Découvrir Magic The Gathering

Articles
par ylloh, le , 48488 consultations , 3

  Débutant / Découverte et apprentissage de Magic



Magic the Gathering (connu pendant un temps en France sous le nom de Magic l'Assemblée) est un Jeu de Cartes à Collectionner édité par la société américaine Wizards of the Coast depuis août 1993. Magic the Gathering met en scène une joute de deux magiciens (appelés Arpenteurs des plans) commandant aux éléments dans un univers médiéval fantastique.

Les prémices d'un genre nouveau : le jeu de cartes à collectionner



On entend par Jeu de Cartes à Collectionner (JCC), tout jeu constitué de cartes qui peuvent être aussi bien utilisées pour jouer que pour constituer une collection. Magic the Gathering se trouve donc à la croisé d'un Jeu des Mille Bornes et d'une série de collection comme les célèbres vignettes autocollantes Panini. Les cartes qui constituent les JCC sont régulièrement renouvelées dans des tirages successifs qui portent le nom d'édition, d'extension ou encore de série.

Magic the Gathering est considéré comme l'un des précurseurs de ce genre tant est si bien que son créateur, Richard Garfield, a fait déposer le concept de jeu de cartes à collectionner en temps qu'invention (brevet 5662332 aux Etats Unis). Tous les JCC actuels qui foisonnent dans les cours d'école comme Pokémon, Yu-gi-ho ou encore Dragon Ball sont inspirés des mécanismes de jeu initiés par Magic the Gathering.


Les cartes



Lors de son lancement en 1993 au salon Gen Con (Geneva Convention, un des plus importants festivals de jeu nord américain créé en 1968) le jeu Magic the Gathering comprenait 295 cartes éditées en tirage limité et réunies dans une édition appelée Alpha. Trois semaines à peine ont suffi pour épuiser tous les stocks. Les cartes ont été rééditées (édition Bêta) en tirage limité trois mois plus tard puis en tirage illimité (édition Unlimited) en décembre 1993. Le jeu a été traduit en français à partir de la 3 édition lancée en avril 1994.

Aujourd'hui, la collection est complétée à un rythme d'environ 700 nouvelles cartes chaque année réparties dans :

  • un "bloc" publié en trois parties dites "éditions", la première de 300 cartes environ vers octobre et les deux autres de 150 cartes chacune en février et juin de l'année suivante ;

  • une édition de base qui reprend les classiques des cartes éditées l'année passée et ajoute quelques inédits ;

  • un ou des produits spéciaux dédiés à un thème particulier ou au multijoueur.



Les cartes Magic the Gathering sont réparties en quatre catégories de rareté, les mythiques, les rares, les inhabituelles (appelées aussi unco pour la contraction du mot anglais "uncommon") et les communes. Depuis 1999 des cartes sont éditées aléatoirement avec un verni brillant supplémentaire, ce sont les cartes Premium ou Foil. Les cartes sont commercialisées par paquets de base ou paquet de tournois qui contiennent entre 60 et 75 cartes et qui sont directement jouables ou par paquets de recharge ou boosters qui comprennent entre 8 et 15 cartes. Une fois sorties de leur paquet d'origine, les cartes acquiert une valeur qui dépend de leur rareté et des effets qu'elles peuvent déclancher au cours d'une partie. Les cartes puissantes donc très recherchées par les joueurs, prennent rapidement de la valeur et se négocient autour de plusieurs dizaine d'euros. Le Black Lotus, carte légendaire car mal jaugée quant à ses effets démesurés en jeu, est cotée à plusieurs milliers d'euros.







Les cartes de bases sont constituées d'une illustration autour de laquelle gravitent un certain nombre d'indications sur la manière de la jouer ; par exemple s'il s'agit d'une créature on pourra retrouver sa force et son endurance au combat. La multitude de termes employés sur une carte peut la rendre ésotérique aux yeux des néophytes mais avec la pratique les joueurs arrivent à décoder les effets d'un simple coup d'oeil.

Certaines cartes sont complétées d'un texte en italique qui apparaît après les règles et qui n'a aucun effet sur la partie. Il s'agit du texte d'ambiance dont la vocation est de participer à l'immersion du joueur dans l'univers imaginaire du jeu.








Pour découvrir toutes les extensions et les cartes de Magic the Gathering sorties depuis 1993 : rendez-vous sur la page des Editions.


