[Modern] Un dredge peut en cacher un autre

News
par Vognar, le , 525 consultations , 2

La liste des cartes bannies en Modern a été mise à jour aujourd'hui, et elle n'est pas du goût des joueurs.

     

Un peu d'histoire

Commençons par une brève remise en contexte.

Tous les joueurs de Modern le savent, Modern Horizons a créé un séisme dans le format en la personne (enfin, la chose) de Hogaak, nécropole transcendée. Un deck complètement stupide est né en quelques jours, usant et abusant du cimetière, de Hogaak et de l'Autel de la démence. Qu'on l'appelle Dregevine, Bridgevine, Hogaak Dredge, HogaakVine ou que sais-je encore, le principe est systématiquement le même : jouer un autel, puis jouer et sacrifier en boucle Hogaak depuis le cimetière grâce aux jetons zombies de quelques Pont des enfers (Bridge from Below en anglais, d'où le nom BridgeVine. Le "Vine" vient d'ailleurs de la Vengeliane, Vengevine en anglais). Une fois votre moteur en place, vous bouclez et vous meulez votre adversaire à l'infini. Ce qui est une stratégie comme une autre, me direz-vous innocemment si vous n'avez pas suivi le Modern récemment. Le problème, c'est que la situation se produit de manière beaucoup trop stable au tour 2 ou 3.

La force d'un deck

Pour preuve de la force du deck et de sa stupide régularité, au StarCityGames Team Open (en équipes de trois joueurs), au jour 2, on en comptait pas moins de 19 sur les 3*25 decks, répartis sur 15 équipes. La force du deck et sa régularité scandaleuse lui ont valu, à la question "Quel est le meilleur deck du Modern et pourquoi ?", ces réponses de la part des équipes du top 8 :
Personne a dit a dit :
Hogaak est cassé mais Urza (un autre deck combo NDLR) peut tenir.
Personne a dit a dit :
Bridgevine. Vous l'avez vu ?
Personne a dit a dit :
Bridgevine. Il fait des choses incroyablement injustes.

Les autres réponses parlent de Mono-red Phoenix, on y reviendra plus tard.

Un bannissement qui choque

Maintenant que le climat est posé, voici la seule et unique carte qui a été bannie aujourd'hui en Modern :






Pont des enfers quitte effectivement le format, pour le meilleur et pour le pire, mais surtout pour le pire. Car si Hogaak's DredgeVine prend sans le moindre doute un gros coup qui remet son existence même en cause, ce qui est une excellente chose tellement le deck n'est pas sain pour le format, la situation avant son existence n'était pas beaucoup plus saine. En effet, avant l'arrivée de Modern Horizons et de Hogaak, le Modern était dominé par Dredge et Phoenix. Leur domination était parfois vaguement contestée, mais jamais de manière suffisante pour remettre en question leur hégémonie. Deux decks op, c'est mieux qu'un seul, pourriez-vous arguer. Oui, mais non. Quand deux decks étouffent à ce point la méta depuis plus d'un an, au point d'interdire l'existence de certains autres decks et de modifier jusqu'au mainlist des existants, le format a un problème. Azorius Contrôle et ses variantes, notamment Esper contrôle, jouent des cartes qui seraient très douteuses dans un environnement normal. Sagacité de Kaya est suffisamment forte pour être jouée même sans Dredge et Phoenix sur le toit du monde, mais voir une Kaya, usurpatrice d'Orzhov et 3 Bombe à sortilèges d'annihilation main deck, c'est une honte. Et ce n'est pas l'exception mais bel et bien la règle. Death's Shadow jouent deux bombes main deck et Phoenix joue lui-même 3 Extraction chirurgicale main deck.

Pour survivre au format, il faut jouer autour de Dredge et Phoenix avant même de s'asseoir à la table.


Quelle solution ?

