un terme anglais pour dire que vous ne pouvez jouer qu'avec un seul exemplaire de chaque carte, exception faite des terrains de base — ce qui est bien plus marrant, entre nous)

  • Les joueurs n'ont pas de sideboard (réserve)

  • Le format est Vintage, en gros vous pouvez utiliser n'importe quelle carte sauf les Un-set (Unlued et Unhingued)

  • Il existe un Banned list (liste des cartes bannies)


II- Dompter la bête


Cela dit, la différence ENORME entre le basique Highlander et le vieux dragon, c'est la présence d'un général pour diriger votre armée de bouts de carton !

En effet, les decks d'EDH contiennent 99 cartes + 1 Général, qui doit obligatoirement être une légende (maintenant on dit « créature légendaire »).

Cette carte au titre honorifique ajoute du peps à l'Highlander par ces nouvelles règles :
  • Le général est révélé en début de partie et exilé

  • Vous pouvez lancez votre Général sur le champ de bataille (la formulation post-2010 rends tout ça vraiment attrayant, n'est-ce pas) comme s'il était dans votre main.

  • Si votre Général devait être envoyé au cimetière, vous pouvez l'exiler à la place

  • A chaque fois que vous lancez votre Général depuis la zone d'exil, mettez un marqueur sur lui (ça facilite la suite). Le coût de lancement de votre Général est égal au coût de lancement imprimé plus pour chaque fois qu'il a été lancé depuis la zone d'exil (donc par marqueur — vous me suivez ?)

  • « Général » est un sur-type qui ne peut être copié ou supprimé. Il n'y aura donc que 2 généraux au cours de la partie, le votre et celui de votre adversaire. Cela dit, si un doppelganger (par exemple) devient une copie de votre Général, alors les deux créatures légendaires portent le même nom et sont envoyées au cimetière, mais le doppelganger n'est pas un Général (donc lui ne pourra pas aller en zone d'exil)

L'EDH permet une autre condition de victoire qui est la suivante :
  • Si votre adversaire a subi 21 blessures ou plus en provenance de votre général, alors il perd la partie (il est de bon ton de créer un jeton comptant le nombre de blessures infligées par votre Général à votre adversaire si vous jouez en ligne, ou d'utiliser un dé ou tout ce que vous voudrez si vous jouez IRL)

Le général a une autre importance dans l'EDH. En effet, le coût de mana cette carte définit les couleurs de votre deck.
  • Aucune carte de votre deck ne peut contenir un symbole de mana qui ne soit pas imprimé sur votre Général.

  • Si une carte devait produire un mana d'une couleur autre que celle de votre général, elle produit un mana incolore à la place (comme City of Brass)

Notez que :

Je viens de vous présenter les caractéristiques générales de l'EDH, mais il faut savoir que ce mode de jeu est non-officiel, ce qui laisse la possibilité à tous de modifier certaines règles.

Ainsi deux courants d'EDH se distingue : l'EDH américain, et l'EDH français (oui m'sieur !).

Les deux se ressemblent mais portent leur attention sur des utilisations différentes.

L'EDH américain, plutôt joué IRL (quoiqu' OCTaGON permette de jouer à plus de 2 désormais), préfère les jeux multijoueurs.

La vie de départ est fixée à 40 Points de Vie.

La Banned List est la suivante (15/01/2010):
Ancestral Recall
Balance
Black Lotus
Buried Alive
Cephalid Illusionist
Chaos Orb
Dread Return
Enlightened Tutor
Entomb
Falling Star
Fastbond
Flash
Grindstone
Imperial Seal
Lion's Eye Diamond
Mana Crypt
Mana Vault
Memory Jar
Mind Twist
Mox Emerald
Mox Jet
Mox Pearl
Mox Ruby
Mox Sapphire
Mystical Tutor
Painter's Servant
Power Artifact
Protean Hulk
Skullclamp
Sol Ring
Strip Mine
Survival of the Fittest
Tolarian Academy
Time Vault
Time Walk
Tinker
Trinisphere
Umezawa's Jitte
Vampiric Tutor
Wheel of Fortune
Worldgorger Dragon
Yawgmoth's Will
Amulet of Quoz
Bronze Table
Contract from Below
Darkpact
Demonic Attorney
Jeweled Bird
Rebirth
Tempest Efreet
Timmerian Fiends
Evil Presents
Fruitcake Elemental
Gifts Given

L'EDH français est plus un jeu de duel, et donc plus adapté à des plateformes comme MWS. Pour ne pas désavantager les jeux contrôles, la vie de départ est fixée à 30 Points de Vie.

