10 conseils pour mieux drafter

Articles
par champion elfe, le , 41459 consultations , 16

  Débutant / Découverte et apprentissage de Magic



Le booster est un des exercices les plus difficiles de Magic. A mi-chemin entre Paquet Scellé et Construit, il permet très rapidement d'élever le niveau des joueurs. Par ailleurs on peut très vite devenir accro de ce type de jeu et certains ne jouent plus que dans ce format. Contre toute apparence, ce format est bien moins onéreux que le construit car vous n'avez pas besoin de trouver les cartes en quatre exemplaires. Tout ce que vous avez à faire c'est de vous présenter avec les mains dans les poches et le prix de l'inscription : vous repartirez dans tous les cas avec les cartes que vous avez draftées.



Voici dix conseils qui vous éviteront de grosses déconvenues la première fois que vous essaierez cet exercice.




1 : bien connaître les règles de draft



Cela parait évident a chacun d'entre nous, mais plus d'une fois, les joueurs font des erreurs qui ralentissent, voire perturbe, le déroulement d'un draft. Il faut bien vérifier que tous les joueurs passent le même nombre de cartes au bon moment afin que tout le monde ait quinze cartes par booster. Il faut s'assurer que tous les joueurs passent les cartes dans le même sens (à gauche pour les premiers et troisièmes boosters et a droite pour le deuxième booster). Tous ces petits détails peuvent faire la différence entre un draft qui se passe bien et un capharnaüm sans nom. Si c'est votre baptême du feu, allez en voir un ou deux, en tant que spectateur, et soyez bien attentif a ce qui se passe.


2 : bien estimer le temps de draft



La première fois que l'on drafte, c'est souvent la panique. On a à peine le temps de lire les cinq premières cartes que l'arbitre annonce "draft!". On prend alors une carte au hasard (de préférence la rare) et l'on se dit que cela va tout de même un peu vite. Le temps de bougonner légèrement et ça recommence : "draft!". Vous reprenez une carte au hasard et la c'est la panique. Pour éviter cela, il faut être méthodique et concentré. Vous allez avoir une minute a trente seconde pour drafter. Pour utiliser ce temps a bon escient, il faut avoir une vu d'ensemble du booster. Regarder les cartes une par une et, faite un tri sommaire et reprenez les une a une pour relire celles que vous ne connaissez pas. Vous saurez ainsi laquelle prendre quand l'arbitre dira "draft!". Cet exercice demande une grande concentration et sachez que l'on perd facilement la notion du temps dans cet état là.



3 : connaître les cartes



Pour pouvoir choisir les cartes correctement et rapidement, il faut les connaître. Connaître les cartes signifie dans un premier temps de pouvoir les reconnaître d'un simple coup d'œil : vous devez ainsi pouvoir dire son nom et ce qu'elle fait juste en regardant son illustration et sa couleur. Avec plus d'expérience, vous devrez aussi pouvoir dire avec quelles cartes de l'extension, elle se combine le mieux. Dans un draft à 8 joueurs, il y a 24 boosters, soit 24 rares, 72 peu communes et 264 communes. On peut aisément déduire que les decks de draft sont composé à 80% de communes et a 20% de peu communes. Les rares sont, la plupart du temps, la cerise sur le gâteau. Vous n'avez donc pas toutes les cartes a connaître mais d'abord les communes, puis les peu communes dans un deuxième temps.



4 : comprendre ce qui se passe



Comme vous le savez, il est interdit de regarder dans la main de ses voisins. Il est ainsi difficile de se faire une idée de ce que vos voisins vont faire des cartes qu'ils prennent. La seule indication que vous avez est donné par les cartes que l'on vous passe. Pour les premières cartes du premier booster, la meilleure méthode est de prendre les cartes indépendamment de leur couleur. C'est à partir de la cinquième ou sixième cartes que vous commencerez à remarquer les signes qui vous indiqueront les couleurs que vos voisins de droite veulent drafter. C'est aussi a ce moment la qu'il faudra faire un choix. Eviter de drafter les mêmes couleurs que vos voisins DE DROITE si vous ne voulez pas avoir un jeu médiocre.



5 : être opportuniste



Si l'on vous passe beaucoup de bonnes cartes d'une couleur, c'est le moment de sauter sur l'occasion. En effets, vous n'allez jouer que la moitié des cartes que vous allez drafter. Vous aurez forcément des cartes qui ne vous serviront à rien parmi celles que vous aurez prise. Changer de couleur à la fin du premier booster ou à la fin du deuxième n'est pas très grave. Il faut juste faire attention aux cartes de couleurs que vous n'avez pas ou peu vues lors du premier booster. Il faut aussi que vous sachiez que vous jouerez un minimum de deux couleurs. Quand vous sautez sur une opportunité pareille, tout est encore permis.



