Vos éditions personnalisées sur Magic Workstation

Articles
par KorHosik, le , 25420 consultations , 8

  Magic Workstation / Connaisseur



Après avoir travaillé sur le relookage de nos cartes sur Magic Workstation, il est temps de passer au niveau supérieur : jouer avec vos propres Funcards contre le monde entier, via ce logiciel ! Je tiens seulement à préciser que cet article n'a pas pour but de vous faire installer le logiciel. Tout le long de ce tuto, on supposera qu'il est entièrement installé sur votre PC est prêt à fonctionner. Merci de votre compréhension ;-)

1) Les problématiques posées

Dans le tuto cité plus haut, nous avons vu qu'il était possible de modifier les images de nos cartes. Nous allons bien évidement nous servir de ce système pour jouer avec nos Funcards… Cependant, nous avons également vu que seul vous pouvez voir ces " nouvelles " images… Ce qui n'est pas foncièrement pratique pour jouer contre des inconnus ! Voilà déjà un problème que l'on va devoir résoudre…
Le second problème, qui rejoint un peu le premier, est le fait que la base de données de MWS ne contient pas vos Funcards. Le logiciel ne connait pas vos cartes, et il sera donc difficile de les inclure dans un deck, par conséquent !
Voici donc les deux principaux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Et au risque de vous faire peur, il va vous falloir une bonne patience pour pouvoir les résoudre ;-)

2) Créez vos propres patchs !

Lorsque vous installez une nouvelle édition dans votre logiciel, vous devez d'abord trouver son " patch " sur le net. Pour votre propre édition, c'est le même principe, sauf que vous allez devoir créer vous-même le patch. Et c'est là que je risque de perdre beaucoup de lecteurs… C'est en effet un travail long, précis et, disons-le clairement, chiant. Mais heureusement, c'est en rien compliqué. Un peu de patience vous suffira donc ;-)


Pour se faire, ouvrez donc votre logiciel bloc-notes (Démarrer -> Tous les programmes -> Accessoires -> Bloc-notes).
Pour trois premières lignes, vous avez des informations particulières à donner : le nombre de cartes que contient votre set, la répartition des cartes par couleur puis par rareté.
Le tout doit être écrit en anglais, donc copiez/collez le code ci-dessous pour ne pas faire d'erreurs ;-)

Number: 0 cards total
Colors: 0 white, 0 blue, 0 black, 0 red, 0 green, 0 artifact, 0 gold, 0 land
Rarity: 0 common, 0 uncommon, 0 rare, 0 basic land

Je pense qu'il n'est pas nécessaire que je traduise, votre niveau d'anglais ne doit pas être si pitoyable que ça ^^ Il ne vous reste plus qu'à remplacer les 0 par le numéro correspondant. Cette manipulation permettra au logiciel d'analyser votre édition, ce qui peut être fort intéressant ;-)

Maintenant, c'est le travail délicat qui arrive… Vous allez en effet entrer les informations de chacune de vos cartes une à une, en respectant des règles bien précises. Vous entrerez chaque information sous cette forme :

Card Name:
Card #:
Card Color:
Mana Cost:
Type & Class:
Pow/Tou:
Card Text:
Rarity:
Flavor Text:
Artist:


Là, vous avez plusieurs choix qui s'offrent à vous : soit vous écrivez votre carte en français, soit en anglais. Si vous n'allez jouer avec vos cartes que contre des amis, vous pouvez tout écrire en français. Mais si vous avez pour projet de faire connaître vos cartes dans le monde entier, préférez toutes les traduire en anglais, pour une compréhension universelle plus globale. C'est en partie pour cela que ce travail est long et fastidieux : il faut réapprendre à reformuler vos cartes, car les formulations anglaises ne sont pas exactement les mêmes que les formulations françaises… C'est à vous de voir, mais sachez qu'il est préférable de jouer avec des cartes anglaises contre des étrangers : il y a en effet beaucoup plus de chance que votre adversaire comprenne l'anglais que le français !
  • Card name : entrez bien sûr le nom de votre carte.

  • Card # : indiquez le numéro de la carte dans votre édition (1/140, 2/140 etc… si votre set comporte 140 cartes, par exemple). Cela peut paraitre facultatif, mais si vous ne le précisez pas, la future base de données bugguera !

