Un jour Balthor le robuste lâcha une grosse caisse dans son caleçon ; un véritable vent corrosif pour les narines ! Ce pet foireux laissa un sillage de destruction au fond de ce caleçon comparable à l'Armageddon. Même après plusieurs lavage il restait encore des miasmes putrides, comme une trace de brûlure. La souillure était telle qu'il ne put s'en défaire... Malgré sa tentative de faire passer ça pour une maladie exotique, depuis ce triste jour, ce noble héros fut alors renommé Balthor le souillé.

— Les mémoires de Bud, pilier de Taverne
© 2000 - 2014 La Secte des Magiciens Fous - Conditions Générales d'Utilisation
Page générée en 0.382 sec