Les évènements

Articles
par amo, le , 21507 consultations , 13

  Fun



Introduction

Tout, tout tout, vous saurez tout sur les évènements: cette nouvelle variante passionnante qui mettra du piment dans vos parties et surtout dans vos tournois maison!

Cet article est scindé en deux parties:

  • La première : "pour mettre en appétit", est une introduction au concept des évènements, l'histoire de leur création et pourquoi ça vaut le coup de s'y attarder.
  • La seconde : "le plat de résistante", va plus loin dans le principe, et vous propose un supplément de règles détaillé pour jouer sans problème en tournoi, et vous fait un petit brief sur la création d'évènements à part entière !!


Table des matières


1 Pour mettre en appétit

1.1 Qu'est-ce qu'un évènement ?
1.2 Comment ça se passe ?
1.3 Un évènement as-il une existence physique ?
1.4 Les avantages de ce type de jeu, ou pourquoi les Evènements ?

2 Le plat de résistance: les règles pour jouer en tournoi amical

2.1 Type de la carte
2.2 La zone évènementielle
2.3 Mécanismes liés aux évènements
2.4 Sous-types d'évènements
2.5 Capacités à mot clé
2.6 Règles de constitution d'une bibliothèque d'évènements
2.7 L'avenir immédiat et à long terme de ce type de jeu
2.8 Exemples de création



1 Pour mettre en appétit

La variante "évènements" est une nouvelle façon de jouer à Magic, où les joueurs ne se basent plus uniquement sur leur jeu et celui de leur adversaire, mais où ils doivent prendre en compte des effets aléatoires et globaux, représentant une sorte de destin: les évènements.

1.1 Qu'est-ce qu'un évènement ?

Un évènement est un effet global affectant tous les joueurs, mais pas forcément de la même façon. Par exemple, si l'on veut chercher des cartes existantes ayant des effets pouvant être assimilé à des évènements, en voici deux exemples:



Deux évènements: l'un ayant un effet immédiat, l'autre continu



1.2 Comment ça se passe ?

Pour représenter le caractère aléatoire des évènements, les cartes "évènements" sont mélangées entre elles dans une pile commune aux deux joueurs, appelée de destin.
La partie commence en activant un évènement (on révèle celui du dessus de la pile). Cet évènement produit son effet immédiatement, et reste X tours (la durée du sort), où X est le coût converti de mana du sort.

1.2.1 Exemple très parlant

Pendant le tour 3, Nicolas a révélé un Flamboiement de mana. Il en profite donc pendant son tour pour se gaver de créatures, car il joue elfe (1er tour de l'évènement), ensuite Barnabé le met à profit pendant son tour pour poser un enchantement et garde des contres sous la main (2ème tour). Malgré cette précaution, Nicolas ne se débrouille pas mal du tout: il vide sa main et pourra tuer son adversaire au prochain tour, quand ses elfes pourront attaquer (3ème tour). Maintenant, Barnabé doit révéler un nouvel évènement, car la durée du flamboiement est terminée. Il révèle Pyroclasme . Dommage pour Nicolas, il perd presque toutes ses bêtes.


1.3 Un évènement a-t-il une existence physique ?

Selon les règles développées plus tard, en toute rigueur, il faudrait créer un nouveau type de carte: les évènements (du boulot pour les designers), mais on peut tout à fait jouer avec des cartes normales dans un premier temps.




Créer un évènement c'est rigolo. Mais recycler des cartes injouables aussi !


Pour la carte évènement de droite, son effet est continu et dure 5 tours. Pour la carte de gauche, son équivalent officiel serait ceci:





Un rituel devenu évènement ... enfin une utilité pour vos rares à 30 centimes!

Par conséquent, le passage entre les deux types de cartes est très facile, vous avez donc sûrement de quoi tester dès à présent ce supplément de règles passionnant en cherchant un peu dans vos boîtes à chaussures.


1.4 Les avantages de ce type de jeu, ou pourquoi les Evènements ?

1.4.1 Par rapport aux Vangards

La variante évènement permet de modifier les conditions de jeu de la partie. Vous me direz: ce n'est pas nouveau, les cartes Vangards (Miri, Tangarth) avaient déjà exploré le principe sans être repris par la suite, car les joueurs ne manifestaient pas énormément d'intérêt à leur égard. Le problème était que les jeux était beaucoup plus puissants que la normale si l'on les construisaient en fonction d'un personnage. J'ai testé les Vangards en draft, en distribuant les personnages au hasard avant le draft, mais le personnage conditionnait trop souvent le classement des joueurs (Sliver Queen, Brood Mother quand tu nous tiens !!). Les parties étaient cependant assez sympathiques, car le niveau était plus élevé que celui d'un draft normal, et cela nous obligeait à drafter des couleurs que l'on avait pas l'habitude (et oui, quand on tombait sur Lyna, il fallait pas jouer bleu !!).

