Skyion 4 - Les épreuves skyionïtes

Articles
par Skyion, le , 13306 consultations , 2

  Chroniques guerrières



26 ans sont passés depuis la renaissance d'Eolia. Elle est aujourd'hui devenue une terre prospère.

Tout à l'ouest, au point le plus proche du continent, une gigantesque cité portuaire à été érigée : Yallan. C'est par là que transitent toutes les marchandises qui sortent ou entrent en Eolia. Ce sont les navettes volantes qui font le lien entre Yallan et le reste d'Eolia.

Et le reste d'Eolia ... il est très rural, préservé et les terres sont fertiles. La technologie y est quasi-absente, les locaux y tiennent, moi aussi d'ailleurs.

Eolia est aussi couverte de très vastes forêts, dans lesquelles de nombreux elfes sont venus s'installer. Ils s'y sont sentis très à leur aise. Au centre et à l'est, il y a aussi d'interminables chaînes de montagnes riches en minerai, moi qui pensaient que les anciens de Larmadia avaient tout épuisé ! Les mineurs gobelins, sur lesquels règne Stick, ne manquent pas de travail.

Quand au maintien de l'ordre, il est assuré par mes troupes d'anges guerriers. Parmi eux, Sélénith est la plus puissante et la plus mystérieuse. Plus que les autres anges, elle esquive toutes les questions sur son passé. Mon amie Vitaly, elle, aime explorer Eolia à la recherche de trésors oubliés. Mais ce n'est pas tout : il y a quelques temps, un étrange dragon blanc est venu se présenter à moi. Il me fit comprendre par son attitude qu'il a été chassé par ses congénères a cause de son albinisme et de son manque de cruauté. Depuis, habillé d'une armure aux reflets argentés que je lui ai offerte, il survole Eolia partout où le danger rôde. Un renfort de poids.

Bref, Eolia est une sorte d'utopie emplie du mana blanc de protection et de communauté, et tant que je continuerai à offrir du sang à la secte, les gouroux nous laisseront tranquilles. Mais j'avoue que depuis quelques temps, cette stabilité que recherchaient les Eoliens s'est transformée en une ennuyeuse routine. Il fallait mettre un peu d'action dans tout ça, avoir quelque chose d'extraordinaire à raconter à mon peuple.

Et cette chose que nous attendions tous, elle est arrivée. Mais quoi donc ? Vous le découvrirez dans ces lignes.

------------------------------------------------------

Tout a commencé par une belle journée de printemps. Je venais d'en terminer avec les audiences et mes amis Vitaly, Sélénith et Stick m'on rejoint au sommet de Madincton pour qu'on se raconte nos histoires. Et mes amis, ils en ont du boulot ! On ne s'étaient pas vus depuis près de deux semaines, et les retrouvailles n'en étaient que plus fortes.

Mais cette fois-là, nous avons été interrompus par un conseiller voilite qui nous a fait part d'une chose étrange.

- Seigneur, pardonnez-moi de vous déranger.
- Pour que vous m'interrompiez en plaine séance de retrouvailles. C'est que ça doit être important.
- Important, je ne puis le dire, en tout cas, c'est fort étrange.
- Bien, je vous écoute.
- Un de nos explorateurs a découvert une chose mystérieuse à l'est de Madicton. Un sorte de météorite brillante tombée pile dans le cratère d'un volcan, elle dégage une énergie considérable et les environs sont plongés dans une étrange brume de mana.
- Du mana vaporeux ? J'avais déjà entendu parler de cette chose, mais il est très rare d'en trouver. Et vous me dites que vous ne l'aviez jamais remarqué auparavant ?
- Non, jamais. Mon peuple pensait pourtant avoir tout exploré dans Eolia.
- Cela montre bien qu'un vaste territoire comme la nôtre cache toujours des secrets. Continua Vitaly.
- Désolé ne pouvoir vous aider pour résoudre ce mystère. Poursuivit Sélénith avant que je reprenne la parole.
- Et vous voudriez que je me rende sur place ?
- Si cela vous est possible mon seigneur. Les archéologues sur place ont peur de cette puissance. Ils pensent que seul vous pourrez la maîtriser. De plus, on pourrait peut-être en tirer un certain profit.
- Avant de parler de profit, il faut d'abord savoir ce que c'est. Je vais là-bas. Vitaly, Sélénith et Stick, Suivez-moi.
- Oui Skyion. Firent-ils en chœur.
- Vous disiez que c'était à l'est. Est-ce loin ?
- A peu près 200 kilomètres. Voici une carte et une description précise des lieux.
- Merci bien. Ca fera entre 3 et 4 heures de vol. Mes amis, on y va tout de suite.

