Le combat Shadow/Ghryll

Articles
par shadow gate, le , 16910 consultations , 19

  Fun / Chroniques guerrières



Près d'un an s'était écoulé depuis la dernière visite de Shadow à l'arène de combat la plus célèbre du monde. Confortablement installé sur les tribunes de cette dernière et enveloppé dans une cape du désert largement déchirée et recouverte de poussière, il voulait absolument être des premiers à écailler les murs fraîchement rénovés.
Depuis un an il s'en souvenait : cet intense combat, le plus dur qu'il ai jamais mené et qui n'avait au final départagé personne. Un souvenir plus que mémorable qui s'était gravé dans son esprit, ineffaçable. Une première expérience sanghrabaire des plus excitantes.
Il était là aujourd'hui pour revoir ce cher ennemi et réitérer le fait, afin de voir si il avait lui-même progressé, puisqu’il savait pertinemment que c'était le cas de son adversaire.
L'entraînement spécial qu'il s'était infligé durant toute cette longue période avait marqué son corps, son esprit et l’avait pénétré jusqu'aux tréfonds de son âme : il se sentait prêt à dépasser ses limites et à montrer à cet adversaire qu'il respectait tant les nouvelles techniques qu'il s'était approprié.
Il avait promis qu'il reviendrait et il était là, maintenant, et il sentait irrémédiablement venir le moment de se dévoiler. Il savait par quel petit tour astucieux l'Exterminateur pénètrerait dans l'arène. Et afin de ne plus perdre de temps, il mit fin à son impatience en se dressant sur ses deux jambes au milieu du public, manquant de renverser ses voisins qui ne virent rien venir.
Il fit un leste bond jusqu'au milieu de l'arène, rejetant pendant celui-ci son manteau si abîmé par le voyage. Lorsqu'il atterrit ce fut le visage dur d'un jeune homme aux cheveux blanc qui fit face au public, il avait légèrement changé depuis la dernière fois mais les habitués de l'arène le reconnurent.

Il tenait à la main sa masamume, d'un gris pur et ouvragé, et son impatience laissant place à l'anxiété transforma la dureté de son visage en une mine mi-souriante mi-apeurée. Il avait tellement attendu ce moment que maintenant qu'il se retrouvait face à la situation, il craignait de décevoir son adversaire.
Chassant toutes ces fariboles de son esprit, il pointa son épée aussi belle que dangereuse vers le ciel d'asphalte et prononça d'une voix sèche mais ferme :


-Ghryll, l'Exterminateur : me feras tu l'honneur de ta présence ? Me feras tu l'honneur de combattre encore une fois?

L'apostrophe de Shadow résonna étrangement dans l'arène, malgré l'absence de caisse de résonance, l'édifice étant à ciel ouvert. Les quelques nuages qui paressaient furent agités d'un sursaut, et dérivèrent lentement pour converger au dessus du combattant. Finalement un visage se forma, aux contours flous et incertains, et la bouche s'anima, laissant s'échapper une voix grave et éraillée.

-Bien sûr...

Les nuages semblèrent s'étendre, en quelques secondes, sur tout le ciel, comme un raz-de-marée gigantesque et extrêmement rapide, et une pluie épaisse se mit à tomber. Shadow sourit, gardant son épée pointée vers le ciel, reconnaissant son adversaire dans ces perturbations climatiques. Puis il baissa, avec lenteur, son arme, pour viser un point devant lui. Une flaque assez large s'était formée, transpercée des gouttes régulières vomies par le ciel à présent noir.
Cette flaque se remplit, petit à petit, comme si des parois invisibles contenaient l'eau qui se déversait à cet endroit. Une silhouette trouble se dessina, sous la pluie toujours battante, jusqu'à ce que finalement le rythme des gouttes se ralentisse, ne laissant qu'un crachin trempant les tribunes non couvertes. L'eau ruissela alors sur la silhouette pointée par Shadow, dévoilant finalement leur support, une cape noire dont l'intérieur semblait constitué de ténèbres.
Avec un bruit de succion, Grhyll se souleva du sol, flottant quelques centimètres au-dessus de la boue, comme éteint, vide d'aura. L'eau s'écrasant sur le tissu faisait un bruit sourd et lancinant, avant de couler à terre rejoindre la mêlasse qui s'était formée.
Un temps indéfinissable s'écoula, les deux personnages immobiles, Shadow vibrant presque, Grhyll à priori absent.
Puis soudainement, la cape s'agita, et les deux bras se soulevèrent en même temps que le buste s'inclinait ; une vague d'eau s'arracha puissamment du sol, un torrent de boue haut de deux mètres fusa sur Shadow, qui ne prit pas même la peine de prendre une position de combat. Lorsque la lame liquide arriva sur lui, il fit effectuer un minuscule moulinet à son arme, qui déchiqueta l'attaque, dans une sorte d'explosion d'eau, des gerbes partout projetées.
Puis il se mit en posture ; la vague n'avait évidement été qu'une introduction, c'était maintenant l'Exterminateur qui fonçait sur lui, brillant d'une aura presque palpable. Des cascades de feu coulèrent des manches de Grhyll, fonçant vers Shadow, plus vite encore que le corps noir.