1.4.2 Par rapport aux champs de bataille

Fort de cette expérience, je me suis penché sur un nouveau moyen de modifier les conditions de jeux, mais de manière plus équilibrée. Et voila ce qui c'est développé dans mon cerveau tarabiscoté: les Champs de Batailles (CdB).
Le principe était le même que pour les Vangards: modification des points de vie et de la main de départ des joueurs, ainsi qu'une capacité ... qui cette fois s'appliquait à tous les joueurs !




Une version pixellisée d'un champ de bataille créé pour l'occasion, avec une storyline indépendante.


Les champs de bataille étaient distribués aléatoirement à chaque match, donc les jeux n'étaient évidement pas construit dessus. A ma surprise, beaucoup de joueurs faisaient la moue à chaque fois que le champ de bataille leur était révélé. De plus, les capacités des CdB pouvant être activées étaient rarement jouées.




Bouhouhou !!!!! Pourquoi personne ne l'aime, cette cité ?


C'est donc la mort dans l'âme et plein de respect pour mon designer/storyliner perso que je m'apprête à abandonner nos 12 premiers CdB, et à chercher un nouveau moyen de ne pas faire comme les autres.


1.4.3 L'émergence des évènements

Je me suis dit que ce qu'il fallait à un format alternatif, c'est du dynamisme.
  • Avec les Vangards, des joueurs faisaient la tronche pendant tout le tournoi.
  • Avec les CdB, ils faisaient la gueule pendant un match entier.
  • Maintenant, ils ne pourront faire la gueule que pendant quelques tours, et ils auront aussi leurs moments de chance jubilatoire!
Lors du tournoi test, j'ai fourni pas mal d'évènements de ma collection personnelle, et j'ai aussi demandé aux joueurs de faire leur sélection. Ainsi, plus de 200 cartes d'évènements ont pu être rassemblées, mélangées et tirées aléatoirement pendant les différents matchs (chaque match avait un tas d'évènements séparé et jouaient avec). Cela permet d'équilibrer les parties car les joueurs ne savent pas sur quels évènements ils vont tomber.
Bingo, le format a été accueilli chaleureusement lors d'un tournoi épique en troll à deux têtes. Enfin du succès (il faut dire que les joueurs sont exigeants de nos jours)!

1.4.4 Quel avenir pour mon bébé ou comment aller plus loin ?

  • Le supplément de règles "évènement" à l'air de plaire dans plusieurs formats, à savoir le troll à deux têtes et l'empereur. Ces tests utilisaient des cartes conventionnelles à titre d'évènement.
  • Cependant, créer un nouveau set de cartes (un peu comme les champs de bataille) m'a l'air vraiment intéressant. Il serait possible de développer des capacités propres aux évènements (cf plat de résistance) pour des parties vraiment très fun. Néanmoins, le design d'un nouveau type de cartes demande du temps et de la motivation, mais c'est un projet grandement faisable, avec une équipe de développeurs et une équipe design, comme chez Wizard!
  • Ne vaudrait-il pas mieux se restreindre aux cartes déjà existantes et constituer une petite communauté faisant partager ses expériences et constituant une base de donnée des cartes qui pourraient être potentiellement jouées en évènement?
  • Les évènements peuvent aussi bénéficier des avantages "storyline" des champs de bataille et des Vangards, en en créant avec des références explicites aux storylines existantes de Magic (Vangard), ou en en inventant une à part entière (CdB).

La réponse dépend de tous les motivés pour développer des principes fun. Si cette mise en bouche vous a plu, regardez le plat de résistance juste en dessous.



2 Le plat de résistance: les règles pour jouer en tournoi amical



Vous avez aimé l'entrée? Alors plongez dans ce supplément de règles détaillées, spécialement créé pour les évènements. Grâce à ces règles, vous ne vous disputerez pas pendant les parties. Les évènements seront prêts à être intégrés dans vos tournois maison. De plus, cette partie traite de mécanismes intéressants qui on tout intérêt à voir le jour. Vous aurez le plaisir de voir en avant première les premiers évènements créés avec SMFmaker online !!