Stick grimpa sur mon dos. Puis nous avons tous décollé.

J'étais curieux de voir ce que ça pouvait être, moi qui adore découvrir de nouvelles choses. Vitaly et Stick partageait mon excitation. Sélénith, elle, avait un air assez grave, elle était comme tourmentée.

- Que t'arrive t-il ?
- J'ai un mauvais pressentiment.
- Quoi donc ?
- Je ne sais pas. J'ai l'impression que quelque chose de terrible va arriver là-bas. A l'un d'entre-nous.
- Tu t'inquiètes trop. Ca se passera très bien, tu verras.
- Fais comme moi. Reprit Vitaly. Souris et toutes tes mauvaises pensées disparaîtront.
- Vous avez peut-être raison. Je vais essayer.

Malgré ça, elle garda un air inquiet pendent tout le trajet.

Les indications du conseiller voilite nous menèrent vers un volcan éteint. Dans son cratère, il y avait la météorite dont on nous avait parlé. C'est au bord de celui-ci que nous avons trouvé les archéologues. L'un d'entre eux nous interpella.

- Enchanté seigneur Skyion. Et a vous aussi messires Vitaly, Sélénith et Stick. Nous vous attendions. Nous n'avons jamais vu une telle chose auparavant. Fit remarquer l'archéologue. Ca dégage une énergie comparable à celle des légendaires lithoforces thran. Ca nous inquiète.
- Bien, je vais aller voir ce que c'est.
- Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. S'inquiéta Sélénith.
- Tu vois une autre solution ?
- On pourrait juste laisser ça en état pour ne pas s'exposer au danger. Ca ne me dit rien qui vaille cette énergie.
- Tu as peur pour moi ? N'oublie pas que je suis Skyion l'Esplume et qu'il y a rien en Eolia qui puisse me faire peur.
- J'aimerais partager votre optimisme ...
- Notre optimisme. Répliqua Vitaly.
- Du calme a présent. Je descends.

Je me suis approché de la chose qui faisait à peine un mètre de diamètre, mais qui brillait intensément, je n'avais jamais vu ça. Je me suis décidé à toucher ce caillou.

Peu après, la chose explosa, puis ce fut le trou noir. La suite, ce sont mes amis qui me l'on raconté. Ils m'ont affirmé que la déflagration m'avait comme désintégré après un grand cri. Mes amis ont tout juste eu le temps de s'éloigner de la gigantesque explosion de magie multicolore.

Peu après, quand le volcan se calma, Vitaly se tourna vers la montagne en disant.

- Venez. Il faut sauver Skyion.
- Ce n'est pas raisonnable d'y aller maintenant. Reprit Sélénith. Le volcan est fragilisé. De plus, Skyion peut se débrouiller seul.
- Alors on fait quoi ?
- On attend.

Une heure passa, puis deux, puis trois ... durant lesquelles la vampire ne put s'empêcher de répéter « S'il te plaît Skyion, ne m'abandonne pas. » Quand à l'ange, elle se dit que son pressentiment était malheureusement justifié. Au coucher du soleil, Vitaly finit par perdre patience et partit en direction du cratère. L'ange guerrière a tenté de la retenir, mais elle n'eut pour réponse qu'un coup de griffe au visage suivi d'un « LAISSE-MOI ». Sélénith finit par la suivre.

Dans le cratère dévasté, il n'y avait plus rien. Aucune trace de vie, aucun signe de moi. Mon amie ne voulait pas y croire à l'impensable.

- Non ... non ... NON. CE N'EST PAS POSSIBLE.
- Je crois que si Vitaly. Skyion, notre maître et ami, a disparu.

