Vous êtes un planeswalker - Magic the Gathering


Vous êtes un planeswalker

Articles



ylloh, le , 27730 consultations , 9

Vous êtes un planeswalker.

Cette drôle de maxime, pour le moins syntaxiquement incorrecte, trône depuis déjà bien des mois sur les tous paquets de votre jeu de cartes à collectionner

  Connaisseur / Editos

Vous êtes un planeswalker.

Cette drôle de maxime, pour le moins syntaxiquement incorrecte, trône depuis déjà bien des mois sur les tous paquets de votre jeu de cartes à collectionner préféré.

Vous êtes un planeswalker.

Vous êtes un de ces élus qui a trouvé en lui l'étincelle divine pour se "transplaner", c'est à dire passer d'un plan à l'autre du Multivers.

Vous êtes un planeswalker.

Ce concept n'est pas nouveau, il est intiment lié à la notion de Multivers qui trouve ses orgines dans la physique et qui a été développée par de nombreux écrivains de la Fantasy (Terry Pratchett et Michael Moorcock pour ne citer qu'eux). Magic l'Assemblée n'a pas repris cette idée à son compte, elle s'est tout simplement construite et imposée d'elle même au fur et à mesure des éditions avec l'apparition récurrente de personnages particulièrement attachants. Les arpenteurs sont l'argument que le monde de Magic que vous avez connu à vos débuts existe encore un peu aujourd'hui. Aller, rachetez donc un booster vous allez ressentir la douce nostalgie des années où vous brûliez pour des héros imprimés sur des cartons.

Vous êtes un planeswalker.

Nous voici enfin dotés d'un super pouvoir ! Ce fantasme chéri des américains vient de tomber lourdement sur nos frêles épaules. Quelle fatalité ! Banalité ? Point de ça chez nous ! Qu’allons-nous en faire ?

  • Sauver le monde ! Heu lequel ? Parce que là maintenant on a l'embarras du choix...
  • Devenir incroyablement méchant, tuer tous les gentils et conquérir le monde ! Mais heuuuu lequel ? Parce qu'il y a des mondes ou les gentils, ils ont l'air méchamment balèze quand même...
  • S'attirer les faveurs de la plus belle femme du monde ? Mais laquelle heuuuuuuu ? Il y en a partout...

Stop ! Restons calme, stoïques, plions sous la tempête. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, comme nous l'a appris l'oncle Ben (Spiderman, encyclique de la pensée métaphysique des arachnoïdes). Imaginons plutôt ce que nos héros préférés, nos guides spirituels dans l'obscurité tourbillonnante de la vie, auraient fait à notre place d'une telle bénédiction :

Dark Vador : Je deviendrai le père de tous les orphelins du Multivers, car oui mon fils, je suis ton père ! Et toi aussi, là bas, je suis ton père !

Ulysse : si une femme m'attend par plan, je vais pouvoir ouvrir un commerce de tapisserie prospère et florissant !

Chuck Norris : Tant mieux. Ce monde était trop bien étroit pour moi, je m'en vais corriger la racaille du Multivers plan par plan et si tu bouges, plan dans ta gueule, compris ?

Michey Mousse : Hi, hi, hi, Pluto c'est mon chien, oui, oui, Pluto c'est mon chien ! (bon ok on n'aurait pas du lui demander).

Casanova : Ma comment yé vé faire ? Yé déjà les, hum ma comment vous dites chez vous ? Oui les coucougnettes ; ma yé déjà les coucougnettes toutes sèches à force de les faire marcher ! Malédiction !

Paris Hilton : Mais je ne changerai pas de monde pour tout l'or du monde (enfin, tout l'or du monde je l'ai déjà, c'est une expression, vous comprenez ?). Je ne supporterai jamais d'être une inconnue et qui plus est chez des ploucs que je ne connais même pas ! Puis vous vous rendez compte, je vais devoir refaire des vidéos, c'est fatiguant à la fin !

Nous sommes des planeswalkers.

