Une armée Éternelle

Articles
par niuttuc, le , 729 consultations , 4



Bonjour à tous !

L'an dernier, nous avons pu visiter Amonkhet, un plan d'inspiration égyptienne sur lequel les habitants révéraient 5 dieux, et également Nicol Bolas, leur Dieu-Pharaon, prouvant leur valeur dans une série d'épreuves mortelles, dans la cité de Naktamun entouré d'un désert qui, à notre connaissance, constitue le reste du plan.

On apprendra par la suite que Nicol Bolas, ses pouvoirs déclinants rapidement après la Restauration, il y a (environ) 60 ans, a mis la cité, et le Plan lui-même, à genoux, tout en le remodelant pour qu'il serve ses objectifs. Ceux-ci sont encore troubles, mais cet article a l'ambition de développer une théorie probable sur au moins l'un de ceux-ci.

Donc, qu'a fait Bolas. Il a transformé la cité de Naktamun en gigantesque camp d'entraînement et raffinerie à Éternels. Tout les habitants de la cité (à l'exception notable des dieux et de quelques vizirs) s'entraînent dès l'enfance pour atteindre la perfection physique, tactique, magique et mentale. Les personnes passant les Épreuves (et probablement les vizirs, leur situation n'est pas claire) sont ensuite transformés par un processus exact inconnu en Éternels. La première question se pose alors : Qu'est-ce qu'un Éternel ?

Anatomie d'un Éternel





Neheb, l'Éternel par Chris Rahn


À la mort d'un Valeureux (ou d'un de leur chat ? Ou d'un crocodile démon particulièrement valeureux? Qu'est-ce qu'il se passe là Wizards ?), il était emporté par le Portail vers l'au-delà pour vivre des jours heureux jusqu'à la fin des temps dans un paradis mystérieux être transformé en un Éternel.

Pour parler des Éternels, il vaut mieux déjà faire le point sur le lazotep et les cartouches. Le lazotep est un minéral bleu exclusif (à notre connaissance) à Amonkhet. Il est généralement résistant, mais son intérêt principal est lié à ses propriétés magiques, plus que physiques. Usant d'une magie spécifique, les habitants d'Amonkhet sont capables de stocker des impressions, souvenirs ou pensées dans le lazotep, pour qu'on puisse ensuite y accéder. Les cartouches étaient utilisées déjà avant l'arrivée de Bolas, en tant que moyen de consigner sans oubli des moments importants, ou graver des compétences afin de ne jamais les perdre par manque de pratique. Ironiquement, il était également utilisé pour sceller les tombes des morts afin que celles-ci soient laissées tranquilles par les zombies, qu'ils viennent de l'extérieur ou de l'intérieur de ladite tombe.

Après l'arrivée de Nicol Bolas, le Lazotep trouva... d'autres utilités. Les Épreuves se concentraient chacune pour faire ressortir la meilleure expression possible d'une des qualités (Solidarité/Tactique, Connaissance/Adaptabilité, Force/Résistance, Ambition/Inflexibilité, Zèle/Fanatisme) que voulait Bolas dans ses soldats. Les personnes ayant prouvé qu'ils disposaient amplement de cette qualité à l'issue de cette épreuve se voyaient décernés un cartouche et leurs mémoires et compétences en cette qualité laissait son empreinte sur ce cartouche de lazotep.

Ces cartouches ont été intégrées aux Éternels, qui sont également recouverts d'une couche de lazotep. On ne sait pas si cette couche superficielle est ici uniquement en tant qu'armure ou si les connaissances des cartouches ont été dupliquées dans le lazotep extérieur. Les cartouches et le lazotep permettent aussi à Nicol (et auparavant aux vizirs) de contrôler directement les Éternels (les Consacrés) et de leurs transmettre ses ordres. S'il faut en croire l'Art Book, il permet aussi de conserver le corps à l'intérieur du cocon de lazotep. Dans tout les cas, les seuls souvenirs qu'ont les Éternels, ce sont ceux de moments de mises à profit presque parfait de leurs connaissances.
À noter que les Éternels ne sont PAS des zombies stupides ou des machines sans cervelle. Au contraire, ils sont capables de réfléchir, et leurs capacités sont concentrées et restreinte à des analyses tactiques, stratégiques, ou des moyens de combattre plus efficacement seuls ou en groupe, le tout emballé par l'ambition de servir leur Dieu-Pharaon et un zèle fanatique...

Les Éternels n'ont pas de structure hiérarchique prévue à notre connaissance, chaque individu étant entraîné pour fonctionner seul ou en groupe, et pouvoir interpréter et s'organiser pour obéir au mieux aux ordres venant de la seule source d'autorité : Nicol Bolas, Dieu-Pharaon.