Mon amie vampire éclata en sanglots. Sélénith et Stick la laissèrent ainsi pendent une bonne heure, le temps qu'elle se calme.

A la nuit tombée, Stick monta sur la guerrière angélique et tous repartirent en direction de Madicton. Le ciel était dégagé, la lune était plaine et les étoiles nombreuses et brillantes. Pour l'ange, c'était un signe. Bon ou mauvais, elle ne pouvait le dire. Toujours est-il qu'elle préféra se taire pour éviter que la vampire le prenne pour une insulte.

A leur arrivée au sommet de la grande tour d'Eolia. Les gardes furent surpris par leurs mines graves.

- Que vous arrive t-il ?
- Il s'est passé quelque chose de terrible. Dit Vitaly.
- Je vous écoute.
- Voilà. Reprit Sélénith. Notre Seigneur Skyion est mort.
- Mort ! S'exclama le soldat en riant. Elle est bien bonne. Il est là Skyion.
- Quoi ! Mais ce n'est pas croyable. On l'a vu disparaître presque sous nos yeux. Répliqua la vampire
- Il nous l'a dit, et c'est bizarre. Et ce qui est autrement plus étrange, c'est qu'on ne l'a pas vu arriver, pas même le gardien de la tour (c'est ainsi que les Eoliens appellent le dragon blanc qui survole Eolia). On l'a trouvé dans ses appartements, l'air souriant.

Vitaly était dans tous ses états. Sélénith, elle, était prise d'une intense réflexion. Stick demanda aux gardes de les conduire à Skyion. Ce qu'il fit.

Ils trouvèrent Skyion conversant avec un ministre voilite. Vitaly lui sauta dans les bras en pleurant de joie.

- Skyion. Tu es vivant. Comme je suis heureuse.
- Moi aussi, je suis contant de vous revoir.
- Mais qu'est-ce qui vous est arrivé maître ? Reprit Stick.
- Je pense le savoir. Continua Sélénith.
- Ne leur dit rien pour l'instant. Ai-je dit. Je vais plutôt vous montrer. Venez tous dehors avec moi. Vous aussi ministre, j'ai besoin d'un témoin officiel.
- Je ne pense pas que ce soit nécessaire. Vous ne nous avez jamais menti.
- Mais ça, vous pourriez avoir du mal à le croire.
- Comme vous voudrez seigneur.

Une fois dehors, Skyion s'adressa à nouveau à ses amis.

- A présent, citez-moi un lieu d'Eolia où vous désirez vous rendre.
- Pourquoi ? Fit Stick.
- Tu verras bien.
- Pourquoi pas le grand phare de Yallan ? Proposa la vampire. J'y vais certaines nuits pour sa vue magnifique.
- D'accord. A présent, tenons-nous la main.
- Pourquoi donc ? S'interrogea Vitaly.
- Parce que sinon, vous ne verrez rien.

Tous formèrent une chaîne dont j'étais l'extrémité. Après ça je leur ai demandé le silence et ai fermé les yeux pour me concentrer. Après avoir accumulé suffisamment de mana, j'ai rouvert les yeux et un grand flash nous envahit tous. Quand il se dissipa, nous étions tous au sommet du grand phare de Yallan. Tous étaient impressionnés. Vitaly la première.

- OH ! Comment a-tu réalisé ce miracle ?
- Sélénith disait le savoir. Elle va pouvoir nous le dire désormais.
- Tu as l'étincelle, c'est la seule explication.
- L'étincelle ? S'exclamèrent Vitaly et Stick. Qu'est que c'est ?
- C'est une force magique détenue que par une poignée d'élus, elle donne des pouvoirs considérables à ceux qui la possèdent, en particulier celui qui leur permet de voyager entre les plans. C'est pourquoi ces élus sont appelés les arpenteurs des plans.
- Mais pourquoi il n'avait ce pouvoir avant ?
- Parce que cette étincelle avait besoin d'être activée. Ai-je repris.
- Et comment s'active t-elle maître ? Demanda Stick.
- En mourrant mon ami. Mais pas n'importe comment. Il faut mourir de manière spectaculaire. Ce qui est arrivé aujourd'hui.
- Vous êtes donc devenu encore plus puissant qu'avant ?
- Pas beaucoup plus en fait. J'ai déjà testé avant de revenir à Madicton. Mes pouvoirs se sont surtout diversifiés d'avantage.
- Dis Skyion. Dit la vampire. J'aimerais bien tenter un petit voyage planaire avec toi.
- Avec plaisir. Quand vous autres, je vous renvoie à Madicton. Nous reviendrons dans pas longtemps.