Le jeu



Le but de Magic the Gathering est de réduire les 20 points de vie de son adversaire à 0. Pour atteindre ce but le joueur dispose de deux types de cartes : les sorts et les sources d'énergies qui permettent d'appeler ces sorts : les terrains. Chaque joueur doit réunir astucieusement sorts et terrains dans un paquet de 60 cartes minimum appelé deck.

Les sorts permettront au joueur d'invoquer des créatures (i.e. les mettre en jeu) qui pourront attaquer directement son adversaire ou le défendre de des attaques de ce dernier ; ou de lancer en jeu des effets variés (rituels, enchantements, etc.) qui iront directement désavantager son adversaire ou ses créatures.

Les terrains permettront au joueur de produire la mana, la contrepartie à payer en énergie pour pouvoir lancer un sort.

Les terrains et les sorts sont répartis en 5 catégories de magie, dit les 5 couleurs de Magic the Gathering. Ces 5 couleurs se retrouvent en pentacle au dos des cartes :

  • Blanc : magie de l'ordre et de la protection, des chevaliers et autres griffons, les terrains associés sont les plaines.

  • Bleu : magie de l'intellect et de la tromperie, les terrains associés sont les îles.

  • Noir : magie de la décomposition et des morts, les terrains associés sont les marais.

  • Rouge : magie de la furie et du chaos, les terrains associés sont les montagnes.

  • Vert : magie de la vie et de la nature, les terrains associés sont les forêts.


A ces 5 couleurs peut s'ajoute les artefacts qui mettent en scène tous les éléments artificiels, armes ou machines, créés par les héros de l'univers du jeu.







Les caractéristiques de chaque couleur à Magic (cliquer sur l'image pour l'agrandir)



Découvrir les règles détaillées du jeu.

Pour vous familiariser avec les termes du jeu, aidez-vous du lexique.


L'univers ou le multivers



Si les jeux de cartes à collectionner actuels se basent sur un univers fictionnel déjà existant (Le Seigneur des anneaux, Pokémon, etc.) ; la particularité de Magic réside dans le fait que son propre univers est développé au travers des cartes édités. Cet univers a donné naissance à des romans et comics qui mettent en scène les héros que l'on peut retrouver dans les illustrations et les textes d'ambiance du jeu.

Autre particularité de l'univers de Magic the Gathering est qu'il fait intervenir plusieurs univers et non un seul. On parle alors de plans et ces derniers sont reliés les uns entre les autres pour former ce qui est appelé le multivers. Seuls quelques personnages très particuliers, les planeswalkers (littéralement en français les "traverseurs de plan"), peuvent naviguer d'un plan à l'autre. En général cette traversée n'est pas sans provoquer des réactions en chaîne dans le plan de départ ou d'arrivé, ces boulversements constituent le fil rouge de de l'histoire racontée par le jeu.

Pour découvrir tout le multivers du jeu, consultez la storyline des éditions


Le créateur du jeu



Si vous aviez regardé attentivement un booster vous auriez vu écrit " Magic® a été conçu par Richard Garfield ". Mais qui est cet homme ? Quels secrets se cachent derrière celui que vous bénissez tout les jours pour avoir créé MTG ou que vous haïssez car il vous a fait dépenser toutes vos économies dans des petits bouts de carton ? Richard Garfield a commencé à inventer ses propres jeux dès la sortie du berceau. La légende raconte qu'il a conçu son premier jeu à l'âge de 15 ans basé sur le système des jeux de rôle et inspiré de chevalerie, sorcellerie et autres donjons et dragons. Il mena de brillantes études à l'université de Pennsylvanie et obtint un diplôme de mathématiques appliqués à l'informatique et passa un doctorat en combinatoire. Il passait alors son temps libre au développement de jeux de société. C'est ainsi qu'en 1983 il essaya de vendre Roborally® un jeu qu'il avait créé avec un ami, Mike Davis. Ses essais s'arrêtèrent en août 1991 où il rencontra Peter Adkison, le PDG d'une petite société spécialisée dans la vente de jeu de société : Wizards of the Coast. A cette époque WotC ne possédait pas les structures adéquates pour produire le jeu mais un contrat fut signé pour l'année suivante. Ayant profité de l'occasion pour exposer tous ses talents, WotC demanda à Richard Garfield de concevoir un jeu requérant un minimum de matériel et dont une partie devait durer en moyenne 15 à 20 minutes. Après trois mois de labeur acharné Richard présenta à WoTC la version alpha d'un jeu qu'il appela : Magic the Gathering. Le jeu a été testé durant 2 ans et continue toujours d'évoluer. Pendant ce temps Richard a commencé à enseigner les maths dans un collège. Une carrière dans la conception de jeu est alors devenue possible.








