Interview de Melissa Benson

Articles
par Dark Mogwaï, le , 22496 consultations , 8

  Interviews



Melissa, vous avez fait partie des tous premiers artistes de Magic the Gathering, et de nombreuses cartes sur lesquelles vous avez travaillé (comme les premières versions du Dragon shivan ou du Cheval de cauchemar) sont maintenant devenues légendaires parmis les joueurs du Monde entier. Qu'est-ce qui vous a amené à travailler pour Wizards of th Coast ? Avez-vous déjà eu l'occasion de rencontrer Richard Garfield en personne ?

Légendaire ? Je l'ignorais.

Alors que je débutais à peine, j'ai envoyé des lettres de sollicitation à toutes les sociétés que je pensais susceptibles d'utiliser mes oeuvres. Wizards of the Coast s'appelait alors encore Garfield Games, et Jesper en était le directeur artistique (NdT : Melissa parle ici de Jesper Myrfors, également illustrateurs de nombreuses cartes des débuts de Magic, et head-designer de certaines des premières extensions, comme the Dark). Il m'a appelée pour me dire qu'un nouveau jeu allait bientôt sortir et que mes oeuvres s'y intégreraient parfaitement. Une fois prêt à commander les illustrations, il est revenu vers moi.

Oui, j'ai rencontré Richard Garfield. Avec ses chaussettes rouges et tout (NdT : il s'agit d'une référence qui nous échappe... Garfield serait-il particulièrement célèbre pour ses chaussettes rouges, ou serait-il un fervent suporter des Boston Red Sox ?). C'était à l'une des Gen-Cons, à Milwaukee (NdT : la Gen-Con américaine est l'un des plus grand rassemblement autour du jeu au monde).


Au bon vieux temps d'Alpha, les Sorciers de la côte avaient-ils une idée précise (à supposer qu'ils en aient eu la moindre idée) de ce à quoi chaque illustration était supposée ressembler ? Vous a-t-on fourni des directives, ou étiez-vous totalement libre de dessiner les créatures et les personnages à votre goût ?

Au début de Magic, Jesper a appelé chaque artiste avec une liste de cartes. Aucune description. Nous étions totalement libres de proposer tout ce que le titre pouvait nous inspirer. Jesper savait que chaque artiste aurait une vision unique, et c'était d'ailleurs encouragé. On dessinait une esquisse, on la lui faxait, et Jesper disait oui ou non. Les seules directives que nous avions portaient sur les délais et les dimensions. Approximativement 6 x 7 pouces (soit environ 15 x 17,5 cm). Un petit scanner suffisait à l'époque.



A l'époque, pensiez-vous que le jeu aurait un tel succès et perdurerait aussi longtemps ? Travailler pour MtG a-t-il donné plus de visiblité à votre travail ? Diriez-vous que cela a boosté votre carrière d'artiste de façon significative ?

J'ignorais totalement que Magic deviendrait un tel phénomène. Si je l'avais su, j'aurai accepté beaucoup plus de cartes ! Je me souviens avoir décliné, entre autres, le Seigneur de l'abîme et la Licorne nacrée. Cela m'a-t-il donné une plus grande visiblité ? Et bien, vous me dites que je suis une légende, donc je suppose que je dois répondre oui.



Nous avons lu dans la FAQ de votre site web que vous ne jouez pas à Magic. Avez-vous tout de même essayé d'y jouer une fois ou lu les règles ? Jusqu'où va votre connaissance du background de Magic, le Multivers ? (Par exemple, savez-vous ce qu'est un arpenteur, ou bien où se trouve Shiv ?)

Non, je n'ai jamais appris à jouer. Lorsque j'ai essayé, les gamins allaient beaucoup trop vite pour moi. J'ai effectivement lu le petit livret de règle, mais je n'en ai pas tiré grand chose. Pour ce que je peux en dire, Magic ressemble à un mélange entre la Bataille et le Go Fish (NdT : il s'agit d'un jeu proche du jeu de sept familles, mais utilisant un jeu de carte standard). Je sais ce qu'est un arpenteur car j'ai lu les livres qui faisaient intervenir mes illustrations pour le Seigneur de l'Atlantide, les Guerriers chats et l'Armure sacrée, mais c'est à peu près là que se situe la limite de mes connaissances en la matière.