J'allais pour la première fois traverser les fameuses éternités aveugles. Il m'a fallu accumuler plus d'énergies pour ça. Mais j'ai réussi, à ma grande joie.

Ce que moi et Vitaly avons fait, vous ne le saurez pas. Toujours est-il qu'à notre retour, deux jours plus tard, mes autres amis m'ont remis un parchemin venu de nulle part qui m'était adressé. En le déroulant, j'y ai vu un dessin de la tête du Dark Mogwaï. Peu après, le papier se désintégra dans une grande nuée d'éclairs qui m'aveugla. Quand j'ai retrouvé la vue, j'étais dans le temple de la grande secte et le gourou Ylloh me faisait face !

- Bienvenue Skyion. Tu t'es fait attendre.
- Pa ... pardonnez-moi seigneur Ylloh. Je ... je reviens d'un voyage planaire.
- Je le sais. A part ça, tu devines pourquoi je te fais venir ici n'est-ce pas.
- Je ... je suis devenu arpenteur et vous m'en de ... demandez davantage en échange de la paix ?
- C'est exact. Tu comprends vite, c'est ce que j'aime chez toi.
- Que ... que désirez-vous ?
- Je te laisse choisir.
- Vous savez déjà ce que je vais proposer n'est-ce pas ?
- Haha ! Ta précédente visite t'a marqué ont dirait. Allez, propose. J'ai le temps.

J'offrais déjà du sang au Dark Mogwaï. Cette fois, il fallait trouver autre chose pour le satisfaire. Et pourquoi pas ... de la bravoure, de l'héroïsme ! Un peu comme avec l'arène, mais les règles seraient différentes. J'ai fais ma proposition à Ylloh.

- Une arène ? Nous avons déjà ça.
- Attendez seigneur, c'est un autre style d'arène que je vous propose.

Après une brève explication (vous n'en saurez rien pour l'instant), le gourou semblait enchanté.

- Ma foi ! Tu m'as convaincu. Construis ton arène où tu le désires en Eolia. Tu as une semaine. Tu devrais y arriver avec tes pouvoirs.
- Je ne vous décevrais pas seigneur Ylloh.
- Je l'espère bien. Tu peux prendre congé. A dans une semaine.

Je suis revenu à Madicton avec mon nouveau pouvoir. J'ai préféré ne rien dire pour l'instant à tous mes amis. J'ai passé ma journée, puis ma nuit, à chercher un site convenable et à dessiner des croquis de mon projet.

Le lendemain, je me suis mis au travail. Pour le site, j'ai jeté mon dévolu sur le vaste cratère d'un un volcan éteint. 400 mètres de diamètre, ça suffira suffire pour ce que je souhaite faire. Il fallait maintenant aplanir le sol et tailler les parois afin de créer des gradins. Sans oublier la tribune officielle.

J'ai terminé mon arène en une journée. Mais le plus dur restait à faire, et pour cela, les cinq jours qui me restaient n'allaient pas être de trop. Mais pour quoi faire ? Je garde le mystère.

A la fin du septième jour, le gourou Ylloh est venu dans mon arène pour juger de la qualité de mon travail.

- Ma foi, c'est une bien belle arène. Si tu me parlais de ses spécificités maintenant.
- Avec plaisir mon seigneur.

Je lui ai montré le résultat de ma seconde phase de travail. Le gourou était aux anges (ou plutôt, aux démons).

- Fantastique. De beaux combats en perspective. Skyion, tu as parfaitement accompli ton travail.
- Les combats commenceront dès demain mon seigneur.
- Parfait ! Le Dark Mogwaï n'aime pas attendre. A bientôt. AHAHAHAHAHAHAHAH ...