Sans s'attarder, rentrons dans le vif du sujet.

2.1 Type de la carte

2.1.1 Généralités

Un évènement est un nouveau type de carte qui est joué dans une nouvelle zone de jeu: la zone évènementielle (cf. 2.2). Ce type de carte n'est ni considéré comme un sort, ni comme un permanent.

2.1.2 Structure de la carte

La carte d'évènement possède la structure ci-après:




Le premier évènement, réalisé par Lud, un acolyte !


2.1.3 Capacités imprimées

2.1.3.1 Caractéristiques habituelles

Les titres, symbole d'extension, couleurs, types et sous-types et texte de capacité obéissent aux mêmes règles que celles des règles normales de Magic:L'assemblée.

2.1.3.2 Nouvelles caractéristiques

L'évènement possède également un chiffre en bas de la carte appelé "durée" qui influe sur la longévité de l'évènement.

2.2 La zone évènementielle

2.2.1 Généralités

2.2.1.1 La zone évènementielle peut affecter toutes les zones du jeu (bibliothèque, main, cimetière, cartes retirées de la partie, etc.) mais des sorts, capacités ou états de ces zones ne peuvent pas affecter la zone évènementielle. Cependant, les joueurs peuvent influencer la résolution des évènements (cf. 2.3)

2.2.1.2 Un évènement n'est pas un sort, il ne peut donc pas être contrecarré ou copié. Cependant, les effet d'un évènement, comme des blessures ou des destructions de créatures, peuvent être prévenues ou redirigées normalement.

2.2.1.3 L'effet d'un évènement va dans la pile.

2.2.1.4 Un exemple très parlant:

Un pyroclasme arrive en jeu. Son effet se résout et il inflige deux blessures à chaque créature. Cela n'empêche pas Louis de régénérer ses squelettes serviles et de renvoyer son ondine dardante dans sa main, ni à Frédérique de prévenir les blessures avec son Onguent de soin.

2.2.2 Structure de la zone

La zone évènementielle est constituée:

2.2.2.1 De la bibliothèque d'évènements, représentant les évènements à venir, face cachée, comme une bibliothèque.

2.2.2.2 De l'évènement actif.

2.2.2.3 Du cimetière d'évènements: une pile de défausse spéciale pour les évènements qui ne sont plus actifs. On ne peut pas manipuler le cimetière d'évènements car le nombre et l'ordre des évènements peut avoir un effet. Cependant, le cimetière d'évènements redevient la bibliothèque d'évènements s'il n'y a plus d'évènements dans cette dernière.

2.2.2.4 Un évènement du cimetière n'a aucun marqueur "temps" sur lui. Il ne peut en recevoir ni en perdre.

2.3 Mécanismes liés aux évènements

2.3.1 Au début de la phase de dégagement du joueur actif (début de la partie), un évènement est révélé, et reçoit autant de marqueurs "temps" que le chiffre indiqué en bas de la carte.

2.3.2 Pendant la phase de dégagement de chaque joueur après le premier joueur actif, un marqueur temps doit être retiré de l'évènement.

2.3.3 Quand le dernier marqueur temps est retiré, cet évènement est défaussé au dessus du cimetière d'évènements et la carte du dessus de la bibliothèque d'évènements est révélée pour être le nouvel évènement actif.

2.3.4 Au début de la partie, chaque joueur reçoit un point de destin. Celui-ci pourra leur permettre de contrecarrer des évènements ou des actions de l'adversaire.

2.3.5 Un joueur peut contrecarrer un évènement de deux façons: payer un point de destin (voir 2.3.1.4 ), ou payer la moitié de ses points de vie, arrondis au supérieur. Ceci est appelé une annulation. (Cette règle n'a pas encore été testée)

2.3.6 Un joueur peut contrecarrer l'annulation d'un autre joueur en procédant à une autre annulation.

2.3.7 Un exemple très parlant:

Pour reprendre l'exemple du 1.2.1, Nicolas sait très bien qu'il a perdu dès le tour 4 à cause du pyroclasme. Grâce à cette nouvelle règle, il décide d'utiliser son point de destin, et de faire annulation. Mais Barnabé, savant qu'il est presque perdu si l'évènement passe, décide aussi de faire annulation. Nicolas renchérie en payant la moitié de ses points de vie. Barnabé, n'a pas le choix: il paye aussi. Là, Nicolas se dit qu'il peut avoir ses chances. Il s'arrête là, l'évènement se résout et chacun a maintenant ses chances.