Sa Banned List a aussi été modifiée en conséquence :
Mox Emerald
Mox Jet
Mox Pearl
Mox Ruby
Mox Sapphire
Black Lotus
Time Walk
Time Vault
Yawgmoth's Bargain
Ancestral Recall
Necropotence
Tinker
Gifts Ungiven
Protean Hulk
Mindslaver
Crucible of Worlds
Mind Twist
Sundering Titan
Riftsweeper
Karakas
Chaos Orb
Amulet of Quoz
Bronze Tablet
Contract from Below
Darkpact
Demonic Attorney
Jeweled Bird
Rebirth
Tempest Efreet
Timmerian Fiends
Sol Ring
Upheaval
Time Vault
Mana crypt
Life from the Loam
Senseï divining Top
Falling Star


Il est préférable de ne mettre aucune des cartes apparaissaient dans ces deux Banned List si vous comptez jouer en ligne avec votre deck, car les joueurs utilisent l'une ou l'autre suivant leur type d'EDH.

Entre amis, mettez-vous d'accord sur l'EDH que vous jouerez pour pouvoir préparer votre jeu.

Il existe aussi une règle supplémentaire qui donne droit à un mulligan gratuit, mais la quantité de variantes de ces règles d'EDH fait que celle-ci est parfois ignorée (On trouve aussi des règles qui autorise un mulligan normand : X cartes de la main placées en dessous de la bibliothèque et une pioche successive de X cartes).


III- Aménager l'antre


a) Le Général

Pour ce qui est des différents types de decks, on trouve de tout en EDH. Le général définit très souvent l'état d'esprit du deck; c'est le choix principal de celui-ci, et personnellement, mes decks tournent autour de mon Général qui, lui, donne le La.

Ce général doit être votre premier choix lors de la construction de votre deck. Les attributs qu'il possède seront très important : le coût de mana, la/les couleur(s), les capacités et la F/E permettent d'obtenir des decks très différents avec le même Général.*

On peut classer les différents types de Généraux par l'observation de ces caractéristiques :

1) Coût de mana
  • CCM faible : Ces généraux sortiront rapidement dans la partie, et deviendront une menace dès les premiers tours de jeu, à cause des 21 blessures nécessaires à la fin de la partie, s'ils ont une capacité d'évasion.

    Les jeux Pilgrim étaient souvent présents il y a quelques temps. Essentiellement constitués de montagnes, le principe était de sortir Pilgrim T2 pour taper le plus vite possible jusqu'à ce que l'adversaire la fasse renvoyer en zone d'exil, ce que la forte réserve de mana adverse peut se permettre. Et on continue, encore et encore, jusqu'à ce que les 21 blessures réglementaires aient été infligées.

  • Coût de mana coloré : Ces généraux permettent d'avoir un panel de cartes important à sa disposition. Ils peuvent être choisis après l'établissement du deck, pour autoriser les synergies trouvées. Dans ce cas, il est peu intéressant de sortir son Général de la zone d'exil, car cela demanderait une réserve de mana diverse et trop conséquente pour le résultat obtenu.

    Nombre de decks emploient des Généraux tels que Sliver Queen pour justifier leurs couleurs. En plus de légaliser les decks, elle permet de consommer le mana en excès en produisant des tokens Sliver.


2) Capacité

Les jeux construits sur la base d'un général à la capacité atypique présentent un attrait certain. Bien que le deck puisse ne pas être très fluide, l'appui de tels Généraux permet de garder un contrôle sur la partie.

Beaucoup de decks utilisent des Généraux à faible coût (3/4 de CCM) comme Doran à la capacité sympathique, permettant de faire très peur à son adversaire pour peu qu'on ai quelques auras à évasion/boost dans sa poche.

Les decks basés sur les capacités de leur général sont pour moi les plus intéressant, car, pour un même Général, les joueurs peuvent concevoir des jeux tout à fait différent.