A quoi bon vouloir se pâmer devant cette nouvelle chimère génétiquement modifiée par nos amis d'outre manche ? Si monsieur Jourdain faisait de la prose en toute ingénuité, nous nous tranplanons plusieurs fois par jour à l'insu de notre plein gré :

  • un next track sur un ipod nous amène de l'ambiance moite et alcoolisée d'une piste de danse du XXIIIième siècle vers la douce chaleur d'un feu de camp partagé avec une troupe de nains grognons ;
  • un demi tour sur nos pieds et nous quittons le plan de nos proches, de nos activités, de la brume froide dans laquelle nous nous débattons, pour nous perdre dans un autre plan que nous seul connaissons ;
  • un ALT + TAB sur notre clavier et nous passons lubriquement de la sensualité d'une blonde dans un désert de sable fin, au piquant d'une brune consommée entre deux portes dans une mégalopole, en s'arrêtant sur l'originalité d'une rousse dégoulinante dans la brousse (et oh ! je parle de bières...)

Derrière le battage marketing de Wizards of the Coast il y a surtout le message original : l'invitation au voyage, à l'originalité, à construire soi-même un autre monde, vraiment différent, et le partager avec ses amis.

N'oubliez pas d'arpenter le monde qui nous entoure, il peut encore vous réservez des surprises. Transplanez votre quotidien et vous n'aurez peut-être plus besoin de nouvelles cartes pour continuer à apprécier Magic the Gathering.

Vous êtes un planeswalker.

A vous de nous le prouver.

Bon alors tu joues ! T’attends que je me transplane ou quoi ?

Merci à Thorgor pour la colorisation.

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  4

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0


Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

9 Louange(s) chantée(s) en coeur



Ade
Le 21/12/2012

Rincevent a dit :
Perso je serai plutôt, quoiqu'en dise WotC, un arpenteur.


Tout à fait: pourquoi cet anglicisme immonde en VF ?????? D'habitude c'est être plus court... (on cherche des FoW et non des FdV!) mais c'est vraiment inutile!

Gloire au Arpenteurs !

....Pardon, Gloire au Dark Mogwaï avant tout bien sur!

Ptigarsdu37
Le 24/10/2012

Tiens, c'est drôle, aujourd'hui je tente de créer une funcard qui représenterait le joueur dans la partie en tant que planeswalker, et là je tombe sur cet article... Je ne l'ai pas fait exprès, je le jure ^^

Telenna Myra
Le 04/08/2010

Quoiqu'en dise le monde réel et persistant (oui, je sais, lorsqu'il sera détruit, il reviendra avec un marqueur -1/-1 sur lui... à moins qu'il n'en ai déjà un, ce qui expliquerait beaucoup de choses), je suis une arpenteuse.

Le Multivers ne recèle-t-il pas simplement d'une extrême infinité encore plus grande (oui, je sais) de curiosités à découvrir? Si.

Zarok
Le 22/04/2010

Cet article est une pure merveille, ça me touche beaucoup (j'en ai même un œil humide^^)
Drôle, agréable à lire et c'est si bon de se jouer des suppôts de Mamon
(oui Mamon le démon de l'avarice, le dieu des économiste bien sure ^^)

P.S.
Je suis un arpenteur!
Mort au franglais!
Et vive la bière!

Evandar
Le 11/11/2009

Rince.... je suis parfaitement d'accoird avec toi, je suis un plans un Arpenteur :D

Quoi qu'en dise WotC !

Rincevent
Le 07/10/2009

Perso je serai plutôt, quoiqu'en dise WotC, un arpenteur.

La demoiselle me rappelle une certaine Mai Shiranui.

leglopin
Le 03/10/2009

J'adore ! Délirant et sympathique, des articles comme je les aime ^^ .

Merci encore pour ce formidable antidépresseur .

Gnonpi
Le 02/10/2009

Ah excellent! Je suis un planeswalker! Déjà que j'étais un humain au-dessus des animaux, un homme moderne au-dessus de ces brutes moyen-ageuses que l'on retrouve parfois, et un Magicien fou au-dessus des autres joueurs de Magic, je suis un Planeswalker!
Déjà que mon ego était surdimensionné, je viens de lui faire prndre 20 mètres.
Tou simplement génial pour se remonter dans sa propre estime!
Merci!

kar-e-vro
Le 17/06/2007

Super article et tellement vrai. Tout aujourd'hui est basé sur la recherche du profit maximum et c'est nous, petits consommateurs qui en payons le prix.

Mais il ne faut pas oublier les bons moments que nous avons passé grâce à ces bouts de carton : je crois que ça surpasse les dépenses astronomiques de chacun d'entre nous, non ?!