2.3.1.8 Un joueur ne peut pas faire n'annulation en payant des points de vie s'il a plus de 30 points de vie. (Faut pas pousser non plus!) Note: cette règle empêcherait les jeux vicieux de se gaver de points de vie (Life, elfes avec Sybille) mais en construit, des cartes comme Ange Exaltée ou Marteau de guerre Loxodon poseraient de gros problèmes.

2.4 Sous-types d'évènements

2.4.1 Continu

Son effet a lieu pendant que l'évènement est actif. A la manière des enchantements.

2.4.2 Instantané

Son effet est déclenché au moment ou l'évènement est révélé, et n'a plus d'effet ensuite (à la manière des éphémères ou des rituels). Néanmoins, cela reste toujours l'évènement actif jusqu'à ce qu'il soit défaussé.


2.5 Capacités à mot clé


2.5.1 Récurrence

2.5.1.1 La récurrence ne s'applique qu'à un évènement instantané.

2.5.1.2 Un évènement instantané ayant la récurrence verra sa capacité déclenchée au moment ou la carte est révélée, mais également quand un marqueur "temps" lui sera retiré.

2.5.2 Déclenchement

2.5.2.1 Le déclenchement peut s'appliquer à tout types d'évènements, et sera accompagné d'un chiffre (par exemple, déclenchement 3).

2.5.2.2 L'effet de l'évènement ne se déclenche ou ne s'active que quand le Xième marqueur "temps" est retiré de l'évènement.

2.5.2.3 Les effets des évènements continus s'activeront quand le Xième marqueur sera retiré, et l'effet prendra fin quand l'évènement ne sera plus actif.

2.5.2.4 Les effets des évènements instantanés se déclencheront quand le Xième marqueur sera retiré, mais pourra se déclencher une autre fois si des effets font rajouter ou re-retirer des marqueurs sur l'évènement.

2.5.2.5 Un évènement qui n'a pas encore subit le déclenchement est tout de même évènement actif.

2.5.3 Souvenance

2.5.3.1 La souvenance peut s'appliquer à tout types d'évènements, et sera accompagné d'un chiffre (par exemple, Souvenance 5).

2.5.3.2 Si un évènement continu est en Xième position depuis le dessus du cimetière d'évènements, il produit son effet comme s'il était l'évènement actif.

2.5.3.3 L'effet d'un évènement continu ayant la souvenance s'arrête après celui de l'évènement qui va être défaussé, mais avant celui du nouvel évènement actif.

2.5.3.4 L'effet d'un évènement instantané ayant la souvenance se déclenche dès qu'il est en Xième position du cimetière d'évènements.

2.5.4 Imminence

2.5.4.1 Cette capacité peut être imprimée sur le verso de la carte, et sa capacité a un effet quand cette carte est au dessus de la bibliothèque d'évènements. Cet effet cesse dès que l'évènement devient actif.

2.6 Règles de constitution d'une bibliothèque d'évènements

2.6.1 Evènements complètement aléatoires

C'est l'idée première du principe. A la manière de Wagic, la bibliothèque d'évènements sera un gros fouretout, sans restriction de couleur ni de nombre, pour donner un caractère vraiment aléatoire au jeu.

Note: Lors du tournoi test, j'avais demandé à chacun de fournir une vingtaine d'évènements. Ils sont ensuite été pochetés. Les pochettes ont été marquées du nom du propriétaire de la carte. Ainsi, aucun moyen de distinguer de la bibliothèque un évènement d'un autre, et tout le monde récupère ses cartes à la fin du tournoi. La mixité des évènements apporte une grande richesse au jeu.

2.6.3 Bibliothèque construite soi-même avec un jeu construit

Ce n'est pas forcément le but de jouer comme ça, mais il en faut pour tous les goûts.

2.6.3.1 Chaque joueur doit constituer une bibliothèque de 20 évènements précisément.

2.6.3.1 Un évènement qui a une couleur différente que le jeu que l'on joue ne peut pas être incluse. (on joue une couleur si on a au moins 5 sorts de cette couleur dans le deck)

2.6.3.4 Le nombre d'évènements identiques est limité à deux pour un joueur.

2.6.3.5 La bibliothèque d'évènement de chaque joueur est réunie et mélangée. La partie peut commencer avec une bibliothèque d'évènements commune de 40 cartes.