Scion of the Ur-Dragon, Zur the enchanter ou le Sliver Overlord sont des personnages prisés des joueurs d'EDH pour les opportunités qu'ils offrent. Scion of the Ur-Dragon, par exemple, peut être utilisé en version CONTROLE, dans un deck contenant peu de créatures, ou en version REANIMATOR, envoyant une armée directement en jeu (sur le champ de bataille, pardon) à l'aide de cartes comme Buried Alive ou Living Death.

Vous l'aurez compris, monter un deck EDH est une chose amusante ou les passionnés se retrouveront, mais cela peut être ardu pour celui qui s'y prend avec précipitation.


b) Les terrains
  • Sachez qu'il faut en moyenne une trentaine de terrains pour avoir une base de mana qui tourne assez bien.

  • Utilisez le plus de bi-lands et de cycling, il en existe des dizaines, et croyez moi, vous allez apprendre à les connaître, à cause de la règle du singleton (Polluted Delta, Flooded Strand, Wooded Foothills, Windswept Heath,.../Tranquil Thicket, Lonely Sandbar, Forgotten Cave,.../Cascade Bluffs, Flooded Grove, .../Steam Vents, Stomping Grund,...)

  • Les terrains légendaires ne deviennent plus un problème dans l'EDH à cause du singleton, et il FAUT les utiliser! Maze of Ith, Academy Ruins, et d'autres peuvent sauver votre partie, de mêm que des terrains comme Wasteland, Strip Mine ou Reflecting Pool qui peuvent détruire les terrains gênants que l'adversaire aura aussi, ou assurer le rôle du mana coloré qu'il vous manque pour sortir votre kill.

Vous pourrez trouver des exemples de deck sur les forums appropriés, je vous laisse faire les autres découvertes techniques de l'EDH par vous-même.

Pour ma part, j'ai toujours préféré prendre un des Dragon légendaires de Spirale Temporelle comme Général, qui collent plus à l'image que je me fais de l'EDH : un jeu casual avec un Général dur à sortir, mais puissant, qui peut/doit changer le cours de la partie.


IV- Conclusion


Malgré le fait que je regrette que ce « format » soit sillonné de joueurs que l'aspect « détendu » de l'EDH ne touche pas, et qui s'acharnent à dénaturer les parties casual, j'apprécie toujours autant de construire mes decks et de jouer en EDH. En effet, quand vous avez rencontré un joueur agréable d'EDH, c'est une connaissance qu'il faut garder car le Vieux Dragon Montagnard est très séduisant et vous marquera au fer pour peu que vous veniez le titiller.







Bronze Dragon, Tina Leyd

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 29/07/2013

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  3

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0


Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

18 Louange(s) chantée(s) en coeur



Tokugawa Ieyasu
Le 24/09/2011

Ah ! Je trouve enfin un site qui donne des informations sur les variations entre les différentes versions plus ou moins officielles existantes, notamment à propos du nombre de PV.

Je pense très bien être dans cette optique d'EDH casual car j'ai monté le deck sans acheter ou échanger de carte. En revanche, j'avoue que je n'ose pas vraiment jouer mon Nicol Bolas en général bien que je joue les bonnes couleurs, tout simplement pour son coût de mana exorbitant. Sans compter que dans le cas de l'EDH, pas question de passer outre son coût d'invocation en utilisant une carte de réanimation. J'utilise donc... Garza Zol, reine de la Peste. Pas beaucoup moins cher me direz-vous, mais c'est la seule créature UBR légendaire que je possède. Et puis une fois sur le champ de bataille (moi non plus je vais avoir du mal à m'y mettre x) ), il faut dire qu'elle gère pas trop mal.

Merci pour cet article complet !

@Thorgor: Au cours de mes recherches, je suis toujours tombé sur des règles qui disaient que l'on pouvait jouer dans sa bibliothèque, en tant que carte normale, le général adverse.

@Gochat: Je n'ai que la boîte de mon From the Vault: Dragons sous la main donc je ferais avec: PRINTED AND ASSEMBLED IN CHINA. CARDS PRINTED IN U.S.A
Il y a donc au moins l'emballage qui est fabriqué par des asiatiques ^^

@Maspalio: A propos de Bosh et les autres créatures légendaires contenant des couleurs dans leur capacités différentes de celles présentes dans leur coût d'invocation, j'avais lu qu'elles étaient interdites en tant que général. A voir si ce n'est pas trop restrictif.