  • Card Color : indiquez la couleur de votre carte, et ce par une lettre > U pour bleu, G pour vert, R pour rouge, W pour blanc, B pour noir, A pour artefact, Gld pour multicolore et Lnd pour terrain.

  • Mana Cost : indiquez le coût en mana de votre carte, en précisant U pour les manas bleus, G pour les manas verts etc… Pour les manas incolores, mettez tout simplement le coût normal ( 2 pour , par exemple). Pour les manas hybrides, mettez les deux types de mana entre parenthèses, séparés par un /. Ainsi, mettez (U/B) pour signaler un . Enfin, pour les manas neigeux, mettez un S, comme " snow " ^^

  • Type & Class : définissez le type de votre carte (rituel, créature, artefact etc…) et sa classe (arcane, gobelin, équipement etc…).

  • Pow/Tou : il s'agit tout simplement de la force et de l'endurance de votre carte… s'il s'agit d'une créature, bien sûr !

  • Card text : la ou les capacités de votre carte. Si des manas sont inclus dans les capacités, procédez de la même manière que pour le coût converti de la carte. Le symbole d'engagement, quant à lui, est symbolisé par T.

  • Rarity : indiquez la rareté de votre carte : C pour commune, U pour semi-rare et R pour rare.

  • Flavor Text : le texte d'ambiance de votre carte. Même si c'est toujours sympa, je vous déconseille de le mettre. Il n'apporte rien à la partie et provoquera un net rétrécicement de la police, ce qui rendra le tout illisible…

  • Artist : l'auteur de l'illustration. Ca ne sert à rien de le mettre, car nous verrons plus loin que vos adversaires ne verront pas l'illustration ^^'

Voici un petit aperçu de ce que ça doit vous donner :



J'ai eu la flemme de traduire les noms des cartes, mais ce n'est pas gênant lors des parties. Cependant, j'ai quand même traduit les types des cartes, ainsi que les capacités (sauf les mots-clés inventés). Vous pouvez en faire autant, pour être plus rapide. Bonne chance et bonne traduction ! Ha oui, aussi, faites attention de ne pas faire de fautes dans ce fichier : ce sera lui l'origine de notre future base de donnée, alors s'il contient des erreurs, bonjour la galère… Une fois fini, enregistrez votre fichier en .txt.

3) Insérez votre nouveau patch dans MWS.

Ouvrez alors votre logiciel MWS. Allez tout de suite dans Voir -> Mode de présentation classique, si ce n'est pas déjà fais. Dans la grille supérieure, cliquez sur le dossier pour chercher et ouvrir le fichier " Master.BAK.mwBase " (ou faites Ctrl + M pour la charger directement). Rendez-vous alors dans Outil -> Analyser, ajouter, enlever des extensions. Dans la fenêtre qui vient de s'ouvrir, cliquez sur " Ajouter ". Là, donnez un nom à votre édition, une abréviation et cochez " Obtenir les informations de la liste au format ". A côté de la zone de saisie " Localisation de la liste ", cliquez sur le symbole jaune, et recherchez votre patch perso. Ensuite, assurez-vous que les autres informations au bas de la fenêtre correspondent avec l'image ci-dessous :



Cliquez ensuite sur " Page suivante ", puis sur " Ajouter une extension ". Normalement, un message vous confirme que l'opération a été correctement effectuée. Sinon, vérifiez votre patch, des erreurs s'y glissent surement…



Cliquez alors dans la grille contenant toutes les cartes, et faites Ctrl + S pour sauvegarder. N'oubliez pas de le faire : tout ce que vous aurez déjà réalisé n'aurait servi à rien, sinon ! Beaucoup de personnes oublient cette étape, et s'arrachent les cheveux pour la suite…
Fermez le logiciel et rouvrez-le pour vous assurer que votre mise à jour est bien prise en compte. Vous pouvez retourner au mode de visionnage de type " deck ", si vous préférez.
Dans la barre de recherche, tapez le nom d'une des cartes de votre set. Elle devrait normalement y être, et apparaître à droite de l'écran.



Vous constatez avec soulagement que tout ce que vous avez entré est bien là, encore heureux ! Sachez que lorsque vous jouerez, vos adversaires verront les cartes telles que vous les voyez en ce moment, comme sur l'exemple ci-dessus. Ce n'est pas forcément magnifique, mais ça reste lisible et votre adversaire peut tout comprendre facilement.