2.6.3.6 Si la bibliothèque d'évènements est effectivement constituée de vraies cartes, un même carte ne peut pas être dans les deux bibliothèques en même temps.

Note: Mieux vaut éviter les formats éternels (Vintage, Legacy, voire étendu) avec cette variante. En effet, des formats aussi compétitifs et bien huilés focaliseront principalement leurs stratégie sur les cartes du deck et non les évènements. Les formats T2, bloc, casual et surtout le limité pourraient être enrichis par les évènements.

2.6.3.7 Exemple 1: Bibliothèque construite en fonction d'un jeu T2:


Voici un deck Goyf wins construit à l'occasion d'un pro-tour:

// Goyf deck wins
4 Stomping Ground
4 Karplusan Forest
2 Pendelhaven
10 Mountain
4 Mogg War Marshal
4 Mogg Fanatic
4 Greater Gargadon
4 Scorched Rusalka
4 Tarmogoyf
4 Keldon Marauders
4 Char
4 Seal of Fire
4 Incinerate
4 Rift Bolt
// Sideboard:
SB: 4 Cryoclasm
SB: 4 Threaten
SB: 2 Riftsweeper
SB: 2 Krosan Grip
SB: 3 Tin Street Hooligan

Le deck est très agressif, avec beaucoup de blasts, une courbe de mana faible, un greater gargadon qui peut faire très mal, et un tarmo qui plie les parties. Le format était aussi "open évènements". On avait donc tout un panel pour se faire plaisir. Voici une idée d'adaptation:

// Deck adapté
4 Stomping Ground
4 Karplusan Forest
2 Pendelhaven
12 Mountain
4 Mogg War Marshal
4 Mogg Fanatic
4 Greater Gargadon
3 Scorched Rusalka
4 Tarmogoyf
4 Keldon Marauders
2 Char
4 Seal of Fire
4 Incinerate
1 Durkwood Baloth
4 Rift Bolt
// Evènements
2 Wildfire
2 Fecundity
2 Inferno
2 Claws of Wirewood
2 Boil
2 Flame Rift
2 Jokulhaups
2 Obliterate
2 Gauntlet of Might

La réserve n'a pas été modifiée, cependant, le deck a subi quelques modifications:

+ 2 montagnes à cause des évènements "destruction de masse" et pour rentabiliser le Gauntlet of might.
'-1 Scorched Rusalka, à mon sens la plus petite créature du jeu: pour faire de la place
'- 2 Carboniser, car son effet est plus ou moins remplacé par les Rides de flammes.
+ 1 Durkwood Baloth, histoire de faire mouche après une destruction de masse, et pour avoir 5 sorts verts dans le deck de départ, ce qui ouvre la porte aux évènements verts !!

Le choix des évènements a été conditionné par les créatures les plus fortes du jeu: Gargadon, Baloth et Tarmo, qui se deviennent d'autant plus forts qu'il n'y a de destructions de masse. Donc 8 évènements assimilés: fournaise, Feu dévastateur, Jokulaups et Oblitération, qui ne peut pas être contrecarrée par des points de destins ou des points de vie! Ensuite, on espère sortir plus rapidement que l'adversaire, surtout s'il y a un tarmo en main, ou un gros thon en suspend. Le reste est de la pseudo-réserve: Bouillonement pour faire destruction de masse aux jeux bleus, Claws of Wirewood pour éliminer les bébêtes gênantes, et mettre des blessures par la même occasion, fécondité pour piocher en sacrifiant nos créatures, et Gauntlet of might qui s'avère décisif.


2.6.3.8 Exemple 2: Bibliothèque construite en fonction d'un draft Ravnica.

Cette fois là, j'avais joué radkos. Voici la composition du deck, que j'avais précieusement gardé au fond d'une boite à chaussures. Le format était donc un draft en bloc Ravnica (un booster de chaque extension), et des évènements sans restriction d'extension.