Chaque Éternel est donc un soldat et/ou mage d'élite concentré et sans remord ou questions. Qui est entraîné pour pouvoir improviser et s'adapter. Et qui sait travailler en groupe pour que celui-ci soit plus efficace que la somme des parties. En résumé ; c'est une armée dont chaque membre est des plus dangereux que s'est fabriqué Nicol Bolas.

Mais combien de membres y a-t'il donc dans cette armée ?

Une multitude d'Éternels ?



Donc, le nombre d'Éternels n'étant précisé nulle part dans les histoires de Magic, les flavor texts ou l'Art Book, on va donc devoir faire une estimation. Je préviens de suite, je n'essaierais pas d'obtenir un résultat précis, je serais déjà content avec un ordre de grandeur au vu du peu d'informations duquel je part, on jouera plusieurs fois aux devinettes, auxquels cas on essaiera de majorer nos résultats (il y en a bien besoin). Ces calculs sont d'ailleurs probablement plus que ce que n'a fait l'équipe créative de Wizards, mais c'est pour le fun.

On va baser nos calculs sur une première donnée. On sait de l'histoire dans laquelle Gideon passe l'Épreuve de l'Ambition que la moisson Tah contenait 20 membres (avant que Gideon ne la rejoigne et avant de perdre Samut). On sait que Nakht, l'avemain ami d'enfance de Djeru est Samut, faisait également théoriquement partie de cette moisson montant ce nombre à 21. Djeru nous apprend que la moisson Tah n'a perdu Aucun membre durant les Épreuves précédent celle d'Ambition.

Hors, l'Art Book d'Amonkhet nous apprend qu'une moisson contient tout les acolytes qui passent leur Récolte en même temps, un rituel de passage annuel. Ce qui veut dire qu'une moisson devrait en moyenne contenir environ autant de membres qu'il y a de naissances en une année. Il n'y aurait donc eu qu'environ 21 naissances dans Naktamun une douzaine d'années précédant cette Récolte ? N'est-ce pas très peu ?

Et bien si, ça l'est. Mais considérez un moment. Naktamun est UNE cité. Dont la grande majorité des habitants ont été vaporisés par Bolas quand il est arrivé sur le Plan. Pour être précis, l'histoire nous racontant cela nous précise qu'il a vaporisé tout les mortels en âge de marcher. En supposant que c'est une figure de style, et que tout les nagas n'ont pas survécus grâce à leurs avocats, ça veut dire que la population à partir de 4 ans (histoire d'être large) entière est morte à ce moment. En supposant que les Consacrés et les Dieux ont été capables d'élever tout ces orphelins, le système mis en place encourageait des morts à un âge relativement jeune. Étant donné que la Moisson Tah semble être composée de jeunes de 16-19 ans, et qu'Hapatra est l'une des doyennes des vizirs avec sa trentaine d'années, je vais estimer qu'une génération sur Amonkhet dure environ 20 ans. Tout les 20 ans, je considérerais donc que la Moisson actuelle est composée grossièrement des enfants de celle de 20 ans plus tôt.

Considérant que les enfants de moins de 4 ans ont dû d'abord vieillir avant de pouvoir passer leurs Épreuves, et que la Restauration était il y a environ 60 ans... ça nous donne une 45aine de Moissons, sachant qu'il est précisé que les Épreuves s'accéléraient sur la fin du cycle à mesure que les dernières voulaient passer avant les Âges. Je vais arrondir à 50 Moissons.

Je modéliserais donc grossièrement la taille des Moissons en une simple suite géométrique. Pour être rigoureux, il faudrait estimer une fonction pour tempérer ça en fonction de la fertilité à certains âges, les enfants de 0-3 ans ont probablement pas eu d'enfants à eux avant un moment, impliquant des périodes où les moissons étaient vides ou très petites. Cependant, on va supposer que les différences de vitesse de maturité entre humains, avemains, khenras, nagas, minotaures,... permet une homogénéité de notre suite. La raison est bien entendu basé sur des points de données, sur le fait que l'Art Book mentionne un vizir Khenra au poil blanchi par l'âge alors qu'Hapatra est une doyenne avec sa trentaine, et pas du tout que j'ai la flemme de faire des vrais recherches en évolution de populations, en taux de reproductions de races imaginaires différentes, et que je réfléchis déjà beaucoup trop à cela.

