Analyse de Magic 2012 - Magic the Gathering


Analyse de Magic 2012

Articles
par Thorgor, le , 6489 consultations

  Magic 2012 / Analyse d'édition

Deux ans après la petite révolution amorcée avec Magic 2010, le système semble maintenant bien rôdé : WotC publie chaque été une nouvelle édition de base avec une part de réimpressions et une part de ...

     

Deux ans après la petite révolution amorcée avec Magic 2010, le système semble maintenant bien rôdé : WotC publie chaque été une nouvelle édition de base avec une part de réimpressions et une part de cartes inédites, les nouvelles règles de Magic ne sont plus si nouvelles et les joueurs semblent les avoir bien acceptées, les planeswalkers (techniquement là depuis Lorwyn) et la rareté mythique (techniquement là depuis Alara, même si elle fait toujours grincer quelques dents) font maintenant partie du paysage... bref, nous nous retrouvons dans une nouvelle routine, et cette édition de base est peut-être un peu moins intéressante, mystérieuse et excitante que n'ont pu l'être ses prédécesseurs.
En effet, force est de constater qu'elle emprunte beaucoup aux deux éditions de base précédentes. Avant tout, le symbole d'extension et le logo sont, au chiffre près, les mêmes que ceux de Magic 2011, et sur les 229 cartes qui la composent (hors terrains de base), 97 proviennent directement de Magic 2010/2011. Elle hérite également certains concepts de ses grandes soeurs :

  • Chaque couleur contient une carte d'arpenteur (depuis Magic 2010)
  • Chaque couleur contient en plus deux cartes (une inhabituelle et une rare) portant le nom de son arpenteur et entrant en synergie avec ses capacités (depuis Magic 2011)
  • L'extension exhume un mot-clé d'un bloc précédent (ici, c'est la Soif de sang qui prend la suite du Regard de Magic 2011)
Pas de changement au niveau des règles cette fois-ci. L'édition se borne à définir un peu de vocabulaire en introduisant deux nouveaux mot-clés : la capacité de l'Ascète troll n'est plus le troll-shroud mais la défense talismanique, et vous avez le droit de dire qu'une créature "meurt" plutôt que d'user votre salive sur "est mise au cimetière depuis le champ de bataille" (à l'instar de "lancer", c'est en fait un terme qui nous vient tout droit des débuts de Magic)

Parmi les réimpressions récentes, on retiendra en particuliers le cycle des titans (Titan solaire, Titan de givre, etc.) qui pourront encore pendant toute une année définir le minimum requis pour rendre une créature à 6 manas intéressante, et le cycle des terrains "bicolores" (Forteresse glaciaire, Catacombes noyées, etc.) qui semble être là pour rester. Les grands absents de cette édition sont sans doute foudre et croissance gigantesque, remplacées respectivement par Choc et Croissance titanesque. Il s'agit dans le premier cas d'un retour en arrière pour le moins discutable, et dans le second d'un triste départ en retraite pour une carte qui a défini sans relâche ce que devait être un boost pour un mana depuis l'aube de Magic, laissant l'Araignée géante comme seule vétérante des éditions de base. D'autres cartes emblématiques des éditions de base, comme les duos chevalier blanc/chevalier noir ou Force sacrée/Force impie (remplacées par Faveur divine/Obscure faveur) ont également été abandonnées. Cependant, ne vous inquiétez pas, le Piquier gobelin est toujours de la partie... (ainsi que d'autres cartes importantes comme Lame du destin, Pacifisme, Fuite de mana, Elfes de Llanowar, Oiseaux de paradis, le cycle des anti-couleurs ennemies, etc.)

L'édition présente également un certain nombre (25 pour être précis) de rééditions plus anciennes et parfois étonnantes. On notera notamment le retour du Cercle de l'oubli, excellente carte polyvalente qui a géré plus d'un planeswalker lors de son dernier passage en Standard, du Sinistre lavamancien, carte actuellement jouée dans certains decks Legacy, et de Variole. Le rouge récupère également deux autres excellentes cartes en la personne de Grenade gobeline et Incinération. Pour un peu, on dirait que WotC cherche à s'excuser pour la disparition de Foudre... Les nostalgiques seront heureux de voir que le Vampire sengien a retrouvé sa place aux côté de l'Ange de Serra.

