De l'Or ! Encore ! - Magic the Gathering


De l'Or ! Encore !

Funcards



Vanillax, le , 258 consultations , 1

Attention, red la visualisation de cette funcard vous sera facturée 1 écu par visite, et nous ne rendons pas la monnaie. Vous étes prévenu ! . . . L'avarice est ridicule. Molière le montre en met...

  Realcard pure / Légende / Littérature

Cet élément fait partie du Funcards Contest : [FCC] Brûlons les planches !

Attention, cette personne a oublié de mettre qu'elle participait au FCC. Il connaîtra une pénalité de 20$MF sous peine d'ablation d'un appendice La tête est un appendice la visualisation de cette funcard vous sera facturée 1 écu par visite, et nous ne rendons pas la monnaie. Vous étes prévenu !
.
.
.
L'avarice est ridicule. Molière le montre en mettant en scène Harpagon, personnage avare de la pièce éponyme, ne cédant rien et prenant tout. Sa jalousie le consume, et il ne voit que ce qu'il n'a pas en comparaison des autres. Pour lui, l'or est une raison de vivre. Peut-être cela suffira-t-il, avec une jouissance des richesses ?

Plutôt conçu pour des parties multijoueurs, l'Avare se montrera jaloux de touts les biens immobiliers que les autres joueurs (oui, oui, même ses alliés) auront. Il sera rendu vert d'avidité en voyant que tous les autres gardent vicieusement leurs cartes en mains. Donc il va chercher le réconfort en faisant montre de sa fortune colossale.

Pour la carte en elle-même, elle vous permet générer beaucoup de trésors en punissant des adversaires ayant générer des ressources plus vite. La couleur qui sied aux avides banquiers d'Orzhov me semble cohérente avec lui, tout en permettant de jouer des cartes sympathiques avec lui comme des effets de taxes façon Dime étouffante.
Sinon, bah un avare a plein d'argent (ou pas), mais ne le dépense pas. Lui vivant, personne ne touchera à son Or ! Donc il vous empêche de sacrifier ses trésors. Pour en profiter, il va falloir improviser !

L'illustration est un montage utilisant un personnage emblématique de la série de bande-dessinées De Capes et de Crocs illustrée par Jean-Luc Masbou. Elle est très inspirée du monde du théâtre et dont Cénile Spilorcio, le personnage illustré, représente l'archétype de l'avare, aux côtés de d'autres classique dont un valet rusé, un amoureux transi et des gentilshommes de fortunes. Ce riche armateur est introduit dès le premier tome, très malheureux, parce que son fils lui a été kidnappé, oui, mais surtout parce que ses ravisseurs exigent 500 écus !

En parlant d'écus, avez-vous remarqué à quel point il lorgne sur le symbole d'extension ?

Le texte d'ambiance est issu de la pièce de Molière, acte I, scène 3.

Dans l'attente de vos commentaires et de voir vos créations !

Edité 2 fois, dernière édition par Drark Onogard le 22/07/2019

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  0

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0


Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

1 Louange(s) chantée(s) en coeur



Drark Onogard
Le 22/07/2019

Alors, quelques défauts, à savoir la police d'écriture qui n'est pas la bonne, l'absence des guillemets sur la capacité (qui peut être simplifiée selon l'exemple du Dragon insatiable), et le fait que préciser « que vous contrôlez » est un peu de l'overkill à ce niveau-là... Si on utilise la formulation du dragon, cela permet de mettre autre chose que « Répétez ce processus », qui n'est certes pas vraiment laid, mais a le fâcheux défaut de créer une boucle... Enfin, c'est amusant de comparer nos deux cartes puisqu'elles décrivent le même personnage ; et je trouve que la tienne, un peu plus complexe, n'en reste pas moins meilleure.

Originalité : 8/10 Qualité : 7/10 Fun : 9/10

Partage l'ami !

     

Bravo l'artiste :

Originalité :  

Qualité :  

Fun :  

Note :  

Tu aimeras aussi...

Hic sunt leones

 Funcards

Le retour de Tom

 Funcards

Gargantua

 Funcards

Dorian Gray

 Funcards

L'apprenti sorcier

 Funcards

Sondage