Les cartes les plus récentes de Magic sont maintenant illustrées par des illustrations digitales (et Digital VS Traditionnel reste l'un des débat les plus houleux parmi les joueurs de Magic intéressés par les illustrations) Diriez-vous que l'utilisation d'outils informatiques est devenue incontournable pour les artistes de fantasy de nos jours ? Quelle est votre opinion personnelle sur cette évolution ?

Les illustrations digitales restent des illustrations digitales, rien de plus. Ça ne fait pas partie des Beaux-Arts. C'est une technique de conception. N'importe qui avec un bon sens du design et sachant se servir d'un ordinateur peut en faire autant. Scanner, glisser, déposer, ajouter des effets, et c'est fini. Regardez les cartes actuelles. Elles se ressemblent toutes, comme si elles étaient toutes faites par une seule et même personne. L'immense variété dans les styles artistiques était une raison importante du succès de Magic. On pouvait facilement distinguer Quinton Hoover de Drew Tucker. Pour moi, il n'y a pas de différence entre les illustrations digitales et les premières peintures à l'aérosol. Elles sont flashy, mais on s'en lasse vite. Comme dans un restaurant, on peut toujours vendre uniquement grâce au grésillement appétissant de la cuisson, mais si le steack n'a pas bon goût, on se sent arnaqué. C'est ce que je ressens vis-à-vis de la majorité des illustrations digitales qu'on peut voir aujourd'hui. C'est bon pour la publicité, ou tous les domaines où on veut obtenir l'impact d'un bon gros "WOW". Mais on devrait fournir plus de substance au collectionneur. Le collectionneur mérite un gros steack bien goûteux.



Le monde de l'illustrations de fantasy se résume souvent à de musculeux guerriers barbares brandissant des haches ensanglantées pour sauver des nymphettes elfiques à demi nues des griffes de vils monstres démoniaques. Pensez-vous que des artistes féminines soient à même d'introduire un peu plus de subtilité et de poésie dans ces univers remplis à ras-bord de testostérone ? Sont-elles la clé qui permettrait d'attirer plus de filles dans le monde essentiellement masculin de la Fantasy ? (Serait-il possible que dessiner toujours plus de licornes et de pégases soit réellement le seul moyen d'y parvenir ?)

Eh bien, tout d'abord, laissez-moi vous dire que les artistes féminines aussi peuvent faire des barbares couverts de sang. Mon Ærathi Berserker me vient à l'esprit. Quant à la subtilité et la poésie, ce sont des choses avec lesquelles on nait. Ce n'est pas l'exclusivité de la gente féminine. Soit on a la possibilité de l'apporter, soit on ne l'a pas. Cependant, je comprends ce que vous voulez dire, et oui, avoir plus d'artistes féminines pourrait rééquilibrer les choses. Toutefois, se contenter de confier le scénario du barbare et de la nymphette à des artistes féminines ne suffira pas à attirer plus de filles dans cet univers. Ce qui doit changer, c'est la nymphette elfique à demi nue. Ce qu'il faut, c'est la version féminine d'un personnage hors du commun, tout comme Conan est un personnage hors du commun destiné aux garçons. Ce qu'il faut, c'est des personnages féminins qui utilisent la magie, des héroïnes qui soient à la fois intelligentes et rusées tout en restant phsyiquement attirantes. Donnez leur les mêmes motivations de revanche, d'honneur et d'avidité. C'est juste l'approche de ces motivations qui est différente.



Quelles sont vos principales sources d'inspiration ? Y a-t-il des artistes en particulier qui ait influencé votre travail ?

La source principale doit être la nature, et les espèces naturelles. Les formes et les couleurs qu'on rencontre dans la nature sont particulièrement variées et véhiculent les émotions mieux que quoi que ce soit d'autre.

OK, parlons des artistes qui m'ont influencée maintenant. Voyons voir... il y en a quelques uns... Sir Lawrence Alma-Tade pour la représentation du marbre, sans aucun doute. Alphonse Mucha pour la grâce. Roy Krenkel pour l'action. Ça dépend de ce que j'essaie de transmettre à l'observateur. La liste s'allonge à l'infini...