Agréablement surpris de retrouver l'Exterminateur d'une une si grande forme, Shadow le vit arriver à une allure plus qu'affolante à travers les gouttelettes d'eaux mélangées à la boue qui retombaient mollement au sol et sur le public dans des bruits plats et bref. Il eu juste le temps de reculer son corps sur le côté afin de laisser passer le non-être recouvert d'une cape sans entrer en contact avec lui, la cape en question le frôlant de justesse. Dans une rapidité détonante, Shadow fit demi tour afin de se retrouver dans le dos de son adversaire et pointa a nouveau son arme vers lui en balayant ses cheveux blanc et fins trempés de pluie de devant son visage. Sans attendre une seconde supplémentaire, il se cambra en avant alors que la rafale de vent provoquée par l'attaque de Ghryll s'écrasait violemment dans son dos, envoyant des gouttelettes d'eau à tout va. Shadow fit un bref et vif geste du bras et créa une petite vibration qui se répercuta jusque dans la masamume, la faisant vrombir. Une petite boule noire et brillante se forma au bout de l'épée et la recouvrit sur toute sa longueur, sinuant entre les gravures tel un épais liquide et s'arrêta juste à la garde de l'arme. Tout ceci se passa très vite et un bruit de succion se fit entendre lorsque la masamume fit exploser la croûte de mana noir qui s'était formée autour d'elle, laissant apparaître toute sa laideur originelle. Des myriades de gerçures et de canaux veineux abîmaient la surface autrefois si lisse de la lame ancestrale et elle ondulait étrangement comme si des colonies de vers se promenaient sous le métal. Sans perdre de temps, alors que Ghryll était toujours de dos et prit dans son gigantesque assaut vertical, Shadow coupa l'air en deux comme s’il voulait trancher un ennemi invisible de haut en bas et tout en bondissant, envoya deux lignes cursives d'énergies sur Ghryll qui se prolongeaient le long de la ligne d'attaque de la Masamume...

Dans un bruit de tissu frappé, Grhyll se retourna en l'air, en conservant sa vitesse, pour faire face aux deux lignes d'énergie qui lui fondaient dessus. Sa cape se tordit alors, in extremis, s'aplatit, comme un torchon pressé par une ménagère, frôlée par les ondes, qui se perdirent plus loin, découpant quelques tribunes et spectateurs au passage, avant de se dissiper totalement. L'Exterminateur adopta de nouveau sa forme initiale, cette fois-ci parfaitement dirigé vers son adversaire.
Il tendit à nouveau les manches et des geysers de mana pur, un mana doré et éclatant de mana, s'en déversèrent, bouillonnant furieusement, en direction de Shadow. Arrivés à la moitié du chemin, les deux rayons éclatèrent en une kyrielle de minuscules lianes qui tourbillonnèrent autour de leur cible avant de s'abattre sur elle.

Shadow voyant ces lianes d'un blanc pur et brûlant foncer a grande vitesse sur lui comprit qu'il n'avait pas le temps de retourner au sol assez rapidement pour éviter l'inévitable contact qui le mettrait en piteux état. Plutôt que de tenter d'esquiver, ce qui aurait été trop périlleux et dangereux même pour quelqu'un d'aussi habile que lui, Shadow tendit sa lame vers le bas et attendant que les lianes arrivant dans son dos soient à porter, il dévissa une attaque en vrille à la vitesse de l'éclair, tourbillonnant aussi vite que possible. Les lianes venant de derrière furent tranchées par la masamume et Shadow sentit le roussi pendant quelques secondes. Finalement, l'attaque ne serait plus que frontale mais il avait perdu un temps considérable à s'occuper des lianes arrières et il n'avait plus le temps de faire de même avec celles arrivant par devant et sur les côtés. Plutôt que de risquer sa vie en tentant le coup, il plaqua ses bras en croix devant son visage et reçut de plein fouet les lianes venant de tous les côtés restant. Il disparut dans une explosion thermique semblable à celle d'une petite bombe et un nuage de fumée âcre retomba sur les tribunes, noyant le public dans des émanations de carbone et de souffre qui en firent étouffer plus d'un (le risque d'être spectateur est grand). Shadow toujours en position de défense atterrit violemment sur le sol dans une projection de sable impressionnante. Il fumait un peu mais se releva sans trop de mal pour le plus grand plaisir de la foule. Ce qui aurait dû servir d'yeux à Ghryll se tourna vers lui, le capuchon flottant au vent. La pluie s'abattant toujours finement sur l'arène transformait le sable en gadoue gluante. Shadow se releva de cet amalgame visqueux et s'épousseta promptement avant de faire un signe de la main à Ghryll, un coucou comme on dit. Puis avec un claquement de doigt, il disparut dans une rupture de mana noir qui l'engloba totalement avant de se refermer. Celle-ci se rouvrit sur le flanc de Ghryll et Shadow en jaillit, l'épée en avant. Ghryll évita sans mal mais avant qu'il ne puisse contre-attaquer, Shadow avait déjà disparut à nouveau et réapparaissait juste au dessus de lui, envoyant un immense cop de pied à la "tête" de l'Exterminateur...