4) Affichez correctement vos images !

Mais vous, vous avez le droit et surtout la possibilité de voir vos cartes comme vous les avez crées, alors pourquoi s'en priver ? Pour ce faire, allez dans Poste de travail/ C :/Program Files/Magic Workstation/Pics et créez un dossier ayant pour nom l'abréviation que vous avez donné à votre extension (dans notre exemple, ce sera donc GA). Dans ce dossier, vous enregistrerez toutes les cartes de votre édition, au format JPG. Mais leur nom doit être bien spécifique : Il doit être exactement le même que celui que vous avez précisé dans le patch. A l'espace et à la majuscule près ! Et n'oubliez pas de mettre l'extension .full.jpg à la fin, sinon ça ne fonctionnera pas…



Retournez alors sur MWS et cliquez sur le nom d'une de vos cartes : vous la verrez telle que vous l'avez crée ! Si ce n'est pas le cas, vérifiez que vos fichiers soient bien en JPG, qu'il n'y a pas de fautes dans le nom des cartes etc… Car ça DOIT marcher !

5) Le bug lors du lancement de la partie.

A ce stade, vous pouvez créer le deck que vous souhaitez avec vos propres cartes. Puis, en cliquant sur Jeux -> Tester le deck en mode solo, vous risquez d'avoir une petite surprise : le deck n'apparaît pas (quelque fois). J'avoue ne pas comprendre pourquoi… Mais j'ai trouvé une solution qui marche à tous les coups ! Allez dans C:\Program Files\Magic Workstation, et faites-y une copie du fichier nommé " Master.BAK.mwBase ". Ensuite, supprimez le fichier " Master.mwBase ". Il ne vous reste plus qu'à renommer la copie du premier fichier en " Master.mwBase ". Fermez et rouvrez MWS. Il se peut qu'un message d'erreur apparaisse, mais ignorez-le. Testez de nouveau votre deck, et cela devrait fonctionner. Si ce n'est pas le cas, demandez de l'aide sur le forum, mais il n'y a pas de raison ;-)

6) L'astuce qui tue pour finir !

Vous avez réussis à insérer vos Funcards dans MWS, et vous pouvez jouer avec contre le monde entier. C'est super, " c'est que du bonheur " comme diraient certains mais… voilà, ils sont chiants, tous, à nous demander " Ca fait quoi Incinération ? ", " Je ne comprends pas la capacité Nageur…" Voilà, vous aviez pensé à tout, sauf à ça : vos adversaires ne connaissent pas la signification des mots-clés que vous avez inventés ! Et cela vous promet donc des heures à essayer d'expliquer en anglais sur le petit chat du logiciel la signification de telle ou telle capa que vous avez ingénieusement inventée… Et ça, c'est vraiment, mais vraiment énervant, non ? Heureusement, rien que pour vous, j'ai réfléchis aux possibilités qu'offre le logiciel, et je trouve la solution ultime ! Pour ce faire, il vous suffit juste de tester votre deck en mode solo. Vous y êtes ? Bien… Cliquez droit sur le plateau de jeu, pour créer un jeton de créature. Comme type, donnez-lui un truc du genre " règles ". En force et endurance, mettez-lui 0/0 (vous êtes obligés de lui donner une F/E, et pour pas que l'adversaire et peur en voyant votre jeton, mettez-lui 0/0 ^^). Pour la couleur, enfin, faites comme vous voulez. Moi, je mets " colorless ", par soucis de cohérence, mais ça ne change fichtrement rien. Le plus important et ce que vous mettrez dans la boîte " texte " : c'est bien évidement ici que vous expliquerez vos mots-clés. Moi, je préfère le faire en anglais, car c'est une langue plus parlée que le français. Cependant, soyez bien sûr de votre formulation !



Une fois que vous avez bien tout écrit, ne cliquez pas sur " Créer ", mais plutôt sur " Ajouter ", à droite. Cela aura pour effet de faire mémoriser votre jeton au logiciel. Ainsi, en cliquant droit sur le plateau de jeu, vous avez un lien permettant de créer votre jeton directement, sans être obligé de tout retaper ! Au début d'une nouvelle partie contre quelqu'un, créez donc ce jeton en moins de deux secondes, et passez le contrôle à votre adversaire : il aura ainsi le loisir de consulter vos règles farfelues à tout moment, sans vous demander !