6 : trouver les combos qui gagnent



Magic est avent tout un jeu de combinaison. C'est parce que les cartes se combinent bien entre elles qu'un jeu est agréable a jouer. C'est l'ensemble des combinaisons au sein d'un deck qui déterminent sa synergie. En draft, c'est un peu pareil, bien que vous ayez moins de choix (parce que moins de cartes) : ce sont les bonnes combinaisons qui vous feront gagner. Seule l'expérience du jeu vous permettra de repérer ces combinaisons gagnantes, mais vous pouvez déjà commencer à chercher les communes qui fonctionnent bien entre elles. Si vous n'avez pas la patience de trouver ces combos, vous pouvez toujours parcourir les sites web (comme la smf) ou les magasines spécialisés en faisant le tri pour choisir celles qui ne contiennent pas de rares.



7 : choisir un plan d'action



Vos premiers drafts vous serviront principalement a apprendre le mode de fonctionnement du format. Très vite, vous n'aurez plus appréhension et vous découvrirez la joie de construire des jeux amusants. Si vous jouer dans un cercle restreint, vous découvrirez aussi que certains jeux sont bien plus efficaces que d'autres. Comme dans tous les formats, certaines cartes, certaines combinaisons et certains archétypes de decks se détache du lot. Après une bonne dizaine de drafts, vous aussi vous aurez votre petite idée de ce qui fonctionne ou pas. C'est ainsi que vous allez vous mettre à drafter différemment. Vous ne prendrez plus les meilleures cartes au début, mais essayerez de construire votre jeu dès les premières cartes. A moins que votre voisin de droite ne joue le même archétype que vous, vous aurez choisi des le début les meilleures cartes de votre archétype.



8 : être monomaniaque



Pour y parvenir, vous devez évidement avoir un plan. Une fois ce plan choisi, il faut faire le pari que tout va se passer comme prévu tout en forçant la chance. Et votre meilleure arme est l'appât. Quoi de plus attirant en effet qu'une bonne carte dans une couleur que vous ne jouer pas ? Ce genre de cadeau à vos adversaires va les inciter à jouer les couleurs qui ne vous intéressent pas. Si vous n'avez pas de cartes très intéressante à proposer, il faut « couper » la couleur, c'est-à-dire, prendre toutes les cartes d'une couleur donnée, même si elles sont mauvaises. Ne voyant pas de cartes de cette couleur, vos voisins vont vite s'en détourner. Ce genre de pari peut parfois se retourner contre nous, mais avec l'expérience, vous aurez souvent le meilleur deck de la table. Dans tous les cas, ne vous laisser pas distraire par une bonne rare à 20 euros, sauf si elle n'intègre pas parfaitement votre jeu.



9 : avoir une bonne base de mana



Sur les 45 cartes que vous allez drafter, vous n'allez en jouer que la moitié, 22 a 24. Sur un deck de 40 cartes, il reste de la place pour 16 à 18 terrains. C'est un peu si vous en jouiez 25 dans un deck de 60 cartes. Cela peut vous paraître beaucoup, mais contrairement au format construit, vous n'aurez pas la possibilité de jouer de petites créatures pas chères ou des sorts bien optimisés. Vous ne pourrez utilisé que les cartes qu'on aura bien voulu vous passer. La plupart des bonnes communes on un coût moyen de 4 : vous devez donc être en mesure de jouer 4 terrains de suite en début de partie pour pouvoir jouer normalement. De plus vous allez devoir jouer bicolore ou tricolore sans avoir les précieux bilands qui vous arrangent : il faudra faire attention à bien équilibrer vos terrains en fonction du coût de mana de vos sorts. Pour plus de simplicité, compté tous les symboles de mana coloré de vos cartes puis faites une règle de trois pour savoir le nombre de terrains que vous allez jouer (par exemple si l'ensemble de mes 23 sorts me demande 12 manas rouges et 17 manas bleu, il faudra jouer 7 montagnes et 10 îles). Attention tout de même avec cette méthode : c'est loin d'être une règle absolue et elle est souvent fausse. Elle vous servira de base pour vos premiers drafts mais seule l'expérience vous permettra de faire le bon choix de terrains



10 : être patient et persévérant



Ce n'est pas en un ou deux draft que vous allez devenir un champion. C'est comme tout : il faut s'entraîner pour arriver à un bon niveau. Après plusieurs dizaines de drafts, vous commencerez à avoir un bon niveau et comme les extensions se suivent sans interruption, votre connaissance des cartes ne vous servira que pour l'année en cour. Si vous êtes un joueur occasionnel, il vous faudra pas mal de temps pour atteindre un très bon niveau, mais même entre amis, c'est un moyen amusant et sans cesse renouvelé d'ouvrir les boosters que vous achetez.