Et bien sûr, une édition de base nouvelle formule ne saurait être complète sans son lot de cartes inédites. La grosse suprise de cette extension est le renouvellement complet du panel de planeswalkers qui n'avait pas bougé depuis Magic 2010 : exit donc Ajani Crinièredor et les autres Lorwyn Five, et place à Gideon Jura, Jace, expert en mémoire, Sorin Markov, Chandra, le brandon et Garruk, chasseur primordial. Parmi ces cinq arpenteurs, deux proviennent des extensions récentes (Gideon et Sorin), et les trois autres sont des cartes totalement inédites (mais restent des versions alternatives de personnages pré-existants).
En dehors des planeswalkers, les nouvelles cartes sont pour la plupart assez basiques même si on peut noter quelques capacités particulièrement tordues pour une édition de base (suivez mon regard vers le Cadran solaire de l'Infini). On retrouve notamment un certain nombre de cartes servant à promouvoir les mot-clés de l'extension : 6 cartes avec la défense talismanique et 10 avec la soif de sang (principalement en rouge et en noir, où on trouve également quelques cartes comme le Frondeur au feu gobelin ou l'Âme tourmentée visiblement conçues pour rendre son activation plus facile).
Enfin, notons que, comme d'habitude, certaines de ces cartes inédites sont moins originales qu'on pourrait le croire. J'ai en l'occurence trouvé 5 réimpressions fonctionnelles (par exemple, le Gardeloi de Gidéon n'est rien d'autre qu'une Coureuse à la fronde d'Orprairie verticalement décomplexée), 8 améliorations d'une carte existante (la Soif de Sorin est une version éphémère de Faim violente, idem pour Croissance titanesque par rapport à Croissance démesurée, etc.) et 9 cartes strictement pires que ce qui existait avant (l'exemple le plus flagrant étant probablement le Bouclier normand qui va cotoyer le Bouclier de l'Accordeur pendant tout son Standard)

Un bon schéma étant toujours appréciable même après un long discours, voici en image un résumé de la provenance des cartes de l'extension :

Image


Que ce soit parmi les réimpressions ou les nouveautés, certaines cartes de l'édition (j'en ai compté une vingtaine) semblent être liées au prochain bloc à paraître (Innistrad) et laissent présumer pour ce bloc des éléments suivants :

En dehors des cartes déjà citées tout au long de cette analyse, on pourra retenir :

Pour parler un peu du limité, le format m'a paru assez lent : malgré la présence de la Soif de sang dans l'extension, on a plutôt tendance à mourir écrasé sous les pattes d'un des énormes thons de fin de partie dont regorge Magic 2012 que trucidé par une horde de 1/1 et de 2/2. Les titans restent des cartes qui font gagner (principalement le noir, qui est extrêmement difficile à gérer) Les couleurs se tiennent niveau puissance, avec un léger avantage à la combinaison rouge/noir qui peut à la fois profiter à fond de la soif de sang et d'anti-créatures efficaces, tout en n'étant pas en reste au niveau des finisseurs. La défense talismanique est une capacité à ne pas négliger, surtout sur une grosse créature (et en combo avec le Manteau d'esprits, ça peut devenir très pénible). Enfin, j'ai vu plus de decks tricolores que d'habitude... je pense que c'est d'une part dû au fossé qui existe dans chaque couleur entre les cartes vraiment efficaces et les autres, et d'autre part à la présence dans l'édition de la Manalithe qui rend les splashs moins risqués.

Malgré quelques points décevants (notamment la réédition des titans, qui risque de limiter le renouvellement du format Standard par rapport à l'année dernière et la jouabilité des grosses créatures d'Innistrad ; ainsi que la non-réédition de cartes fondamentales comme foudre et croissance gigantesque), Magic 2012 contient un certains nombres de cartes intéressantes (mais qui sont pour la plupart des rééditions de cartes anciennes) et reste plutôt agréable à jouer en limité.

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 30/07/2013



Ajouter une louange


Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Contenus relatifs

Sondage

Quelle distribution d'acteurs pour la série d'animation Netflix ?

Résultats
(déjà 322 votes)