// BR Radkos
9 Mountain
8 Swamp
3 Gobhobbler Rats
1 Drekavac
1 Rakdos Augermage
2 Demon's Jester
3 Wrecking Ball
1 Bond of Agony
1 Pyromatics
1 Fencer's Magemark
2 Necromancer's Magemark
1 Douse in Gloom
1 Sparkmage Apprentice
1 Sell-Sword Brute
1 Stinkweed Imp
1 Dimir House Guard
3 Sabertooth Alley Cat

C'est donc un jeu qui compte assez sur la capacité d'acharnement. Or ne n'avais réussi à drafter qu'un seul écheveaux de délires. Je me suis donc dit qu'il valait mieux en incorporer deux en évènement plutôt qu'un seul dans le jeu. Le jeu a aussi la particularité d'être relativement agressif, donc j'ai incorporé des évènements qui empêchent les créatures de bloquer. Enfin, j'ai ajouté quelques cartes qui favorisent/défavorisent des couleurs en général (Gauntlet of might, lune blafarde, veto du magistrat ...). Voici ma liste:

// Evènements
2 Gravity Sphere
2 Magistrate's Veto
2 Bedlam
2 Kaervek's Hex
2 Bad Moon
2 Gauntlet of Might
2 Mind Swords
2 Strongarm Tactics
2 Tremble
2 Delirium Skeins

2.7 L'avenir immédiat et à long terme de ce type de jeu

2.7.1 Jouer avec des cartes normales

Le principe est de sélectionner des cartes qui affectent tous les joueurs et de faire comme s'ils étaient des évènements, avec:
Le coût convertit de mana égal à la durée de l'évènement
L'affiliation à la couler correspondante

2.7.2 Les avantages et les inconvénients

Collectionner et jouer avec de vielles bouses qui marchent très bien en tant qu'évènement peut s'avérer très fun. Cependant, nombre d'évènement intéressant s'avèrent d'être de petites rares, elles sont donc dur à trouver sur le marché de l'occasion car peu recherchées, et se constituer une telle collection peut vite devenir cher.
D'autre part, créer son propre set d'évènements n'empêche pas de prendre son inspiration sur des cartes déjà existantes, les déboguer si nécessaire, et leur rajouter une capacité intéressante.

2.8 Exemples de création

Ces évènements ont été fait à l'aide du SMF fun car maker online et de paint.

Carte originale : Evènement attaché :


Commentaires:
Comme cet évènement ralentit globalement le jeu, il est plus sage d'ajouter un marqueur temps pour que les joueurs aient tous un tour plein pour se remettre de leur éventuelle perte de créature. La souvenance apporte une nouvelle dimension technique au jeu: les joueur devront anticiper la souvenance.

Carte originale : Evènement attaché :


Commentaires:
De vraies cartes qui retranscrivent un tel état sont très rares à Magic (cas du Vignoble d'Eladamri). Cependant, l'effet peut être intéressant et faire évoluer une partie engluée.

Carte originale : Evènement attaché :

Commentaires:
Les joueurs vont pouvoir se saigner pour accélérer le déclenchement, le retarder, le faire défausser, et même faire grossir les bonus (comme c'est un évènement continu, même s'il a plus de 3 marqueur temps, cela n'importe pas puisqu'il s'est déjà déclenché).

Carte originale : Evènement attaché :

Commentaires:
Voici un cas typique d'une carte dont la capacité pourrait être intéressante pour les Evènements, mais qui n'affecte qu'un seul joueur. Cela a été repris pour que cela affecte en effet tous les joueurs.


FIN

Merci beaucoup pour ceux qui sont resté jusqu'au bout ! Si vous avez des idées et des commentaires, n'hésitez pas à les laisser sur le site ou à m'en faire part directement par mel: amaury.guignard@gmail.com . J'ai aussi une base de donnée de cartes Magic pouvant être jouées en tant que champs de bataille. Demandez-les moi si ça vous intéresse.

Merci, vive la SMF

13 Louanges

flotos, le 06/03/2011

Tiens donc ! depuis quelques temps, j'étais en train de développer un mode du même style, mais légèrement différent. Ce dernier change de carte "champs de bataille" quand un joueur subis des blessures (avancée sur le champs de bataille) et quelques cartes enchantements du monde et évènements imprévus viennent s'y rajouter. Actuellement, j'ai créer 38 cartes avec fonds personnalisés. Si certains seraient intéressés pour créer des illustrations, ou un vrai Set, avec des règles équilibrées, etc... , contactez-moi par MP ou sur ce site (en construction) : http://ge.overblog.com

Voila :p

Note : 9/10

Goldur de Jambfer, le 22/02/2011

Géant,j'adore la variante des évènement même si ça se rapproche beaucoup de sort normaux.(enfin,homologué par la DCI)