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 12/09/2013

16 Louanges

TOTAL_NOOB, le 09/06/2011

merci pour ton article il m'évitera PEUT-ÊTRE de ne pas me faire humilier au prochain draft! Mais franchement je pense que que le draft c'est réservé aux pros: cet article s'adresse à ceux qui n'ont jamais fait de draft "Voici dix conseils qui vous éviteront de grosses déconvenues la première fois que vous essaierez cet exercice." mais je pense quand même que c'est avant tout l'expérience qui fait la différence.

Note : 9/10

thomasdu06, le 09/08/2010

Serait-il possible d'avoir plus de details sur les règles en elles meme du draft ? Genre combien de cartes doit on prendre dans le booster avant de le passer à sson voisin etc, le déroulement complet du choix des cartes etc ...

MErci

Note : 9/10

oshino, le 25/06/2009

Cet article était super interréssant!Pour un fois j'ai tout lu,ça mérite un gros 18/20!Bravo et encore Bravo!C'est vrai que le draft c'est hyper dur et court!

solar, le 19/03/2009

Moi, je fais des drafts sur le net chez un pote, puis apres on prend les cartes chez lui et on draft. On gagnepas le deck mais c'est fun pour apprendre à jouer.

Note : 10/10

Shad0w, le 03/12/2008

Un petit conseil supplémentaire pour s'entrainer aux drafts: faites en entre potes!

C'est beaucoup plus convivial, moins de pression, et ca permet d'apprendre a selectionner ses cartes. On peut meme laisser un peu plus de temps dans la premiere ronde, quitte a reduire pour arriver a la minute trente fatidique.

Et puis le draft c'est quand meme un tres bon moyen de jouer entre amis pour decouvrir une nouvelle extension!

Crefan01, le 22/09/2007

Je trouve cet article complet et super!J'aime bien ta presentation de l'article
J'adore mais maintenat je crois que je ne ferais jamais de Draft!!

Note : 9/10

Frank 07, le 06/09/2007

Moi avant qui ne connaissait pas le draft j'en apprend beaucoup merci. Je trouve que c'est une façon originbale de jouer à magic.

endromede44, le 31/08/2007

moi je décroche a partir du n 3 il faut etre un joueur comfirmer pour faire un draft et surtout connaitre les cartes ,c'est pas du tout de mon niveau
mais c'est un trés belle article

endromede44

ylloh, le 22/08/2007

Je rappelle que le plagiat est formellement interdit sur ce site.

Si cet article sort effectivement du LN ou de Mana Rouge, il sera supprimé sur le champs et son copiteur par la même occasion.

Nous nous renseignons sur le sujet.

shadow le grand, le 04/07/2007

Je n'est jamais fait de booster draft mais je me suis inscrit pour l'AP de la X eme édition.
C'est un grand avantage car les cartes, on les connits très bien puisque elle reviennent souvent et elle ne sont pas tropc ompliquées.

kar-e-vro, le 17/06/2007

L'article est intéressant mais j'ai l'impression qu'il faut être un bon joueur et connaisseur pour pouvoir bien suivre ces conseils.

Je ne suis pas sûr qu'un débutant s'y retrouve... surtout avec le point 3.

cobaltboy, le 19/05/2007

berganon tout fait d'accord avec toi !!!!
mais c'est sorti dans mana rouge et lots noir !!!!!!
pas bien de copier coller mais continue !!!!!

8/10 car c'est ecrit par quelqu'un d'autre ; met la source !

Note : 8/10

serfez, le 01/05/2007

cet article est très interressant et montre surtout les principaux avantages du draft... ce qui est assé evident pour tout le monde.

PS : J'ai lu EXACTEMENT le même article dans le lotus noir...

flotos, le 19/04/2007

Il vaut mieux faire son deck sois même, c'est 1) plus amusant ;
2) Être plus content d'avoir son deck.
3) Ne pas avoir le meme deck que les autres.
mais bon article

Note : 10/10

Berganon, le 18/04/2007

Bon bon ces pas trop sympa de pas laisser de commantaires sur cette article
je trouve qu'il mérite qu'on si interesse can meme Alalalalalalaa (bande de gouja va ^^)

Note : 10/10

Berganon, le 10/04/2007

Oula! la! Sa ces dur est trop stréssant pour moi je pourrer pas y arriver je serai en trensse avec les mains moites et tranblotantes !!!draft!!!!! a ce momant la je fait un arét cardiaque°_°

Note : 10/10

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Le Card Advantage

 Articles

La courbe de mana

 Articles

Partenaire Magic ATP

Amonkhet - Boite De 36 Boosters - (en Anglais)

92.00 € 88.00 €

Vanguard 1 - Set Complet (en anglais)

55.00 € 45.00 €

Lot de 20 terrains de base - Ile - foil

14.00 € 9.00 €

Sondage

L'hiver arrive, comme disait l'autre. La solution au froid c'est :

Résultats
(déjà 132 votes)