Le lendemain, en début d'après-midi, une foule immense venant non seulement d'Eolia (mon peuple savait tout de l'accord que j'avait passé avec la secte), mais aussi du monde entier, s'était amassée sur les gradins. Dans l'aire de combat, il y avait cinq immenses sceaux représentant chacun une couleur de mana. A quoi pouvaient-ils bien servir ? Seul moi et quelques guerriers qui attendaient le savent.

Quand je suis apparu à la tribune officielle, tous les spectateurs m'acclamèrent, puis firent le silence pour me laisser parler.

- Peuple d'Eolia et du monde entier. Aujourd'hui, rien que pour vous, vont débuter les EPREUVES SKYIONITES. (acclamations) La raison d'être de ces épreuves est de permettre aux meilleurs guerriers d'Eolia et du monde entier de démontrer la grandeur de leur pouvoir et de leur courage. (acclamations) Sur le sol se trouvent cinq sceaux. Chacun d'eux représente une couleur de magie et retient prisonnier un avatar aux capacités soigneusement étudiées. Les guerriers qui voudront se soumettre à une épreuve choisiront une couleur puis affronteront l'avatar correspondant jusqu'à la renonciation de l'un des deux combattants. (acclamations) En cas de victoire du guerrier, il lui sera remis une médaille sur lequel sera incrusté une bille de magie de la couleur de l'avatar vaincu. (acclamations) A l'avenir, un guerrier ayant déjà vaincu un avatar, pourra retenter une épreuve face à un autre avatar, jusqu'a ce qu'il obtienne les cinq billes sur son médaillon. (acclamations). A présent, faites un triomphe à la première guerrière qui va tenter une épreuve.

C'est alors que Vitaly sortit du vestiaire sous les salves d'applaudissements, équipée de ses armes. En effet, je lui ai dit quelques mots sur le fonctionnement des épreuves, sans lui révéler la nature de ce qu'il fallait affronter. Sinon, il n'y aurait pas de spectacle. Elle était fière d'être la première, et ainsi d'ouvrir la voie.

- Vitaly. Lui ai-je crié d'un air solennel. Quel avatar choisis-tu d'affronter ?

Le reste, vous n'en saurez rien. Tout ce que je peux vous dire, c'est que le public en a eu plain la vue durant tout l'après-midi. Tout marchait à merveille. Le Dark Mogwaï appréciera, c'est certain, et la paix est sur Eolia est préservée.

------------------------------------------------------

A présent, ce n'est plus l'archange, mais le membre de la SMF qui vous parle. Vous vous demandez ce que tout cela va changer pour vous ? Eh bien je vais vous le dire : vous pourrez vous-même tenter les EPREUVES SKYIONITES. Si si !

Comment faire ? Peu après la publication de cet article, un sujet sera posté dans le forum, section « SMF Arena ». Le jeu sera de décrire la manière dont vous espérez vaincre un avatar. De mon coté, j'ai établi un profil très détaillé des capacités des avatars, qui sera secret bien entendu. Avec ça, je vais tenter de faire échec à votre enchaînement de coups. Mais si vous parvenez à trouver le point faible d'un avatar, vous aurez alors de grandes chances de réussite.

Ca vous tente ? Rendez-vous à la SMF Arena pour découvrir les règles précises et tenter votre chance.

QUE LES COMBATS COMMENCENT !

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 06/05/2013

2 Louanges

Evandar, le 28/09/2009

Joli !!

J'aime. Tout simplement

Quand à tes épreuves Skyionïtes.... Le concept me tente, et je réfléchis à la façon dont je vais m'y prendre.

Quand j'en ai le temps... Prépa oblige.... :/

Bref, voilà, pour te dire que j'ai eu le temps de lire ton texte

Note : 9/10

Skyion, le 17/09/2009

C'est fait ! Les épreuves skyionïtes sont ouvertes. pour les tenter, c'est ici.

Bon courage

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Voodoo Hoodoo

 Articles

Partenaire Magic ATP

Lot de 100 Unco Communes vrac toutes éditions , LOT B

11.00 € 6.00 €

Deck Commander 2015 - Blanc/Noir - Call the spirits - (EN ANGLAIS)

29.00 € 26.00 €

Sondage

L'hiver arrive, comme disait l'autre. La solution au froid c'est :

Résultats
(déjà 140 votes)