Alors que le pied s'approchait de l'arrière de la capuche, la cape fut agitée d'un frisson et, dans une torsion du haut vers le bas, passa à l'état de chiffon avant de revenir à une forme normale, cette fois dirigée vers l'attaque. La pointe du pied, brillante de magie, arriva au niveau de l'ouverture, mais Grhyll renversa la tête en arrière. Trop lentement. Le pied pénétra dans l'antre de noirceur abritant ce qui aurait dû être la tête de l'Exterminateur. Il y eut un instant de flottement, Shadow Gate sentit que son membre s'était enfoncé dans une sorte de vase visqueuse, gluante. Il resta encore un peu immobile, constatant l'absence apparente de réaction de son adversaire, puis, alors qu'il commençait à songer à une poursuite pour son attaque, une sorte de contre-attaque eut enfin lieu ; de la capuche se déversa un jet épais, très large, très long, de mana noir bouillonnant, sur un cône de plusieurs mètres d'ouverture, et l'Exterminateur fut projeté vers le bas par la force de cette éructions. De ses manches et du bas de son vêtement sortirent pareils torrents, le secouant dans tous les sens, envoyant partout dans l'arène le terrible liquide. Dans tous les coins, des traces de brûlures et de corrosion apparurent, les spectateurs n'ayant pas de magie fuirent en courant, souvent touchés dans le dos, les autres se protégèrent tant bien que mal par des boucliers.
La silhouette malmenée de Grhyll finit à terre, tourbillonnant toujours sous la force de ses projections. Finalement la tempête se calma, en même temps que la pluie qui cessa, après un bref regain.
La cape de l'Exterminateur s'immobilisa finalement, toujours légèrement agitée par quelques soubresauts, chaque fois accompagnés de petits vomissements de mana qui s'écoulaient sur le sol. Le bout de tissu se releva, lentement.


-... perte de contrôle...

Visiblement choqué par ce qui venait de se passer, et la jambe fumante dû au contact avec le mana, Shadow redescendit à terre et atterrit sans un bruit sur le sable crissant, encore boueux. Les gens brûlés hurlaient et se tordaient de douleur dans les coins tandis que les moins chanceux dont la peau avait directement été touchée par le liquide mouraient en agonisant, la partie de leur corps touchée se désintégrant lentement en une poussière fine qui se mêlait au sable. Shadow était vraiment impressionné par la puissance de cet "composition" dont il ignorait totalement le fonctionnement. Il était aussi inquiet pour Ghryll qui flottait toujours au dessus du sol sans rien dire. Il s'approcha de lui (pas trop quand même) et planta son épée dans le sol, tout le mana noir qui s'était écoulé dessus la transformant en émanation purulente disparut et la lame retrouva toute sa splendeur trompeuse. Shadow s'agenouilla et prit un peu de sable dans les mains. Calmement, il le lâcha au vent avant de demander :

-Tout va bien Ghryll?

La cape bougea à peine.

-Ca va... ca va. Pas de mal, ne t'inquiète pas... Jamais de mal de toutes façons. Juste une réaction un peu bizarre avec cette forme... euh... corporelle n'est pas le mot... Avec cette forme. Cette cape est de mana pure. Tu as certainement touché un centre névralgique de source de magie. Que ça n'empêche rien !

Shadow était déjà en position de combat, ayant prévu que Grhyll reprendrait le combat de façon abrupte dès sa deuxième phrase. L'Exterminateur pointa ses manches vers l'autre, et le sol gronda. La terre sembla vouloir s'arracher entre les deux combattants, puis elle éclata en plusieurs milliers de minuscules aiguilles qui fusèrent vers Shadow, une nuée dense de bâtonnets pointus couleur de terre, formés de boue séchée aussitôt extraite du sol. Leur taille extrême compensait leur fragilité ; leur extrémité taillée était presque de dimension moléculaire.