Avez-vous déjà essayé d'autres moyens d'expression artistique (photographie, sculpture, écriture...) ?

Si j'avais un quelconque talent pour la sculpture, c'est ça que je ferais. Je suis également une bien piètre photographe. Je réalise des illustrations digitiales pour de nombreuses applications commerciales. Je n'ai jamais dit que l'illustration digitale était le Mal incarné, ni que je ne savais pas en faire. Elle doit simplement rester à sa place.




Quels sont vos prochains projets ? Avez-vous prévu de travailler de nouveau pour WotC un jour ?

J'ai tellement de projets sur tellement de feux... j'ai plusieurs commandes en cours, des jeux de tarot, des cartes de voeux, un tas de trucs. En ce qui concerne WotC, je relance régulièrement par mail l'actuel directeur artistique pour du travail, mais ils ne me recontactent jamais. Pas étonnant quand on voit le "look" qu'ils privilégient maintenant. Mes oeuvres n'y correspondent vraiment pas. Je serais partante pour faire d'autres illustrations de cartes Magic mais, à moins que mes fans ne se mettent à me réclamer, je ne vois pas comment ça pourrait arriver. Surtout quand ils font refaire mes cartes par de nouveaux artistes.



Melissa, merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous répondre. Nous vous souhaitons le meilleur pour l'avenir, et espérons revoir un jour des cartes Magic illustrées par vos soins.

Merci de m'avoir donné l'opportunité de rester en contact avec mes fans,
Melissa



La version anglaise pour les puristes :

Melissa, you were one of the very first Magic the Gathering illustrators, and many cards you worked on (such as the early Shivan Dragon or Nightmare) since then managed to achieve legendary status among players all around the world. How did you get to work for Wizards of the Coast? Did you ever have the chance to meet Richard Garfield in person?

Legendary? I didn't know that.

When I was just starting out, I sent query letters to every company that I thought could use my art. Wizards of the Coast was still Garfield Games at the time and Jesper was the Art Director. He called and told me that a new game was going to be done that my art would be wonderful in it. When they were ready to commission art he called.

Yes I have met Richard Garfield. Red socks and all. It was at one of the Gen-Cons in Milwaukee.



Back in the good old days of Alpha, did WotC have an accurate idea (if any) of what every illustration was supposed to look like? Were you given any guidelines, or were you totally free to draw characters and creatures the way you wanted?

When Magic first started, Jesper called each artist with a list of cards. No descriptions. We were totally free to come up with whatever the title suggested to us. Jesper knew that each artist would have a unique vision and that was encouraged. We did a sketch, faxed it in and he would say yes or no. The only guidelines we had were for the deadline and for size. Approximately 6 x 7 inches. It was a small scanner then.



Back then, did you expect the game to meet such a success and last for so long? Did working for MtG help giving more visibility to your art? Would you say it significantly boosted your career as an artist?

I had no idea that Magic would be the phenomenon that it has become. If I had, I would have taken many more cards! I remember that I turned down the Lord of the Pit and the Pearled Unicorn among others. Did it give me more visibility? Well, you tell me I'm a legend so I guess I'd have to say yes.



We read in the FAQ's on your website that you don't play MtG. Did you nevertheless give it a try or read the rules? How deep is your knowledge of Magic background, the Multiverse? (For instance, do you know what a planeswalker is or where Shiv is located?)

No, I never did learn it. When I tried, the kids were going way too fast for me to pick up. I did read the little rule book but didn't get much out of it. From what I can tell, Magic seems to be a combination of the card games "War" and "Go Fish". I know what a Planeswalker is because I read the book that used my Lord of Atlantis, Cat Warriors and Holy Armor images, but that's about as deep as my knowledge goes.



Most recent MtG cards are now illustrated with digital paintings (and digital VS traditional is still one of the hottest debate among art-oriented Magic players) Would you say the use of computer tools is now a requirement for a fantasy artist in this day and age? What is your personal opinion about this evolution?