L'éditeur




Magic the Gathering est édité par Wizards of the Coast (WotC) qui est le plus grand fabriquant de jeux de société au monde, un des leaders dans la publication de littérature fantastique et le propriétaire de la plus grande chaîne de magasins spécialisés dans la vente de jeux de rôle des USA. Fondé en 1990 par Peter Adkison Wizards of the Coast est basé près de Seattle à Renton mais aussi à Washington. La société emploie près de 1000 personnes à travers le monde et possède des bureaux à Paris, Londres, Milan, Antwerp et Beijing. Aujourd'hui Wizards of the Coast est une filiale de Hasbro.




L'effet Magic



Depuis 1993 Magic the Gathering se targue d'avoir conquit le coeur de plus de 6 millions de joueurs dans le monde et grâce au nombre de cartes vendues s'autoproclame le jeu de société le plus vendu de tous les temps.

Une organisation a été créée dès 1994 pour mettre en place et encadrer les tournois, la Duelists' Convocation International (DCI) qui a organisé dès 1994 le premier championnat du monde de Magic.

Un circuit de tournois professionnel appelé pro tour a été créé par la suite et il n'est pas rare de voir les gagnants repartir avec le modique pécule de 40 000$. Les meilleurs joueurs mondiaux, comme le français Gabriel Nassif (Interview de Gabriel NASSIF) ont déjà amassé plusieurs centaines de millier de dollars de gain.

En 1999 Magic the Gathering s'est dématérialisé pour apparaître sur la toile sous le nom de Magic Online. Désormais jouer à Magic n'a plus de frontière, tous les jours à n'importe quelle heure des centaines de joueurs se retrouvent pour s'affronter et progresser.

Peu de temps après c'est le marché des jeux vidéos qui est envahi par Magic avec Duel of the Planeswalkers. Réédité régulièrement pour mettre en scène les dernières cartes sorties, ce jeu vous propose une introduction guidée à l'univers de Magic grâce à une intelligence artificielle très didactique.

Magic n'est donc plus une mode qui sévit dans les cours de récréation mais une véritable institution internationale organisée et réglementée qui s'efforce de toujours évoluer pour renouveler sans cesse le plaisir de jouer.


A vous de jouer !

Edité 4 fois, dernière édition par ylloh le 05/06/2014

3 Louanges

acro, le 07/09/2013

Bonjour, je viens de débuter dans Magic et je trouve que ce jeu mérite sa réputation car c'est un jeu où ont ne sait jamais d'avance qui va gagner. Mais de mon collège personne n'y joue alors je suis obligé d'aller chez mon vendeur.



Edité 1 fois, dernière édition par Thorgor le 02/06/2014

Lecrapo, le 06/09/2013

Bon il va falloir ré-estimer la cote du lotus noir qui est de plusieurs milliers d'euros...
J'ai trouvé cet article très intéressant. Il est difficile de faire une synthèse simple de Magic pour des néophytes et tu y es assez bien parvenu, même si j'aurais apprécié que tu parles un peu plus des JCC (tu n'en donne pas vraiment la définition donc quelqu'un qui débarque de la planète poker serait un peu perdu).
Il serait assez sympathique aussi de développer le côté jeu de rôle dans cette présentation, car si cet aspect semble un peu dépassé aujourd'hui, il était très présent lors de la création du jeu.

Note : 8/10

vivienrock, le 30/06/2012

Je suis tout nouveau dans ce jeu de cartes donc je veux juste dire que ça m'a beaucoup servi cette présentation.



Edité 1 fois, dernière édition par Thorgor le 02/06/2014

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Le Card Advantage

 Articles

La courbe de mana

 Articles

Partenaire Magic ATP

Kaladesh - Booster de 15 Cartes Magic - (en Français)

4.00 € 3.00 €

Deck Commander 2017 - Lot des 4 Decks différents - (en Français)

104.00 € 79.00 €

Kaladesh - Carton De 6 Boites De 36 Boosters Magic - (EN ANGLAIS)

552.00 € 490.00 €

Sondage

Aucun n'est plus machiavélique que Nicol Bolas, à part peut-être :

Résultats
(déjà 31 votes)