Son adversaire trop près pour se défendre ou fuir, l'impact allait être immédiat et trop douloureux pour poursuivre le combat après l'avoir subit. Dans un élan d'espoir, alors que les cônes arrivaient à toute vitesse vers lui, Shadow fit apparaître une cassure de mana noir juste derrière lui et s'engouffra en retirant la masamume du sol. Des dizaines de cônes pénétrèrent dans la cassure avant qu'elle ne se referme et une autre se rouvrit deux mètres plus loin dans une explosion de fumée et Shadow en fut éjecté violemment contre le sol. Les cônes l'avaient apparemment percuté pendant le transfert. Shadow prit appui sur la masamume pour se relever. C'est là que Ghryll constata les deux étuis en cuir vermoulu accrochés à la ceinture de son adversaire, juste dans son dos. Shadow retira l'épée du sol et souffla. Il passa sa main sur son bras droit qui saignait abondemment au niveau du coude : l'un des pics avaient dû le toucher à cet endroit avant que la cassure ne se rouvre. Il se redressa et pointa a nouveau sa masamume vers Ghryll, celle-ci commençait à nouveau à se boursoufler. Le maître de Kantor déclara d'une voix cassée mais sûre :


-Effectivement, tu te remets vite! Je t'avais dit que j'avais de nouvelles techniques, il est temps que je te les montre, je crois...

Shadow leva la masamume en l'air et l'envoya brutalement au sol. Elle s'y enfonça jusqu'à la garde dans un bruit crissant. Son propriétaire pointa sa main droite vers elle et son corps fut prit de violents tremblements. Ses yeux se colorèrent en noir de jais et il envoya une décharge de mana noire si importante dans la garde de l'épée que le choc fit trembler les murs déjà abîmés de l'arène. Autour de l'épée qui s'était figée au sol commençaient à s'étendre des oraisons noires et mauves, et une vague coulante commença à s'écouler tout autour de l'arme, recouvrant tous les objets inanimés qu'elle rencontrait : sol, mur, pylônes. Tout devint noir, chaque détail remuait sinueusement. La chaleur déjà atroce se mit encore à augmenter tandis que la pluie recommençait à tomber sur l'arène. Des déjections acides sortait des pores qui suaient partout, dans les coins de l'arène. Sans que Ghryll aie le temps de poser la question, Shadow y répondit.

-Lors de notre premier combat j'ai vu que tu tirais une bonne partie de ta puissance du mana pur qui te compose. Cet univers spectral et atroce rappelle les terribles affres de la maison de Kenrin. C'est un lieu profondément imbibé de magie ancestrale où le mana a une forte difficulté à être utilisé et encore plus à agir.

Ayant finit son explication, Shadow ouvrit les deux sacoches accrochée à sa ceinture et en sortit deux Katars qu'il enfila à ses poignets. Il ne pouvait pas utiliser la masamume dans cet environnement vu qu'elle était figée dans le sol. Les téléportations à travers les fissures de mana noir allaient être quasiment impossible dans cet environnement, il faudrait donc être particulièrement attentif. Shadow croisa ses deux armes et fonça sur Ghryll à une vitesse extraordinaire tout en balayant de droite à gauche dans des mouvements rapides les deux armes qui juchaient ses poignets...

Dès le début de la transformation, la cape s'affaissa légèrement, de manière presque imperceptible, sans que la silhouette ne bouge. Mais ensuite, avec lenteur, la taille de Grhyll diminua, jusqu'à n'atteindre plus que le mètre et demi, tandis que le néant de la capuche laissait place à une vague forme humaine encore plongée dans l'obscurité.
Shadow arriva au niveau de son adversaire, et sa première lame déchira l'air au niveau de la tête de Grhyll, qui se baissa rapidement. Il se projeta aussitôt sur la droite pour éviter un second coup, et bloqué un troisième qui arrivait latéralement. Shadow fit une pause infime ; l'Exterminateur avait bloqué son coup avec la main gauche, et, de fait, de la manche dépassait un petit poing humain. Étonné, il dévia de justesse un coup de poing dirigé sur son ventre, puis se reprit, et envoya une avalanche d'attaques sur Grhyll. La petite cape se tordit dans tous les sens, évitant les coups, se pliant dans des postures presque inhumaines, bondissant, se tordant en l'air pour continuer ses esquives, avant de réattérir souplement et de se pousser pour ne pas se faire toucher. Il bloqua un autre coup et envoya son pied dans le tibia de l'autre, qui du mollet arrêta le membre avant de faire fondre à nouveau un Katar sur Grhyll. Ce dernier pour se protéger recula la tête en arrière, et sa capuche tomba, découvrant un visage juvénile d'à peine une dizaine d'années, l'air concentré, de la sueur ruisselant sur la peau blanches, les cheveux collés sur ses joues et son front. Shadow marqua à nouveau un temps d'arrêt, et Grhyll se mit à terre et entama un mouvement rotatif pour défoncer les chevilles de son adversaire, qui sauta au dernier instant pour asséner son pied dans le dos du gamin qui roula à terre.
L'Exterminateur se rétablit, et les deux combattants se regardèrent dans les yeux, une lueur de questionnement dans le regard de Shadow, une de détermination dans celui de Grhyll, qui haletait, sa petite poitrine se soulevant à intervalle régulier.