Digital art is digital art and nothing more. It isn't fine art. It is design technique. Anyone with a good sense of design and who is computer savvy can do it. Scan, drag, drop, add effects, done. Look at the cards now. They all look the same, as though they were done by one person. The extreme variety of artistic styles was a huge reason for Magic's success. You could pick out Quinton Hoover from Drew Tucker with ease. For me there is no difference between digital art and the first airbrush paintings. They're flashy, but they get boring quickly. You can sell the sizzle, but if the steak doesn't taste good you feel ripped off. That's the way I feel about the vast majority of digital art out there. It's good for advertisements or anywhere you want that big hit of "WOW". But the collector should be given more substance. The collector deserves a great tasting steak.



Fantasy art is often all about body-builded barbarian warriors wielding blood-stained battleaxes and saving half-naked elvish bimbos from the fangs of evil demonic monsters. Do you think that female artists may be able to introduce more subtility and poetry in these testosterone-flooded universes? Are they key to attracting more girls in our mostly-male fantasy world? (Could drawing more unicorns and pegasi really be the only way to achieve this goal?)

Well, first let me say that female artists can also do blood-stained barbarians. My 'Arathi Berserker comes to mind. As for subtlety and poetry, that's something you're born with. It isn't the exclusive realm of women. You can either bring it or you can't. But I do understand what you're saying and yes, more female artists will alter the mix. However, simply having women artists "take" on the barbarian/bimbo scenario will not attract girls to the world. What needs to change is the half-naked elvish bimbo. What is needed is a woman's idea of an over the top female, just as Conan is over the top character for boys. What is needed is female characters who use magic, cunning and guile as well as being physically appealing. Give them the same motivators of revenge, honor and greed. It's just the approach to those motivators that's different.



What are your main sources of inspiration? Are there any painters that have particularly influenced your work?

The main source would have to be nature and natural forms. The colors and patterns in nature are so diverse and convey emotion like nothing else.

OK, on to influential artists. Let's see... There are quite a few... Sir Lawrence Alma-Tadema for marble technique, certainly. Alphonse Mucha for grace. Roy Krenkel for action. It depends upon what I'm trying to convey to the viewer. The list goes on and on...



Did you try other artistic means of expression (photography, sculpture, writing...)?

If I were any good at sculpture, I'd do that. I'm also a fairly poor photographer. I do digital art for many commercial applications. I never said digital art was evil and I never said I couldn't do it. It has it's place and this is it.


What are your next projects? Do you plan to work with WotC again sometime?

I have so many irons in so many fires... There are several commissions on the board, tarot card decks, greeting cards, lots of stuff. As to WotC, I email the current Art Director over there every now and then for work, but they never get back to me. Small wonder when you see the "look3 that they prefer now. My art doesn't really fit. I would be willing to do more Magic card art but unless the fans start asking for me I don't see that happening. Especially when they have my cards redone by new artists.



Melissa, thanks a lot for your time. We wish you the best and hope to see your art again on MtG cards!

Thank you for the opportunity to keep in touch with my fans,
Melissa



Plus de Melissa Benson sur son site : http://www.melissabenson.com/
Une interview de Melissa Benson réalisé pour le magazine le Duelist : http://www.melissabenson.com/duelist_interview.html

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 06/05/2013

8 Louanges

Miroir3xplusquetoi, le 17/05/2017

J'aime énormément son Nightmare et son Dragon Shivan, mais le reste de ses oeuvres est moins intéressant.

Je suis assez surpris de sa personnalité. Il semblerait qu'elle est une haine contre le dessin digital. Je pense qu'elle devrait y passer, compte tenu de son coup de pinceau qui est grossier. Ca lui permettrait de faire de beaux dessins car ce n'est pas avec quelques dessins réussis, que ca fait d'elle une artiste accompli.. Il faut qu'elle reste humble.

De plus, personne n'a dit que c'était une légende... Ce sont juste les cartes qui le sont...