Pour savoir le nombre d'Éternels, il nous suffit donc d'estimer la taille de chacune des 50 dernières moissons, et d'additionner le nombres de Valeureux. Un Initié est considéré Valeureux à l'issue des 4 premières Épreuves. La cinquième Épreuve, l'Épreuve de Zèle, voit tout ses membres être Valeureux, son but est juste de placer leur Valeur dans l'au-delà. Il nous faut donc connaître le taux d'échec (mortalité) sur les quatre premières épreuves. Sans plus d'informations que cela, on va poser ce nombre à un assez faible 10 % de façon arbitraire pour commencer, on l'ajustera si les nombres obtenus sont aberrants. Sur les quatre épreuve à la suite, ça fait un taux d'échec combiné de 34,39 %, soit un nombre d'Éternels égal à 65,61 % du nombre de personnes ayant été dans une Moisson. J'appellerais ce taux de mortalité combiné (34,39%) Téchec.

Je vais arrêter tout de suite ceux qui vont me dire que l'Épreuve d'Ambition seule, telle que présentée dans l'histoire, a un taux d'échec d'au minimum 50 %. En effet, Bontu demande à la fin de celle-ci le cœur d'un membre de la moisson, ce qui ne peut-être réalisé avec moins de 50 % de pertes, sauf si une race a plusieurs cœurs pour une raison ou une autre. Cette Épreuve est une aberration (l'art book et les papiers des prereleases décrivent une épreuve d'ambition bien différente), quelque chose de demandé par Bontu uniquement parce que les Âges approchaient, et, comme précisé précédemment, les Moissons enchaînaient les Épreuves à droite et à gauche. On pourrait prendre ça en compte, mais ce n'est de toute façon pas important puisque la moisson Tah n'a pas eu le temps de passer par l'Éternalisation après son Épreuve de Zèle de toute façon. Et vu la grossièreté de certaines de nos autres approximations, ça ne changera pas grand-chose.

Il nous manque donc une donnée, la vitesse de déclin de la population, et donc de la taille des moissons. Ou plutôt, le taux de naissance. Il existe des dizaines de façon de le mesurer, mais là en l'occurrence je vais opter pour l'option simple : le nombre d'enfants moyen par personne dans leur vie (si un couple a n enfants, chacun de ses membres est considéré en avoir eu n/2). Avec des générations de 20 ans, cela signifie que tout les enfants dans une moisson sont ceux de la moisson de 20 ans avant. Autrement dit si on note Un la moisson à l'an n, et Tnaissance le taux discuté précédemment, alors :





Comme précisé, on va supposer que notre taux est une moyenne et qu'on peut donc appliquer ça année par année sans avoir à initialiser une 20aine de termes de tête, on aura donc :





Bon, du coup c'est bien gentil, mais nous on part de U50. Il nous suffit donc de retourner notre suite géométrique. On aura donc :





En combinant tout ça, on obtient donc une formule pour calculer le nombre d'Éternels:





(Σ est le symbole de la somme et indique l'addition des termes pour k allant de 1 à 50. Cette formule n'est pas valide si Tnaissance=1 mais dans ce cas le nombre d'éternels est juste 21*50*(1-Téchec)~689 Éternels)

En maintenant le Téchec au taux indiqué plus tôt (34,39%) on peut donc tracer un graphe du nombre d'Éternels en fonction de Tnaissance. Pour avoir notre variation de cette variable, je supposerais que la population de Naktamun est en diminution en vue des conditions, donc que Tnaissance est inférieur à 1. Quand on rentre toutes ces informations dans notre ami le tableur, on obtient ça :





Notez que le taux de Naissance commence à 0,095. Comme vous pouvez le voir, sur un petit Tnaissance le nombre explose, donc j'ai coupé les premiers termes calculés pour que le graphe soit à peu près lisible sans avoir à utiliser d'échelle logarithmique, qui n'aurait pas été pratique à déchiffrer.

Bon, en vérité, je ne pense pas que Tnaissance puisse être bien plus petit que 0,25 (6378 Éternels), et il est probablement plus proche de 0,5 (1884 Éternels) ou 0,75 (1016 Éternels). Dans tout les cas, Nicol Bolas ne dispose que de quelques milliers d'Éternels, probablement plus proche de 2000 ou 3000.

C'est bel et bon... Maiiiiis...





Reign of the God-Pharaoh, par Adrian Majkrzak. Image exclusive à l'Art Book, à ma connaissance, d'où la mauvaise qualité.


Sur cette image, on peut assez simplement compter les rangées d'Éternels. En tout, on peut compter 6 colonnes de 4 groupes de 10x10 Éternels, soit 2400 Éternels. C'est bien, ça tombe dans notre estimation, non ? Non. Sur cette image, on ne voit que des Éternels humains !