-Ma précédente forme n'était que... de mana. J'ai dû en adopter une autre, qui ne nécessiterait pas l'utilisation de cette magie.

Son dernier mot à peine achevé, il courut vers la poignée de la masamume qui dépassait du sol, dans le but de l'arracher, mais Shadow s'interposa, entamant de nouvelles passes au corps à corps, aucun des adversaires n'arrivant à prendre l'avantage ; la petite taille de Grhyll lui permettait de mieux esquiver les redoutables attaques de Shadow, et celui-ci bloquait sans mal les faibles coups de l'enfant.
Tout en continuant de se contorsionner, l'Exterminateur tentait de s'approcher de sa cible, mais Shadow ne le laissait pas faire, s'interposant toujours entre les deux.

Shadow enchaînait coup et défense avec une vitesse hors norme, vitesse qu'arrivait tant bien que mal à suivre Ghryll mais qu'il esquivait grâce à sa taille gênante pour le maître de Kantor. Ghryll avait peut être l'air d'un enfant, mais il avait compris depuis le début que l'environnement hostile dans lequel il se trouvait était entièrement dû a l'action de la masamume figée dans le sol. Bien qu’avec difficulté, l'Exterminateur à l’apparence d'enfant arrivait tout de même à s’en approcher, millimètres par millimètres.


-Tu es tenace...même en enfant!

Grogna Shadow tout en continuant à faire pleuvoir coups de pied et coups de katar sur le corps enfantin de Ghryll. Tout d'un coup il eut une idée afin de mettre son adversaire à mal si cela marchait. Shadow pensa à faire apparaître une brèche de mana noir pour y pousser Ghryll à l'intérieur. Les perturbations magiques provoquées par l'environnement de la maison de Kenrin le déchiquetteraient abondamment avant de le recracher plus loin. De quoi tuer n'importe qui (n'importe qui aurait été simplement et purement désintégré) mais Shadow pensait que quoi qu'il arrive, Ghryll se retrouverait dans la sphère spectrale et si ce dernier parvenait a arracher la masamume du sol, Shadow perdrait le combat car il avait placé toute son énergie dedans lors de l'apparition de l'environnement anti-mana et elle lui en dispensait au fur et à mesure de ses mouvements. Autrement dit, si l'épée était retirée, ce serait la fin du combat pour Shadow (en plus d'être dangereux pour sa survie). En désespoir de cause, Shadow fit apparaître une cassure de mana noir et tenta de placer un coup dans la nuque de "l'enfant " pour le faire trébucher dedans...

Grhyll sentit une exhalaison magique se répandre dans son dos, et, avant d'avoir pu réagir, vit le coup de Shadow fondre sur lui. Il se jeta sur le côté en plaçant son avant-bras en défense. La violence du coup le fit légèrement reculer, ses pieds crissant sur ce qui restait du sable. Il voulut reprendre son équilibre mais Shadow lui envoya un coup de pied dans l'estomac. L'Exterminateur le reçut avec les mains mais fut tout de même désarçonné par la force mise dedans, comme un dernier espoir ; il fut légèrement soulevé de terre, et réatterit un pied dans la faille. Il se jeta aussitôt sur le côté, trop vite pour être intercepté. Il roula à terre, puis s'arrêta, en position de chat, prêt à bondir pour attaquer.
Comme rien ne se passait, il se releva. Il n'avait plus de pied droit. Son corps se tenait de l'exacte façon qu'il aurait eu s'il avait encore été entier. Mais la cheville était complètement explosée, des tendons, des muscles déchiquetés, de la peau, formaient un entrelacs immonde et organique. Du sang en giclait régulièrement, se mêlant au sol répugnant. Le visage de Grhyll n'avait pas changé d'expression, il était seulement devenu plus blanc. Ses traits étaient totalement vides. Il paraissait comme mort, dénué du moindre sentiment.
Puis il leva sa jambe atrophiée, perpendiculairement à son corps. Dans un feu d'artifice 100% bio, des masses incroyables de chair, de muscles, de nerfs, de veines, partirent en direction de Shadow, un fleuve putride haut et large de plus de deux mètres.