Note : 10/10

Dedalus
Le 15/08/2011

Alu, je joue goblin (avec Mout, la tantine), et j'ai un pincecrane, je sais que c'est abusé mais je ne l'ai jamais vu sur table... jamais alors que j'ai fait une vingtaine de partie.
Merci pour ceux qui mettent la liste des cartes bannies à jour régulièrement.^^

Note : 10/10

DRAXARD
Le 04/05/2011

Je connais bien le format et je suis toujours ravie d'étonner les joueur contre qui je joue karn, alors, oui, cela m'oblige a ne jouer qu'incolore, mais cela a l'avantage d'être fun a 100%

Cependant, une question me titille : les arpenteur sont légendaire sans l'être, peut-on les utiliser comme général (je pensait modifier mon jeu pour Karn libéré...)

Bonne introduction, sauf que moi aussi je préfère ne pas jouer Pincecrâne, abusé en goblin, cela enlève tout le charme de l'EDH, fait pour des parties qui durent.

Note : 10/10

exca45
Le 12/03/2011

C'est à essayer au moins une fois... même si c'est vrai qu'il faut avoir beaucoup de carte et bien choisir son général.
Pincecrâne bannit dans la version US, mais pas FR... ha on est vraiment trop gentil avec les piocheurs cheatés !

syrkos
Le 24/12/2010

Oui exact, les couleurs autorisées incluent celles des capas du général, pardon de cet oubli.
(ça serait bien que ce soit ajouté oui)

maspalio
Le 27/08/2010

à noter une petite coquille (à moins que ce ne soit une évolution des rêgles) les couleurs données par le général inclut les couleurs de ses capacités (ainsi, Thélon de Havrebois permet de jouer vert-noir et Bosh, golem de fer permet de jouer rouge

Note : 10/10

rondoudouf
Le 25/08/2010

Pour finir toupie de divination du sensei est également bannie en France, et je dois bien avouer que je suis très surpris que précepteur diabolique ne soit pas banni, et ce dans aucune liste....Ils sont fous ces Gaulois!

rondoudouf
Le 25/08/2010

Et maintenant la liste de cartes bannies en France :
Mox Emerald
Mox Jet
Mox Pearl
Mox Ruby
Mox Sapphire
Black Lotus
Time Walk
Time Vault
Yawgmoth's Bargain
Ancestral Recall
Necropotence
Tinker
Gifts Ungiven
Protean Hulk
Mindslaver
Crucible of Worlds
Mind Twist
Sundering Titan
Riftsweeper
Karakas
Chaos Orb
Amulet of Quoz
Bronze Tablet
Contract from Below
Darkpact
Demonic Attorney
Jeweled Bird
Rebirth
Tempest Efreet
Timmerian Fiends
Sol Ring
Upheaval
Time Vault
Mana crypt
Life from the Loam
Senseï divining Top
Falling Star

Voila, j'ai fait ça ici, mais si un modérateur peut mieux mettre en forme ces ban-list dans un "article" qui se nommerait tous simplement "Ban-list en EDH" ou un truc du genre, je le remercie d'avance pour ses efforts.

rondoudouf
Le 25/08/2010

Les cartes qui sont pas passées:
tablette de bronze
gifts ungiven

Quand à Evil Présents et Fruitcake Elemental,
j'ai pas trouvé, donc si quelqu'un peut compléter mon travail, je le remercie d'avance.

Gochat
Le 30/04/2010

Sinon oui mode de jeu sympa, mais je ne pens pas que ce soit mon genre.
Aussi il va être accaparé par WOTC : il est déja présent sur Magic Online et ils y vendent même des decks préconstruits pour ça...