Note : 8/10

scoriacé, le 03/01/2009

uper article vraiment très bien pour pimenter la partie rien de mieu que ces règles vraiment j'aime beaucoup

le scoriacé qui aime les partis pimentés

Note : 9/10

Hugin, le 04/09/2008

Mmmh, je viens de lire l'invocation préjudiciable, et y'a un pt'it problème: Tu dis "(...) si ce sort à au moins une couleur en commun avec une créature contrôlée par un autre joueur(...)", or la vrai carte dis "that does not match a color", qu'on pourrait traduire par "qui ne partage aucune couleur..." Alors, erreur ou fait exprès?

Tybalt, le 23/07/2008

Comme amo et plusieurs autres (dont moi ^^) avaient l'air intéressés, j'ai ouvert un sujet sur le forum pour mettre au point des événements storyline. Vous pouvez venir voir mes suggestions et proposer vos idées ici :
http://www.smfcorp.net/old_forum/viewtopic.php?f=3&t=12936

Exterminateur, le 06/07/2008

Terrible, comme principe, j'aime beaucoup Je pense que je vais m'y essayer ^^ A propos du concept de storyline, ce qui serait sympa, ça serait de faire plusieurs paquets d'évènements représentant chacun le déroulement d'une guerre autour des deux sorciers, et qui influerait donc leur duel, le tout de manière cohérente et progressive, avec une vraie histoire, au lieu de sorts aléatoires Si j'ai le temps j'essaierai ptête, viens donc créer un sujet pour les évènements sur le forum Amo

amo, le 25/06/2008

Attention Bosh, la violence gratuite n'affecte pas tous les joueurs! Si tu veux l'incorporer, tu peux l'errater: "doublez les blessures assignées par des créatures".

bosh, le 23/06/2008

Je viens de tester les évènements c'est absolument énorme, je me suis fait allumer grace a une violence gratuite XD
En tout cas c'a m'a donné envie de faire mes cartes d'évènement vive le SMFFCMO

Note : 10/10

amo, le 23/06/2008

Pour répondre à Tybalt, en effet, des évènements peuvent ralentir le jeu, mais cela fait partie de la stratégie (si on joue en évènements contruits) ou de la part de hasard (si on joue en évènements aléatoires). Dans cette dernière configuration, il faut en effet faire attention d'équilibrer les évènements "accélérateurs" et les "ralentisseurs".
A quand les évènements storyline ?

Tybalt, le 22/06/2008

Je n'ai pas (encore) eu le temps de tout lire, mais cet article est une excellente idée : le jeu événement est une variante que j'apprécie beaucoup, très amusante car elle permet de créer un "environnement" variable qui oblige les joueurs à s'adapter en cours de partie, mais aussi utile pour jouer enfin avec certaines rares "bizarres", qu'on aurait du mal à intégrer à un deck autrement.
Attention cependant à certaines cartes qui risquent de ralentir le jeu, comme Arbitre silencieux ou Toile de mana ... ou bien Portail possédé ^^ Mais il est facile d'équilibrer le deck en utilisant des événements qui accélèrent le jeu, comme Déterrement, Primal Rage, Foutoir, etc.

Lord Rhesus, le 21/06/2008

Non, ce n'est pas un supplément de règles officielles, c'est une variante pour jouer entre amis ou, pourquoi pas, dans le cadre d'un petit tournoi local si tout le monde les accepte.

Comme beaucoup de règles alternatives dans le genre, il se peut que les évènements finissent par être suffisamment connus pour être listés parmi les variantes courantes du jeu, voire devenir un format à part, un peu comme avec le Troll à deux têtes.

jackoss, le 20/06/2008

Euuhhh sa va etre officiel sa?

badwah, le 20/06/2008

ça à l'air inteéressant à jouer comme format.
Je vais essayer sa avec deux ou trois potes sa devrait redonner un nouvelle jeunesse à mes cartes

Note : 8/10

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

GREEN KILLER

 Decks

Partenaire Magic ATP

Amonkhet - Boite De 36 Boosters - (en Anglais)

92.00 € 88.00 €

Vanguard 1 - Set Complet (en anglais)

55.00 € 45.00 €

Lot de 20 terrains de base - Ile - foil

14.00 € 9.00 €

Sondage

L'hiver arrive, comme disait l'autre. La solution au froid c'est :

Résultats
(déjà 132 votes)