Les yeux de Shadow s'écarquillèrent tandis qu'il voyait arriver le flot vers lui. Sans un seul geste, il reçut sur lui les premières exhalaisons qui lui rongèrent les vêtements, sans broncher alors que son bras saignait d'avoir été en contact avec une des gerbes envoyées par Ghryll à l'instant. Le gros du flot arriva alors tel une vague déferlante et au moment où elle allait le submerger, le sol noir et brumeux aux pieds de Shadow se déforma et s'englua comme une sorte de vase opaque et gluante. D'un coup, alors que le flot putride n'était plus qu'à deux pas de rentrer en contact avec lui, Shadow leva sa main où perlaient des gouttes de sang vers le ciel et le sol devant lui se leva de même, suivant son mouvement. Un mur d'un noir de jais, sinueux et glauque se dressa devant Shadow et fut percuté par la vague jusqu'à ce que celle-ci disparaisse au sol. Ce dernier l'aspira goulûment dans un bruit de succion spongieux. Le mur d'ombre se désintégra en un liquide visqueux qui retomba au sol dans un "floc" des plus désagréables. Le bras gauche en sang, Shadow s'approcha a petits pas de Ghryll, dont la jambe ne ressemblait plus qu'a un tendon ensanglanté et le regard à moitié perdu dans le vague, il commença a balancer son bras valide de haut en bas. A chacun de ses mouvements, des pics de noirceurs sortaient du sol avec une rapidité déconcertante avant de rentrer dans celui-ci avec la même célérité. Ces véritables stalagmites acérées se rapprochant plus de Ghryll que Shadow ne s'approchait de lui...

Grhyll baissa lentement les yeux pour voir les pointes arriver à grande vitesse sur lui. Une réaction se dessina au dernier instant sur son visage, mais c'était trop tard ; le premier pic lui traversa le pied et les suivant pénétrèrent partout dans son corps d'enfant, le transperçant de part en part, et la silhouette désarticulée fut à nouveau soulevée de terre. L'impact l'ayant fait reculer, elle fut traînée sur un mètre par les pointes mortelles, des cascades de sang s'échappant par toutes les déchirures qui la parsemaient.
Il finit sa course allongé par terre, mais il ne resta pas longtemps sans bouger ; prenant appui sur un bras, il se releva à une vitesse surprenante. Sa peau entière était recouverte de liquide écarlate, son torse même n'était plus qu'un gruyère sanglant. À travers le film rouge, un sourire se dessina. Un bruit continu de chute d'eau provenait de cette blessure géante.
Grhyll plia sa dernière jambe, aussi trouée que le reste, et se projeta en tourbillonant sur Shadow. La vitesse de sa rotation entraîna avec lui toute la matière qui formait le sol, et l'Exterminateur plaça en avant ses mains qui s'étaient aplaties et aiguisées. C'était un tube mené par une pointe qui fondait sur son adversaire.

Shadow à moitié assommé par l'effort et la perte de sang que lui occasionnait la blessure à son bras ouvrit simplement des yeux d'étonnement en voyant arriver ce corps déchiqueté tel une pointe vers lui. Afin de l'éviter, il plongea sur le côté mais le corps ensanglanté fut trop rapide et transperça le maître de Kantor en plein dans les côtes. Un jet de sang éclaboussa le sol lorsque Ghryll (ou ce qu'il en restait) ressortit de l'autre côté. Shadow tomba au sol et roula sur le côté. Un cratère ensanglanté envoyant des filets de sang avait remplacé son flanc droit sur près de dix centimètres. Sa veste écrue était à présent d'un rouge écarlate. Shadow atterrit sur le dos et regarda le ciel gris qui envoyait des gouttes de pluies toujours plus froides. La respiration haletante, il leva encore une fois la main pour faire sortir du sol une série de pics à l'endroit où il estimait que l'exterminateur s'était arrêté...

Grhyll s'étala à terre après son piqué sur Shadow, et avant qu'il n'ai pu esquisser un geste pour se relever, une grille de pointes acérées surgit du sol, transperçant sa tête et un peu de son cou, les seules parties auparavant encore intacte de son corps. Les piques rentrèrent, et le corps de l'enfant resta un moment sans bouger, puis s'effondra. Il resta quelques secondes face contre terre, avant de se relever, avec beaucoup de lenteur, le corps en charpie, maintenu par magie en l'état.


-En effet... Tu t'es énormément amélioré... Tu m'aurais sans doute tué si j'avais été le mortel que j'ai incarné pour ce combat. Mon corps est en piteux état. Tu en es où ?

Shadow Gate ne retournant même pas sa tête vers Ghryll pour lui parler tant les tempes lui battaient répondit à son adversaire d'une voix haletante et entrecoupée de soufflements d'épuisement :

-Où j'en suis ? hé bien...disons que je suis en piteux état...