Ces derniers jours, les spéculations sont allées bon train sur l'annonce de l'annonce (oui oui) des bannissements. De très, très nombreuses personnes ont parlé sur le sujet et il ressort systématiquement la même chose. Regardez-donc ces trois articles :

- The Three Cards That Should Be Banned in Modern, de Channel Fireball, il y a 3 jours. (Les trois cartes qui devraient être bannies du Modern)
- Magic: The Gathering Needs A Modern Ban Desperately, But It's Not Hogaak, de Screenrant, il y a 5 jours. (MTG a besoin d'un ban en Modern, mais ce n'est pas Hogaak)
- Here's How Wizards Of The Coast Should Handle Monday's Banned And Restricted Announcement, de StarCityGames, tout juste hier. (Voici ce que WotC devrait faire ce lundi pour l'annonce des bannissements et restrictions)

Même en ne comprenant pas un demi-mot d'anglais, il suffit de scroller un peu à travers ces articles pour voir revenir deux cartes encore et encore. Et encore. Et encore.






La première carte que tout le monde veut voir disparaître à jamais est Pillage sans foi. Le petit looter qui fait de grandes choses est joué dans une quantité de decks si phénoménales que toute tentative de liste ne serait pas exhaustive (pour tenter quand même, on peut citer Dredge, Izzet Phoenix, Red Phoenix, Mardu Pyromancer, Bridgevine (avec ou sans Hogaak), Grishoalbrand (un deck reanimator aussi explosif qu'instable), Hollow One, Electrodominance/Living End, etc) D'après mtgtop8.com, la carte est la deuxième carte la plus jouée du format derrière Foudre, avec une présence dans pas moins de 22.5 % des decks, devant les fetchlands eux-mêmes. Tous ces decks lui doivent leurs sorties les plus champagne, de Hogaak à Phoenix en passant par Dredge classique. Ce sont d'ailleurs des sorties à base de pillage sans foi qui permettent à Hogaak DredgeVine de tuer tour 2-3 de manière très stable.

Partout où Pillage passe, quelque chose de dégénéré casse. Et ce sont les joueurs de Modern qui ramassent.







La deuxième carte mentionnée par tout le monde est Anciens frémissements. Si la haine envers Pillage sans foi s'explique facilement, la mention d'Anciens frémissents peut faire froncer les sourcils. C'est une petite commune toute gentille, elle ne fait pas de CA et Communion avec la nature a toujours été mauvaise. La raison est simple, Frémissements est beaucoup, beaucoup trop polyvalent. Pour seulement un petit mana vert, la carte creuse à elle seule cinq cartes dans le deck et peut aller chercher un terrain (qui a dit Tron ?), un artefact (qui a dit KCI ?) ou un Eldrazi (Gruul ou Bant Eldrazi sont des decks qui existent. Si si.). Encore une fois, ce n'est pas la puissance brute de la carte le problème mais, tout comme le Pillage, la stabilité et la régularité qu'elle apporte aux decks qui la jouent.

Quel avenir ?

Quelle est donc la situation présente, suite au bannissement de Pont des enfers ? C'est très simple :

"Dredge est mort, vive Dredge !"

Comme le titre de cet article le fait habilement remarquer (merci, merci), Hogaak a complètement eclipsé Dredge classique, au point d'aveugler l'équipe chargée des bannissements. Phoenix va également reprendre sa place de numéro 2 tout près derrière Dredge et la situation redeviendra exactement la même qu'avant Modern Horizons : Un format étouffé par deux deck qui empêche tous les autres d'exister à moins de se sur-adapter en amont.

Je souhaite personnellement beaucoup de courage à tous les joueurs de Modern. Du moins à ceux qui ne jouent ni Dredge, ni Phoenix. On se donne rendez-vous à la prochaine annonce de bannissements.

Edité 5 fois, dernière édition par Vognar le 09/07/2019

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

2 Louanges

Rincevent
Le 10/07/2019

Je ne sais pas combien de temps les decks mettent à s'adapter en général, mais les phœnix sont tout de même là depuis un peu moins de temps que dredge.

Est-ce que cette situation aurait motivé le retour de la ligne ley du vide ? (Virez-moi la rare la plus pourrie du set dans chaque couleur, on a besoin de faire de la place en vitesse ! Et contactez Noah Bradley, c'est pas le meilleur mais il travaille vite.) En tout cas, ce n'est sans doute pas le moment d'expérimenter de nouveau decks basés sur le cimetière.

Deiv
Le 09/07/2019

Super cet article ! Merci.

Appréciation

Sondage

Quelle distribution d'acteurs pour la série d'animation Netflix ?

Résultats
(déjà 195 votes)