Quel est donc la proportion de non-humains sur Amonkhet, et plus particulièrement parmi les Éternels. On a pas d'informations exacte, mais l'illustration permettant le mieux de le déterminer serait peut-être Le dieu-scarabée :



Le dieu-scarabée par Lius Lasahido


Bon, je ne me suis pas amusé à compter (on a déjà passé assez de temps sur le sujet je pense) mais il me semble voir à peu près autant d'humains que de Naga, Minotaures, Avemains, ou Khenra, peut-être légèrement plus. Ça voudrait dire une dizaine de milliers d'Éternels ?

Comme je l'ai dis plus tôt, les calculs que nous avons fait sont sans doute plus de réflexion sur le sujet que n'en ont fait Wizards eux-même, ils ne doivent pas avoir fixé un nombre précis d'Éternels.

Bon, Nicol Bolas a donc accès à quelques milliers d'Éternels... Et à quoi vont-ils lui servir ?

Les missions des Éternels



Déjà, l'armée n'est pas limitée à Amonkhet, les Éternels étant morts et blindés au Lazotep, ils peuvent sans doute emprunter le Pont planaire récupéré par Bolas à travers Tezzeret, s'il arrive à l'alimenter (comme par exemple avec l'Étincelle d'un Oldwalker enfermée sous forme d'artefact ? Au hasard, un sphinx ?).

Les Éternels sont une force à reconnaître. Chacun d'entre eux vaut sans doute peut-être 50 soldats à pied classiques, et possiblement plus encore en groupe. Mais... Les autres plans ne comptent pas que des soldats à pied... On trouve des dragons un peu partout, mais aussi des mages, des horreurs biologiques ou mécaniques, des dieux et leurs créations, des dinosaures, des machines de guerre, et sur certains plans, le plan lui-même peut se retourner contre vous... Si les mortels Amonkhetus ont été capable de détruire un certain nombre d'Éternels, en ayant bénéficié du même genre d'entraînement, c'est qu'ils ne sont pas invincibles, même en grand nombre.

À partir de là, il apparaît évident que les Éternels ne sont pas une force de guerre ou d'invasion planaire. Ils ne seraient jamais capable d'envahir et de conserver un plan contre ses défenses qui se lèveraient sans doute sans au moins de grosses pertes. Il faut bien garder en tête que chaque Éternel est irremplaçable. S'il est détruit, il n'y a pas moyen de le récupérer ou le remplacer. Bolas a consacré 60 ans à construire cette relativement petite armée, et a détruit son moyen de production, Naktamun, il n'en aura donc pas plus.

Quel objectif alors ? Laissez moi vous décrire ça comme ça : les Éternels sont une petite force d'élite, pouvant frapper rapidement un peu partout grâce au Pont planaire et se retirer de la même façon. C'est basiquement le groupe d'assaut de Bolas. Pas besoin d'envahir tout Ravnica si on peut simplement envoyer une armée d'Éternels dans les quartiers-généraux de chacune des guildes (pas que je pense que ce soit le plan de Bolas, cependant il a promis à une certaine gorgone la direction des Golgaris...). Les dieux, praetors, ou quoi que ce soit, sont moins dangereux quand on peut les attaquer un par un et par surprise. Les Éternels sont donc, à mon avis, un scalpel très très affûté plutôt qu'un bête marteau.

Des idées de leurs missions à venir ? Et bien, les Golgaris cités plus haut sont un bon point de départ. Quant au reste ? Bolas a toujours, et ce même avant la Restauration, été après une chose : plus de pouvoir. Où aurait-il besoin d'aller pour le trouver. Il n'est probablement pas intéresse par la divinité Therosienne puisqu'elle est limitée à un plan. Il ne sait pas encore, à notre connaissance, qu'Ugin est en vie (et il ne le savait définitivement pas il y a 60 ans quand il a mis son plan en place pour Amonkhet), donc probablement pas cela non plus. On a encore peu d'informations sur Dominaria, son ancien fief, mais cela m'étonnerait qu'il soit impliqué directement. Il avait manifesté son intérêt pour les nouveaux phyrexians, brièvement, mais ils n'ont pas grand-chose à lui offrir. Sur les plans existant, je ne vois pas vraiment son objectif pour le moment, mais on ne manquera pas de le découvrir. Equilor pourrait être une piste, mais je doute que Wizards veuille vraiment s'enfoncer là-dedans. Si vous avez vos théories, n'hésitez pas à les poster, j'apprécierais de les discuter avec vous.