Shadow leva sa main valide couverte de sang et la masamume ressortit du sol où elle s'était enfoncée pour retomber sur le sable boueux et noir qui l'entourant dans un bruit de tintement. Toutes les brumes noires et ondulantes disparurent dans un souffle de vent qui était tout sauf naturel, révélant l'arène telle qu'elle était avant la mise en place de tout cela. Shadow reporta la main sur les restes de son flanc qui dégoulinait de fluide sanguin rouge foncé, presque noir. Cela formait déjà une belle petite flaque à ses côtés... Il ferma les yeux avant de déclarer :

-Tu n'as pas démérité... encore plus incroyable que la dernière fois... sans l'épée dans le sol, tu vas pouvoir retrouver ta forme magique, ne t'inquiète pas...

De fait, ce qui restait du corps d'enfant disparut peu à peu dans une fumée noire qui s'épaissit pour finalement prendre la consistance du tissu. La cape se reconstitua ainsi, autour du cadavre debout. Les deux manches se soulevèrent vers la tête pour renverser la capuche, découvrant la tête d'un adolescent charmeur d'une quinzaine d'années. Grhyll s'avança vers Shadow Gate.

-Tu as bien plus de mérite que tu ne le crois... Je n'utilise le mana que par distraction, je n'ai pas besoin de source de magie, depuis Serra... je crois que tu connais déjà une partie de mon histoire. Tu es un très grand combattant, Shadow ! Je n'ai pas combattu assez de personnes pour te qualifier de meilleur, mais parmi ceux que j'ai vu, je crois que tu prétends au titre. Il ne peut pas y avoir de réelle victoire contre un immortel, ni de défaite, aussi tu peux considérer avoir gagner.

Une main fine mais masculine sortit d'une manche, se tendit vers Shadow, paume dirigée en bas. Un halo blanc entoura Shadow, régénérant sa blessure. Puis la main d'Exterminateur se tourna, de manière à ce que son ancien adversaire puisse la saisir pour se relever.

Shadow saisit la main de son adversaire et se releva en titubant, encore patraque, la silhouette encapuchonnée, bien qu'ayant dévoilé un visage humain, était toujours aussi impressionnante. A travers le tissu déchiré de son manteau, n'apparaissait plus que la peau du flanc nouvellement refermé, comme-ci que rien ne l'avait jamais traversé. Shadow regarda bien dans les yeux son adversaire, ils étaient si vagues et profonds qu'il avait l'impression qu'il allait tomber dedans. Le maître de Kantor ne savait quoi dire. La seule chose qui lui vint à l'esprit fut peut être la moins réfléchie mais la plus sincère.


-Merci...

Les autres combattants continuaient à se battre avec acharnement sans porter la moindre attention à Ghryll ou à son ancien adversaire, pourtant Shadow sentait le regard du public attiré vers eux. Il se baissa pour ramasser la masamume et passa la main sur la lame afin d'en enlever toute la poussière et le sable qui la recouvrait. Il la rangea dans son étui qu'il accrocha à sa ceinture. Sans dire un mot, alors que Ghryll suivait du regard chacun de ses mouvements, il prit la direction de la sortie de l'arène. Avant de franchir la porte, il se retourna vers l'exterminateur qui n'avait pas bougé depuis qu'il l'avait aidé à se relever. Shadow baissa simplement la tête, humblement, ce qui représentait sa manière de saluer une dernière fois son adversaire. Il ne ressortait pas sous un tonnerre d'applaudissement, mais l'émotion était encore plus forte qu'escomptée...

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

19 Louanges

shadow gate
Le 05/01/2006

Non je n'en fais plus non plus de l'expression écrite... depuis 2 ans! Ca me manque un peu, maintenant c'est que "dissert! dissert! com' de texte! dissert! analyse détaillée! dissert"

Exterminateur
Le 26/12/2005

sum 41 => Euuh je fais plus vraiment d'expression écrite, et je crois que Shadow non plus ^^'

Et sinon encore merci aux posteurs de comments

Ouah ce texte nous tiens en haleine.
Je n'aurait jamais crut qu'un combat puissent durer aussi longtemps.
Bravo!

Note : 10/10

sithrange
Le 27/07/2005

Et en plus il rentre sur les chroniques guerrières, mais il a été un petit peu retravaillé, en fait c'est dément..............

sithrange
Le 23/07/2005

Bon bien sur j'etait la lors du combat moi donc evidement je conaissait deja mais je crois qu'il avait été endommagé non, en tout cas je me suis permi de le relire et c'est tout simplement sublime, bravo a vous deux

Note : 10/10

sum 41
Le 09/06/2005

exellent!!!!!!!!!tu as un talent d'écivain je t'assure!!!!!!mais j'ai une question assez stupide (etje me douteede la reponse mais on c'est jamais,peu etre a tu un prof pas sympa!):est tu bon en éxperssions écrites.????