Note : 9/10

Gochat
Le 30/04/2010

Sur les boites et boosters de Magic il y a écrit "Fabriqué aux Etats-Unis" (adapté à la lanque du paquet). Donc c'est toujours possible que ce soient des asiatiques ou africains le fassent, mais alors ce sont plutot des asiatiques et africains américains.
Par ailleurs je ne pense quand même pas que ce soit le cas, car je doute de l'utilité d'une grande quantité de main d'oeuvre, car pour créer les cartes Magic il faut juste avoir des types qui iimaginent les cartes, des illustrateurs et (je ne sais pas si ce ne sont pas aussi les illustrateurs qui s'en chargent) ceux qui mettent en forme les cartes (ce qui, avouons-le n'est pas très compliqué, car rien que le SMFFCMOL crée des cartes très proches de celles qui sortent de l'usine - je n'ai pas dit que le logiciel était simple à créer, ça je n'en ai aucune idée). En plus de ça il faut avoir une imprimerie géante munie de quelques techniciens : et où sont les africains et asiatiques dans tout ça ?

Rincevent
Le 29/04/2010

Au fait, je viens d'inventer le AH: l'Arpenteur Highlander. Je vous laisse deviner les règles.

Rincevent
Le 29/04/2010

Je ne connaissais pas pourtant j'ai des decks qui seraient très bien dans ce format.
Le général m'évoque un peu les vanguards.
Quelques erreurs de français, sinon excellent article.

Note : 9/10

syrkos
Le 29/04/2010

Yep, le général est unique.
Je pense pas qu'il existe des restrictions à une carte pour toute l'équipe, parce que les bases de decks sont très souvent les mêmes en ce qui concerne les terrains (ne serait-ce que strip mine et gaze of ith) avec les bicolores et tout.

Sinon, Ktitepuce, lance-toi, la création d'un deck n'est pas si compliquée.
Regarde quelques listes sur le net, inspire-t'en, et au bout de 4/5 parties ça coulera comme dans du beurre fondu.

Arwen
Le 29/04/2010

Dans le Nord pas de calais, nous avons une Ligue EDH. La banlist est visible sur http://www.magic-en-nord.fr/ ou sur http://www.magicnpdcforum.fr/viewtopic.php?f=25&t=218/

Chez nous, il est possible d'affronter le même général:
[quote='Regle de l'EDH dans le Nord']Le Général d'un deck gagne le surtype "Général." Ce surtype ne peut être enlevé par aucun effet, même un effet de copie et ne constitue pas une valeur copiable.
Si deux créatures légendaires sont en jeu en même temps et si les deux créatures possèdent le surtype général, alors l'effet basé sur un état correspondant ne s'applique pas.
Exemple : Si un Clone copie un général, ce Clone n'acquiert pas le surtype général et les deux créatures sont envoyées au cimetière.

Thorgor
Le 29/04/2010

Pour ce que j'en sais, chaque joueur doit de toute façon avoir un général différent (et je crois même qu'aucun général ne peut être inclu comme créature dans un deck (ie, si Bob utilise Isamaru comme général, le deck de Bill ne peut pas contenir Isamaru), ce qui règle la question du mulitjoueur.

Je ne vois pas non plus pourquoi les restrictions normales ne devraient pas s'appliquer. Pour le T2T, on applique les restrictions du format à l'ensemble des 2 decks de l'équipe (donc en EDH, un seul exemplaire autorisé sur les 200 cartes de l'équipe)

M'enfin, comme dit par Syrkos, ce n'est pas un format officiel, donc il est possible que chaque groupe de joueurs utilise des règles différentes (c'est quand même mieux d'avoir une base conventionnelle pour jouer sur Internet ceci dit)

ktitepuce
Le 29/04/2010

Ça donne envie.

Par contre, je dois bien avouer que le choix du général et le montage du deck risque d'être un sacré casse-tête pour moi et me fais assez peur pour ne pas tenter l'expérience.

Je tenterais bien cependant de prendre des listes sur Internet et essayer avec qui veux (sur OCTaGON)...

Pour le Multijoueur:Y a-t-il des restrictions comme il peut y en avoir dans les autres formats ?
J'entends par là que par exemple, en Troll à X têtes, il ne peut y avoir plus de 4 exemplaires de la même carte dans l'équipe.
Est-ce qu'en EDH, on ne peut pas avoir plus de 1 exemplaire par équipe ? Est-ce qu'on doit avoir des généraux différents (bien que le fait d'avoir le même n'est pas forcement une super idée) ? ...