Bon, il est vrai que selon la quantité de textes, les règles sont plus ou moins visibles. A vous de gérer votre petit bazar pour un meilleur confort chez votre adversaire. Au pire, créez deux jetons pour expliquer une même règle, l'un prenant la suite de l'autre.
C'est une astuce qui marche assez bien, et ça vous évite de longs moments fastidieux à expliquer vos règles à quelqu'un d'incompréhensifs.

J'espère que cet article vous a été utile. Il est agréable de créer des Funcards, mais il faut avouer que pouvoir jouer avec, c'est mieux ! Bons jeux sur Magic Workstation ;-)

8 Louanges

Lilin, le 17/01/2010

c'est bien de créer ses cartes mais c'est dur et puis, pour les fonds persos et les manas ? vivement une prochaine version meilleure !

Note : 2/10

Gnonpi, le 27/08/2009

Wouhou! Je viens de mettre mon édition Srâne VS Oiseau dans MWS! 64 cartes qui m'ont pris des heures de boulot acharné! Et tout ça grace au tuto! Fantastique, c'était mon rêve depuis toujours d'avoir une édition rien qu'à moi!

Note : 10/10

syrkos, le 24/12/2007

très bon article, mais pour les manas et fonds persos Oo?

je ne pense pas que le fait de mettre la formulation MWS pour chaque carte soit réalisable, ça demande un petit travail du créateur, travail que les interessés pourons faire eux mêmes...

Note : 8/10

Frank 07, le 06/09/2007

Merci belle explication dommage que j'aye un macintosh magicworkstation ça ne foctionne pas sur ce type d'ordinateur Sinon l'analyse était sympa et agréable à lire

Note : 8/10

badboydoudou, le 25/06/2007

Merci pour le tuto, c'est bien sympa, c'était mon rêve de jouer avec des cartes perso.

j'ai fait 25 cartes prit au hasard du site qui semble jouable elles sont en français... mais sincèrement je pense il faut jouer avec des amis pour ces cartes la car les joueur sont assez rageux quand un sort un petit deck unglue alors qu'on les avait prévenu

voila funcard 24 cartes pour Magic Workstation
http://badboydoudou.free.fr/fun.rar

pendant que j'y pense car moi je vais continué a mettre des funcard c'est l'éclate^^

faudrai que chaque poster de cartes mettent dans leur commentaire la "formule" de la carte sa serait beaucoup plus simple et donc plus fun de les mettre sur Magic Workstation

exemple pour par exemple
pour Reine des Aliens ==> http://www.smfcorp.net/funcards/funcard.php?id=5486

mettre dans la description

Card Name: Reine des aliens
Card #:
Card Color: B
Mana Cost: 3BB
Type & Class: Créature : alien et seigneur
Pow/Tou: 3/1
Card Text: Traversée des marais
Tous les aliens gagnent +1/+1
Rarity: U
Flavor Text:
Artist:

voila merci encore

KorHosik, le 16/06/2007

Non non, MWS est un logiciel gratuit ! Clique sur le lien ci-dessous pour le télécharger !
http://www.magicworkstation.com/download/mws094f.exe

Pontifex, le 15/06/2007

j'aimerais bien le faire, mais malheureusement je n'aie pas magicworkstation, c'est payant et en anglais. sinon je m'empresserai de l'acheter. :'(

Rincevent, le 05/06/2007

Sympa, un jour je le ferais peut-être pour mes vampires (si j'en prend le temps), du moins ceux où il n'y a pas trop de texte.

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Partenaire Magic ATP

Tapis De Jeu Ultra Pro - Playmat - Amonkhet - Dieu Vert Rhonas - Acc

20.00 € 19.00 €

Champions of Kamigawa / Guerriers de Kamigawa - Set Complet (en Français)

275.00 € 255.00 €

Lot de 50 rares variées , (lot B)

24.00 € 18.00 €

Sondage

L'hiver arrive, comme disait l'autre. La solution au froid c'est :

Résultats
(déjà 121 votes)