Note : 10/10

Nhoj
Le 01/05/2005

Je ne peut malheuresement rien apporter de nouveau, mais j'aimerais quand même donner mon avis, franchement c'est super je me suis tout de suite pris dans l'histoire, bravo.

bosh
Le 24/04/2005

trés bien ton histoire le fait d'écrire a deux ne dois pas être facile alors si en plus l'histoire est super 10/10 dommage que ce soit un peu court

Note : 10/10

shadow gate
Le 25/02/2005

Content que ça t'ai tant plus (à quand les smileys dans les messages???? GRRRRRR)

Pour répondre à ta question, c'est parceque ce texte est tiré d'un topic du forum de la SMF et que d'autres utilisateurs jouaient au même jeu en même temps!

Bien sur, comme on jugeait que notre combat sortait de l'ordinaire par sa qualité (moi me lancer des fleurs? lol) on l'a mit sur le site : voili voilou^^

darkreveur
Le 24/02/2005

Magnifique, vraiment, je le jure
le combat est épique et tiens super longtemps en haleine
il faut noter la rapidité avec laquelle l'histoire s'écoule (surtout si on regarde la longueur du texte). j'ai rarement vu de combat aussi long (et pourtant je bouquine bcp) et aussi bien mené

j'aime la façon dont on se fiche des spectateurs

Mais un point me chiffonne (je vous rassure, il est vraiment tout petit, un détail de rien du tout mais je suis pinailleur) à la fin du combat, si j'ai bien compris, on voit d'autres combat se dérouler, mais comment le pourraient-ils avec tout ce qui s'est passer dans l'arêne ?

Note : 9/10

elfelaboureurdame999
Le 15/02/2005

Waouh !! Un remake du combat mythique entre Shadow er Exter ça dès que je l'ai vu, je l'ai lu.

C'et admirablemnt bien écrit je trouve et ... franchement c'est magnifique bravo à vous 2 (Shadox, Exter)

Note : 10/10

DarkAdi
Le 11/02/2005

Ah bah vous l'avez quand même posté sur le site !

Très joli, un combat de "bonne qualité", digne de ce que j'ai toujours attendu de cette bonne vieille arène (et de Grhyll et Shadow Gate tant que j'y suis)

shadow gate
Le 08/02/2005

C'est vrai que c'est pas facile, surtout quand on le fait avec quelqun qui a un niveau littéraire comme Exter, il a dû faire ça naturellement! Moi j'ai fais beaucoup d'efforts pour tenter d'approcher son niveau (enfin pas trop quand même, je suis assez bon pour ce qui est d'écrire avec style, et pas assez modeste pour le cacher ^^) puis ensuite en reliant le tout, il a suffit de corriger les quelques répétitions et erreurs et ça marche...

Arwen
Le 08/02/2005

ah ben désolée Shadow...

je mettrais bien en deuxième 10/10 mais ça se fait pas...lol

mais comment avez vous fait pour harmoniser tout ça, parce que c'est pas évident d'écrire a 2...

Exterminateur
Le 07/02/2005

Erf mais non dis pas ça Shadow, je suis désolé :( J'avais dit pourtant à Ylloh qu'on l'avait fait à deux, je vais lui demander à ce que ce soit ton nom qui soit en dessous puisque moi j'en ai déjà d'autres.

shadow gate
Le 06/02/2005

bah y a pas que de Ghryll hein, la moitié est de moi... enfin c'est vrai que les passages les mieux fait sont d lui, sans doutes...

Arwen
Le 06/02/2005

ben moi, je mets 10. c'est encore une superbe narration ce Grhyll! avec les détails sanglants et le combat super détaillé! même si je ne suis jamais allée dans l'aréna, j'ai adoré!

bravo!

Note : 10/10

Unhappy
Le 25/01/2005

Et bah voilà c'est sympa de l'avoir sur le site en entier.
Comme ça pas besoin de galérer à chercher dans le topic !
Euh, je sais pas ce qu'il faut noter : le combat, ou le texte ?

Tiens ça me donne une idée il faudrait pouvoir noter les combats dans la SMF Arena !!!!!!!!!! Lol non je déconne ça serait encore sujet de baston ( vous vous rendez compte des bastons à cause de bastons ! On en finirait plus... ).

shadow gate
Le 24/01/2005

Haha mais le voilà^^ je ne note pas ,je mettrai 10 lol, non pas que je sois prétentieux à ce poit mais j'ai vraiment adoré faire ce combat avec Exter et je pense qu'il servirait parfaitement d'exemple de ce qu'on peut faire sur la SMF Arena si on s'y prend bien!

Merci d'avoir mit ce combat sur le site, j'en suis très honoré!

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Aalya I et II

 Articles

La Chute de Zurak

 Articles

Editions

 Articles

Sondage

Qui va remporter le combat final sur Ravnica ?

Résultats
(déjà 167 votes)