Note : 3/10

lXdie, le 16/12/2009

Merci a vous Ô grand Dark Mogwaï (gàl) de vous être dérangés pour nous et pour assouvir nos connaissances en nous offrant une magnifigue intervew

Note : 10/10

Vangel, le 07/12/2009

Je n'ai jamais vraiment aimé ses illustrations et ce n'est pas une question d'époque: je suis toujours fan des dessins des débuts et vraiment stylées comme celles de Drew Tucker (le Dan Dan est toujours aussi superbe par exemple), Jesper Myrfors (Elves of Deep Shadows), Richard Thomas (Wall of Wonders) ou encore Quinton Hoover (Pixie Queen Raaaaaaahhh).
Je ne crois pas que Melissa Benson, Douglas Schuler, Mark Poole ou encore le grand Justin Hampton pour ne citer qu'eux aient vraiment transcendé le monde de l'illustration et encore moins celui de Magic avec leurs illustrations fades. Les autres que j'ai cités, si, avec leur style si particulier.
Une des grosses différences avec les illustrations de maintenant, c'est l'utilisation des fonds. A l'époque on ne dessinait jamais vraiment l'arrière plan, ou alors vaguement que ce soit pour des raisons de place ou de style. Maintenant les détails sont tellement minutieux qu'on a effectivement l'impression que les illustrations se ressemblent toutes.

Gegiagiagiagiagia, le 04/12/2009

Très chouette interview merci au Dark Mogwaï(GàL)qui me permet de rassasier un peu ma curiosité sur WorldWake dont WotC ne semble pas vouloir divulguer beaucoup de cartes...
Cependant, je ne suis pas du même avis qu'elle concernant les nouvelles illustrations. Car en parlant de steak, son Ærathi Berserker me parait un peu fade.. alors que quand je vois des nouvelles illustrations (certes peut-être faites essentiellement à la souris) certaines sont vraiment à tomber par terre..
Elle a beau dessiner très bien au bon vieux crayon, moi je préfère de loin les illustrations d'Aleksi Briclot qui est en plus capable de très bien dessiner sans ordinateur (il m'a dédicacé une de ses BD, le dessin est à couper le souffle!)

Cependant j'aime bien l'illustration du Cheval de cauchemar.

Merci encore pour cet article.

Thorgor, le 03/12/2009

Je suis assez d'accord avec toi, on sent une certaine aigreur dans ses propos à ce sujet, et en tout cas, c'est un point de vue très différent de celui d'Aleksi Briclot (forcément !)
Et puis, du sens de l'esthétique et de la technique, c'est aussi exactement ce qu'il faut pour faire de l'illustration traditionnelle. C'est juste que la technique n'est pas la même.
Cependant, j'ai trouvé ça étonnant (et sympa) qu'elle en parle sans langue de bois. Je m'attendais à ce qu'elle esquive la question.

Rincevent, le 03/12/2009

Je suis d'accord sur une partie de ce qu'elle dit sur les illustrations digitales mais elle y va un peu fort. Si les excès qu'elle décrit existent les nouveaux illustrateurs qui ont toujours travaillé par informatique (comme Aleksi Briclot) ont dépassé ça, leur travail a un vrai cachet personnel. ça me semble totalement faux de dire qu'il ne reste plus que de la technique.

J'imagine que les premiers à utiliser un pinceau au lieu des doigts sur le mur de la caverne ont du se faire critiquer...

Maintenant si ont pouvait avoir plus de style et moins d'esbroufe, je serai pour.

Thorgor, le 03/12/2009

C'était pas la peine d'aller si loin, tu avais la même liste ici
Hum... le Dark Mogwaï commence à se manifester en personne pour poster des articles... on sent que le 666ème topic de flood approche à grands pas...

Vagabond, le 03/12/2009

J'ai fait un tour par curiosité sur le gatherer afin de trouver les cartes qui ont été dessinées par Melissa Benson et voici le lien

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Partenaire Magic ATP

Kaladesh - Vert/bleu - Planeswalker Deck - Nissa - (en Français)

15.00 € 14.00 €

Token/Jeton - L'age de la destruction - Championne d'esprit

0.50 € 0.30 €

Tapis De Jeu Ultra Pro - Playmat - Iconic Masters - Sheoldred - Acc

20.00 € 18.00 €

Sondage

L'hiver arrive, comme disait l'autre. La solution au froid c'est :

Résultats
(déjà 129 votes)