Edité 3 fois, dernière édition par niuttuc le 22/01/2018

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

4 Louanges

Ndea
Le 24/01/2018

à propos de l'image du Reign of the God-Pharaoh, j'aimerais juste savoir comment tu arrive à deviner que'il n'y à que des éternels humains. à cette distance, on arrive à voire que ceux des bords ne sont pas des nagas et qu'il n'y a pas d'avemains, mais pour distinguer les têtes et différentier les humains des minotaures et khenra, c'est plus difficile.

niuttuc
Le 26/01/2018

Ce n'est pas que de la devinette. Le facteur qui aide bien et qui permet de tout différencier facilement est la forme de la tête. Les minotaures ont des cornes et sont également en moyenne plus grands, les khenras ont des têtes plus triangulaires et allongées. Alors oui, je suppose "au hasard" que si les deux colonnes entières qu'on voit sont des copiés collés par l'artiste de personnes de la même taille, les 4 autres sont pareilles. Mais on ne voit aussi aucune queue de naga dépasser ou aile d'avemain. Je suis plutôt confiant de cette assomption là au moins.

Répondre

Un excellente article, me faisant un peu pensant à du Game Theory dans l'idée. Cependant, de nombreuse supposition vienne entacher la qualité de l'article.

Par exemple, il est clairement monter que l'épreuve d'Ambition est la plus risquée. Dans l'histoire, (bien que l'épreuve soit exceptionnellement dur) on montre bien qu'il est habituelle que de nombreuse personnes meurt.

À contrario, l'épreuve de solidarité implique que deux posibilité Tout le monde passe ou personnes ne passe : "Vous réussirez comme un seul homme ou échouerez en tant qu'individus".


Pour la comparaison avec l'image il y a un problème, à savoir que, comme tu le dis, l'image ne montre que les humains, or les moissons sont composé d'humain et d'autres espèces, ainsi, ton estimation qui prend en compte les non humains ne peut être comparé avec l'image. Donc la comparaison entre les deux est non justifier.

Du point de vue mathématique, j'ai un doute sur la dernière opération, j'ai l'impression que la somme à disparue. Si on pouvait m'expliquer ce morceau.

Autre problème mathématique, le taux d'échec est très bas pour un truc sensé formé des guerriers d'élites mais là c'est un problème d'histoire.



Et là je me pose une question : "Pourquoi le Dieu Pharaon à détruit ça cité et n'a pas mis en place une politique nataliste ?" Il aurait eu des Dieux, une grande cité intégralement sacrifiable et des guerriers d'élites de l'enfer. Mais là je pense que Wizard c'est dis, Nicol Bolas est un GROS MÉCHANT DONC TOUS DÉTRUITE.

Note : 9/10

niuttuc
Le 23/01/2018

Oui, le taux d'échec uniforme entre toutes les épreuves n'est pas très réaliste, mais c'est pour ça que je parle de moyenne. De toute façon, dans le calcul final, seul le taux d'échec combiné à de l'importance, et uniquement en tant que facteur sur le reste. Si cette partie te gêne, tu peux considérer le taux final comme étant supposé de nulle part ^^
Et oui, ce taux est plutôt bas au vu des épreuves demandées, surtout après avoir lu leur description complète, mais si la moisson Tah les a traversés sans une perte, c'est bien que le niveau atteint par l'entraînement constant est suffisant pour les passer.
Quand à l'épreuve de Solidarité, c'est certes un tout le monde passe ou tout le monde échoue, mais l'échec peut aussi inclure des morts, auquel cas les survivants pourront repasser l'épreuve ensuite.

Pour la comparaison avec l'image, justement, je considère qu'on voit tout les (~2400) humains, et qu'il y a environ nombre égal d'humains et d'autres espèces (avec un poil plus d'humains peut-être) à partir du Dieu-Scarabée, ce qui amène le très approximatif 10000 de la ligne suivante que je compare au nombre obtenu précédemment, indiquant qu'il est bien supérieur à nos estimations les plus généreuses.

La disparition de la somme est due à une formule pour calculer la somme de termes de suites géométriques, elle est valide quand la raison est différente de 1, ce qui est précisé en dessous.

Répondre

Appréciation

Note :  

Partenaire Magic ATP

Dominaria - Small Pack : 1 Bundle VO + 1 Boite De Boosters VO - (EN ANGLAIS)

126.50 € 103.00 €

RIVALS OF IXALAN - Deck Vraska, Scheming Gorgon - Planeswalker Deck - (en Français)

15.00 € 12.00 €

IXALAN - Booster de 15 Cartes Magic - (en Français)

4.00 € 3.00 €

Sondage

Pour les 25 ans de Magic, quelle carte du jeu d'origine "mériterait" de revenir ?

Résultats
(déjà 97 votes)